La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

15/04/2005Le poids des cartables1 Présentation au collège Condorcet Christian Blatter, responsable du dossier à la FCPE Condorcet.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "15/04/2005Le poids des cartables1 Présentation au collège Condorcet Christian Blatter, responsable du dossier à la FCPE Condorcet."— Transcription de la présentation:

1 15/04/2005Le poids des cartables1 Présentation au collège Condorcet Christian Blatter, responsable du dossier à la FCPE Condorcet

2 15/04/2005 Le poids des cartables2 Poids du cartable rapporté au poids de l enfant Quelques études : –27 à 36% du poids de l enfant dans un collège –sur 334 élèves de 6 èmes de Grenoble : 85% ont plus de 10%; 25% plus de 20% –pourcentages dans une étude de Que choisir :

3 15/04/2005 Le poids des cartables3 Douleurs de la colonne vertébrale chez les adolescents (rachialgies) –Élévation du taux selon la croissance et le sexe Les jeunes filles souffrent plus tôt et plus intensément que les garçons

4 15/04/2005 Le poids des cartables4 Incidence du poids du cartable sur les déformations de la colonne vertébrale (scoliose) –1/3 des enfants en kinésithérapie présentent une douleur liée au port du cartable –proportion des douleurs selon le mode de portage manuel : 68,6%; sur l épaule : 53,7%; sur le dos : 45% –port du cartable + manque d activité physique + mauvaise hygiène posturale selon le Dr Lespine, 1/3 des élèves de 6 ème et 2/3 des 2 ndes souffrent de dorsolombalgie

5 15/04/2005 Le poids des cartables5 Origine de la surcharge des cartables : les comportements des élèves –L enfant est soucieux de ne rien oublier : angoisse de l oubli de fournitures, peur de sanctions, difficulté à faire un choix, sac rempli en hâte, exigences des profs, valeur symbolique du cartable - un signe de travail - –Il porte son cartable de manière prolongée : transports en commun, récréation,… –Autres facteurs : mobilier scolaire inadapté, postures inadéquates

6 15/04/2005 Le poids des cartables6 Préconisations : rôle du personnel –Professeurs : exigences en matière de fourniture –Professeur principal : apprendre aux élèves à remplir leur cartable en fonction de l emploi du temps –Profs d EPS : apprendre les gestes et postures relatives au port du cartable –Médecins et infirmiers : susciter des actions de prévention, des exercices. –Responsabilité des chefs d établissement et des représentants élus au CA Mais les parents aussi doivent aider à préparer le cartable et à éliminer le superflu

7 15/04/2005 Le poids des cartables7 Préconisations : organisation de la vie scolaire –Sentendre pour ne pas demander aux élèves d apporter tous les manuels le même jour –Augmenter les séquences d enseignement pour les plus grands : faire 2 séances de la même matière en une journée, séparées par un autre cours ou la pause repas –Mutualiser les livres par binôme –Doubler les manuels (à la maison, au collège). Linvestissement peut être progressif : selon la fréquence des matières et/ou le poids des livres en fonction des élèves qui sont le plus en souffrance –Diminuer les demandes de fournitures inutiles en évaluant les besoins réels : ex. ne pas exiger un cahier de 300 pages pour quelques listes de mots

8 15/04/2005 Le poids des cartables8 Préconisations : aménagements de la vie scolaire –Proposer une salle par classe Mesure difficile à généraliser car le nombre de salles est limité, besoin de salles spécialisées –Faire des regroupements thématiques de salles p. ex. SVT, Techno, Informatique dans une seule salle –Aménagement de casiers individuels fermant à clé Les retours dexpérience sont peu favorables : coût, manque de place, manque de surveillants pour contrôler, perte des clés, délai trop courts pour que les élèves y mettent leurs affaires,… –Double jeu de livres : conservation des manuels les plus lourds dans une armoire

9 15/04/2005 Le poids des cartables9 Adapter les sacs –Le cartable plein ne doit pas peser plus de 10% du poids de l enfant Exigence rappelée par S. Royal en 1995 –Acheter des sacs légers sans gadgets, ni armatures inutiles –Préférer les sacs à dos avec : bretelles bien équilibrantes et serrantes dos matelassé de grande surface –Intérêt des sacs à roulettes : attention aux escaliers difficulté dacceptation par les plus grands

10 15/04/2005 Le poids des cartables10 Alléger les matériels –Remplacer les cahiers par un classeur unique commun aux différents cours + feuilles volantes Nécessite une sensibilisation précoce des jeunes au classement des ses fiches à domicile –Informer des exigences en fourniture avant les achats de la rentrée –Proposer des livres « plus légers et moins chers » (commission Fauroux) : baisse du grammage, couvertures souples, fascicules ou fiches perforées,...

11 15/04/2005 Le poids des cartables11 Les livres scolaires : les raisons de leur poids à la conception… –Le livre scolaire « occupe, maintient ou améliore un solide position dans la pratique pédagogique » –Il est devenu plurifonctionnel : On y trouve : le contenu, les méthodes, les exercices, la documentation iconographique, des jeux ou tests, des rappels –Il est polyvalent : travail en classe / à la maison, individuel / collectif, pour l élève / le professeur

12 15/04/2005 Le poids des cartables12 Les livres scolaires : … mais un usage relatif –Le manuel est surtout utilisé pour les exercices : 56% des profs nutilisent que les exercices (enquête INRP) –Durée dusage et module utilisés : Utilisation dans une classe de 3ème : –français : 50% du temps / exercices, –math : 20% du temps / problème, –histoire-géo : 5% du temps / documentation, –sciences et anglais: 0% –Mais le manuel est rassurant pour de nombreux parents et élèves interrogés : Sondage : LV1: 66% ; math : 62%; français : 28%; grammaire : 12%; histoire-géo : 9%

13 15/04/2005 Le poids des cartables13 Les NTIC : nouvelles technologies éducatives –Supports collectifs : Vidéo-cassettes, visioconférence CDROM, DVD télévision à la demande (La 5) et Web 5 –Support individuel : le cartable électronique ou i- manuel Des fabricants comme Havas Education et Référence Le livre virtuel avec pages souples pourra être moins lourd, améliorer la lisibilité et être moins fragile Objections : investissements, manque d études sur l efficacité de ces méthodes et lappropriation par les enseignants, craintes de dépossession de la mission éducative

14 15/04/2005 Le poids des cartables14 Bibliographie utilisée –Il nexiste pas détude nationale récente, mais de nombreuses études ou recensements effectués par des associations de parents délèves : Note du 17 octobre 1995 : poids des cartables (BO n° 39 du 26/10/1995) Proposition de loi (26 juin 1996) Rapport de M. Jean-Yves HABY (1997) RICHARD, A. Le cartable en sixième : son poids, son contenu (1997) Le poids du cartable en 6ème Dossier établi par B. Douillet, parent délégué FCPE (février 2002) –Le poids du cartable devrait redevenir une grande cause et se traduire par des études et des préconisations de grande ampleur.


Télécharger ppt "15/04/2005Le poids des cartables1 Présentation au collège Condorcet Christian Blatter, responsable du dossier à la FCPE Condorcet."

Présentations similaires


Annonces Google