La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

JIQH – novembre 2006 Une journée « ordinaire » à lhôpital G.Clemenceau Dr Christine MANGIN Atelier n° 4 La gestion des risques pour les populations âgées.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "JIQH – novembre 2006 Une journée « ordinaire » à lhôpital G.Clemenceau Dr Christine MANGIN Atelier n° 4 La gestion des risques pour les populations âgées."— Transcription de la présentation:

1 JIQH – novembre 2006 Une journée « ordinaire » à lhôpital G.Clemenceau Dr Christine MANGIN Atelier n° 4 La gestion des risques pour les populations âgées

2 JIQH – novembre 2006 Le contexte Hôpital gériatrique de 390 lits répartis en 3 services cliniques Les 3 services disposent des 3 types de prise en charge : court séjour gériatrique ( C.S. ), soins de suite ou de réadaptation ( S.S.R. ), soins de longue durée ( S.L.D. ) Hôpital de jour de 22 places Un service de pharmacie

3 JIQH – novembre 2006 Le contexte Mise en place de la Distribution Journalière individuelle nominative (DJIN) depuis 3 ans –Prescription informatisée par le médecin –Préparation des piluliers par un préparateur en pharmacie dans la pharmacie –Administration par les IDE Logiciel de déclaration des évènements indésirables fonctionnel

4 JIQH – novembre 2006 Le service FermetureS.S.R 20 lits S.S.R. et C.S. 34 lits pourS.L.D. 19 lits S.L.D. 36 lits travauxS.L.D. 18 lits Unité « Alzheimer » 18 lits Bureauxpharmacie

5 JIQH – novembre 2006 Une journée ordinaire 8H00 - 3° étage Sophie, IDE, distribue les morphiniques : –Prend le classeur spécifique, –Descend au 2° étage, –Cherche la clé du coffre, –Prend les médicaments nécessaires et une gélule en plus dans la poche (inter-dose), –Redonne la clé et remonte au 3° étage, –Administre daprès le classeur spécifique.

6 JIQH – novembre 2006 Une journée ordinaire 8h00 - 3° étage Dommage !! –Mr A. ne reçoit que 10 mg de Skénan* au lieu des 20 mg prescrits la veille au soir : Lordonnance na pas été actualisée dans le classeur spécifique –Mr N. attendra 30 mn son inter-dose : la gélule dans la poche a déjà été donnée plus tôt Les patients ont mal

7 JIQH – novembre 2006 Le constat La prescription informatisée na pas supprimé le recopiage. Lorganisation du circuit des morphiniques est anti-ergonomique. LIDE ne respecte pas les obligations légales. Cette erreur se répète et la fréquence nen est pas connue. Une mesure corrective est en cours depuis plus de 9 mois.

8 JIQH – novembre 2006 Une journée ordinaire: 9h00 - pharmacie Vérification des ordonnances par le pharmacien –Interactions médicamenteuses : étude partielle –Information écrite pour le prescripteurs dans le logiciel Risques deffets secondaires des médicaments Préparation des piluliers à la pharmacie – Il reste des médicaments dans les piluliers Patients avec traitement insuffisant

9 JIQH – novembre 2006 Le constat Des traitements ne sont pas administrés sans aucun retour aux prescripteurs. Manque de communication inter-service. Le livret nest pas à jour. La recherche des inter-actions médicamenteuses nest pas disponible pour les prescripteurs. Aucun travail conjoint pharmacien/prescripteur. Pas de suivi des effets secondaires graves des médicaments.

10 JIQH – novembre 2006 Une journée ordinaire 11h00 - 3° étage Me G. arrive dans le service de son domicile pour syndrome confusionnel. Pour compléter lH.D.M. et Les A.T.C.D., le médecin doit : –disposer du courrier du médecin traitant et de la dernière ordonnance, –Interroger la famille, –Entrer en contact avec le médecin traitant, –Récupérer tous les CRH. Puis tracer toutes les informations dans le dossier

11 JIQH – novembre 2006 Une journée ordinaire 11 h 00 – 3° étage Si il ne le fait pas : –Méconnaissance des ATCD : allergies, contre-indications éventuelles à certains traitements, –Rupture possible dans la continuité des soins Effets secondaires des médicaments –Diagnostic étiologique incomplet

12 JIQH – novembre 2006 Une journée ordinaire 12h00 - 3°étage Lordonnance de Me G. est éditée. Marie, IDE, doit alors : –Aller chercher dans larmoire de réserve ( 2°) les médicaments de midi (commande hebdomadaire par le cadre), –Ne pas soccuper des autres traitement par voie orale (la DJIN va les monter cette après-midi), –Se procurer un médicament injectable dans la réserve du 3° (commande hebdomadaire par le cadre), –Faire un « bon vert » de commande pour les gouttes orales et un traitement injectable disponible uniquement à la pharmacie puis descendre le bon.

13 JIQH – novembre 2006 Une journée ordinaire 3° étage (suite) 14h00 : La préparatrice informe lIDE quelle montera dans le service tous les médicaments 16h00 : Vérification par IDE : le sachet contenant les médicaments est dans le service 18h30 : Il manque le médicament injectable Appel du médecin : Ce traitement peut attendre le lendemain En réalité, le médicament était dans le frigidaire

14 JIQH – novembre 2006 Le constat Procédures de commandes multiples. Plusieurs lieux de stockage. Nombreux intervenants. Absence de communication entre préparatrice et IDE. Méconnaissance du métier de lautre. Médicaments non disponibles. Médicaments périmés.

15 JIQH – novembre 2006 Une journée ordinaire 12h00 - 2° étage Distribution des médicaments : Franck, infirmier de léquipe de suppléance –Prend le traitement de Me Z. –Regarde la place où sassoit habituellement Me Z. –Demande à la patiente assise si elle se nomme bien Me Z. –La patiente répond « oui » Me T. (atteinte de maladie dAlzheimer) reçoit le traitement de Me Z.

16 JIQH – novembre 2006 Une journée ordinaire 12h00 – 1° étage Sylvie, IDE, seule au 1° étage, doit assurer ladministration des médicaments des 2 unités. Dans lunité de S.L.D. elle va : –Préparer de façon anticipée les traitements, –Déléguer ladministration aux aides-soignantes. Me Y reçoit le traitement de Me X

17 JIQH – novembre 2006 Constat Frank a fait une faute professionnelle. Il nexiste pas didentification des patients atteints de troubles cognitifs. Laide-soignante a fait une erreur. Les effectifs IDE sont insuffisants

18 JIQH – novembre 2006 Une journée ordinaire 18h30 - 2° étage Distribution des médicaments : Faustine, IDE du 2° étage, est contrariée : –La tablette informatique est en panne, –Il manque plusieurs traitements dans les piluliers. Conséquences : mauvaises conditions de travail, temps perdu, stress Moindre disponibilité pour les patients

19 JIQH – novembre 2006 Le constat Les matériels informatiques sont mal utilisés. La validation est irrégulière. La préparation des piluliers nest pas fiable. Ces faits se répètent mais ne sont pas déclarés ni suivis. Il ny a pas de pilotage de la gestion du risque lié au circuit du médicament.

20 JIQH – novembre 2006 Conclusion Gérer les risques en gériatrie cest : –Identifier nos spécificités et nos priorités, –Travailler ensemble, –Ne pas accuser lindividu, –Avoir un pilotage efficace, –Aller jusquau bout de la démarche, –Rechercher toutes les causes, –Rechercher lévitabilité.


Télécharger ppt "JIQH – novembre 2006 Une journée « ordinaire » à lhôpital G.Clemenceau Dr Christine MANGIN Atelier n° 4 La gestion des risques pour les populations âgées."

Présentations similaires


Annonces Google