La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Traçabilité des gaz médicaux Réunion OMIT PACA CORSE 30 juin 2010 Christian Jacob Praticien hospitalier Pôle Pharmacie CHU Nice.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Traçabilité des gaz médicaux Réunion OMIT PACA CORSE 30 juin 2010 Christian Jacob Praticien hospitalier Pôle Pharmacie CHU Nice."— Transcription de la présentation:

1 Traçabilité des gaz médicaux Réunion OMIT PACA CORSE 30 juin 2010 Christian Jacob Praticien hospitalier Pôle Pharmacie CHU Nice

2 RAPPELS NORMALISATION Norme française NF S (02/1990) Remplacée par la norme européenne NF EN (05/09/2000) Nouvelle norme NF EN ISO (11/2007 applicable au 30/04/2009 pour toutes les nouvelles mises en chantier). et son fascicule FD S (12/2008)

3 RAPPELS NORMALISATION Norme NF EN ISO / EN Notion de patient hautement dépendant -Au moins 2 détendeurs en permanence pour chaque espace de soins -Cascade des pressions de service -Source de maintenance EUM (ex VSP) déportée de la dalle des fluides médicaux -Analyses de qualité de lair produit par compresseur -Annexes gestion opérationnelle et gestion des risques (commission locale de surveillance des gaz médicaux) -Pompes à vide (cas >3)

4 RAPPELS NORMALISATION Code couleur actuel selon la norme AFNOR NF X Nouvelle norme européenne: NF EN projet de circulaire en 2006 Les fûts seront tous blancs, seule la couleur de logive identifiera le(s) gaz

5

6 SECURITE CONTRE LINCENDIE Arrêté du 25/6/1980 relatif au règlement de sécurité contre les risques dincendie dans les établissements recevant du public puis arrêtés du 29/07/2003 et du 10/12/2004 Articles U (établissements sanitaires) U13: Locaux à risques et capacité en gaz médicaux U52 et 53: Magasins et centrales de stockage U54: Dispositif de secours de proximité U55: Stockages cryogéniques U56: Réseaux de distribution U59: Vannes de sectionnement U61: Réservoirs doxygène liquide

7 RECOMMANDATIONS AFSSAPS SUR LOXYGENE Rappel des consignes de sécurité relatives à l'utilisation de bouteilles d'oxygène avec robinet détendeur intégré 31/10/2007 (MED 07/B24/C02 ) PRINCIPALES CONSIGNES DE SECURITE AVEC LES BOUTEILLES D'OXYGENE 23/10/2008 (MED 08/B 25/C02)

8 CIRCULAIRE DRASS PACA / IRP du 5 mai 2009 « Gestion des bouteilles doxygène dans les services de soins. Des seuils de sécurité à définir. » Vérification que la bouteille est ouverte avant utilisation Vérification de lautonomie de la bouteille en fonction du débit prescrit. Consignes de sécurité à afficher Formation des utilisateurs

9 RECOMMANDATIONS AFSSAPS 16/3/2010 Recommandations relatives à la traçabilité des bouteilles de gaz médicinaux Les différentes inspections effectuées dans le domaine des gaz médicinaux ont mis en évidence une insuffisance dans la gestion de la traçabilité, particulièrement complexe compte-tenu du grand nombre d'étapes et d'acteurs intervenant dans la fabrication des gaz médicinaux et de leurs articles de conditionnement (bouteilles et robinets détendeurs). En conséquence, un groupe de travail a été constitué fin 2008 par l'Afssaps et a élaboré, au cours de l'année 2009, des Recommandations relatives à la Traçabilité des bouteilles de gaz médicinaux en partenariat avec les établissements pharmaceutiques concernés et leur syndicat professionnel l'APHARGAZ. Ces recommandations constituent des lignes directrices pour les fabricants de gaz médicinaux, concernant particulièrement les bouteilles avec robinets détendeurs intégrés; elles viennent en complément des Bonnes Pratiques de Fabrication qui, pour rappel, sont obligatoires.

10 RECOMMANDATIONS AFSSAPS 16/3/2010 A ce propos, l'attention est attirée, en complément de la traçabilité assurée par les industriels, sur l'importance de la traçabilité par les utilisateurs des bouteilles partout où elles se trouvent, que ce soit dans les établissements de santé, dans les officines de pharmacies, dans les SDIS, dans les structures dispensatrices de gaz à domicile et au domicile des patients. En effet, une traçabilité rigoureuse permettra, notamment en cas de défauts de qualité, d'assurer un rappel efficace et rapide des bouteilles concernées.

11 SITUATION A NICE 2 fournisseurs: AGA LINDE ++++ VRAC (O2 et N2) Bouteilles O2 – air – mélanges spéciaux (carbogène, hyperbarie, mélanges EFR…) – proto cryo AIR LIQUIDE SANTE Monoxyde dazote (KINOX) MEOPA (KALINOX) CO2 pour coelioscopie

12 TRACABILITE AGA LINDE ACCURA Chaque bouteille livrée ou reprise par le fournisseur est scannée par le chauffeur livreur (date, nature du gaz, N° emballage, N° lot, date de péremption). Idem pour chaque bouteille livrée ou reprise dans une unité de soins (par le personnel de la pharmacie avec un terminal mobile). -> Échanges informatiques automatiques de données entre AGA et la pharmacie -> gestion des stocks (pharmacie et UF), des locations, des péremptions, des retraits de lot. ->Analyse des consommations.

13 TRACABILITE AGA LINDE ACCURA

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24 Contraintes: Inventaire exhaustif de toutes les bouteilles Quid des bouteilles non retrouvées ? Coût « brut » du système: # HT mensuel Avantages: Traçabilité totale des bouteilles (même hors CHU) Suivi des péremptions Gain sur les locations « fantômes » ( 6 à 12 par mois) Gestion simplifiée des retraits de lot Analyse des consommations

25 TRACABILITE AGA LINDE ACCURA Exemples de données au 29/6/2010: 55 cadres (18 St Roch – 13 Pasteur – 24 Archet) 1147 bouteilles RDI (367 SR – 453 P – 290 A – 37 T) avec répartition UF par UF par type de gaz et bouteille et avec les N° lot et demballage 294 bouteilles standard (44 SR – 118 P – 92 A – 40 T) avec répartition UF par UF par type de gaz et bouteille et avec les N° lot et demballage

26 TRACABILITE AIR LIQUIDE SANTE BASE ACCESS « maison »

27 TRACABILITE AIR LIQUIDE SANTE BASE ACCESS « maison »

28 TRACABILITE AIR LIQUIDE SANTE BASE ACCESS « maison »

29 TRACABILITE AIR LIQUIDE SANTE BASE ACCESS « maison »

30 TRACABILITE AIR LIQUIDE SANTE

31


Télécharger ppt "Traçabilité des gaz médicaux Réunion OMIT PACA CORSE 30 juin 2010 Christian Jacob Praticien hospitalier Pôle Pharmacie CHU Nice."

Présentations similaires


Annonces Google