La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le vrai moteur de l'innovation et du changement : des valeurs fortes ancrées et partagées (valeurs formulées, véhiculées et reproduites) 1 Atelier n°16.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le vrai moteur de l'innovation et du changement : des valeurs fortes ancrées et partagées (valeurs formulées, véhiculées et reproduites) 1 Atelier n°16."— Transcription de la présentation:

1 Le vrai moteur de l'innovation et du changement : des valeurs fortes ancrées et partagées (valeurs formulées, véhiculées et reproduites) 1 Atelier n°16 : La qualité par linnovation médicale & paramédicale GAUSSENS Evelyne, Directrice générale Tél.: ; mail : Hôpital gériatrique les Magnolias 77 rue du Perray – Ballainvilliers

2 Etablissement de santé, privé non lucratif, spécialisé en gériatrie 315 lits et places – 476 salariés 2

3 3 HPGM Partenaires HPGM Médico-social 71 lits de médecine DMS : 11,9 j Consultations mémoires et dévaluation gériatrique, (900/an), Consultations Psy, Consultations bucco-dentaires 8 lits dédiés Soins Palliatifs (Equipe mobile de soins palliatifs) 106 lits de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) DMS : 32 j Equipe mobile gérontopsychiatrique en partenariat avec létablissement spécialisé en psychiatrie de Barthélémy Durand 40 % 30 % 7 % Médecine de ville 56 % 27 % Domicile (Partenariat ADSA, SAMAREPA) H2AD « Ma santé chez moi » Plateforme médicalisée Service daccueil durgence Etablissement dHébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) 40 conventions signées Hospitalisation à domicile Partenariat avec Santé Service Equipe mobile gériatrique de liaison avec les EHPAD RESEAUX ET COORDINATION CLIC Orgyvette (14 communes) CLIC La Harpe (6 communes) 95 % Autres établissements de santé CH Longumeau-Orsay, Institut Jacques Cartier, Clinique de lYvette 10 places daccueil de jour 5 % Réseau Hippocampes (Alzheimer) Réseaux Appolline (bucco-dentaire) Résage 91 (médecins traitants) Népale (soins palliatifs) Implantés à lHôpital Unité de Soins Longue Durée (60 lits) dont une Unité dHébergement Renforcée (20 lits) EHPAD (60 lits) dont une Unité Spécifique Alzheimer (20 lits) et une unité dhébergement temporaire (10 lits) 5% MAIA Plateforme de répit et daide aux aidants (12 partenaires) Hôpital de jour méd (4 places) et SSR (8 places) Programme déducation thérapeutique 50 % EG/KV Sanitaire 5 % 50 % 25 %

4 Un facteur économique : la T2A Nécessité dadapter lactivité des lits de médecine (diminution de la DMS) et de fluidifier le parcours de la personne âgée Deux facteurs humains : –Souhait des personnes âgées de rester à domicile (+90% de la population) –Prise de conscience collective dune certaine forme de « maltraitance » des personnes âgées à lHôpital et en institution (LHôpital est-il lanti-chambre de la dépendance…?) 4

5 Atouts –Une culture gériatrique bien ancrée –Une culture dentreprise –Un binôme « Directeur–médecin chef » partageant les mêmes valeurs Freins –Une organisation mal adaptée (mélange des lits de médecine, SSR, SLD) –Des certitudes : le retour à domicile nest jamais possible (prise de risques difficile à prendre pour les médecins) –Culturels (cloisonnement ville-hôpital, absence de culture du « prendre soin ») 5

6 Fil conducteur du projet 3 idées forces –Maintien à domicile des personnes âgées –Maintien de leur autonomie ou au minimum de leurs capacités restantes –Respect de leur dignité, de leur individualité, de leur libre arbitre (bientraitance – bienveillance) Comment faire évoluer lHPGM pour répondre à ces trois exigences ? Le système de la « pelote de laine » ! 6

7 Etablir un diagnostic dorganisation : –Partir des constats qui justifient la demande damélioration des pratiques de soins par rapport aux valeurs affichées (les 3 idées forces) –Identifier les leviers, les aides possibles et les idées novatrices qui vont conduire au changement –Comprendre pourquoi les professionnels concernés, agissent comme ils agissent (important de ne pas juger!) –Comprendre en quoi le changement nest pas acceptable pour eux en termes de valeurs et dintérêt personnel –Ne jamais parler de résistance au changement, cest contre-productif ! 7

8 Sassurer de limplication forte et indispensable de la Direction et des cadres (coaching) Communiquer en permanence sur les enjeux de manière claire (AG, journal…) Garder toujours comme fil conducteur dun projet émanant du terrain, les valeurs affichées Accompagner progressivement les personnels afin de leur permettre de faire le deuil de lancienne organisation Co-construire le changement en partageant toujours les mêmes valeurs 8

9 Mise en place avec les professionnels dune fiche « autonomie » dès lentrée du patient et suivi régulier facilité par la simplicité de la fiche (couleurs verte, orange, rouge) Éviter la grabatisation –Patients habillés et levés tous les jours –Généralisation des bains Snoezelen –Mise en place des 150 techniques de la méthodologie de soins Gineste-Marescotti Eviter la désocialisation –Participation aux activités danimation du pôle médico-social –Repas en salle à manger : priorisé sur les repas pris en chambre aménagement des locaux… –Accueil des familles 24h/24 Eviter le passage inapproprié aux urgences –Mise en place dune permanence téléphonique médicale pour accueillir 24h/24, via les médecins traitants et les EHPAD –Création dune association ville-hôpital –Convention de « continuité de soins » passée avec 40 EHPAD de proximité –Création dune équipe mobile de liaison avec les EHPAD Important : le rôle de la Direction de créer les outils indispensables aux professionnels afin que les objectifs fixés ne soient pas utopiques 9

10 Chaque action mise en place a été la résultante de groupes de travail créés pour répondre aux difficultés rencontrées sur le terrain, pour consolider le retour à domicile, valeur humaniste forte affichée en permanence : –Le bilan médico-social à 48h pour préparer la sortie du patient –Augmentation importante du nombre dassistantes sociales (0,5 à 4 ETP) et dergothérapeutes (visites à domicile) –Convention signée avec un hébergeur de données pour garantir un retour à domicile sécurisée (télé-assistance) –Création de 2 équipes mobiles : une de liaison pour les EHPAD de proximité et lautre pour la gérontopsychiatrie à domicile –Création dun pôle ambulatoire important, pour mieux assurer lamont et laval de lhospitalisation et développer les alternatives de lhospitalisation –Création dun réseau de médecins traitants Résage 91, permettant de renforcer la relation avec le médecin traitant –Meilleure organisation et augmentation (+40) des lits de SSR pour répondre aux spécificités de la gériatrie (troubles de la marche, troubles du comportement, polypathologies…) –Création dun hébergement temporaire, de 2 CLIC, dune MAIA, dune plateforme de répit pour laccompagnement des aidants à domicile –Et récemment, création du poste de coordonnateur du parcours patient et dun projet de télémédecine 10

11 Mise en place des formations Humanitude (méthodologie de soins Gineste-Marescotti) –Zéro soin de force (par exemple), devenu une réalité aujourdhui –Auto-contrôle par les pairs, grâce à des référents Humanitude dans chaque service Mise en place dun comité déthique Afin de respecter notre devise (le patient au bon endroit, au bon moment avec le bon professionnel), organisation de la filière gériatrique en 3 parcours de soins : somatique, Alzheimer et gérontopsychiatrique Mise en place du projet daccompagnement individualisé Une gestion des risques évitable renforcée : dysmédications, absence de contention physique, dénutrition… Prise en compte des usagers par revue systématique de morbidité des plaintes (RMM) Mise en place denquêtes de la qualité de vie au travail des personnels (car un soignant heureux est un soignant bientraitant) 11

12 Linnovation et le changement, facteurs damélioration de la qualité, sont possibles quand ils sont portés par des valeurs humanistes dans lesquelles lensemble des professionnels se reconnaissent Pour cela, il faut que le Directeur fasse en sorte que ces valeurs ne soient pas utopiques et que les professionnels puissent les appliquer concrètement Doù la nécessité daccompagner en permanence les équipes et dapporter les solutions au fur et à mesure de leurs légitimes interrogations, y compris lorsque les freins sont dordre culturel… 12

13 13


Télécharger ppt "Le vrai moteur de l'innovation et du changement : des valeurs fortes ancrées et partagées (valeurs formulées, véhiculées et reproduites) 1 Atelier n°16."

Présentations similaires


Annonces Google