La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Principaux résultats de trois études de cas de limpact du commerce équitable sur des organisations de producteurs Lise Duval Contact : Lise Duval,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Principaux résultats de trois études de cas de limpact du commerce équitable sur des organisations de producteurs Lise Duval Contact : Lise Duval,"— Transcription de la présentation:

1 Principaux résultats de trois études de cas de limpact du commerce équitable sur des organisations de producteurs Lise Duval Contact : Lise Duval, Tel (0) , Limpact du commerce équitable : premiers résultats et nouveaux défis

2 Oréade-Brèche - 17 nov Contexte de réalisation 3 études de cas : commanditées par Max Havelaar France, Max Havelaar Belgique, F3E dans le cadre dun dispositif général de mesures de limpact de FLO série détudes de cas sur des OP et des plantations représentatives des différents types de structures certifiées par FLO Principes méthodologiques communs Objectif pouvoir comparer et capitaliser les résultats

3 Oréade-Brèche - 17 nov Plan de lexposé Caractéristiques des trois organisations de producteurs Lintervention de FLO auprès de ces organisations de producteurs Les résultats des instruments dintervention de FLO Les effets sur 5 aires de changement

4 Oréade-Brèche - 17 nov Caractéristiques des 3 organisations de producteurs et de leurs producteurs

5 Oréade-Brèche - 17 nov Des organisations différentes Cocla Pérou Conacado Rép. Dominicaine Banelino Rép. Dominicaine Produit phare CaféCacaoBanane Bio Autres produits / activités Cacao, thé, produits transformés…. Produits semi élaborés à base de cacao Banane conventionnelle Durée dexistence ~ 40 ans~20 ans~10 ans Type de structures Réseau coopératif 3 niveaux Centrale / 25 coopératives / groupes informels association 3 niveaux, Centrale / 8 blocs régionaux/ Associations locales formelles Association 1 niveau Avec 5 unités de production délocalisées Commer- cialisation Exportation directe – 1994 Vente via exportateur avant 1994 Exportation directe Vente via un exportateur

6 Oréade-Brèche - 17 nov Des organisations différentes CoclaConacadoBanelino Part dans exports nationaux 25%30%10% Nombre de membres ~ 5 % des producteurs péruviens et 26% au niveau de la Province ~ producteurs ~ 25% des producteurs dominicains ~ producteurs ~ 25% des producteurs dominicains ~ 260 producteurs certificatio n FLO 1996 Autres certificatio ns certifications AB (1994), UTZKP (2002), Rain Forest Alliance (2002), Practice (2003), Bird Friendly (abandonnée) Certifications AB (1991) Biodynamique 2001 Iso 9001 en cours Diverses certifications AB depuis 10aine dannées EurepGap (2006)

7 Oréade-Brèche - 17 nov COCLA

8 Oréade-Brèche - 17 nov Conacado

9 Oréade-Brèche - 17 nov BANELINO Monte- cristi Valverde

10 Oréade-Brèche - 17 nov Un producteur type de la Conacado Caractéristiques sociales : Age moyen : 60 ans, faible niveau dinstruction Conditions de vies difficiles (accès aux soins, à leau potable, éducation des enfants…) Exploitation : type « familiale » : env. 3 ha Cacaoyère dans en système agro-forestier en réhabilitation (< 50% hybrides) Petit élevage (volaille, Porcins –caprins) Cultures vivrières (plantain, tarot…) « Stratégie » Autoconsommation (> 50 %) Revenu monétaire fortement dépendant du cacao (> 75%) Produire de la qualité (Bio et Hispaniola) à travers les blocs (formation et infrastructure)

11 Oréade-Brèche - 17 nov Un producteur type de Cocla Caractéristiques sociales : Indiens quechua, Majorité a pu entamer voire terminer un cycle déducation primaire Exploitation : des exploitations familiales (avec emploi ponctuelle de main dœuvre non familiale aux pointes de travail par des systèmes dentraide ou emploi de saisonniers) environ 3,5 ha avec une caféière dans un système agroforestier (bananes, mangues, pacay …) et des cultures vivrières, parfois quelques cultures de rente (coca, etc.) « Stratégie »:Café est la source de revenu monétaire principale (90%)

12 Oréade-Brèche - 17 nov Un producteur type de Banelino Caractéristiques sociales Moyenne dâge 50 ans Exploitation : petits « planteurs » (env. 3 ha), qui étaient danciens travailleurs de plantations qui ont bénéficié dune réforme agraire Monoculture de banane Embauche de main dœuvre non familiale travaillant de manière permanente sur les exploitations « Stratégie »: Une culture de rente destinée à produire un revenu monétaire, combinée à du petit élevage (autoconsommé) difficulté des petits « planteurs » est dêtre compétitifs face aux plantations existantes dune part et de maintenir leur marge face aux exportateurs dont une entreprise domine le marché

13 Oréade-Brèche - 17 nov Services des coopératives apportés aux producteurs : assistance technique (obtention de certification, amélioration des rendements etc.) préfinancements de la récolte prêts Achat groupé dintrants Formations Collecte du café depuis les exploitations jusquà la centrale parfois infrastructures collectives pour première transformation du café (séchage) Services de la centrale aux coopératives de base Centralisation des produits des coopératives Exportation du café, cacao, thé Activités de péparation et de transformation : production de café torréfié, moulu, de pâte de cacao Préfinancement de la récolte Appui à la gestion et lorganisation interne Formation et appui technique au personnel des coopératives de base Le rôle des organisations de producteurs: exemple de COCLA

14 Oréade-Brèche - 17 nov Des OP et des producteurs qui font face à des enjeux sociaux et économiques Commercialiser la production de petits producteurs à des fins damélioration des niveaux et des conditions de vie, Maintenir la rentabilité des productions et être « compétitifs »… dans des zones de production « marginales » avec un grand nombre de petits producteurs : enjeu de coordination, dhomogénéisation des modes de production, de la qualité … face à des plantations ou des zones de production plus compétitives Un enjeu damélioration de la qualité permanent Une orientation vers des marchés de niche (utilisation de signes de qualité/ dorigine) : le bio, le CE etc…

15 Oréade-Brèche - 17 nov Comprendre limpact du Commerce équitable sur ces organisations de producteurs

16 Oréade-Brèche - 17 nov Limpact du CE? « Apprécier et analyser les changements, significatifs et durables, générés par linteraction entre les interventions du commerce équitable (FLO) et le milieu environnant des producteurs (milieu socio- économique, institutionnel et naturel) »

17 Oréade-Brèche - 17 nov Identifier les effets du commerce équitable Le commerce équitable : un facteur dévolution parmi dautres –Les effets de lorganisation de producteurs et des actions des producteurs –Les effets de lévolution du contexte environnant notamment des filières dexportation –Les effets des projets auxquels participent les OP –Les effets dautres certifications

18 Oréade-Brèche - 17 nov Identifier les effets du commerce équitable INSTRUMENTS EFFETS POTENTIELS Un standard à respecter par les organisations de producteurs Un dispositif de certification et de contrôle, dappui aux participants, de financement du label. Prix minimum garanti permettant de couvrir les coûts de production. Préfinancement de la récolte Campagnes dinformation Stimuler la demande Un partenariat commercial Fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, qui vise plus déquité dans le commerce international.. Prime de développement partie fixe du prix projets de développement collectifs locaux Exigences sur 5 champs pour les OP - Gouvernance interne - Développement social - Développement économique (exigence de qualité) - Développement environnemental - Les conditions de travail dans les OP et les exploitations. Relations commerciales stables. Prime pour lagriculture biologique ORGANISATIONS DE PRODUCTEURS - Améliorations des capacités commerciales ( amélioration de la qualité, développement de lexport …) - Capacité dadministration interne, de gestion, de gouvernance - Capacités à fournir des services aux producteurs - Croissance des OP PRODUCTEURS ET LEURS FAMILLES - Coûts de production/ durabilité des systèmes de production - Revenu et trésorerie des producteurs - Capitalisation et bien être des familles - Sécurité alimentaire TERRITOIRE et DVPT REGIONAL - Structure et organisation du marché local du cacao - Le développement de lemploi et léconomie régionale - Le développement territorial - La meilleure représentation des producteurs LENVIRONNEMENT - Développement de pratiques respectueuses de lenvironnement - Développement de lagriculture biologique LE MILIEU SOCIAL La répartition des bénéfices du CE entre les catégories sociales, respect et promotion des droits du travail … RESULTATS

19 Oréade-Brèche - 17 nov Identifier et mesurer les effets du commerce équitable Identification des aires de changements à étudier Historique du fonctionnement « du système » du CE dans le cas étudié Approche participative mesurer les « intrants » et les résultats directs du CE Données secondaires disponibles dans lorganisation Identifier les effets perçus par les opérateurs du commerce équitable Approche participative Méthode de mesure des effets engendrés par les résultats Comparaison de communautés similaires bénéficiant / ne pas bénéficiant pas du CE Enquête Entretiens Analyse du fonctionnement interne et historique de lOP Entretiens au niveau de la Centrale et de 3 blocs Données secondaires existantes sur lOP Analyse historique de lévolution du fonctionnement du marché local Entretiens de personnes ressources hors de lOP Données existantes hors OP Méthode pour mesurer les résultats et les effets propres

20 Oréade-Brèche - 17 nov Quelques résultats des instruments du CE

21 Oréade-Brèche - 17 nov Prix minimum, prime de développement : résultat dans le cas de la filière cacao Prix CE (prix minimum et prime) Prix mondial fèves cacao (BNY ) Prix minimum CE hors prime USD/T

22 Oréade-Brèche - 17 nov Prix minimum et prime : résultat dans le cas de la filière café Prix CE (prix minimum et prime) Prix minimum CE hors prime USD/T

23 Oréade-Brèche - 17 nov Prix minimum, prime de développement : résultat dans le cas le filière banane de Rép. Dominicaine Prix FOB assez élevé - effet des contingents tarifaires européens Alignement progressif des prix FOB standard sur prix plancher CE Effet significatif en termes de stabilisation des prix Une révision du niveau du prix minimum et de la prime

24 Oréade-Brèche - 17 nov Résultat du prix minimum sur prix export des OP fonction De lévolution des cours mondiaux : –résultat délévation du prix en période de cours bas –Résultat de stabilisation des prix et limitation des risques % ventes produit de base en CE Cocla – Café vert Conacado Cacao - fermenté Banelino – Bananes %<5%Supérieur à la moitié des ventes %44%75% En période de cours haut, des modes de négociation des contrats Des volumes commercialisés par les OP en CE

25 Oréade-Brèche - 17 nov Effet du CE sur le prix export de la Conacado Hispaniola en grain 1999/002000/012001/022002/032003/042004/052005/062006/07Moy. Ecart prix Hispaniola CE - non CE* (%)22%40%8%5%1%-16% 9%4% Ecart prix Hispaniola CE - non CE* (absolu) Ecart prix Hispaniola non CE - Sanchez Source : Données CONACADO

26 Oréade-Brèche - 17 nov Excédent capitalisé dans les blocs 11% 2ème paiement producteur (qualité ± excédents) 16% 1er paiement producteur 49% Frais Bloc18% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Prix producteur Bénéfices Du prix export au prix producteur Graphique : répartition du prix FOB (2006) 65% Frais CONACADO 5% Fonction : De la répartition des bénéfices du CE au sein de lOP, en général fonction : -Des volumes vendus en CE par la structure à laquelle appartient le producteur -Des volumes de la qualité demandée vendue en CE apportés par le producteur -De la manière dont est calculée le prix producteur pour chaque qualité

27 Oréade-Brèche - 17 nov Résultat du CE sur le prix producteur Une élévation du prix producteur plus ou moins importante selon les filières et les OP permise par : Le prix minium en période de prix bas (cas du café et à certaine période du Cacao) Une augmentation des volumes vendus en Commerce équitable (valable pour les trois organisations de producteurs) Une ouverture de débouchés pour des produits de qualité dont le cours est supérieur à celui des produits « traditionnels »

28 Oréade-Brèche - 17 nov La prime du CE Pourquoi distinguer la prime du prix? Les montants de la prime % ventes produit de base en CE Cocla – Café vert Conacado Cacao - fermenté Banelino – Bananes Montant de la prime USD/T 110 puis 220 à partir de 2007) 15096,5 puis 55 à partir de 2006 Date fonction des données disponibles dans les OP : (1996) (1999)~ (2001)

29 Oréade-Brèche - 17 nov Une gestion de la prime très différente dune OP à lautre Cocla Avant 2006 : La centrale prélève 1 USD par quintal (sur 5 USD) et reste redistribué aux producteurs Depuis 2006 : 20% pour la centrale, 20% affectés aux coopératives et la partie restante distribuée à tous les producteurs (quils livrent ou non la qualité CE) Conacado - Avant 2000 : redistribution aux producteurs - A partir de 2000 : investissements au niveau de la Conacado et au niveau des blocs - A partir de 2002 : mise en place de règles de gestion Prime reversée aux blocs en fonction de leur vente totale (CE et non CE) Financement de projets internes aux associations, aux blocs et en troisième plan de projets collectifs Banelino La gestion de la prime a toujours été distincte et cette dernière a été investie dans : - des projets à caractère social (éducation etc.), - pour financer des équipements productifs et financer certains services de lOP (pour financer lassistance technique, la communication et la promotion des produits de lOP)

30 Oréade-Brèche - 17 nov Principaux effets du CE sur les 5 aires de changement : - Les producteurs et leur famille - Lorganisation de producteurs - Le milieu social - Le territoire - Lenvironnement

31 Oréade-Brèche - 17 nov Effets du CE sur les producteurs et leur famille Le CE permet de couvrir dans les 3 cas les coûts de production Le CE permet daméliorer la rentabilité des cultures dans le mode de production le plus courant Attrait plus grand pour les cultures : les producteurs investissent dans leurs plantations dans les trois cas –rénovation variétale, –acquisition déquipements –et/ou extension des surfaces Effets sur les revenus : dans les trois cas les producteurs ressentent en majorité une amélioration globale de leur revenu sur les 10 dernières années. CoclaConacadoBanelino Moyenne %~20%33% Effets significatifs et positifs en termes décart entre prix producteurs et prix marché local

32 Oréade-Brèche - 17 nov Effets du CE sur les producteurs et leur famille Capitalisation: CE ne permet pas toujours un processus de capitalisation familialeCE ne permet pas toujours un processus de capitalisation familiale –Conacado et de Cocla: pas damélioration des conditions de vie (habitat, éducation etc.), comparé aux producteurs hors OP investissements dans les plantations réalisés « en réduisant » les dépenses courantes des ménages –Banelino, près de 76 % des membres enquêtés déclarent quils constituent une épargne Les bénéfices apportés par le CE et lOP sont redistribués aux travailleurs (permanents) et effets sur les conditions de travail dans le cas de Banelino Rémunération équivalente aux minimums locaux mais pas deffet « de redistribution vers la main dœuvre ponctuelle » dans le cas de Cocla et la Conacado

33 Oréade-Brèche - 17 nov Effets du CE sur les producteurs et leur famille Agriculture vivrière et spécialisation : –des programmes de diversification agricole –leurs cultures vivrières sont maintenues quand elles existaient traditionnellement –Revenus des producteurs très fortement dépendants de la culture soutenue risque ? le vieillissement des producteurs / lexode/ la reprise des exploitations : –le CE contribue à réduire lexode rural et à limiter lexode saisonnier –âge moyen des producteurs élevé une part significative des jeunes (fils/filles des producteurs) ne désirent pas reprendre une activité agricole et en général quittent la région

34 Oréade-Brèche - 17 nov Effet du CE sur latteinte dun seuil de vie durable Les besoins dun « producteur- type » 1- Charges dexploitation (90 USD) 2 - Charges domestiques besoin dune famille de 5 personnes : USD/ an (si pas dautoconsommation vivrière) Consommation alimentaire dont autoconsommation (en moyenne 1000 USD soit 50% des besoins) Le logement Léducation La santé

35 Oréade-Brèche - 17 nov Coûts de production (USD) et rentabilité des systèmes de cultures cacao (estimations 2007) Hispaniola Type Caractéristique des plantations50% hybride Surface de production< 3 ha Lieu de transformationBloc (1) Proportion d'Hispaniola90% (2) Rendement (QQ/ha)10 (3) Main d'œuvre totale (hj/ha)47 (4) Coûts intermédiaires (achat de plants)- 17 USD (5) Amortissements (machette, séchoirs etc.)- 23 USD (6) Prix moyen USD /QQ94 (7) [(2)*(6)] Produit Brut (USD)+ 940 USD (8) [(7)-(4)] VAB (USD/ha)+ 923 USD (5) Main dœuvre extérieure de (25%)- 87 USD Résultat pour le producteur par ha836 USD *

36 Oréade-Brèche - 17 nov Source : Enquête producteurs Couverture du seuil de «vie durable» Hispaniola Type Nb Ha pour atteindre le seuil de vie durable Autoconsommation de 50% 3 % de Couverture du seuil de vie durable avec ~3 ha, Autoconsommation de 50%100% En période de prix haut (2007 quand prix mondial> prix min. CE) Hispaniola Type Nb Ha pour atteindre le seuil de vie durable Autoconsommation de 50%7 % de Couverture du seuil de vie durable avec ~3 ha Autoconsommation de 50%48% En période de prix bas (application du prix minimum CE)

37 Oréade-Brèche - 17 nov Effets du CE sur OP CE génère des ressources financières qui permettent à lOP : –de se développer – de renforcer sa compétitivité sur le marché dexport – daméliorer la qualité, –de diversifier les produits – de développer une stratégie commerciale – daméliorer ses services pour les producteurs

38 Oréade-Brèche - 17 nov Effets du CE sur lOP Structuration du monde rural : – Croissance du nombre de membres et de volume : volume très forte dans le cas de la Conacado, forte dans le cas de Cocla et également significative dans le cas de Banelino. Les OP sont attractives pour les producteurs car – des prix supérieurs à ceux des commerçants locaux – un appui technique permettant aux producteurs des gains qualitatifs essentiels pour une meilleure rémunération. –Parfois sentiment dadhésion à un groupe solidaire

39 Oréade-Brèche - 17 nov Effets du CE sur lOP Effet sur la stratégie commerciale : les certifications la base de la stratégie commerciale de COCLA La diversification Fig 1 : Évolution des ventes de COCLA (QQ=46kg) en fonction des types de café ANNEES Tot vente (QQ) % FT du total 0 % 10%37%17%16% 15%33%26%

40 Oréade-Brèche - 17 nov BANELINO Evolution des volumes exportés

41 Oréade-Brèche - 17 nov Effets du CE sur lOP le renforcement des capacités dadministration et de gestion des OP, lexistence des règles édictées par les standards et leur contrôle par des inspecteurs sont : –au minimum un « garde fou » pour les OP et parfois facteurs contribuant à améliorer la gestion interne (cas de Conacado). –ces standards de fonctionnement ne sont connus et clairs pour les OP que depuis peu –écarts dinterprétation sur leur application entre les inspecteurs et les OP dautre part. Au-delà, la génération de ressources financières a permis aux trois OP de sengager dans des politiques de stabilisation déquipes qualifiées ou de formation.

42 Oréade-Brèche - 17 nov Effets du CE sur OP le développement des capacités commerciales : – ouverture de débouchés rentables pour les OP – Contribue ainsi à lamélioration de la qualité (incitation via le prix + recette + prime)prime – Aide les OP à se positionner sur de nouveaux marchés de niche diversification progressive des certifications obtenues – Au-delà, les ressources financières générées par le CE permettent également de soutenir la stratégie commerciale des OP avec : un effort de diversification de la gamme, de développement de produits semi transformés ; cas Banelino : stratégie orientée vers le bio, la qualité, un affranchissement de lexportateur dominant le marché local pour développer des relations plus directes et avec des acheteurs plus diversifiés. Le développement des services fournis aux producteurs

43 Oréade-Brèche - 17 nov Utilisation de la prime de développement Cocla Mateo PumacahuaMaranuraCcochapampaChaupimayo Montant total de la prime (distribuée au membre et à coopérative) USD USD USD9 666 USD Utilisation de 10% destinés à linvestissement laboratoire danalyse de la qualité lachat dun terrain ordinateur pour le département technique second camion Utilisation de 10% destinés au fonctionnement Investi dans le département technique Frais administratifs augmentation des salaires augmentation des salaires de 20 à 30% Part de la prime CAC (10%)/ Augmentation du patrimoine0,78%4,16%Nc Part de la prime CAC(10%)/ Frais de gestion1,4%1,2%Nc

44 Oréade-Brèche - 17 nov Effets du CE sur le développement social Les producteurs membres correspondent bien à la cible visée par le CE Certains publics peuvent avoir plus de difficultés que dautres à devenir membres des OP : – Les femmes malgré politique active des trois OP sur ce point –Certains autres groupes (les villageois sans terre, les illettrés dans certains cas avec souvent un processus dauto-exclusion) –CE ne semble pas pour autant générer « dîlots de prospérité », étant donné quune majorité accède aux bénéfices du CE (directement ou via la prime, ou via lemploi généré dans les exploitations).

45 Oréade-Brèche - 17 nov Effets du CE sur le développement territorial Une restructuration des filières locales : construction de filière qui permettent aux producteurs de saffranchir dun certain nombre dintermédiaires, et de sengager sur marché de niche Un effet dentraînement à la hausse des prix locaux (dans 2 cas) Les effets des éventuels investissements sociaux de la primeinvestissements sociaux La création de lemploi sur les exploitations et dans les OP elles-mêmes. Représentation des producteurs : les 3 OP interlocuteurs reconnus des pouvoirs publics, impliquées dans des projets de développement locaux. Mais reste la question de la domination de certaines firmes dexportation, de concurrence avec les plantations

46 Oréade-Brèche - 17 nov Exemple des deux schémas de filière dans le cas du Café COCLA 95% Producteurs organisés Producteurs indépendants Coopératives Centrale de Coopératives Associations (636) Marché externe Marché Interne 1 er intermédiaire ou collecteur 2 nd intermédiaire Exportateurs 5% 15% 85%

47 Oréade-Brèche - 17 nov Utilisation de la prime pour le bien être social : exemple Conacado Valeur des projets (en USD) Part CEValeur des projets (en USD) Part CEValeur des projets (en USD) Part CE % % % Investissements collectifs cofinancés par la prime Part de la prime CE dans les projets communautaires

48 Oréade-Brèche - 17 nov Bien être social: cas de Banelino Juliana Jamillo La Caïda San IsidroAminaHatillo Palma Adduction eau potable XX cantine pour producteurs et travailleurs X Travaux de réparation (écoles…) XX salaire maître pour garderie XX salaire d'un médecin et un infirmier du dispensaire X salaire chauffeurs et collaborateur du transport scolaire X Education à lenvironnement X maillots/équipements sportifs- matériel éducatif XX uniformes scolaires aux enfants de travailleurs et producteurs XXXX garderie pour les enfants des producteurs/travailleurs XX Légalisation de travailleurs haïtiens XXXXX Analyse sang et programmes de vaccination pour producteurs, travailleurs XXXXX Paiement assurance sociale et achat de médicaments des travailleurs et des personnes en besoin XXXX

49 Oréade-Brèche - 17 nov Effets du CE sur lenvironnement cas du café et du cacao : –systèmes de culture agroforestiers bénéfiques à la protection de lenvironnement (protection des sols, reconstitution de couverts boisés, biodiversité etc.). Cas Cocla : – sur des zones de front pionnier risque de participer à la déforestation dessences forestières « natives », limité par: – introduction de nouvelles règles dans le référentiel FLO – combinaison du CE avec la certification bio. Cas Banelino – bananeraies en monoculture en production conventionnelle, fortement consommatrices dintrants mais en majorité production bio –Problématiques ponctuelles de surexploitation des ressources en eau, et parfois de maintien de la biodiversité. – Face à ce constat Banelino a défini un guide de bonnes pratiques agricoles. Le rôle du CE dans la protection de lenvironnement : – incitation via le prix au développement du bio – règles de production plus respectueuses de lenvironnement depuis 2007

50 Oréade-Brèche - 17 nov Conclusions Des résultats et des effets cohérents avec les objectifs de FLO, mais montrent des phénomènes complexes et des points qui méritent une réflexion sur le dispositif Le CE contribue à une amélioration des revenus, du fait : –Dun accroissement de la demande en produits CE, en produits CE bio –Du développement dune demande pour des produits à prix supérieur ou plus stable –Un effet du CE sur le prix qui peut être modéré …qui permet de couvrir les coûts de production mais qui ne permet pas toujours aux producteurs datteindre un seuil de vie durable

51 Oréade-Brèche - 17 nov Conclusions Les 3 OP sont des alternatives pour la commercialisation des produits des petits producteurs Les 3 OP sont des institutions innovantes CE a contribué au développement du poids des OP : –effet dattraction –de consolidation de lOP par un travail sur la gouvernance –Développement commercial stratégique: la prime soutien lamélioration de la qualité par investissement dans des infrastructures productives, 1 er facteur contribuant à laugmentation des revenus et au développement des exportations –… mais qui est aussi le fruit deffort conjoint (capacité interne de lOP, autres projets, développement propres dautres marchés de niche)

52 Oréade-Brèche - 17 nov Les limites des résultats Une approche centrée sur lorganisation de producteurs Une échelle danalyse pertinente pour comprendre les changements générés par le commerce équitable sur : –Le développement de lorganisation –Les producteurs et leurs familles –Les communautés des producteurs et éventuellement avoisinantes –Les changements des rapports commerciaux locaux Insuffisante pour lanalyse du fonctionnement des filières dans leur ensemble, les effets globaux (quand plusieurs structures certifiées etc.) Une approche essentiellement compréhensive basée sur des échantillons raisonnés (OP, bénéficiaires et non bénéficiaires) Limite principale : distinction effet de lOP et du CE


Télécharger ppt "Principaux résultats de trois études de cas de limpact du commerce équitable sur des organisations de producteurs Lise Duval Contact : Lise Duval,"

Présentations similaires


Annonces Google