La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les Bibliothèques universitaires et leurs publics : à propos dune enquête récente. D. Renoult, inspection générale des bibliothèques Université dArtois.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les Bibliothèques universitaires et leurs publics : à propos dune enquête récente. D. Renoult, inspection générale des bibliothèques Université dArtois."— Transcription de la présentation:

1 Les Bibliothèques universitaires et leurs publics : à propos dune enquête récente. D. Renoult, inspection générale des bibliothèques Université dArtois Journée détude sur la lecture étudiante. 16 mars 2004

2 DR Sommaire Rappel de données générales sur les BU Enquête sur les BU de lacadémie de Paris : contexte, caractéristiques de léchantillon Résultats : –Fréquentation –Pratiques de lecture Conclusions

3 DR Données générales sur les BU

4 DR Les bibliothèques universitaires Services communs de la documentation : services recouvrant une ou plusieurs bibliothèques, regroupées ou réparties sur le campus. Au total 148 services documentaires : 100 SCD ou SICD + 29 bibliothèques IUFM + 19 BGE 410 implantations différentes

5 DR Les inscrits en BU : lecteurs inscrits dans les services documentaires BU, BIUFM en lecteurs inscrits si lon ajoute les bibliothèques des grands établissements. 87 % des inscrits en BU sont des étudiants, (ce qui représente environ 60 % de la population étudiante). 5% des enseignants- chercheurs, chercheurs 8% des inscrits externes à luniversité.

6 DR BU : répartition des étudiants inscrits par cycles d études Premier cycle : 59 % Second cycle : 70 % Troisième cycle : 57 % Environ 53,4 millions dentrées en 2001 Forte progression des inscrits en IUFM (+ 23%)

7 DR Offre de services en accroissement Horaires : 57 h/semaine en –60 % des BU > 55 h/ semaine –60 % des BU > 2300 heures annuelles –Moyenne nationale : 255 jours par an Collections : 26,4 millions de volumes –19 volumes/étudiant (contre 16 vol/étud. 1996) 1 place pour 15 étudiants m 2 mis en service de 1990 à 2000

8 DR Des indicateurs de référence indispensables mais.. Disparité de loffre : ex. répartition des places et des collections en Ile de France. Indicateurs varient selon la typologie des BU : taille, pluridisciplinarité, dominantes disciplinaires, implantation géographique, travail en réseau… Effets non mesurés des bibliothèques dUFR, dinstituts, de laboratoires.

9 DR Enquête sur les BU de Paris 2003

10 DR Enquête BU lettres et sciences humaines Paris 2003 Enquête par questionnaire en face à face Deux échantillons : –1 : Étudiants en sortie de BU : 1000 –2 : Étudiants sur les lieux de cours : 500 Objectif : étude des pratiques et des attentes des étudiants inscrits dans les universités (nouveaux équipements en préparation) Filières : lettres, sciences humaines, droit, économie, gestion. Maître douvrage : Mission U3M. Maître dœuvre : SCP Communication.

11 DR Champ de lenquête Paris 1, Paris 2, Paris 3, Paris 4, Paris 5, Paris 7, Paris 9. Sites et bibliothèques universitaires des universités citées Bibliothèques inter universitaires : Sorbonne, Ste Geneviève, Bibliothèque des langues orientales BIU Cujas était fermée lors de l enquête

12 DR Caractéristiques des échantillons Proche des répartitions nationales (âge, cycles détude, origines socio professionnelles des parents, niveau de diplôme des parents) Habitant Paris (51%) ou la proche banlieue 24 % de boursiers Hommes : 34 %. Femmes : 66 %

13 DR Étudiants enquêtés par tranches dâge 20 – 23 ans = 51 %

14 DR Étudiants enquêtés par cycles détude 1er + 2ème cycle = 85 %

15 DR Origines socio- professionnelles

16 DR Niveaux détudes des parents

17 DR Principaux résultats : une fréquentation forte et homogène

18 DR % des étudiants fréquentent les Bu 67 % des étudiants fréquentent régulièrement les bibliothèques universitaires 30 % occasionnellement Seuls 3% ne les fréquentent pas du tout NB : en 1992, 75 % des étudiants déclaraient se rendre à la BU

19 DR Une fréquentation homogène Niveaux de fréquentation peu différenciés selon les filières Mono-fréquentation : une seule BU, une seule université Pluri-fréquentation : BIU, BnF, BPI, Sainte Geneviève Effet de site : enseignement et documentation regroupés, isolement relatif du site (ex Dauphine)

20 DR Le temps dattente 60 % des étudiants ont déjà renoncé au moins une fois (faute de places disponibles) dont 34% souvent Effet déviction plus fort sur les enfants douvriers (43%) et sur les étudiants qui travaillent (39%) Temps dattente accepté : 53 mn. Accepté différemment selon lorigine sociale et le niveau détudes des parents

21 DR Une fréquentation régulière 54 % utilisent très régulièrement les bibliothèques Pas de discrimination sociale : le service public des BU remplit son rôle en matière dégalité daccès (pas de sur-sélection par les BU) Principales motivations des étudiants : proximité, gratuité, approvisionnement en collections

22 DR Les lecteurs des BU : une pluralité de pratiques

23 DR BU : les usages déclarés

24 DR BU : les usages réalisés

25 DR Le nombre de livres lus/mois

26 DR Livres lus récemment

27 DR Périodiques lus récemment

28 DR Lecture des Romans

29 DR Lecture des Essais

30 DR Temps passé à la lecture (Temps moyen en BU : environ 2 h)

31 DR Achats de livres

32 DR Les prescripteurs

33 DR Pratique de lordinateur et de lInternet

34 DR Quelles conclusions ? Les BU de Paris : un service public qui répond en partie à lattente des étudiants 70% des étudiants sen déclarent satisfaits Labsence de places, le manque de documents empruntables, le faible nombre de documents en libre accès sont les principaux éléments jugés insuffisants par les étudiants

35 DR Quelles conclusions ? Une image très traditionnelle de la bibliothèque universitaire fondée sur laxiome –Bibliothèque = livres Pratiques clivées selon les lieux La pratique de linternet seffectue massivement en dehors des bibliothèques Contraste entre les efforts de modernisation des BU et les usages Problème déquipement ? Problème de représentation et dimage ?

36 DR Quelles conclusions ? Nécessité denquêtes et détudes : nationales, régionales, sectorielles (par disciplines, par établissements,..) Un outil de réflexion pour les politiques publiques. Ex : constructions (U2000, U3M), politique de communication des universités, concertations avec le secteur culturel Un outil de compréhension des activités universitaires.


Télécharger ppt "Les Bibliothèques universitaires et leurs publics : à propos dune enquête récente. D. Renoult, inspection générale des bibliothèques Université dArtois."

Présentations similaires


Annonces Google