La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le Registre RECO: Une démarche EPP Emmanuel MARRET Hôpital Tenon – APHP - Paris Collège Français des Anesthésistes-Réanimateurs.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le Registre RECO: Une démarche EPP Emmanuel MARRET Hôpital Tenon – APHP - Paris Collège Français des Anesthésistes-Réanimateurs."— Transcription de la présentation:

1 Le Registre RECO: Une démarche EPP Emmanuel MARRET Hôpital Tenon – APHP - Paris Collège Français des Anesthésistes-Réanimateurs

2 RECO Registre des patients porteurs d Endoprothèses Coronaires Opérés de chirurgie non cardiaque

3 Pourquoi créer RECO – Registre : Une situation fréquente à risque pouvant se baser sur une référentiel – Evaluation des pratiques professionnelles

4 Une situation fréquente 8 millions danesthésie patients avec une coronaropathie avérée ou suspectée porteurs de stents En France – stents – actifs

5 Une situation à risque et fréquente : Pose de stent chez 574 malades pour SCA Chirurgie non cardiaque dans les 2 ans : n=192 (33%) 93 BMS/99 DES Complications cardiaques majeures Schouten O et al. JACC 2007

6 La balance Risque - Risque

7

8 Référentiels présents 2001: Conférences dexperts: Gestion periopératoire des AAP: Arrêt -> Subtitution

9

10 MAR Prise en charge dun malade porteur de stent Entrée des malades dans RECO Cas clinique commenté Bibliographie QCM Indicateur de « qualité » de prise en charge

11 Objectifs Sensibiliser les médecins à la prise en charge des patients porteurs de stents Créer une démarche collective: – mise en commun des informations des patients (ATCD, prise en charge, évolution) – Information à laide de cas cliniques Validation dune action EPP: – Rôle actif des MAR: Améliorer une prise en charge multidisciplinaire Arrêt des AAP le plus court possible

12 RECO en pratique

13

14

15

16

17

18 Evaluation des pratiques

19 Validation de votre Programme- Registre-EPP-RECO, il faut I/ Etre membre du CFAR II/ Avoir inclus plus de 10 patients sur une période de 1 an au minimum. Le n° et la date dinclusion des patients devront être notés dans la partie I de ce dossier (partie I de ce dossier) III/ Remplir le présent dossier dans son intégralité : Renseignements sur les patients inclus (numéro dans RECO, Date dinclusion) Suivre une FMC sur le sujet – Cas clinique à renseigner – Lecture de référentiel, darticle, cas clinique (référence) – Participation aux congrès (date, lieu) – Réunion interne (staff, mise en place chemin clinique, rédaction de protocole) = Action damélioration +++ Donner ses indicateurs sur les bonnes pratiques : – Collégialité – Relation médecin-patient – Gestion des agents antiplaquettaires

20 Envoi aux participants: – de lettres dinformation – de cas cliniques – des données issues du registre Possibilité de contacter les auteurs pour avis

21 Indicateurs proposés par RECO : – Connaissance du type de stent ? – Discussion pluridisciplinaire ? – Relevé de décision dans le dossier ? – Le patient a-t-il été informé de la décision ? – Durée de larrêt des agents antiplaquettaires chez les patients porteurs de stents et opérés: Maintien préopératoire dun ou plusieurs AAP. Arret du ou des APP: durée ?

22 Amélioration des pratiques ?

23 RECO, données non publiées c Moins darrêt et de substitution cc

24 Facteurs préopératoires indépendants associés aux complications cardiovasculaires (analyse multivariée) RECO, données non publiées

25 Discussion Pluridisciplinaire 57% Cardiologue 87% Médecin traitant 9% Chirurgien 60% Hemobiologiste 2% Relevé de décision dans le dossier 45% Information du patient et traçabilité de cette information 27%

26 Les stents Type Nombre Age % Stents nus = 54,9 % Stents actifs ( nus)= 32,4 % Inconnus = 12,7 % % RECO, données non publiées

27 Conclusion Analyse en cours: – Intérêt discussion pluridisciplinaire: diminue les complications? augmente la connaissance sur le type de stent? évite les arrêts prolongés dAAP ? Prescriptions bêtabloquants – Interlocuteur et non prescription dAAP au long cours (5% des patients) ou de bêtabloquants (20%) Registre RECO: Premier registre en anesthésie-réanimation permettant de réaliser une action EPP EPP = Mise en place daction damélioration dans linstitution – Staff multidisciplinaire – RMM – Procédures de prise en charge

28 Registre AVK Evaluation de la gestion périopératoire des patients sous AVK en fonction des Recommandations 2008 Plus de 120 patients inclus en 1 mois

29 P Albaladejo, E Marret, V Piriou, M Samama JL Bosson, S Royannais, K Abhay, H Charbonneau Les Drs Delay (Montpellier), Blery (Cavaillon), Pinchou (Maubeuge), Loutrel (Nantes), Spenle (Mulhouse), Bouaziz (Nancy), Leroy (Lyon), Le Hetet (Rennes), Gontier (Hyères), Dombey (Marseille), Bruna (Trélazé), Fontes (Castres), Merlin (Redon), Ceddaha (Paris), Massadier (St Etienne), Smati (Chalon en Champagne), Gentili (Rennes), Marchesan (Perpignan), Marcadella (St Dizier), Costes (Clermont-Ferrand), Leroy (Clermont-Ferrand), Lepoultel (La Rochelle), Minville (Toulouse), Blayac (Marseille), Laplace (Lyon), Belaich (la Seyne sur Mer), Desroy (Mantes la Jolie), Gaertner (Nice), Guerineau (Villeneuve sur Lot), Cherfa (Dracy le Port), Dupont (Amiens), Chariot (Cornebarrieu), Habib (Aix en Provence), Milhem, (Angers), Lavaud (Marseille), Vellard (Pierre Benite), Bruchet (Avignon), Zadjian (Romans), Caron (Equeurdreville), Pailhas (Albi), Nunes-Caetano (Istres), Atthar (Cabestany), Levy (La Roche sur Yon), Malapel (Manosque), Servin (Paris), Feugier (Lyon), Lohmann (Paris), Mégroian (Saint Denis), Grenier (Bordeaux), Dupeyron (Paris), Aubert (Metz), Gallet (Lyon), Gekiere (Bordeaux), Carreau (Niort), Samain (Besançon), Asehnoune (Nantes).


Télécharger ppt "Le Registre RECO: Une démarche EPP Emmanuel MARRET Hôpital Tenon – APHP - Paris Collège Français des Anesthésistes-Réanimateurs."

Présentations similaires


Annonces Google