La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

JIQH 2008 – La Villette 8 & 9 Décembre 2008 Atelier n°11 : Développer ses EPP à partir du quotidien JIQH 2008 - La Villette 8&9 décembre 2008 Validation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "JIQH 2008 – La Villette 8 & 9 Décembre 2008 Atelier n°11 : Développer ses EPP à partir du quotidien JIQH 2008 - La Villette 8&9 décembre 2008 Validation."— Transcription de la présentation:

1 JIQH 2008 – La Villette 8 & 9 Décembre 2008 Atelier n°11 : Développer ses EPP à partir du quotidien JIQH La Villette 8&9 décembre 2008 Validation multicentrique dun nouvel outil dévaluation quantitative des inconforts perçus par le patient liés à une hospitalisation en réanimation P. KALFON, chef de service réanimation, , Centre Hospitalier de CHARTRES

2 Réduire les sources dinconforts perçus par les patients de réanimation Elaborer un programme de recherche clinique associant soignants et médecins Objectifs poursuivis IPREA JIQH La Villette 8&9 décembre 2008 IPREA

3 Phénomène déclencheur IPREA JIQH La Villette 8&9 décembre 2008 IPREA Intensive Care is a place to live –not just to survive Woodward, JA RN 1978;41:62

4 Etapes et méthodologie IPREA JIQH La Villette 8&9 décembre 2008 EtapeObjectif Lieu, durée IPREA1Validation dun nouvel outil de mesure des inconforts perçus en réanimation : questionnaire IPREA Phase 1 (génération ditems et faisabilité) : Hôpital des Diaconesses, Paris, oct à sept Phase 2 (validation du questionnaire) : étude multicentrique SFAR 14 centres, mars 2005 à nov IPREA2Impact de ladhésion à une charte visant à réduire les sources dinconforts Etude multicentrique SFAR 17 centres, mars 2005 à nov Soumission Lancet, déc IPREA3Surveillance continue des inconforts perçus liés à une hospitalisation en réanimation C.H. Chartres, 2009 IPREA4Impact de diverses interventions visant à réduire les sources dinconforts en réanimation Etudes multicentriques, ….

5 JIQH La Villette 8&9 décembre 2008 IPREA

6 Questionnaire comportant 16 items pré-établis Administration le jour de la sortie par le soignant en charge du patient Formation de lensemble du personnel soignant Insertion dans chaque dossier dès ladmission Utilisation dune EVA Recueil de la durée totale dinterrogatoire Ré-interrogatoire aléatoire de 10 % des patients : reproductibilité évaluée par les coefficients de corrélation intra-classe (ICC) Méthodes : IPREA1, phase 2 JIQH La Villette 8&9 décembre 2008

7 CHU Rennes - Réanimation chirurgicale CHU Beaujon - Réanimation chirurgicale CHU Hôpital Nord, Marseille - Réanimation chirurgicale CHU Poitiers - Réanimation chirurgicale Hôpital de Hautepierre, CHU Strasbourg - Réanimation chirurgicale CH Avignon - Réanimation polyvalente CHU Amiens - Réanimation chirurgicale CH du pays dAix - Réanimation polyvalente Hôtel-Dieu, Paris - Réanimation chirurgicale CHU Saint-Louis, Paris - Réanimation chirurgicale Polyclinique des Cèdres, Mérignac CHU Lyon Sud - Réanimation chirurgicale CHI Hôpital Font-Pré, Toulon - Réanimation polyvalente Hôpitaux de Chartres - Réanimation polyvalente JIQH La Villette 8&9 décembre 2008 Liste des centres participants : IPREA1, phase 2

8 Durée de linterrogatoire : 10 7 min (médiane : 10) JIQH La Villette 8&9 décembre 2008 Résultats : IPREA1, phase 2

9 Classement des divers inconforts selon le score EVA moyen JIQH La Villette 8&9 décembre 2008 IPREA1, phase 2

10 Score EVA moyen par inconfort et par centre JIQH La Villette 8&9 décembre 2008 IPREA1, phase 2

11 . Validation of a new tool for assessment of perceived intensive care patientss discomforts Kalfon P., Gauzit R., Auquier P., Mallédant Y., Mimoz O., Lepape A. – 20th Annual Congress, Berlin, 2007, O792 (Abstract). Douleur, une source dinconfort parmi dautres Kalfon P., Tessiau A., Sauzeau T., Perdereau M. In : Journées des Infirmier(e)s anesthésistes, durgence, et de réanimation, 47 e congrès national danesthésie réanimation, Elsevier (Ed), Paris, 2005, Validation multicentrique dun nouvel outil dévaluation quantitative des inconforts perçus par le patient liés à un séjour en réanimation. Kalfon P., Gauzit R., Mallédant Y., Laurens J., Guarrigues B., Pottecher T., Mimoz O., Courant P. – 48e Congrès de la SFAR, Ann Fr Anesth Réanim, 2006, 26 (suppl. 1), R569 (Abstract). Evaluation dun protocole de correction des sources dinconfort en réanimation LHours P., Signouret T., Chanavaz C., Laviolle B., Kalfon P., Mallédant Y. – 48e Congrès de la SFAR,, Ann Fr Anesth Réanim, 2006, 26 (suppl. 1), R181 (Abstract). Evaluation quantitative par les Infirmiers(e)s de réanimation des inconforts perçus par le patient liés à un séjour en réanimation Tessiau A., Sauzeau T., Perdereau M., Secondi A., Bicocchi C., Signouret T., Mimoz O., Kalfon P – 48e Congrès de la SFAR,, Ann Fr Anesth Réanim, 2006, 26 (suppl. 1), RIR03 (Abstract). Développement dun nouvel outil dévaluation des sources dinconfort liées à une hospitalisation en réanimation Kalfon P., Signouret T., Malledant Y., Gauzit R., Mimoz O., Courant P., Durand-Gasselin J., Mantz J., Arnodo P., Guarrigues B., Jacob L. et IPREA - XXXIVe congrès de la SRLF, Réanimation, 2006, 15 (suppl.1), (Abstract). Les inconforts liés à une hospitalisation en réanimation diffèrent selon le type de patient médical ou chirurgical. Ali Ammar D., Nieszkowska A., Lefebvre H., Lagueny V., Archambaud N., Thomas F, Kalfon P – 45e Congrès de la SFAR,, Ann Fr Anesth Réanim, 2003, 22 (suppl. 2), R493 (Abstract). Les inconforts liés à une hospitalisation en réanimation diffèrent selon le type de patient médical ou chirurgical. Ali Ammar D., Nieszkowska A., Lagueny V., Schenk H., Archambaud N., Thomas F., Kalfon P - XXXIe congrès de la SRLF, Réan Urg, 2002, 11, SP117 (Abstract). Quality of life during intensive care stays Kalfon P., Sobczyk A., Schenk H., Lagueny V., Archambaud N., Clavier H., Thomas F. – Euroanesthesia 2002,10th European Society of Anesthesiologists, European Journal of Anesthesiology, 2002, 19 (suppl.24), A623 (Abstract). Evaluation des inconforts liés à un séjour en réanimation Kalfon P., Schenk H., Carra E., Lagueny V., Labalme P., Archambaud N., Slama A., Clavier H., Thomas F. - 43e Congrès de la SFAR,, Ann Fr Anesth Réanim, 2001, 20 (suppl. 1), R21 (Abstract) Références scientifiques IPREA JIQH La Villette, 8&9 décembre 2008

12 Sources dinconfort Mesures correctrices Bruit En cas de report dalarmes, inhiber leur réception la nuit dans la chambre des patients conscients Mettre en place une prescription médicale de réglage des alarmes Maintenir les portes des chambres fermées, si le patient le désire. Proposer systématiquement des bouchons doreilles aux patients. Lumière Mettre à disposition une lampe de poche par chambre pour la surveillance nocturne à utiliser par les soignants et médecins Selon le respirateur, activer léclairage de nuit Fermer les stores ou les rideaux, selon la volonté du patient La nuit, diminuer la luminosité dans le service et dans chaque chambre Lit Expliquer régulièrement le fonctionnement du lit au patient Evaluer régulièrement linstallation du patient Sommeil Evaluer chaque matin la qualité du sommeil et informer le médecin si troubles du sommeil. Limiter les soins de nursing la nuit pour les patients conscients et sans problème cutané Eviter si possible la nuit tout acte non prescrit, non nécessaire qui risque de réveiller le patient Ne pas dépasser la nuit le rythme de surveillance prescrit en labsence de problèmes Soif Demander au moins une fois par jour au patient conscient sil a soif Proposer lapplication de compresses humides ou de soins de bouche supplémentaires et utiliser des brumisateurs Augmenter le volume des boissons à la disposition du patient (proposer +++) sauf prescription médicale contraire Après accord médical, diversifier les boissons selon le goût du patient Faim Demander au moins une fois par jour au patient conscient sil a faim Adapter les apports per os au goût du patient le cas échéant Froid / Chaleur Demander au moins une fois par jour au patient conscient sil a froid ou chaud Mettre en place les mesures adéquates (couverture, ouverture des fenêtres, réglage du thermostat, …) Charte visant à réduire les sources dinconfort en réanimation IPREA 2

13 Sources dinconfort Mesures correctrices Douleurs Mettre à disposition une réglette EVA par chambre pour lévaluation de la douleur et noter sur la feuille de surveillance quotidienne les résultats de lEVA selon le rythme prescrit ou objet de protocole Travailler en collaboration avec linfirmière clinicienne et/ou léquipe douleur Appliquer le protocole danalgésie basée sur lEVA en vigueur dans le service et favoriser lutilisation dantalgiques pour les gestes invasifs et les soins infirmiers. A chaque changement déquipe, transmission systématique, orale et écrite, relative au contrôle de la douleur Tuyaux Vérifier régulièrement la position des câbles, sondes, et lignes de perfusion (absence de tension, …) Favoriser en fin de séjour les périodes de débranchement du scope ou selon prescription médicale le retrait du saturomètre Intimité Mettre en place à lentrée de la chambre une signalétique (pancarte) lors des soins de nursing pour les patients conscients Lors des soins et des visites des proches, fermer la porte et les rideaux Favoriser en fin de séjour lhabillement pour les patients conscients (casaque, pyjama) Angoisse Evaluer langoisse par des critères spécifiques propres au service définis au préalable Eviter de transmettre des informations aux proches dans le champ de vision (derrière une vitre,…) du patient conscient sans que celui-ci puisse entendre la conversation Utiliser la relation daide Favoriser la transmission des informations aux proches en présence du patient, même si celui-ci est sous ventilation mécanique, lorsque les nouvelles sont positives Proposer au patient des séances de relaxation et de toucher-massage par les soignants formés Expliquer au patient lenvironnement et avant chaque soin, acte, transport, les gestes réalisés Isolement Demander au patient conscient sil se sent isolé et en cas de réponse positive lindiquer lors des transmissions Proposer en fin de séjour des moyens de divertissement adaptés au patient : musique, lecture, télévision…. Charte visant à réduire les sources dinconfort en réanimation IPREA 2

14 Sources dinconfort Mesures correctrices Visites Prévenir systématiquement le patient conscient avant toute visite et vérifier son accord Permettre en accord avec les médecins ladaptation des horaires, durées de visite, et nombre de visiteurs par rapport aux règles en vigueur dans le service, en fonction des souhaits du patient et des membres de sa famille ou proches Téléphone Transmettre au patient sil le désire le téléphone sans fil en cas dappel de membres de la famille ou de proches en prenant en compte le risque de transmission bactérienne Proposer au patient sil le désire un téléphone sans fil pour appeler en dehors des périodes de soins un membre de la famille ou un proche en prenant en compte le risque de transmission bactérienne Informer Evaluer quotidiennement la qualité de linformation délivrée au patient Privilégier le binôme (médecin, IDE ou AS) lorsque des informations sont données au patient et/ou aux membres de la famille ou proches IPREA 2 Charte visant à réduire les sources dinconfort en réanimation

15

16 Impact de ladhésion à une charte sur les scores dinconfort IPREA2

17 Lévaluation quantitative des inconforts perçus par les patients de réanimation à laide du questionnaire IPREA fournit des résultats reproductibles Soif, manque de sommeil, « tuyauterie » (câbles-lignes de perfusion–sondes) et douleurs ont été les quatre inconforts principaux perçus par les patients de réanimation. Des différences entre services peuvent être mises en évidence Cette évaluation constitue un préalable à la mise en place dune démarche continue de réduction des inconforts La simple adhésion à une charte ne suffit pas à réduire les scores dinconfort perçus par le patient de réanimation La diffusion du questionnaire IPREA dans les services de réanimation permettrait le développement dune action dEPP médico-soignante. Discussion IPREA JIQH La Villette 8&9 décembre 2008


Télécharger ppt "JIQH 2008 – La Villette 8 & 9 Décembre 2008 Atelier n°11 : Développer ses EPP à partir du quotidien JIQH 2008 - La Villette 8&9 décembre 2008 Validation."

Présentations similaires


Annonces Google