La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

THYROÏDE ANATOMIE HISTOLOGIE PHYSIOLOGIE PATHOLOGIE –Hyperthyroïdie –Hypothyroïdie –Goitres, nodules et cancers.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "THYROÏDE ANATOMIE HISTOLOGIE PHYSIOLOGIE PATHOLOGIE –Hyperthyroïdie –Hypothyroïdie –Goitres, nodules et cancers."— Transcription de la présentation:

1 THYROÏDE ANATOMIE HISTOLOGIE PHYSIOLOGIE PATHOLOGIE –Hyperthyroïdie –Hypothyroïdie –Goitres, nodules et cancers

2 ANATOMIE –Glande située à la face antérieure du cou, entre los hyoïde et le manubrium sternal –Formée de 2 lobes latéraux 1 isthme –Situation : juste en avant de la trachée et de lœsophage –Taille : 6/3/2 cm, 20 à 30 g

3

4

5 HISTOLOGIE –Thyréocytes (99,9 %) Sécrètent les Hormones thyroïdiennes –Cellules C (0,1 %) Sécrètent la thyrocalcitonine

6 PHYSIOLOGIE –Hormone active : T3 (forme libre) –Protéines de transport : pour la T3 et la T4 –TSH Rôle fonctionnel : sécrétion dH. thyroïdiennes Rôle morphologique : volume thyroïde –Thyroglobuline : protéine synthétisée en même temps que les H. thyroïdiennes

7

8

9 EXPLORATIONS –BIOLOGIE TSH (ultrasensibe) H. périphériques : fT3,fT4 Test à la TRH Thyrocalcitonine Thyroglobuline Anticorps : ATPO, TBI ou TSI –MORPHOLOGIE Échographie Scanner ou IRM Scintigraphie ; Iode 123 ou 131, Technétium

10

11 HYPERTHYROIDIE = hyperfonctionnement de la thyroïde Maximum = thyrotoxicose 80% femmes / 20% hommes 1)Signes cliniques –Tachycardie, palpitations –Amaigrissement –Diarrhée –Tremblements –Signes musculaires : amyotrophie, signe du tabouret –Autres : thermophobie, troubles psychiques…

12 2) Complications - crise aiguë thyréotoxique : fièvre à 40°, pouls très rapide,sueurs, deshydratation majeure - cardiothyréose :troubles du rythme /FA insuffisance cardiaque - complications psychiatriques : mélancolie, état maniaque, délire

13 3) Signes biologiques TSH fT3, fT4 test au TRH bloqué 4) Examens à visée étiologique iodurie des 24 heures échographie : goître ? Nodule ? scintigraphie

14 5) Causes –Maladie de Basedow : auto immune Goitre Signes oculaires –Exophtalmie –Asynergie oculopalpébrale –Rétraction paupière Signes cutanés –Myxoedème prétibial Scinti : fixation iode homogène Echo : goitre Ac anti récepteurs TSH +

15 –Adénome toxique Nodule Scinti : nodule hyperfixant avec extinction du reste du parenchyme Écho nodule + parenchyme restant –Thyroïdite toxique Thyroïdite subaiguë de De Quervain Iode radioactif –Surcharges iodées Médicaments : Cordarone Iode –Autres Adénome à TSH Sécrétion ectopique dH. thyroïdiennes Hyperthyroïdie factice

16

17

18

19

20

21 6) Traitement - médical antithyroïdiens de synthèse NEOMERCAZOLE PTU = propyl thio uracile BASEDENE iode minéral / LUGOL FORT - radical chirurgie iode radioactif I131

22 HYPOTHYROÏDIE = carence en hormones thyroïdiennes 1)Signes cliniques : myxoedème idiopathique –Troubles cutanéo muqueux Peau : pâle, froide, infiltrée, sèche Muqueuses : macroglossie, voix rauque, surdité Phanères ; cheveux secs et cassants, pilosité –Hypométabolisme Asthénie Frilosité Prise de poids, constipation, bradycardie –Signes musculaires Crampes

23

24 2) Diagnostic –TSH –fT4 –Test à la TRH : explosif –Signes non spécifiques : anémie, hyponatrémie, hypercholestérolémie, CPK

25 3) Complications –Coma myxoedémateux Calme et profond Hypothermie, bradycardie, bradypnée Bilogie : hypoglycémie, hyponatrémie, anémie Risque dinsuffisance surrénale fonctionnelle –Complications cardiovasculaires Athérosclérose / angor Insuffisance cardiaque Péricardite Troubles de conduction / BAV

26 4)Etiologies –Origine périphérique Myxoedème idiopathique –Atrophie de la glande Iatrogène –Chirurgie, iode radioactif, ATS, surcharges iodées Congénitale –Agénésie, ectopie, troubles de lhormonosynthèse –Dépistage néonatal Thyroïdites –Hashimoto : autoimmune, goitre pseudonodulaire, ATPO+ –Subaiguë de De Quervain –Post partum Carences iodées –Origine centrale Tumeurs hypophysaires

27 5)Traitement –Hormones de synthèse T3 : –CYNOMEL cp à 25 µg T4 : –LEVOTHYROX : plusieurs dosages de 25 à 200 µg –L. THYROXINE : cp à 100 µg, gouttes à 5 µg, ampoules injectables à 200 µg

28 GOITRES ET NODULES GOITRE = augmentation de volume de la thyroïde –Homogène –Nodulaire

29

30

31 Facteurs de goitrigénèse –Compensation / hémithyroïdectomie –Carence iodée –Troubles de lhormonosynthèse –Substances goitrigènes Aliments / chou, navet, soja, manioc Thiocyanates Médicaments / ATS, lithium –Facteurs immunitaires –Facteurs génétiques+++

32 CLINIQUE –Goitre simple = euthyroïdien Risques –Compression –Évolution nodulaire CAT –Biologie : TSH –Échographie –Surveillance simple ou traitement freinateur –Goitre avec hyperthyroïdie Basedow Goitre basedowifié Goitre multinodulaire toxique –Goitre avec hypothyroïdie Hashimoto Cas particulier de lenfant : troubles de lhormonosynthèse

33 NODULE –Trouble focal de la croissance thyroïdienne cliniquement palpable –Pathologie fréquente à 5% de nodules palpables dans la population générale (>10mm)

34 Facteurs favorisants –Âge –Sexe féminin –Parité –Carence iodée –Prédisposition génétique –Irradiation cervicale –Tabac

35 2 à 6% des nodules sont des cancers –Prédominance féminine (3/1) –Mortalité par cancer thyroïdien < 1% mortalité totale par cancer –Concerne les gros nodules > 20 mm, après 45 ans

36 Stratégie diagnostique –Dosage de TSH Hyperthyroïdie ? Hypothyroïdie ? –Arguments en faveur dun nodule suspect Nodule dur, irrégulier, adhérent > 35 mm ou augmentation rapide de taille Adénopathie cervicale, dysphonie, dyspnée Modification dun goitre ancien Antécédents familiaux de cancer thyroïde Antécédent irradiation cervicale Homme Age 60 ans Syndromes génétiques, signes évocateurs de CMT

37 Échographie –Inventaire nodulaire –Si nodule < 10 mm Surveillance clinique et échographique 1 ou 2 ans –Si nodule > 10 mm Cytologie à laiguille fine

38 Indications de la chirurgie –Suspicion forte de cancer –Gros nodule > 35 mm –Nodule douloureux ou gênant –Goitre nodulaire plongeant –Surveillance impossible ou difficile –Dosage de thyrocalcitononie en pré opératoire

39 90% des nodules relèvent dune surveillance au long cours –Surveillance mal codifiée –Nodule hyperfonctionnel / dosage de TSH Si hyperthyroïdiechirurgie ou iode radioactif –Nodule hypofonctionnel / échographie +/- cytologie 6 mois-1 an-2 ans-5 ans-10 ans

40 Cancers thyroïdiens Clinique –Nodules +/- adénopathies Échographie –Nodule plein Scintigraphie –Nodule hypofixant Évolution –Métastases : ganglions, foie, poumons, os

41 Facteurs de risque –Antécédents familiaux –Irradiation cervicale Pronostic –Histologie –Âge du sujet –Envahissement de la capsule –Taille de la tumeur

42 Traitement –Chirurgie –Iode radioactif –Puis traitement substitutif +/- freinateur


Télécharger ppt "THYROÏDE ANATOMIE HISTOLOGIE PHYSIOLOGIE PATHOLOGIE –Hyperthyroïdie –Hypothyroïdie –Goitres, nodules et cancers."

Présentations similaires


Annonces Google