La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La multidisciplinarité DES: 21 mars 2011 1- Peut-on nous obliger à être meilleurs? 2- La place du radiologue.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La multidisciplinarité DES: 21 mars 2011 1- Peut-on nous obliger à être meilleurs? 2- La place du radiologue."— Transcription de la présentation:

1 La multidisciplinarité DES: 21 mars Peut-on nous obliger à être meilleurs? 2- La place du radiologue

2 Pédagogie cas « intéressants » rares ou difficiles -> Prise en charge multidisciplinaire Quelle trace ?

3 Ce quil reste des discussions de staffs à laube du XXI e siècle :

4 Les RCP Plan cancer

5

6 Circulaire de février 2005 de la HAS : - Présentation de tous les nouveaux cas avant mise en route du primo-traitement en Réunion de Concertation Pluridisciplinaire et ce, quelque soit la localisation - Présentation également des dossiers des patients nécessitant une modification du traitement (reprise évolutive, toxicité…) L'évaluation régulière des RCP doit rendre compte d'une amélioration continue de la qualité des soins et du service médical rendu au patient.

7 Indicateurs RCP Recueil obligatoire pour tous les Etablissements de Santé titulaires de lautorisation pour lactivité de soins de traitement du cancer.

8 Le benchmarking !!!! 2006

9 Méfions nous des indicateurs : Observons leurs effets et pas seulement leurs résultats LABUS DINDICATEURS PEUT ETRE DANGEREUX POUR LA SANTE

10 2010

11

12

13

14 Nous sommes nous améliorés ?

15 Résultats : très nette amélioration de - taux dinclusion dans les RCP - la complétude des renseignements demandés Les effets collatéraux : CHRONOPHAGE ++++

16 Lorganisation. La place du radiologue.

17 Une RCP nest pas un staff de service

18 Règles disponibles pour chacun Objectif connu : prise en charge optimale de chaque cas

19 Anticipation

20 La place du radiologue

21 Images clés accessibles directement dans le dossier médical, à la suite du compte rendu

22 Même principe pour images FO, endoscopie, photos diverses

23 La prise en charge : - étude des dossiers en amont - sélection des images pertinentes - mesures, comparaisons Lenseignement : - variable en fonction du nombre de cas présentés - nest pas un plus pour la spécialité - augmente très nettement lappréhension globale dune pathologie - mise à niveau « en temps réel » des innovations dans dautres spécialités.

24 Et après la RCP ? Proposition thérapeutique discutée Programme personnalisé de soins

25 1- Peut-on nous obliger à être meilleurs? 2- La place du radiologue

26

27

28

29

30 1- Peut-on nous obliger à être meilleurs? 2- La place du radiologue : « imageur » ou médecin?


Télécharger ppt "La multidisciplinarité DES: 21 mars 2011 1- Peut-on nous obliger à être meilleurs? 2- La place du radiologue."

Présentations similaires


Annonces Google