La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Démarche dÉvaluation des Pratiques Professionnelles Centre Hospitalier de Meaux Groupement Hospitalier Est Francilien 08 Juin 2010 MJ Stachowiak, responsable.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Démarche dÉvaluation des Pratiques Professionnelles Centre Hospitalier de Meaux Groupement Hospitalier Est Francilien 08 Juin 2010 MJ Stachowiak, responsable."— Transcription de la présentation:

1 Démarche dÉvaluation des Pratiques Professionnelles Centre Hospitalier de Meaux Groupement Hospitalier Est Francilien 08 Juin 2010 MJ Stachowiak, responsable qualité et gestion des risques

2 PRESENTATION DE LÉTABLISSEMENT Le CH Meaux occupe une place importante dans le dispositif sanitaire public du Nord Seine et Marne. Capacité de 784 lits installés 86 places (hospitalisation partielle) 14 postes (dialyse) 11 places (HAD) MCO, SSR, SLD, HAD, psychiatrie intra et extra muros Chiffres clés Hospitalisations Interventions chirurgicales Accouchements Passages aux urgences Consultations externes Agents et 345 Médecins Un schéma directeur ambitieux - Un pôle femme et enfant ouvert en 2007 avec le passage de la maternité en niveau 3 - Un regroupement des sites dimagerie en Une filière gériatrique…. - Un nouveau plateau médico-technique pour début 2013 : bloc opératoire, urgences, réanimation, laboratoires, Des projets innovants - Numérisation des dossiers patients - Une maison des internes HQE… - Ouverture IRM Partenariat public - privé Un positionnement stratégique fort - Le Centre Hospitalier de Meaux, lun des sites du Groupement Hospitalier Est Francilien nouvellement créé - Une direction commune pour les CH de Coulommiers, Lagny et Meaux depuis fin Ouverture de lhôpital de Jossigny en 2012

3 La Démarche de Certification V1 en 2006 : 6 points forts et 7 recommandations V2 en avril 2010 : en attente des résultats Un programme coordonné Une Politique et un Programme global , intégrant la Qualité, la Gestion des Risques, l Évaluation et lécoute client Un programme en cours de préparation avec des thématiques communes avec les CH de Lagny et Coulommiers (identitovigilance, accréditation des laboratoires…) Un pilotage de la qualité mature Pérennisation du comité de pilotage qualité- gestion des risques – évaluation (créé en 2005) Un service qualité qui sest adapté aux évolutions Élargissement du périmètre dactions de la COordination des VIgilances et des Risques (COVIRIM) créée en 2005, avec création dun bureau médical de gestion des risques Des sous commissions qualité sécurité disposant de programmes solides Création dune sous commission EPP qui sest enrichie au moment de la conduite de la démarche de certification Une démarche qualité coordonnée

4 Politique dévaluation initiée en 1993 avec la mise en place du Comité dÉvaluation Médicale Depuis 1993, nombreux programmes daudits initiés par les instances, les professionnels, la direction qualité ( + 80 réalisés hors Certification ) Une politique dEPP réactivée en 2008 Développer et partager un esprit danalyse et un esprit critique / pratiques cliniques et organisationnelles Engager toutes les équipes hospitalières dans cette démarche danalyse et damélioration ( contrat de pôle) Faciliter lappropriation des recommandations de bonnes pratiques Renforcer lutilisation des méthodes damélioration et dévaluation de la qualité Développer la mise en œuvre des RCP hors cancérologie, les Revues de Morbidité Mortalité, les registres Déployer les actions damélioration mises en place dans les pôles et les services, à lensemble de linstitution Politique dÉvaluation des Pratiques Professionnelles

5 Lancement du programme EPP en Juin 2008 : -33 projets transversaux ou spécifiques à un pôle ou à une spécialité, ayant tous en commun dêtre connecté aux pratiques, aux projets de service ou aux programmes des commissions qualité sécurité -80 référents EPP ( binôme : médecin et cadre de santé) 20 actions présentées pour la V2 13 équipes pluri-professionnelles Les 13 autres actions : 4 actions abouties ou bien avancées : 3 RMM, PEC crise occluso-convulsive parturiente drépanocytaire 1 action sur du long terme : amélioration du petit déjeuner par le CLAN 8 initiées ou en cours, en attente daccompagnement méthodologique ou de disponibilité des équipes crise d asthme de lenfant aux urgences, douleur nouveau né en réa néonat chemin clinique prothèse de hanche, biopsie prostatique, dépistage des troubles nutritionnels en médecine, endoscopie bronchique, dispositif dannonce du cancer ORL, consultation post annonce infirmière cancérologie, Le Programme dÉvaluation des Pratiques Professionnelles

6 Tableau de Bord des EPP

7 7 4 axes axe stratégique Politique institutionnelle, objectifs & programmes axe stratégique Politique institutionnelle, objectifs & programmes axe culturel axe technique Méthodes & outils axe technique Méthodes & outils axe structurel Organisation Ressources (temps, argent, compétences) axe structurel Organisation Ressources (temps, argent, compétences) Le modèle de SHORTELL

8 Les facteurs de réussite AXE CULTUREL 1 - Une démarche scientifique des médecins ( recherche clinique, réunions scientifiques tous les vendredis) 2 – Une culture dévaluation -des soignants, -des commissions qualité – sécurité, lEOHH - des jeunes médecins 3 - Le travail en pluridisciplinarité dans les pôles de psychiatrie, personnes âgées et pôle mère-enfant AXE STRUCTUREL 1 – Pilotage par le responsable qualité 2 – Forme de soutien institutionnel 2 - Une Organisation rigoureuse mise en place par le service qualité 3- Rôle structurant des responsables des pôles où le travail en pluridisciplinarité est au quotidien 4 - Des compétences en évaluation en particulier laudit clinique du responsable qualité

9 AXE STRATEGIQUE 1 - décision dengager toutes les équipes hospitalières, les commissions qualité sécurité, les pharmaciens, les labos, les équipes mobiles… 2 – choix des actions EPP en lien avec : - les responsables des pôles à partir des priorités institutionnelles et les priorités des pôles / Risques, objectifs qualité au quotidien + contrat de pôle, prise en compte de la motivation des responsables de pôle -Les commissions qualité –sécurité (CLIN, CLUD, COMEDIMS, COVIRIM) : rôle dexpert, de soutien -Le programme Qualité Risque Évaluation Critères de Choix : priorité, faisabilité, motivation des professionnels Simultanément, séances de présentation / échanges sur lEPP 3 – choix des référents EPP : encadrement infirmier et kiné, chefs de service et séniors volontaires, jeunes médecins sollicités par leurs chefs de service ( sauf en chirurgie) 4 – La communication et la valorisation des professionnels -Un plan de lancement officiel du Programme EPP avec présentation de tous les projets à lensemble de linstitution -Communication très régulière dans le journal local et aux instances -La présentation des résultats avant la visite de certification Les facteurs de réussite

10 AXE TECHNIQUE 1 - Méthodes dEPP- APP : - Séances de formation / partage par le responsable qualité, documentation remise - Accompagnement méthodologique très important par le responsable qualité - Application rigoureuse des méthodes par les référents EPP 2 - Fonctionnement en Mode Projet - Fiche projet EPP très pédagogique pour les référents EPP - Implication du responsable de la commission EPP dans lencouragement des équipes en difficulté - Rôle important des cadres de santé de 3 pôles - Tableau de bord de suivi des actions EPP utile pour la commission EPP et la communication interne 3 - Utilisation des outils proposés Les facteurs de réussite

11 Pour les patients -Des améliorations en terme de santé publique (ex : dépistage diabète chez la femme enceinte) -Amélioration des prises en charge des patients (qualité, sécurité) et de leur satisfaction ? Pour les référents EPP -Une démystification de lEPP, la compréhension des liens entre les Recommandations professionnelles, lÉvaluation et lAmélioration de la qualité au quotidien -Une meilleure communication / collaboration entre les médecins et soignants Pour les autres professionnels de santé dans les services -Une réflexion éthique (contention, chambre disolement en psychiatrie, sortie précoce du nouveau né, les antalgiques en soins palliatifs….) -La responsabilisation des soignants -… Pour léquipe de direction -Des actions EPP bien cotées ( majorité de A) satisfaction du directeur général, du président de CME, du directeur des soins -Parfois une réduction des coûts ( troponine, radiographies…) QUELS RESULTATS ?

12 Un contexte de mise en place du groupement hospitalier est francilien De nombreux projets institutionnels conduits simultanément (préparation de la construction du pôle médico-technique…) Ressources internes insuffisantes : méthodes EPP et conduite de projet QUELS ONT ÉTÉ LES FREINS ET LES DIFFICULTÉS?

13 Merci de votre attention


Télécharger ppt "Démarche dÉvaluation des Pratiques Professionnelles Centre Hospitalier de Meaux Groupement Hospitalier Est Francilien 08 Juin 2010 MJ Stachowiak, responsable."

Présentations similaires


Annonces Google