La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Atelier n° 7 : Professionnalisation de la production de linformation médicale : expériences pratiques et évaluation La gestion de la qualité de l'information.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Atelier n° 7 : Professionnalisation de la production de linformation médicale : expériences pratiques et évaluation La gestion de la qualité de l'information."— Transcription de la présentation:

1 1 Atelier n° 7 : Professionnalisation de la production de linformation médicale : expériences pratiques et évaluation La gestion de la qualité de l'information médicale dans un groupe de santé commercial Lundi 23 novembre 10h30 Dr Stéphane QUESNOT, Direction de l'information Médicale Générale de Santé, Paris

2 11e JIQHS2 La gestion de la qualité de l'information médicale à l'échelle d'un groupe De nombreux points de contrôle de gestion sur l'ensemble du flux de l'information médicale, de la source (dossier patient) à la facturation, en passant par le codage, les contrôles qualité, le Groupe de référence qualité …De nombreux points de contrôle de gestion sur l'ensemble du flux de l'information médicale, de la source (dossier patient) à la facturation, en passant par le codage, les contrôles qualité, le Groupe de référence qualité … Deux exemples précis :Deux exemples précis : –L'école des TIM –Les divergence de codage

3 11e JIQHS3 Le groupe Générale de Santé Plus de 180 structures dontPlus de 180 structures dont –62 établissements dans le champ MCO, –23 en SSR et –25 en Psychiatrie, –répartis sur la France entière salariés et plus de médecins salariés et plus de médecins de séjours et séances en MCO par an, pour un CA de 920 M environ de séjours et séances en MCO par an, pour un CA de 920 M environ

4 11e JIQHS4 L'école des TIM Environ 200 TIM dans les établissements, avec des TIM référentes régionales et des référentes nationalesEnviron 200 TIM dans les établissements, avec des TIM référentes régionales et des référentes nationales Un codage décentralisé des actes, saisis à la source par les praticiensUn codage décentralisé des actes, saisis à la source par les praticiens Un codage centralisé des diagnostics, à partir des différents éléments du dossier médical du patientUn codage centralisé des diagnostics, à partir des différents éléments du dossier médical du patient

5 11e JIQHS5 L'école des TIM Mise en place depuis fin 2007Mise en place depuis fin 2007 Des enseignements en présentiels, sur des thématiques d'appareils, alternantDes enseignements en présentiels, sur des thématiques d'appareils, alternant –Rappels anatomiques, physiologique, consignes de codage –Exercices de codage simple et sur dossier –Enseignants : 1 médecin DIM et 1 TIM –A raison de 8 thématiques abordées depuis 2007 et de 8 à 10 sessions par thématiques

6 11e JIQHS6 L'école des TIM Depuis 2009, une solution complémentaireDepuis 2009, une solution complémentaire Des enseignements à distanceDes enseignements à distance –Utilisation d'un outil de e-learning –Module 1 connaissance de la FG V11 –Module 2 pratique de la V11 –Suivi à plus de 95% des TIM –Avec des taux élevé de succès à la validation de l'enseignement

7 11e JIQHS7 L'école des TIM AvantagesAvantages –Moins de déplacement à organiser, moins de frais à engager –Enseignement adapté au rythme du participant –Suivi des progrès –Validation finale avec une note –Un même enseignement pour tous, et donc pas d'effet enseignant InconvénientsInconvénients –Absence de dialogue et cadre rigide de l'enseignement –Pas de retour sur les erreurs commises (en cours d'amélioration) –Effet mémoire à confirmer sur plusieurs formations –Une disponibilité parfois difficile à obtenir sur le lieu de travail

8 11e JIQHS8 Les divergences de codage Depuis la mise en œuvre de la fonction 11 du groupage en MCO et l'apparition des niveaux de sévérité des séjours par racine de GHM, il est essentiel de ne pas oublier de coder certains diagnosticsDepuis la mise en œuvre de la fonction 11 du groupage en MCO et l'apparition des niveaux de sévérité des séjours par racine de GHM, il est essentiel de ne pas oublier de coder certains diagnostics Le but poursuivi par la DIM est d'objectiver les pratiques habituelles de codage et d'identifier les pratiques locales (à l'échelle d'un établissement ou de praticiens) par racineLe but poursuivi par la DIM est d'objectiver les pratiques habituelles de codage et d'identifier les pratiques locales (à l'échelle d'un établissement ou de praticiens) par racine Un outil permet d'identifier les taux moyens de sévérité par racine, puisUn outil permet d'identifier les taux moyens de sévérité par racine, puis On peut ensuite visualiser les divergences de codageOn peut ensuite visualiser les divergences de codage A partir de là, l'analyse des causes de ces divergences est possibleA partir de là, l'analyse des causes de ces divergences est possible Pour engager enfin des actions correctricesPour engager enfin des actions correctrices

9 11e JIQHS9 Les divergences de codage Pour une racine donnée, par établissement le nombre de séjours concernés sur une période

10 11e JIQHS10 Les divergences de codage Pour une racine donnée, par établissement, le taux de séjours en niveau 1 : de 10 à 60 %.

11 11e JIQHS11 Les divergences de codage Les établissements ou praticiens de référence Le site ou les praticiens étudiés

12 11e JIQHS12 Les divergences de codage Les analyses des causes, pour actions :Les analyses des causes, pour actions : –La population prise en charge diffère notamment quant aux pathologies présentées (effet âge, recrutement …) –Le personnel de l'IM ne connaît pas certaines règles ou certains codes –Le personnel de l'IM ne sait pas où rechercher les informations nécessaires, ou ne les identifie pas –Les informations ne sont pas mentionnées dans les dossiers (médecins, infirmières …) –En dernière analyse, la part de divergence non expliquée s'appelle "le facteur humain"

13 11e JIQHS13


Télécharger ppt "1 Atelier n° 7 : Professionnalisation de la production de linformation médicale : expériences pratiques et évaluation La gestion de la qualité de l'information."

Présentations similaires


Annonces Google