La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Introduction à linformatique médicale Pr. F. Kohler

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Introduction à linformatique médicale Pr. F. Kohler"— Transcription de la présentation:

1 Introduction à linformatique médicale Pr. F. Kohler

2 Domaine de linformatique médicale Linformatique « technologique » – Embarquée dans le matériel médical : imagerie, traitement du signal, automate de laboratoire, chirurgie assistée (robot)…. Linformatique au service de la communication – Télémédecine, : patient/PS, PS/PS Linformatique au service de la documentation et de la connaissance – Base de données bibliographiques, système daide à la décision… Linformatique au service de la prise en charge coordonnée du patient – Dossier médical partagé, système dinformation… Linformatique au service de la santé publique – Système de surveillance épidémiologique et dalerte … Toutes ces applications de linformatique nécessitent lemploi déléments de langage médical partagé

3 Du langage naturel à un langage standardisé Le langage naturel est : – Spécifique à une langue – Souvent ambigu : Synonymie Polysémie – Contextualité : « La petite brise la glace »

4 Le traitement et le partage de linformation Nécessite une standardisation pour enlever toute ambigüité Ceci concerne les différents champs de la santé : – Diagnostics, Actes, Médicaments, Dispositif médicaux, Etablissement de santé, Professionnel de santé – … Ceci est impératif pour les traitements : – Traduction dans différentes langues, Facturation, Statistiques, Aide à la décision, Surveillance et Alerte – ….

5 Un exemple Quel est le mode dentrée ? Quand a-telle été hospitalisée ? « douleurs thoraciques rétrosternales caractéristiques irradiant dans le bras gauche » : ANGOR OAP : œdème aigu du poumon HTA : hypertension artérielle ou hystérectomie total par voie abdominale Bilan habituel ? …. Madame X a été hospitalisée en urgence pour des douleurs thoraciques rétrosternales caractéristiques irradiant dans le bras gauche dont les premiers épisodes remontent à 2 ans avec survenue à l'effort ou au froid. Il n'y avait pas d'OAP. Les enzymes cardiaques étaient élevées avec un tracé ECG perturbé permettant d'affirmer le diagnostic d'infarctus postérieur du myocarde. Cette patiente, obèse (120KG), est porteuse d'un diabète équilibré dont nous n'avons pas modifié le traitement insulinique. Elle présente également une hypercholestérolémie à 3,2 g/l. Malgré nos recommandations, elle continue à fumer environ 2 paquets de cigarettes par jour. Au niveau gynécologique, elle a un syndrome préménopausique assez bien toléré pour lequel aucun traitement n'a été envisagé. Dans les antécédents, on ne note pas d'IVG, mais une HTA en 86. Le bilan habituel et le traitement par angioplastie endoluminale de cet infarctus ont permis de laisser sortir la patiente au bout de 15 jours.

6 On peut faire mieux Hiérarchisation et synthèse Madame X née le 10/03/1935 est hospitalisée du 10/03/09 au 25/03/09 en provenance de son domicile et quittant l'entité pour un autre établissement de soins de suite et de réadaptation Problème actuel ayant motivé le plus les soins Infarctus postérieur aigu du myocarde avec Angor ancien, tracé ECG perturbé caractéristique Enzymes cardiaques élevées sans Œdème aigu du poumon ni insuffisance cardiaque Autres problèmes actuels Diabète insulinodépendant sans complications Hypercholestérolémie Tabagisme - Obésité par excès calorique Syndrome préménopausique avec ménorragies Problème passé pouvant avoir des conséquences Hystérectomie totale par voie abdominale en 1986 Actes diagnostiques et thérapeutiques en Y: Coronarographie Angioplastie coronaire endoluminale

7 Et après ? Il faut coder – Dictionnaire Dictionnaire des termes médicaux – Classification CIM – Nomenclature NGAP – Thésaurus MeSH

8 Dictionnaire Recueil des mots d'une langue, des termes d'une science, d'un art, rangés par ordre alphabétique, avec leur signification. Un dictionnaire de la langue, indique la définition, l'orthographe, les sens et les emplois des mots d'une langue. Autres : dictionnaire de synonymes, un dictionnaire d'orthographe, un dictionnaire de conjugaisons, un dictionnaire d'homonymes, un dictionnaire de rimes, dictionnaires bilingues, voire multilingues. Ouvrages de type encyclopédique qui contiennent, classé par ordre alphabétique ou thématique, tout ce qui concerne une science, un art, des faits ou des noms : – Un dictionnaire de mathématiques, un dictionnaire de médecine, un dictionnaire d'économie, un dictionnaire d'informatique, un dictionnaire de noms propres.

9 Classification Système organisé et hiérarchisé de classification d' « objets ». * – Suivant les objets considérés (les espèces vivantes, les maladies, les produits ou services, les étoiles, les documents dans une bibliothèque...), se sont développés différents systèmes de classification. Les classifications sont utilisées dans tous domaines d'activités humaines. Les classifications portant sur un domaine limité sont généralement bien admises par les spécialistes du domaine. Les classifications à vocation universelle ne peuvent faire abstraction d'un point de vue et sont, de ce fait, l'objet de nombreuses critiques. Elles apportent cependant un éclairage sur la nature de la connaissance. – Dewey Les classifications sont très importantes pour organiser les connaissances et le travail de chacun au sein de l'ensemble. Classer les objets ou les connaissances, c'est dire comment ils/elles se situent les un(e)s par rapport aux autres. Plusieurs points de vue complémentaires peuvent être considérés. Les classifications se distinguent en fonction du formalisme apporté soit aux classes soit aux relations entre ces classes et à l'arborescence qui en résulte.

10 Nomenclatures Désigne une instance de classification (tableau, liste, règles d'attribution d'identité...) faisant autorité et servant de référence à une discipline donnée. Le mot et l'idée viennent directement du latin nomenclatura (1559). Le nomenclator était un esclave qui clamait les noms des plats d'un dîner, annonçait les personnes qui entraient. « inventaire des termes propres à un domaine défini ».

11 Thésaurus Type particulier de langage documentaire.langage documentaire Constitué d'un ensemble structuré de concepts représentés par des termes, pouvant être utilisés pour l'indexation de documents dans une banque de données bibliographiques ou dans un catalogue de centre de documentation, à des fins de recherche documentaire.indexationrecherche Deux types de termes composent un thésaurus : – les descripteurs utilisés pour indexer un document ; – les non-descripteurs qui ne peuvent pas être employés pour indexer un document, et qui renvoient au descripteur à utiliser. Ils sont utilisés à la recherche. MeSH

12

13 Conditions dun bon codage : Codage bi-univoque : – Un seul terme ne désigne quun objet – Un objet nest désigné que par un seul terme Pas d'ambiguité – ni par polysémie – ni par homonymie

14 Classification Mono-Axiale Ensemble d'objets à classer Classes Principales Classes Filles 1er niveau Classes Filles 2ème niveau Dans une classe, le critère donné sapplique à tous les éléments de la classe. Les critère se succèdent dans un ordre dimportance décroissante Classification Mono-Axiale

15 Multiaxial Axe 1 (Nosologique) Axe 2 (Topographique) 3 Combine des termes appartenant à des classes différentes Connections des termes de catégories différentes par un langage ( type : est un,a, traite, est causé par …) Multiaxial

16 Fonction dadjectifs de la langue naturelle – Degré de certitude – Intensité, évolution – Assertion – … Modificateurs

17 Classification statistique internationale des maladies et des problèmes de santé connexe (CIM) W. Farr (1839) – First annual report. London, Registrar General of England and Wales "Les avantages d'une nomenclature statistique uniforme, même imparfaite, sont si évidents qu'il est surprenant qu'aucune attention n'ait été accordée à sa mise en vigueur dans les tables mortuaires. En de nombreuses circonstances, chaque maladie a été désignée par trois ou quatre termes, et chaque terme a été appliqué à de nombreuses maladies différentes : des noms vagues et impropres ont été employés, ou bien des complications ont été enregistrées à la place des maladies primitives. Dans ce domaine de la recherche, la nomenclature est d'une importance aussi grande que les poids et mesures dans les sciences physiques, et elle doit être établie sans délai."

18 Historique ==> proposition en 1855 d'une nomenclature divisée en 5 groupes 1.maladies épidémiques, 2.maladies constitutionnelles (générales), 3.maladies locales selon leur localisation anatomique 4.maladies du développement 5.maladies conséquences directes d'un traumatisme

19 Classification statistique internationale des maladies et des problèmes de santé connexe (CIM 10 ième révision) Historique – 1893 Jaques Bertillon. Nomenclature internationale des causes de décès – Élargissement progressif du domaine au-delà des maladies et des traumatismes – CIM 9 : 1975 – CIM 10 : Version actuelle utilisée en France – CIM 11 : Travaux préparatoires en cours

20 Présentation de la CIM 10 – CIM 10 Mise en application 1/1/1993 version anglaise et 1/1/94 version française – 3 volumes Volume 1 : Table analytique – Classification elle même – Classification de la morphologie des tumeurs (anatomopathologie) – Listes pour les mises en tableaux – Définitions, règlement Volume 2 : Mode d'utilisation – Indications et instructions pour l'utilisation du volume 1 – Historique de la classification Volume 3 : Index alphabétique – Index des chapitres I à XIX et XXI – Index des causes de mortalité et de morbidité (Chapitre XX) – Index des médicaments et produits chimiques – Enrichissement nationaux (France : extension ATIH)

21 CIM 10 : Volume 1 – Analytique Mono-axiale : – étiologie (maladies infectieuses, tumeurs) – système (maladies cardio-vasculaires) 21 Chapitres : – 19 chapitres pour coder la pathologie – Plus : 1 chapitre : Causes externes de morbidité et de mortalité 1 chapitre : Facteurs influant sur l'état de santé et motif de recours aux service de santé Une classification supplémentaire : M "Morphologie" des tumeurs

22 CIM 10 : Volume 1 – Analytique Code alphanumérique – 1 lettre 3 Chiffres – Lettre U réservée à des adjonctions, modifications, classifications provisoires Parois double code : Code (étiologique) * (manifestation) Présentation – Titre du chapitre avec limite des codes – Comprend (inclusion) – A l'exclusion de – Liste des groupes – Puis sous titre des groupes et limites des codes – Rubrique à 3 caractères – Subdivisions

23 CIM 10 : Volume 1 – Analytique Les 21 chapitres – 1 : certaines maladies infectieuses et parasitaires (A00-B99) – 2 : Tumeurs (C00-D48) – 3 : Maladies du sang et des organes hématopoïétique et certains troubles immunitaires (D50-D89) – 4 : Maladies endocriniennes, nutritionnelles et métaboliques (E00-E90) – 5 : Troubles mentaux et du comportement (F00-F99) – 6 : Maladies du système nerveux (G00-G99) – 7 : Maladies de l'œil et de ses annexes (H00-H59) – 8 : Maladies de l'oreille et de l'apophyse mastoïde (H60-H95) – 9 : Maladies de l'appareil circulatoire (I00-I99) – 10 : Maladies de l'appareil respiratoire (J00-J99) – 11 : Maladies de l'appareil digestif (K00-K93) – 12 : Maladies de la peau et du tissu cellulaire sous-cutané (L00-L99) – 13 : Maladies du système ostéo-articulaire, des muscles et du tissu conjonctif (M00-M99) – 14 : Maladies de l'appareil génito-urinaire (N00-N99) – 15 : Grossesses, accouchement et puerpéralité (Ooo-O99) – 16 : Certaines affections dont l'origine se situe dans la période périnatale (P00-P96) – 17 : Malformations congénitales et anomalies chromosomiques (Q00-Q99) – 18 : Symptômes, signes et résultats anormaux d'examens cliniques et de laboratoire, non classés ailleurs (R00-R99) – 19 : Lésions traumatiques, empoisonnements et certaines autres conséquences de causes externes (S00-T98) – 20 : Causes externes de morbidité et de mortalité (V01-Y98) – 21 : Facteurs influant sur l'état de santé et motif de recours aux service de santé

24 CIM 10 : Volume 1 – Analytique Une classification hiérarchique CIM 10 Chapitre 1 (Bornes des codes) Chapitre 21 Catégorie 1 Catégorie 2 Catégorie n 3 caractères 1 lettre 2 chiffres Notion de groupe (Bornes des codes) Extensions OMS ATIH

25 Titre et bornes du chapitre Contexte : exclusions / inclusions avec bornes des groupes Exemple

26 Double codage (dague astérisque) Classification

27 Exemple Mme X, passagère d'un autobus est blessée lors d'un accident entre le bus et une mobylette, présente à l'entrée à l'hôpital une fracture ouverte de la malléole externe ( S82.6.1).0 Fermée.1 ouverte Occupant d'un autobus blessé dans un accident de transport (V70-V79) A l'exclusion de: minibus (V40-V49) Les subdivisions suivantes à quatre caractères s'appliquent aux catégories V70-V78:.0 Conducteur blessé dans un accident en dehors de la circulation.1 Passager blessé dans un accident en dehors de la circulation.2 Personne à l'extérieur du véhicule blessée dans un accident en dehors de la circulation.3 Occupant, sans précision, d'un autobus, blessé dans un accident en dehors de la circulation.4 Personne blessée en montant ou en descendant du véhicule.5 Conducteur blessé dans un accident de la circulation.6 Passager blessé dans un accident de la circulation.7 Personne à l'extérieur du véhicule blessée dans un accident de la circulation.9 Occupant, sans précision, d'un autobus, blessé dans un accident de la circulation V70 Occupant d'un autobus blessé dans une collision avec un piéton ou un animal A l'exclusion de: collision avec un véhicule à traction animale ou un animal monté (V76.-) V71 Occupant d'un autobus blessé dans une collision avec un cycle V72 Occupant d'un autobus blessé dans une collision avec un véhicule à moteur à deux ou trois roues V73 Occupant d'un autobus blessé dans une collision avec une automobile ou une camionnette

28 Chapitre 21 : Facteurs influant sur l'état de santé et motifs de recours aux services de santé (Z00-Z99) – Contacts avec service de santé pour examens divers (Z00-Z13) exemple : Z00.6 Examen de comparaison et de contrôle dans le cadre d'un programme de recherche clinique – Risques liés à des maladies transmissibles (Z20-Z29) exemple : Z20.6 Sujet en contact avec et exposé au virus de l'immuno déficience humaine [VIH] – Motifs liés à la reproduction (Z30-Z39) exemple : Z30.0 Conseils et avis généraux concernant la contraception – Recours pour actes médicaux et soins spécifiques (Z40-Z54) exemple : Z41.2 circoncision rituelle – Santé menacée par conditions socio-économiques et psycho-sociales (Z55-Z65) exemple : Z59.5 Pauvreté extrême – Autres motifs de recours aux serv. de santé (Z70-Z76) exemple : Z71.1 Sujet inquiet de son état de santé (sans diagnostic) "Bien portant inquiet" – Antécédents personnels et familiaux et de certaines affections (Z80-Z99) exemple : Z85.0 Antécédents personnel de tumeur malignes des organes digestifs

29 Mise en tableau Liste pour la mise en tableau en vue de statistique de morbidité et de mortalité Statistiques descriptives de mortalité et de morbidité Suivi de la mortalité et de la morbidité mondiale par lOMS

30 Principe du codage Toujours utiliser les volumes alphabétique et analytiques Ne pas interpréter Toujours vérifier dans l'analytique Toujours lire "Exclusion" et "Inclusion" Connaître les bornes de codes des chapitres Formation au codage

31 Utilisation de la CIM 10 Statistiques internationales et nationales de mortalité et de morbidité – Certificat de décès – Maladies à déclaration obligatoire – Bilan dactivité des établissements de santé Programme de médicalisation des systèmes dinformation (PMSI) – Court séjour : RUM et RSS – SSR : RHS – Psychiatrie : RIS

32 La description des actes La nomenclature générale des actes professionnels (NGAP) La classification commune des actes médicaux (CCAM) Le catalogue des actes de rééducation réadaptation (CdARR) …

33 La NGAP Objectif : Tarification – Repérer les actes réalisés par sages femmes et auxiliaires médicaux et les actes intellectuels des médecins, chirurgiens dentistes pour leur attribuer une notation en lettre clé – La valeur de chaque lettre clé est fixée lors de la négociation de la convention Commission de la nomenclature – Etat : Ministère de la santé – Assurance maladie – Profession : syndicats médicaux et paramédicaux

34 Les Lettres clé Exemples Coefficients : nombre indiquant la valeur relative de chaque acte

35 Codage de la CCAM Codes descriptifs de lacte codes supplémentaires code de lacte 2 code activité 3 code extension documentaire 4 code phase de traitement 5 et 6 Modificateurs 7 Association non prévue 8 Remboursement exceptionnel CCAM : Codage, tarification et PMSI

36 Structure du code de lacte Le système de codification : un code semi-structuré de 7 caractères calé sur la structuration des libellés AA AA NNN action Accès et/ou technique topographie compteur Evacuation de collection de la cavité pleurale, par thoracotomie sans résection costale : GGJA002

37 Catalogue des actes de rééducation réadaptation : CdARR Activités de rééducation-réadaptation (CdARR – BO N° 97/6 bis) Les actes sont classés dans 12 catégories – Un acte appartient à une et une seule activité Structure du catalogue : code, libellé et définition Utilisation : PMSI champs SSR dans le recueil des activités de rééducation, réadaptation : – Chaque acteur recueille pour chaque patient les actes quil réalise. – Chaque semaine, par patient, il fait le cumul des temps des actes quil a réalisé dans chacune des 12 activités

38 Typologie des aides au codage Recherche de mots dans les libellés Parcours darbre et hypertexte Systèmes documentaires Systèmes multiaxiaux Réseaux sémantiques

39 Recherche de mots dans les libellés Principe – Recherche dun texte littéral dans un libellé Application – Codage dans le cadre dun catalogue simple Limites – Le libellé doit comporter lensemble de linformation utile Pas de tolérance orthographique Pas de possibilité de prendre en compte différentes expressions dun même concept Pas de possibilité de prendre en compte des inclusions ou exclusions

40 Exemple des limites Comment coder un protéinurie orthostatique avec anomalies glomérulaires mineures ? – Recherche Protéinurie orthostatique – Réponse N39.2 Protéinurie orthostatique, sans précision : Codage imprécis => Conséquence sur la tarification Impossibilité de trouver – N06- Protéinurie isolée avec lésions morphologiques précisée et le 5ième caractère.0 : N06.0 Codage qui doit être utilisé Conclusions – Intérêt limité dans le cadre de la CIM et de la CCAM – CIM 10 et CCAM sur internet

41 Parcours darbre et hypertexte Principe – Organisation hiérarchique avec présentation à chaque niveau des sous niveaux – Possibilité détendre larbre à des liens pour constituer un réseau de type hypertexte Application – Consultation en ligne de la CIM ou de la CCAM Limites – Nécessité de connaître les principes dorganisation des classifications et catalogue utilisés – Pas de prise en compte des informations de lindex alphabétique pour la CIM Exemple – CIM 10 sur internet

42 Systèmes documentaires Principe – Chaque code est indexé à laide des mots dun thesaurus comprenant non seulement les concepts du libellé mais également ceux des inclusions et de lindex alphabétique – Dans le thesaurus possibilité de définir des synonymes (frères), des relations dappartenance (fils) – Possibilité suivant le langage dinterrogation de prendre en compte les exclusions Application – Toutes nomenclatures, classifications... – Documentation scientifique

43 Systèmes documentaires Limites – Liées à lindexation des codes par les analystes de la nomenclature Indexation manuelle / full texte – Liées au thesaurus employé et aux relations existantes en son sein Thesaurus personnel / MESH – Liées au langage dinterrogation Interface en langage formel type ESAQuest / Interface en langage naturel – Exemple Aide au codage de certains logiciel commerciaux

44 Conclusions Nomenclatures et classifications imposées dans le cadre réglementaire : – CIM 10, CdARR, CCAM, NGAP Difficultés pour les nomenclatures et classifications imposées de : – Rendre compte des hyperspécialités – Tenir compte des évolutions rapides des connaissances et techniques (actes) Apport de linformatique dans laide au codage


Télécharger ppt "Introduction à linformatique médicale Pr. F. Kohler"

Présentations similaires


Annonces Google