La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Temptypac 11-12 Mars 2010 CNRS Expression du temps et de laspect par des bilingues russes/français Présenté par Tatiana ALEKSANDROVA Université de Paris.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Temptypac 11-12 Mars 2010 CNRS Expression du temps et de laspect par des bilingues russes/français Présenté par Tatiana ALEKSANDROVA Université de Paris."— Transcription de la présentation:

1 Temptypac Mars 2010 CNRS Expression du temps et de laspect par des bilingues russes/français Présenté par Tatiana ALEKSANDROVA Université de Paris 8

2 Thématique Productions de quasi-bilingues russes/français en L1 et en L2 en comparaison avec des productions de russophones et francophones monolingues Acquisition dune L2 au niveau très avancé Effets de la L2 sur les productions en L1

3 Hypothèse Influences des principes dorganisation de discours spécifiques à la L1 sur lexpression du temps et de laspect par les bilingues en L2 et vice versa

4 Cadre théorique (1): Acquisition des L2 Construction des discours en L2 selon les principes organisationnels propres à L1 Langues étudiées: –le français L1 – langlais L2 –le néerlandais L1 – le français L2 –lallemand L1- litalien L2 Von Stutterheim 2003 Lambert, Carroll et von Stutterheim 2008

5 Cadre théorique (2): Bilinguisme Transfert bidirectionnel L1 L2 Interlangue multi-compétence – système commun des connaissances linguistiques et culturelles des deux ou plusieurs langues (Cook 2003) Influences dune L2 sur les productions en L1 des bilingues Langues étudiées: le russe L1, l hébreu L1, lespagnol L1, le finnois L1 – langlais L2 Pavlenko, Laufer, Cenoz, Jarvis (éd.) Cook 2003

6 Cadre théorique (3): Analyse du temps et de laspect Trois intervalles temporels: Temps de situation (TSit) Temps de lénoncé (TU) Temps de lassertion (Temps Topique TT) Relations temporelles: TSit avant TU TSit simultané à TU TT contenu dans TSit, etc. Aspect grammatical – perspective prise pour lencodage de TT (achevé, inachevé) Aspect lexical des verbes (Aktionsart) 0 temps – être français 1 temps – lire 2 temps – lire un livre, sortir Klein 1994

7 Systèmes linguistiques: Moyens linguistiques dexpression du temps et de laspect (1) Expressions adverbiales: –Antériorité: avant tout, dabord – snachala, do etogo –Postériorité: après, ensuite, et – potom, posle, i –Simultanéité: à ce moment – v etot moment –Action immédiate: soudain – vdrug –Itérativité: à nouveau, encore – snova, eshe –Fin: finalement, enfin – v kontse, nakonets

8 Moyens linguistiques dexpression du temps et de laspect (2) Marquage grammatical du temps En français Présent Il/elle lit (TT simultané au TU ou action habituelle) Il/elle est en train de lire (procès en déroulement) Passé Il/elle a lu (aspect perfectif) Il/elle lisait (aspect imperfectif ou action habituelle) Il/elle avait lu (antériorité au passé) Il/elle vient de lire (action récente dans le passé) Futur Il/elle va lire (futur proche) Il/elle lira (futur) Accord entre le sujet et le verbe est marqué sur le verbe en personne et en nombre

9 Moyens linguistiques dexpression du temps et de laspect (3) En russe Présent On/ona chitaet – il/elle lit (TT simultané au TU ou action habituelle) Passé On chital/ Ona chitala – il lisait/ elle lisait (Imperfectif, masculin/féminin) On prochital/Ona prochitala – Il a lu/elle a lu (Perfectif, masculin/féminin) Brat – prendre On bral – il prenait On vzal – il a pris Futur On/ona budet chitat – il/elle lira (Imperfectif) On/ona prochitaet – il/elle finira de lire (Perfectif) Accord en personne et en nombre au Présent et au Futur Accord en genre et en nombre au Passé

10 Méthodologie Récit de fiction Film « Quest » ( Von Stutterheim, Carroll, Klein, 2003) 15 quasi-bilingues russes/français Groupes de contrôle: 15 monolingues francophones, 15 monolingues russophones Caractéristiques: ans Niveau détudes Bac + 4/5 Séjour en France 5 ans minimum, études universitaires, activité professionnelle (quasi-bilingues)

11 Stratégies de narration Caroll, Klein et Von Stutterheim, 2003 Stratégie déictique: –Traitement des événements dun film comme des situations individuelles qui se sont réellement passées –TT précèdent le temps des énoncés (TU) le temps est le Passé –Selon le type de situation décrite, les aspects variés sont possibles –Dans le cas des actions longues – encodage dune partie de lévénement (par exemple la phase inchoative – il a commencé à creuser au lieu de il creuse) Linking strategy: –Traitement des événements comme des entités fictives –Les événements (TT des énoncés) sont insérés dans un grand TT le temps est le Présent –La présentation des événements dans le même ordre que dans le support visuel –Marquage de la postériorité (comme moyen de liaison entre les sous événements)

12 Résultats: Encodage des événements 33 scènes Nombre dévénements du film mentionnés par au moins 10 locuteurs dans chaque groupe

13 Relations entre les événements Expressions adverbiales –Postériorité –Antériorité –Action immédiate –Continuité –Itérativité –Fin

14 Répertoire des marques de postériorité

15 Adverbes temporels Francophones : puis, après (50% - suivi dun complément: après avoir vu, après quoi) Russophones - posle (après) 80% des cas avec complément (posle chego – après quoi) Bilingues (en français) – après 93% des cas sans compléments: après il prend une petite pierre Bilingues (en russe) - potom (puis) qui exclut lemploi des compléments

16 Temps grammatical des narrations Productions en français – 90% de formes verbales du présent Donc cest un petit bonhomme de sable qui se réveille En russe – 70% des formes verbales du présent 1.V peschanoi pustine prosipaetsa dans désert de sable se réveille 2.lejashii na peske chelovek allongé sur sable homme 30% de formes verbales du passé V pustine prosnulsa chelovek s silnim chuvstvom jajdi dans désert sest réveillé homme avec fort sentiment de soif

17 Expression de laspect et des relations au passé En français –Perfectif: Passé Composé –Imperfectif : Imparfait –Antériorité: Passé Composé, Plus-que-parfait En russe –Perfectif: Formes perfectives –Imperfective: Formes Imperfectives –Antériorité: Formes perfectives, imperfectives

18 Type de prédicats au passé Francophones et bilingues en français –0 temps: être, avoir (il y a) –1 temps: boire –2 temps: tomber, arriver, engloutir Russophones et bilingues en russe –2 temps: okazivatsa – se retrouver, provalivatsa – apparaître, padat – tomber Bilingues en russe –0 temps: nadeiatsa – espérer, bit – être –1 temps: idti - marcher

19 Encodage de laspect inchoatif Commencer à, se mettre à/ nachinat Prédicats à 1 temps - 4 groupes de productions –En français: creuser, marcher, faire, regarder, chercher –En russe: kopat- creuser, shevelitsa – bouger, idti - marcher

20 Aspect duratif Mêmes moyens chez tous les types de sujets –Répétition des items : il creuse il creuse, il marche il marche (1 temps) –Verbe de continuité continuer à/ prodoljat : il continue à marcher

21 Stratégies des narrations: Monolingues Francophones –Temps des narrations – le Présent (90%) –Marquage systématique de la postériorité (23% dénoncés) –Encodage de 16 scènes sur 33 (par 10 locuteurs minimum) Linking strategy Russophones –67% - Présent Linking strategy –33% - Passé –Marquage de la postériorité moins systématique (18% dénoncés) –Encodage de 10 scènes sur 33 (par 10 locuteurs minimum) –Encodage de laspect inchoatif Stratégie déictique

22 Stratégies des narrations: bilingues Bilingues en français –Temps des narrations – le Présent (90%) –Marquage systématique de la postériorité (22% dénoncés) –Encodage de 12 scènes sur 33 (par au moins 10 locuteurs) Linking strategy Différences par rapport aux natifs –Encodage de laspect inchoatif –Choix des marques lexicales de postériorité (donc, après) Bilingues en russe –Présent (64%) –Marquage plus régulier que chez les russophones de la postériorité (27%) –Encodage de 12 scènes sur 33 (par au moins 10 locuteurs) Linking strategy –Passé (36%) –Encodage de laspect inchoatif Stratégie déictique

23 Conclusions (1) Productions des bilingues en L1 et en L2 –marquage grammatical du temps et de laspect de façon semblable que chez les monolingues (moyens obligatoires) Influences translingustiques en L1 et en L2 (moyens non obligatoires) –Marquage lexical de laspect inchoatif (influence de la L1 sur la L2) –Fréquence du marquage de la postériorité (influence de la L2 sur la L1) –Choix des connecteurs pour le marquage des relations temporelles de la postériorité (influences L1 L2)

24 Conclusions (2) Adoption des moyens grammaticaux obligatoires pour lexpression du temps et de laspect par les bilingues en deux langues: L1 et L2 Influences translinguistiques sur le choix des moyens lexicaux non obligatoires de marquage des relations temporelles et sur lexpression de laspect Confirmation de lhypothèse de Cook (1991) sur multi compétence des bilingues, dont les discours diffèrent de ceux des monolingues des deux langues

25 Merci!


Télécharger ppt "Temptypac 11-12 Mars 2010 CNRS Expression du temps et de laspect par des bilingues russes/français Présenté par Tatiana ALEKSANDROVA Université de Paris."

Présentations similaires


Annonces Google