La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES LIPIDES. 4 atomes Carbone COxygène O HydrogèneHAzoteN Appartiennent à 4 familles : les glucides les lipides les protides les acides nucléiques Rôles.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES LIPIDES. 4 atomes Carbone COxygène O HydrogèneHAzoteN Appartiennent à 4 familles : les glucides les lipides les protides les acides nucléiques Rôles."— Transcription de la présentation:

1 LES LIPIDES

2 4 atomes Carbone COxygène O HydrogèneHAzoteN Appartiennent à 4 familles : les glucides les lipides les protides les acides nucléiques Rôles Energie Plastique Ou les 2 I - Généralités

3 Molécules simplesM. complexes = unité de base = association de m. simples = unité de base = association de m. simples Ose (monosaccharide) Glycogène (reserve de sucre Acide aminéProtéine Acide grasPhospholipide (graisse) Base azotéAcide nucléique (ADN)

4 LES LIPIDES I – Généralités II. Types de lipides

5 Types de lipidesRôles Graisse (triglycérides)Réserve dE (dépots de graisse) Composant de membrane cellulaire PhospholipidesComposant de membrane cellulaire Prostaglandines, thromboxanes et leucotriènes Lipides régulateurs de - la coagulation sanguine - processus inflammatoires - reproduction… Lipoprotéines (VLDL, HDL, LDL) Transport ac.gras, cholestérol /sang

6 Types de lipidesRôles Stéroïdes Cholestérolmembrane cellulaire précurseurs dautres stéroîdes Hormones sexuelles (testostérone,oestrogènes,progestérone) Reproduction Hm cortico-surrénaliennes (cortisol, aldostérone) Equilibre hydroélectrolytique Sels biliaires (ac.cholique) Digestion/absorption graisses Vitamine DHoméostasie calcique Croissance / réparation osseuse

7 Types de lipidesRôles Vitamines liposolubles Vitamine D Vitamine AFonction visuelle, antioxydant Vitamine ECicatrisation, antioxydant Vitamine KCoagulation

8 Lipides simples : acides gras Glycérides Cholesterol Lipides complexes : phospholipides

9 I. Généralités II. Types de lipides et leurs rôles III. Les acides gras 1. Structure

10 Les acides gras constitués dune chaine carbonée linéaire et longue, avec un acide à lextrêmité

11 Les acides gras =AG

12 Les acides gras peuvent être saturés ou insaturés. Cela fait référence aux hydrogènes liés aux carbones de la molécule. Un atome de carbone ne peut avoir que quatre liens avec d'autres atomes ; donc si la chaîne de carbone d'un acide gras ne comporte que des liens simples, les autres liens de chaque atome de carbone seront comblés par des atomes d'hydrogène : la molécule sera saturée d'hydrogène. Mais des doubles liaisons peuvent se créer entre les atomes de carbone de la chaîne, dans ce cas, ces derniers n'auront pas leur maximum d'hydrogène possible et la molécule sera insaturée. S'il n'y a qu'une double liaison dans la chaîne, la molécule sera dite monoinsaturée, et lorsqu'il y aura plusieurs, l'acide gras sera polyinsaturé. Les acides gras peuvent être saturés ou insaturés. Cela fait référence aux hydrogènes liés aux carbones de la molécule. Un atome de carbone ne peut avoir que quatre liens avec d'autres atomes ; donc si la chaîne de carbone d'un acide gras ne comporte que des liens simples, les autres liens de chaque atome de carbone seront comblés par des atomes d'hydrogène : la molécule sera saturée d'hydrogène. Mais des doubles liaisons peuvent se créer entre les atomes de carbone de la chaîne, dans ce cas, ces derniers n'auront pas leur maximum d'hydrogène possible et la molécule sera insaturée. S'il n'y a qu'une double liaison dans la chaîne, la molécule sera dite monoinsaturée, et lorsqu'il y aura plusieurs, l'acide gras sera polyinsaturé. La saturation des acides gras va déterminer leur état. Lorsque des acides gras sont saturés, leur chaîne de carbone est droite, ce qui les rend plus proche les uns des autres. Il sera donc assez difficile de les séparer et, à température ambiante, ils se retrouveront sous forme solide, comme le beurre par exemple. Mais lorsqu'il y a des doubles liaisons, la chaîne présente des courbures qui seront d'autant plus prononcées qu'il y aura de doubles liaisons. Ainsi, les chaînes de carbones seront éloignées les unes des autres et les acides gras se retrouveront sous forme liquide, comme l'huile d'olive par exemple. La saturation des acides gras va déterminer leur état. Lorsque des acides gras sont saturés, leur chaîne de carbone est droite, ce qui les rend plus proche les uns des autres. Il sera donc assez difficile de les séparer et, à température ambiante, ils se retrouveront sous forme solide, comme le beurre par exemple. Mais lorsqu'il y a des doubles liaisons, la chaîne présente des courbures qui seront d'autant plus prononcées qu'il y aura de doubles liaisons. Ainsi, les chaînes de carbones seront éloignées les unes des autres et les acides gras se retrouveront sous forme liquide, comme l'huile d'olive par exemple.

13 Acides gras oméga-6 et oméga-3 Les acides gras polyinsaturés sont caractérisés par deux sous-familles, daprès la position de la première double liaison : Les acides gras Omega-6 (ou n-6) ont la première double liaison sur le sixième carbone de la chaîne dacide gras et ont pour chef de file lacide linoléique. Les acides gras Omega-3 (ou n-3) ont la première double liaison sur le troisième carbone de la chaîne dacide gras et sont dérivés principalement de lacide alpha-linolénique.. Outre leur dénomination, les acides gras sont également affublés dun code numérique reprenant le nombre datomes de carbone, le nombre de doubles liaisons et la famille oméga auxquels ils appartiennent. A titre dexemple, lacide linoléique est connu sous le terme C18 :2 n-6 qui fait référence à un acide gras comportant 18 atomes de carbone, 2 doubles liaisons et qui fait partie de la famille n-6 ou oméga-6. Lacide alpha- linolénique ou C18 :3 n-3 possède 18 atomes de carbone, 3 doubles liaisons et est un membre de la famille oméga-3.

14 AG saturés tous les atomes de carbone sont saturés en hydrogène. tous les atomes de carbone sont saturés en hydrogène. viandes grasses, produits laitiers entiers et les produits de panification industriel viandes grasses, produits laitiers entiers et les produits de panification industriel Huile de coco Acide butyrique 4 Carbones Acide stéarique17 C Acide palmitique15 C

15 AG insaturés

16 AG dits « essentiels » Ne sont pas fabriqués par lorganisme : Ne sont pas fabriqués par lorganisme : ac. Linoléique ac. Linoléique Ac. Alpha– linolénique Huiles végétales Ac. Alpha– linolénique Huiles végétales Ac. Arachidonique Ac. Arachidonique Indispensable à : Indispensable à : - la synthèse de lacide arachidonique, précurseur des prostanglandines et leucotriènes; - à la croissance cellulaire et aux cellules nerveuses

17 I. Généralités II. Types de lipides et leurs rôles III. Les acides gras et glycérides 1. Structure des AG 2. les glycérides = glycérol + AG (1, 2 ou 3)

18 glycéride = glycérol + AG (sucre)

19 triglycéride = glycérol + 3 AG diglycéride = glycérol + 2 AG monoglycéride = glycérol + 1 AG GLYCEROLGLYCEROL Acide gras

20 lipase triglycéride glycérol + 3 AG Lipasespancréatique hépatique gastrique, ….

21 SOURCES DENERGIE : ROLE MAJEUR DU TISSU ADIPEUX Glucose et acides gras sang 100 kcal Glycogène foie et muscle760 kcal Triglycérides tissu adipeux kcal Protéines muscle squelettique kcal Chez un adulte de 70kg Les triglycérides sont la source majeure dénergie pour lorganisme, en particulier pour lexercice musculaire Avantage dune réserve anhydre

22 Les adipocytes forment un type de cellules particulier qui va servir d'entrepôt à l'énergie qu'ils vont stocker sous forme de triglycérides, sous forme de graisse. L'ensemble des adipocytes (environ 35 milliards) constitue le tissu adipeux. Celui-ci prédomine, chez l'homme, dans le haut du corps (abdomen et thorax), tandis que, chez la femme, il est plus abondant dans la partie inférieure. La graisse représente "normalement" de 10 à 14 % du poids du corps de l'homme et de 18 à 22 % du poids du corps de le femme. Il existe 2 type de tissu adipeux : La graisse blanche qui a un rôle de protection mécanique dans la moelle osseuse, l'orbite et les paumes des mains.Réserve énergétique dans l'hypoderme, le rétropéritoine et le mésentère.La graisse brune où l'oxydation des acides gras donne de la chaleur

23 LES LIPIDES I. Généralités II. Types de lipides et leurs rôles III. Structure des lipides 1. Les acides gras AG 2. les glycérides = glycérol + AG (1, 2 ou 3) 3. le Cholestérol

24 Les stéroides ont une structure de base avec 3 cycles : cholesterol Progesterone, testosterone, oestrogènes, sels biliaires

25 Le cholestérol origine double : alimentation, synthétisé dans le foie origine double : alimentation, synthétisé dans le foie rôles - constituant lipidique essentiel des membranes cellulaires, (avec les phospholipides). rôles - constituant lipidique essentiel des membranes cellulaires, (avec les phospholipides). - formation des sels biliaires, (digestion). - précurseur dans la formation des hormones stéroîdiennes

26 LES LIPIDES I. Généralités II. Types de lipides et leurs rôles III. Structure des lipides 1. Les acides gras AG 2. les glycérides = glycérol + AG (1, 2 ou 3) 3. le Cholestérol 4. les phospholipides

27 Ce sont des lipides complexes qui constituent la double couche des membranes cellulaires

28 LES LIPIDES I. Généralités II. Types de lipides et leurs rôles III. Structure des lipides 1. Les acides gras AG 2. les glycérides = glycérol + AG (1, 2 ou 3) 3. le Cholestérol 4. les phospholipides IV. Les LipoProtéines

29 Schéma dune lipoprotéine

30 Les lipoprotéines sont de grands complexes de protéines et de lipides, hydrosolubles, qui transportent massivement les lipides dans tout lorganisme. La coque externe est une monocouche de phospholipides contenant du cholestérol libre et une ou plusieurs molécules protéiques appelées apolipoprotéines (par exemple apo-A, Apo-B, etc.) ; la partie centrale contient des triglycérides, des esters de cholestérol et de petites quantités dautres substances hydrophobes, comme des vitamines liposolubles. Les lipoprotéines sont hydrolysées par la lipoprotéine lipase. Les lipoprotéines sont de grands complexes de protéines et de lipides, hydrosolubles, qui transportent massivement les lipides dans tout lorganisme. La coque externe est une monocouche de phospholipides contenant du cholestérol libre et une ou plusieurs molécules protéiques appelées apolipoprotéines (par exemple apo-A, Apo-B, etc.) ; la partie centrale contient des triglycérides, des esters de cholestérol et de petites quantités dautres substances hydrophobes, comme des vitamines liposolubles. Les lipoprotéines sont hydrolysées par la lipoprotéine lipase. protéineslipidesphospholipidescholestérolapolipoprotéinestriglycéridesestershydrophobes vitaminesliposolubles protéineslipidesphospholipidescholestérolapolipoprotéinestriglycéridesestershydrophobes vitaminesliposolubles

31 Dans un sérum normal à jeun les lipoprotéines se répartissent dans un gradient de concentration saline en trois principales zones de densité : les VLDL (Very Low Density Lipoproteins) : 15 % des lipoprotéines du plasma à jeun, constitué de 10% de protéines+90% de lipides= TG 2. les LDL (Low Density Lipoproteins) : 55 % des lipoprotéines du plasma à jeun, constitué de 25% de protéines+75% de lipides= cholesterol 3. les HDL (High Density Lipoproteins) : 30 % des lipoprotéines du plasma à jeun. constitué de 50% de protéines+50% de lipides= phospholipides 4. Les chylomicrons existent chez le sujet normal pendant les périodes post-prandiales expliquant la lactescence du sérum. constitué de 90% de lipides=TG dorigine alimentaire.

32

33 Rôles des lipoprotéines transporter les lipides VLDL, LDL : fournir aux tissus des lipides endogènes fabriqués par le foie TG et Cholestérol Chylomicron : fournir aux tissus les lipides alimentaires TG TG HDL : ramener le cholestérol tissulaire jusquau foie Cholestérol

34 LES LIPIDES I. Généralités II. Types de lipides et leurs rôles III. Structure des lipides IV. Les LipoProtéines V.Métabolisme des lipides

35 Lipogénèse = processus métabolique qui consiste à stocker de la graisse sous forme de triglycérides dans les adipocytes Lipogénèse = processus métabolique qui consiste à stocker de la graisse sous forme de triglycérides dans les adipocytes Origine des AGalimentaire endogène (foie)

36 L'essentiel de la digestion des lipides va se produire au niveau de l'intestin Il sagit essentiellement des TriGlycérides, TG = 90% des lipides du bol alimentaire. Ces TG subissent un chemin complexe en aller et retour : dégradation puis re-synthèse de TG en fonction de leur possibilité de transport. Tout dabord ces TG vont être décomposés donc on a une libération dAG grâce à la présence de sels biliaires et de lipases. C'est sous forme élémentaire que les AG seront captés par les cellules intestinales pour être recomposés en TG. Ils seront ensuite exportés dans des particules associées à des protéines qui sont des lipoprotéines particulières qu'on appelle chylomicrons. Les chylomicrons transportent les triglycérydes de lintestion vers la circulation sanguine (via la lymphe intestinale) pour se libérer de son contenu,. deslipases scindent les TG en Ag libres. Ces AG libres seront captés par les cellules adipeuses pour une mise en réserve ou au niveau musculaire pour une utilisation de l'énergie. Dans le foie, le « reste » de chylomicrons est captés; ils libèrenet leur TG restants et la faible quantité de cholestérol.

37 intestin AG libre TG chylom icron TG chylomicron TG lipase AG libre AG libres Energie muscle Stockage/adipocyte Foie TG Métabolisme des chylomicrons

38 chylom icron VLDL TG lipase AG libres Energie muscle Stockage/adipocyte Foie cholesterol TG endogènes VLDL LDL Métabolisme des VLDL riche en TG

39 chylom icron VLDL Foie cholestérol TG endogènes VLDL Métabolisme des LDL LDL Transporte le cholestérol aux tissus extrahépatiques et hépatique

40 VLDL Foie cholesterol Métabolisme des HDL LDL Transport « retour » du cholestérol Tissus Périphériques Hm stéroïdiennes (surrénales) Vit D3 (peau ) Transport « aller » du cholestérol HDL Excrétion bile Sels biliaires

41 LES LIPIDES I. Généralités II. Types de lipides et leurs rôles III. Structure des lipides IV. Les LipoProtéines V. Régulation

42 Régulation lipolyse / lipogénèse Abondance « des carburants » glucose et AG Abondance « des carburants » glucose et AG Hormones stimulent /lipolyse glucagon Hormones stimulent /lipolyse glucagon Libération de glucose par le foie, dAG par le tissu adipeux adrénaline stimulation de lutilisation par le muscle du glycogène ainsi que les acides gras fournis par le tissu adipeuxcortisol Hormones Inhibent /lipolyse insuline mise en réserve de molécules énergétiques (néoglucogénèse,glycogène, TG) et synthèse des proteines

43 régulation centrale des réserves energétiques : Hypothalamus Cellule ADIPEUSE synthétise de la leptine Passage dans le SANG HYPOTHALAMUS : récepteur à la leptine Neuropeptide de satiété

44 LES LIPIDES I. Généralités II. Types de lipides et leurs rôles III. Structure des lipides IV. Les LipoProtéines V.Régulation VI. Spécialisation et coopération entre les organes foie, adipocyte, muscle, cerveau

45 LA SPECIALISATION ET LA COOPERATION DES ORGANES : LE FOIE Foie : le grand distributeur de molécules énergétiques Il fournit du glucose au reste de lorganisme (glycogénolyse, néoglucogenèse) Il fournit des acides gras aux tissus utilisateurs grâce à la production de VLDL Il fournit des corps cétoniques lors du jeûne

46 LA SPECIALISATION ET LA COOPERATION DES ORGANES LE TISSU ADIPEUX: la grande réserve énergétique majeure de lorganisme, 1000 fois plus que les réserves combinées du foie et du muscle Il fournit des acides gras aux tissus utilisateurs grâce à lhydrolyse des triglycérides de réserve La réserve de triglycérides est formée grâce aux acides gras fournis par le foie (VLDL) et lintestin (chylomicrons) et au glucose, source de glycérol Les acides gras fournis au foie lors du jeûne sont transformés en corps cétoniques

47 LA SPECIALISATION ET LA COOPERATION DES Organes : LE CERVEAU: Il ne consomme que du glucose dans les conditions dalimentation normale (les acides gras liés à lalbumine ne passent pas la barrière hémato-encéphalique) Lors du jeûne, les corps cétoniques remplacent le glucose le grand consommateur de glucose

48 grand consommateur de molécules énergétiques «sprint sur100m»glucose (issu des réserves de glycogène) si contraction musculaire intense et de la créatine phosphate «marathon» (lors dun effort physique prolongé) glucose et acides gras «au repos» Principalement des acides gras produit du lactate et de lalanine récupérés par le foie pour fabriquer du glucose le Muscle


Télécharger ppt "LES LIPIDES. 4 atomes Carbone COxygène O HydrogèneHAzoteN Appartiennent à 4 familles : les glucides les lipides les protides les acides nucléiques Rôles."

Présentations similaires


Annonces Google