La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MINISTERE DE LINTERIEUR DIRECTION DE LA DEFENSE ET DE LA SECURITE CIVILES Se former pour être efficace Explosion de Fumées Embrasement Généralisé Éclair.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MINISTERE DE LINTERIEUR DIRECTION DE LA DEFENSE ET DE LA SECURITE CIVILES Se former pour être efficace Explosion de Fumées Embrasement Généralisé Éclair."— Transcription de la présentation:

1 MINISTERE DE LINTERIEUR DIRECTION DE LA DEFENSE ET DE LA SECURITE CIVILES Se former pour être efficace Explosion de Fumées Embrasement Généralisé Éclair Février 2003

2 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair Préambule La plupart des feux auxquels sont confrontés les sapeurs-pompiers se produisent dans des bâtiments ou, de façon plus générale, dans des volumes clos ou semi-ouverts. Lutilisation de nouveaux matériaux de synthèse dans les constructions, ainsi que lamélioration de lisolation des locaux, influent très sensiblement sur la manière dont les feux se comportent en milieu clos ou semi-ouvert.

3 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair Préambule Initialement de faible ampleur, ces feux peuvent se développer très rapidement, produisant une grande quantité de fumées et provoquant, sous leffet de la chaleur, la distillation de gaz combustibles (pyrolyse).

4 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair Préambule Cette situation peut alors conduire soit à : Lexplosion, lors de lintroduction dair, des fumées et des gaz combustibles accumulés dans le volume si celui-ci est clos ; Lembrasement généralisé et instantané des matériaux combustibles présents dans le volume si celui-ci est partiellement ouvert.

5 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair Préambule Les fumées et les gaz issus dun incendie savèrent ne pas être que de simples résidus ou des sous produits de la combustion, mais constituent en réalité un véritable mélange combustible. Ils sont déterminants dans lapparition de ces phénomènes que les Anglo-saxons dénomment « backdraft » (explosion de fumées) et « flash-over » (embrasement généralisé éclair). Les situations présentant des risques dexplosion de fumées et dembrasement généralisé éclair sont particulièrement délicates à identifier.

6 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair Préambule Elles peuvent se présenter lors des différentes phases de lincendie et intéresser plusieurs zones adjacentes au sein dune même enveloppe bâtimentaire : les risques présentés pour les sapeurs-pompiers sont ainsi fonction du moment et du lieu de leur intervention. Face à ces phénomènes thermiques dune extrême dangerosité, souvent mortelle, il apparaît donc nécessaire dapporter aux personnels des services dincendie et de secours tous les éléments leur permettant dapprécier les risques encourus et de proposer les conduites opérationnelles adaptées.

7 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair Préambule Ce guide à pour objet : De formuler des définitions précises de lexplosion de fumées et de lembrasement généralisé éclair ; Dapporter des connaissances concernant lenvironnement et les conditions dans lesquels ils peuvent se produire ; De définir les signes dalarme de leur survenue ainsi que les techniques opérationnelles et les matériels de lutte permettant dy faire face ; De proposer une adaptation de la marche générale des opérations ; De définir un savoir-être des intervenants face à ces risques.

8 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair ENVIRONNEMENT

9 1 - Enveloppe bâtimentaire Toute construction a pour but de créer une enveloppe. Cette enveloppe a une double fonction : Protéger les occupants et/ou les biens contre les intempéries, les intrusions, les bruits … Maîtriser les échanges thermiques entre lextérieur et lintérieur de la construction. Cette enveloppe crée un « piège » dans lequel la chaleur est confinée. ENVIRONNEMENT

10 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Éléments nécessaires au démarrage du feu Le combustible. Les progrès techniques et lévolution du confort domestique augmentent le potentiel calorifique présent dans les locaux : Le mobilier, les aménagements intérieurs, la décoration, … Parallèlement à ce potentiel calorifique, les éléments présents sont chimiquement complexes. Leur dégradation thermique, souvent rapide, libère des mélanges hautement combustibles. ENVIRONNEMENT

11 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Éléments nécessaires au démarrage du feu ENVIRONNEMENT Potentiel calorifique

12 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Éléments nécessaires au démarrage du feu ENVIRONNEMENT Lors dun sinistre, le potentiel calorifique se trouve augmenté par la libération de fumées et de gaz de combustion hautement inflammables.

13 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Éléments nécessaires au démarrage du feu ENVIRONNEMENT Potentiel combustible de la fumée Caisson de démonstration SDIS 78

14 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Éléments nécessaires au démarrage du feu Le comburant. Pour quun incendie se déclare, un comburant est nécessaire, en loccurrence loxygène de lair ambiant. Il faut une grande quantité doxygène pour quune combustion vive soit entretenue au vu des matériaux en présence. ENVIRONNEMENT

15 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Éléments nécessaires au démarrage du feu Lénergie dactivation. La source dignition est supposée existante. Elle peut être due à une inflammation ou à une incandescence. ENVIRONNEMENT

16 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type dun incendie dans un volume Domaine : Cest létude de linteraction des divers éléments pendant les premiers instants du développement de lincendie. Pour une raison quelconque, un des matériaux combustibles du volume entre en contact avec une source dignition et senflamme. ENVIRONNEMENT

17 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type dun incendie dans un volume Combustible : Seul un objet brûle. La quantité de gaz de pyrolyse nest pas significative. Comburant : Le feu consomme loxygène qui, à cet instant, est en quantité suffisante pour entretenir la réaction de combustion. ENVIRONNEMENT

18 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type dun incendie dans un volume Énergie libérée par le feu : Le feu est de faible importance, lénergie transportée par la convection vers le haut saccumule au plafond. Le rayonnement émis échauffe les objets combustibles immédiatement voisins du feu. ENVIRONNEMENT

19 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type dun incendie dans un volume Scénario de croissance : Les objets atteints par le rayonnement initial séchauffent, distillent et senflamment de proche en proche. Le foyer prend de limportance. La quantité de chaleur libérée augmente et la température du local sélève progressivement. ENVIRONNEMENT

20 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type dun incendie dans un volume La quantité des fumées produites est de plus en plus importante et saccumule dans la partie haute du volume. Pour se développer davantage, le feu nécessite la mise en place dun cycle déchanges entre lintérieur et lextérieur du volume. ENVIRONNEMENT Scénario de croissance :

21 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type dun incendie dans un volume ENVIRONNEMENT Scénario de croissance

22 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type dun incendie dans un volume Échanges au cours dun incendie : Pour le développement de lincendie doivent sétablir : Des échanges de matières : Comburant. De lair frais doit arriver au foyer pour entretenir la combustion. Combustible. Des vapeurs de pyrolyse issues des matériaux chauffés. ENVIRONNEMENT

23 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type dun incendie dans un volume Des échanges dénergie : Chaleur. Sous leffet de la convection, les gaz chauds saccumulent au plafond, transmettent leur chaleur aux parois qui séchauffent. La température augmente rapidement. ENVIRONNEMENT Échanges au cours dun incendie : Pour le développement de lincendie doivent sétablir :

24 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type dun incendie dans un volume Les échanges sont conditionnés par les normes et méthodes de construction qui font apparaître deux paramètres importants : Une isolation thermique qui freine la déperdition de calories, contribuant à concentrer la chaleur dans le volume ; ENVIRONNEMENT Échanges au cours dun incendie :

25 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type dun incendie dans un volume Une circulation dair qui, par son renouvellement, contribue, dune part, à amener un peu dair frais au foyer et, dautre part, à propager les fumées et les gaz chauds dans dautres volumes. ENVIRONNEMENT Échanges au cours dun incendie : Les échanges sont conditionnés par les normes et méthodes de construction qui font apparaître deux paramètres importants :

26 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type dun incendie dans un volume ENVIRONNEMENT AIR FRAIS AIR CHAUD Cycle des échanges en volume semi-ouvert : portes et fenêtres ouvertes

27 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type dun incendie dans un volume ENVIRONNEMENT Cest désormais le débit darrivée dair frais (présence et taille des ouvertures) qui va orienter lévolution de lincendie ; Soit vers une situation dexplosion de fumées Soit vers une situation dembrasement généralisé éclair.

28 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type dun incendie dans un volume ENVIRONNEMENT Lapparence banale de la situation rencontrée peut être trompeuse : la taille du bâtiment ainsi que limportance de lincendie, ne sont pas obligatoirement en rapport avec les risques encourus par les personnels engagés.

29 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair EXPLOSION DE FUMEES

30 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 1 - Définition Explosion de fumées : Fumées surchauffées, accumulées dans un volume clos, explosant lors dun apport dair frais. EXPLOSION DE FUMEES

31 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Paramètres dapparition du phénomène Situation. Le feu se développe dans un volume clos : Les échanges entrées/sorties sont quasi inexistantes. Lapport dair est très faible, générant une combustion très incomplète ; Le feu sétouffe ; Les fumées et la chaleur produites par le foyer initial sévacuent difficilement du volume ; Sous leffet de laccumulation des fumées et de la chaleur, une mise en pression sopère. EXPLOSION DE FUMEES

32 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Paramètres dapparition du phénomène Combustible. Les fumées sont très chargées en gaz imbrûlés, en suies et en gaz de pyrolyse. Le mélange est au-dessus de sa Limite Supérieure dInflammabilité. EXPLOSION DE FUMEES

33 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Paramètres dapparition du phénomène Comburant. Loxygène ayant été en grande partie consommé dans la phase initiale et lapport dair extérieur étant insuffisant, la vitesse de réaction est ralentie : Lincendie passe dune combustion vive à une combustion lente. EXPLOSION DE FUMEES

34 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Paramètres dapparition du phénomène Chaleur. La chaleur ne sétant pas évacuée, la température du local est très importante. Le volume est surchauffé, ce qui a pour conséquence daugmenter la pression en partie haute du volume. La combustion se réduit à celle des éléments incandescents qui continuent à dégager une certaine quantité de chaleur, maintenant ou augmentant le niveau de température, donc dénergie ambiante contenue dans le volume. EXPLOSION DE FUMEES

35 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Paramètres dapparition du phénomène Fumées. Des constantes apparaissent dans la composition des fumées : Le taux de monoxyde de carbone (CO) est important, Présence de nombreuses molécules riches en carbone. En phase de combustion « fumigène », le volume se remplit de fumées denses, grasses et de couleurs variables. EXPLOSION DE FUMEES

36 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Paramètres dapparition du phénomène Fumées. EXPLOSION DE FUMEES La couleur de ces fumées peut renseigner (de manière toute relative) sur les composés présents dans le volume et leur linflammabilité : Fumées NOIRES : hautement chargées en énergie. Fumées JAUNES : traduisent une élévation de température importante. Fumées BLANCHES et FROIDES : non neutres, elles peuvent présenter certains dangers.

37 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Paramètres dapparition du phénomène EXPLOSION DE FUMEES AIR FUMEES ET GAZ CHAUDS Feu Initial

38 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Paramètres dapparition du phénomène EXPLOSION DE FUMEES Les fumées et les gaz issus dun incendie ne sont pas de simples résidus ou des sous-produits de la combustion : ils forment un mélange combustible.

39 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et description du phénomène Une chaleur intense règne dans le volume ; Un ou plusieurs points dignition peuvent encore, à ce stade, provoquer linflammation du mélange combustible qui ne prend toutefois pas la forme dune réaction explosive ; Puis le volume de fumées augmentant, la limite supérieure dinflammabilité du mélange combustible est dépassée. EXPLOSION DE FUMEES

40 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et description du phénomène Tous les éléments nécessaires à la combustion sont donc présents à lexception du comburant (loxygène de lair). Il suffit quune entrée dair se produise pour que le mélange combustible puisse rentrer dans sa zone dinflammabilité, se rapprochant ainsi des conditions de mélange idéal. EXPLOSION DE FUMEES

41 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et description du phénomène EXPLOSION DE FUMEES ARRIVEE DAIR Déclenchement du phénomène MELANGE AIR /FUMEES

42 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et description du phénomène EXPLOSION DE FUMEES Développement dun feu et déclenchement du phénomène UNDER FIRE – N. Aarons

43 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et description du phénomène Lamenée dair peut survenir de différentes manières : Une vitre cède. Sous leffet de la chaleur, de la surpression ou de la dilatation des huisseries. Les sapeurs-pompiers ouvrent une porte, cassent une vitre ou, plus schématiquement, percent lenveloppe du volume dans un but de reconnaissance. EXPLOSION DE FUMEES

44 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et description du phénomène EXPLOSION DE FUMEES En cas douverture du volume, une importante quantité dair est aspirée, produisant un bruit caractéristique rappelant un sifflement. Cet apport doxygène va venir enrichir en comburant le mélange combustible du volume. En un instant, le mélange redescend en-dessous de sa L.S.I. et se retrouve dans la zone dinflammabilité.

45 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et description du phénomène Le résultat est fulgurant : Au contact des points dignition (braises), une violente explosion se produit. Le local sembrase et une boule de feu apparaît dans louverture créée, due à la détente de la surpression. EXPLOSION DE FUMEES

46 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et description du phénomène Comme dans toute explosion : Un effet de souffle aggrave les conséquences thermiques de lallumage : Les structures sont soumises à une onde de surpression qui peut causer dimportants dégâts et mettre en péril la stabilité de lédifice. EXPLOSION DE FUMEES

47 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et description du phénomène Les personnels sont exposés aux effets cumulatifs : Des brûlures, Du blast, De blessures par projections, De chutes de matériaux. EXPLOSION DE FUMEES Comme dans toute explosion :

48 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et description du phénomène EXPLOSION DE FUMEES Rupture du confinement et Explosion de fumées

49 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et description du phénomène EXPLOSION DE FUMEES Déclenchement dune explosion de fumées BACKDRAFT - V. Dunn – F.D.N.Y.

50 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 4 - Les signes dalarme Lobservation des signes dalarme de loccurrence dune explosion de fumées doit concerner lextérieur du volume sinistré. En effet, toute ouverture du volume peut déclencher le phénomène. Les recherches des signes caractéristiques doivent donc faire lobjet dune reconnaissance extérieure exclusivement. EXPLOSION DE FUMEES

51 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 4 - Les signes dalarme En présence dun volume clos ou semi-ouvert, il est possible dobserver de lextérieur que : Les fumées, sont grasses, chargées compte tenu de la phase de production à lintérieur de lespace impliqué. Les fumées sortent par bouffées. Apparence de pulsation similaire à celle dune soupape à vapeur : le feu « respire ». Les fumées peuvent sortir par le bas des portes. Les fumées qui sortent peuvent être ré-aspirées légèrement à intervalles réguliers. EXPLOSION DE FUMEES

52 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 4 - Les signes dalarme Les fumées sont de couleurs inhabituelles généralement foncées. Les couleurs dépendent des matériaux qui sont décomposés. Elles peuvent être jaunâtre, brunâtres ou verdâtre, parfois plus claires, grises ou blanches. EXPLOSION DE FUMEES En présence dun volume clos ou semi-ouvert, il est possible dobserver de lextérieur que : Les fumées, sont grasses, chargées compte tenu de la phase de production à lintérieur de lespace impliqué.

53 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 4 - Les signes dalarme En présence dun volume clos ou semi-ouvert, il est possible dobserver de lextérieur que : Aucune flamme ou lumière nest visible depuis lextérieur. Seules des lueurs rouges de braises ou de petites flammes bleutées de combustion du CO peuvent être aperçues. EXPLOSION DE FUMEES

54 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 4 - Les signes dalarme Les vitres sont noires et opaques. Elles sont recouvertes dun fin dépôt de particules de carbone (suies). Elles peuvent vibrer très légèrement du fait de la chaleur et de la surpression interne. La chaleur est perceptible au toucher, ainsi que par rayonnement. EXPLOSION DE FUMEES En présence dun volume clos ou semi-ouvert, il est possible dobserver de lextérieur que :

55 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 4 - Les signes dalarme En présence dun volume clos ou semi-ouvert, il est possible dobserver de lextérieur que : Les portes, huisseries et poignées de portes sont très chaudes au toucher. Les sons sont amortis et aucun crépitement habituel des feux libres nest perceptible. EXPLOSION DE FUMEES

56 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 4 - Les signes dalarme EXPLOSION DE FUMEES Tous ces signes traduisent une forte intensité thermique à lintérieur du volume.

57 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 4 - Les signes dalarme EXPLOSION DE FUMEES Chaleur perceptible de lextérieur Couleurs des Fumées Fumées sortant par les interstices Aucune flamme visible Vitres noircies Signes dalarme annonciateurs de lExplosion de Fumées

58 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 4 - Les signes dalarme Pour résumer tous ces signes dalarme de la possibilité dune explosion de fumées, le volume clos laisse : « transpirer » une impression de chaleur intense ; séchapper sous forme « pulsée », des fumées denses, grasses et colorées. - AUCUNE FLAMME NETTE NEST VISIBLE - Seules les fumées expulsées et les impressions de chaleur extériorisées indiquent quun incendie « couve ». Lattention des intervenants doit être maximale face à des signes dalarme savérant difficiles à repérer. EXPLOSION DE FUMEES

59 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 4 - Les signes dalarme EXPLOSION DE FUMEES Sorties des fumées sous pression BACKDRAFT - V. Dunn – F.D.N.Y.

60 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 4 - Les signes dalarme EXPLOSION DE FUMEES Sorties des fumées sous pression Caisson de démonstration - S.D.I.S. 78

61 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 4 - Les signes dalarme EXPLOSION DE FUMEES Fumées de couleurs inhabituelles Caisson de démonstration - S.D.I.S. 78

62 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 4 - Les signes dalarme EXPLOSION DE FUMEES Flamme de déflagration AIR Rupture du confinement et Explosion de Fumées

63 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 4 - Les signes dalarme EXPLOSION DE FUMEES Déclenchement dune explosion de fumées - USA BACKDRAFT – V. Dunn – F.D.N.Y.

64 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 4 - Les signes dalarme EXPLOSION DE FUMEES Déclenchement dune explosion de fumées - PEROU ESSEX COUNTY Fire Brigade

65 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR

66 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 1 - Définition Dans un volume semi-ouvert, passage instantané dune situation de feu localisé à un embrasement généralisé des matériaux combustibles qui sy trouvent. EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR

67 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Paramètres dapparition du phénomène Situation : Le feu se développe dans un milieu semi-ouvert : Les échanges entrées / sorties existent. Le feu étant suffisamment alimenté en air, il se développe et la quantité de fumées produites augmente rapidement. Les fumées saccumulent en partie haute du volume et la chaleur provoque une augmentation de la production des gaz de distillation. Les flammes sont vives. EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR

68 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Paramètres dapparition du phénomène Combustible. Sous leffet de la chaleur rayonnée par le foyer, les fumées et les parois, les matériaux présents dans le volume se dégradent rapidement en émettant des gaz de pyrolyse combustibles. Comburant. Le comburant est disponible en quantité suffisante pour entretenir une combustion vive. Il est amené au foyer par lintermédiaire douvertures qui favorisent lapport dair. EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR

69 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Paramètres dapparition du phénomène Chaleur. Une importante chaleur est dégagée qui saccumule en partie haute du volume, dans la couche de fumées et provoque un réchauffement très important des parois. EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR

70 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Paramètres dapparition du phénomène EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Les fumées chaudes réchauffent les parois Les parois émettent du rayonnement thermique dans le volume Échauffement du volume

71 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Paramètres dapparition du phénomène Fumées. Bien que des fumées séchappent par les ouvertures du local, une partie se retrouve piégée dans le haut du volume augmentant le potentiel calorifique. Les fumées saccumulent au plafond et se stratifient, créant un « matelas de fumées ». Linterface entre les fumées et lair est clairement marquée. EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR

72 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Paramètres dapparition du phénomène EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Accumulation des fumées au plafond et ré-émission de chaleur UNDER FIRE – N. Aarons

73 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène Lors de la phase de croissance, le tirage sétablit. Les grands principes de laéraulique permettent didentifier les phénomènes suivants : Le local est en surpression en partie haute. Du fait de laugmentation de la chaleur due à la pyrolyse et à la libération de produits de combustion. De lair entre par la dépression créée en partie basse. Cela alimente lincendie en oxygène. EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR

74 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène En présence douverture(s), des échanges sétablissent : Les fumées et les gaz chauds sortent en partie haute, Lair frais rentre en partie basse. Comme le montre la figure suivante, un gradient de pression permet cet échange, essentiel pour lincendie. EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Lors de la phase de croissance, le tirage sétablit. Les grands principes de laéraulique permettent didentifier les phénomènes suivants :

75 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Répartition des champs de pression

76 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Répartition des champs de pression Caisson dentraînement – S.D.I.S. 78

77 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène Le feu continue de croître, mais sa taille reste proportionnelle au volume qui le contient. Lénergie libérée par le foyer, les fumées et les gaz chauds est largement absorbée par les murs, et le plafond dont la température continue daugmenter de façon conséquente. Cette élévation de température provoque lémission de rayonnement thermique par les parois et la couche de fumées vers le cœur du volume. EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR

78 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Tout corps chauffé émet à son tour du rayonnement thermique

79 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène Une concentration nouvelle de lénergie est créée dans le volume. Les ouvertures du local permettent la continuité de la ventilation. Durant cette phase, le combustible initial réparti dans la partie basse du volume séchauffe fortement et lémission de gaz de pyrolyse augmente. La couche de fumées combustibles stratifiées, qui sest créée en partant du plafond lors de la phase de croissance, va jouer un rôle essentiel dans le déclenchement de lembrasement généralisé éclair. EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR

80 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Sortie des gaz chauds et des fumées Arrivée dair Pyrolyse des éléments combustible du volume porte et fenêtre ouvertes

81 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène Couche de fumées. La réaction de combustion produit du « nouveau combustible ». Les éléments combustibles du volume séchauffent sous leffet de lincendie en libérant des gaz de pyrolyse. Le feu est correctement ventilé : La quantité dair frais entrant dans le volume nest limité que par la section des ouvertures. EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR

82 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène Si le flux de gaz de pyrolyse libérés est trop important pour que la flamme puisse le brûler entièrement, latmosphère du volume va voir sa concentration en combustible augmenter. La couche de fumées augmente et se stratifie thermiquement. EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Couche de fumées.

83 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Développement de la couche de fumées

84 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène En fonction de leur température, les fumées et gaz se stratifient, les couches les plus chaudes en partie haute et les plus froides en partie basse. EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR

85 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène La composition chimique de cette couche dépend : Du type de feu, Des produits impliqués dans la combustion, Du taux de ventilation. Les plages dinflammabilité du mélange gazeux composant la fumée varient en fonction des produits impliqués. EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR

86 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène Linflammation des gaz libère plus dénergie, ce qui augmente encore leur combustion. Le point important est le caractère hautement inflammable des fumées et des gaz issus de lincendie. EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR

87 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Les fumées et les gaz issus dun incendie ne sont pas de simples résidus ou des sous-produits de la combustion. Ils forment un mélange de combustibles qui occupe tout le haut du volume au-dessus des intervenants.

88 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène Il importe dintégrer la dangerosité de cette couche de fumées et de gaz. On peut la comparer à du carburant. Le matelas de fumées, véritable couche de combustibles inflammables se constitue, senrichit et devient, au fil des minutes, de plus en plus dangereux. EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR

89 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène Ne pas négliger est la présence, entre autres gaz, de monoxyde de carbone dans la couche de fumées, élément particulièrement dangereux, notamment sur le plan de la combustion. EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR

90 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène Dynamique du système. A ce stade, la situation est la suivante : Le local dans lequel le feu sest déclaré possède une ouverture sur lextérieur permettant la ventilation du feu. Toutefois, cette ouverture savère insuffisante pour évacuer la totalité de lénergie et des matières produites. La pyrolyse des éléments combustibles présents dans le volume ne cesse daugmenter et crée à son tour des éléments combustibles. EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR

91 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène La couche chaude de fumées et de gaz au plafond et les parois surchauffées émettent un rayonnement thermique. Lénergie ainsi dégagée accentue laction du foyer initial augmente à son tour la pyrolyse et la chaleur ambiante. Ce phénomène induit la notion de « radiations retour depuis le couche chaude et les parois ». EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Dynamique du système. A ce stade, la situation est la suivante :

92 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène On assiste ainsi à des échanges thermiques par rayonnement qui vont induire un cycle de « montée en température » de lensemble du système « volume en feu ». Les flux de rayonnement thermique avoisinent les 30 kW/m² à 600 °C. Les combustibles cellulosiques peuvent senflammer à partir de 20 kW/m². EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Dynamique du système.

93 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Le feu continue à se ventiler mais lévacuation de la chaleur reste insuffisante. La phase dinstabilité est maximale et peut évoluer à tout instant vers lembrasement brutal de tous les combustibles du volume (mobilier et fumées).

94 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Pré-embrasement généralisé

95 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène De très nombreux paramètres régissent la combustion et son expansion : Le rôle du monoxyde de carbone (CO), Linflammabilité de la couche de fumées, Le taux de pyrolyse, La température dignition des gaz issus de cette pyrolyse, Le rayonnement thermique depuis la couche de fumées et les parois. EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Dynamique du système.

96 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène Déclenchement du phénomène. À ce moment, lambiance gazeuse du volume est hautement inflammable et la chaleur est maximale. Des petites flammes apparaissent dans la couche de fumées, à linterface avec lair, lorsque la température dauto-inflammation des gaz est atteinte. Celles-ci sintensifient en rouleaux de flammes courant dans les fumées proches du plafond (roll- over). EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR

97 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Rouleaux de flammes (roll-over)

98 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène La couche de fumées sépaissit en sabaissant assez brutalement, emplissant de combustibles gazeux hautement inflammables la presque totalité du volume sinistré. EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Déclenchement du phénomène.

99 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Cette situation annoncent limminence (quelques secondes) de lembrasement généralisé éclair. Les combustibles présents dans le local (surfaces, objets), ont été chauffés jusquà atteindre leur point dauto- inflammation. Lembrasement généralisé éclair peut se produire à partir de 500 °C.

100 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène Cest alors le passage brutal dun feu localisé à un feu généralisé. Le volume se retrouve entièrement embrasé pendant un très long moment. La température « ambiante » atteint environ 1000 °C. EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Déclenchement du phénomène.

101 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène Lincendie, localisé dans une seule partie du volume transforme celui-ci en un brasier considérable risquant de : Piéger mortellement les intervenants et les victimes, Déstabiliser le dispositif de lutte et de secours, Propager lincendie. EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Déclenchement du phénomène.

102 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Embrasement Généralisé Éclair

103 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Développement dun incendie jusquà sa généralisation ESSEX COUNTY Fire Brigade

104 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène Lanalyse des accidents liés à ce phénomène démontre quune personne exposée en sort rarement indemne. EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR

105 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène Signes dalarme. Les signes dalarme suivants, annonçant limminence dun embrasement généralisé éclair peuvent être observés : Le volume présente des ouverture permettant lapport dair, Le foyer est localisé et produit des flammes claires, La couche de fumées se densifie et sépaissit rapidement, EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR

106 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène La chaleur provenant de la couche de fumées est intense et écrasante, imposant de se baisser, Des petites flammes apparaissent dans la couche de fumées, rapidement suivies de rouleaux de flammes à linterface fumées / air. EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Signes dalarme. Les signes dalarme suivants, annonçant limminence dun embrasement généralisé éclair peuvent être observés :

107 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Les rouleaux de flammes sont les éléments précurseurs de lembrasement généralisé éclair.

108 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Développement dun feu et Apparition du phénomène BACKDRAFT – V. Dunn – F.D.N.Y.

109 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène Test du plafond. Moyen supplémentaire à lobservation des signes dalarme. Cest un moyen dévaluation au travers de lestimation du potentiel énergétique présent dans la couche de fumées en partie haute du volume. Dans la pratique, laction consiste simplement à ouvrir et fermer très rapidement une lance en jet diffusé dattaque au débit minimum, en visant la couche dense de fumées dans la partie haute du volume. EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR

110 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène En effet, de leau finement projetée : Dans une ambiance suffisamment chaude, elle se vaporise en absorbant une grande quantité dénergie, En présence dénergie moindre elle retombe rapidement sans se vaporiser. EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Test du plafond.

111 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Test du plafond

112 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Test du Plafond Caisson dentraînement – S.D.I.S. 78

113 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène Si une partie de leau est transformée en vapeur : Le danger est présent est le risque dembrasement généralisé éclair est réel. Lordre de repli est latent. Aucune pénétration ni progression de doivent se faire dans le volume sinistré sans une action préalable sur la couche de fumées. EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Test du plafond.

114 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène Si des gouttes retombent : Lambiance thermique du volume nest pas très élevée puisque leau na pas été vaporisée. La progression du binôme peut se faire par étapes de 1 à 2 mètres. EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Test du plafond.

115 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR La projection dun faible volume deau en impulsion « ouvrir / fermer » en jet diffusé dattaque dans la couche de fumées située en partie haute du volume permet de déterminer immédiatement le risque dembrasement généralisé éclair : Si la température est très élevée : leau se vaporise, le danger est imminent, Si la température est peu élevée : leau retombe en gouttes, le risque est présent, mais moins élevé.

116 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Scénario type et apparition du phénomène EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR Le test du plafond doit être répété à chaque étape de la progression et à chaque changement de volume La plus grande vigilance reste requise.

117 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair SYNTHESE DES PHENOMENES

118 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 1 - Comparaison des deux phénomènes Scénarios type. SYNTHESE DES PHENOMENES Explosion de Fumées Backdraft Embrasement Généralisé Éclair Flash-Over Feu initialPyrolyse

119 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 1 - Comparaison des deux phénomènes Scénarios type. SYNTHESE DES PHENOMENES Explosion de Fumées Backdraft Embrasement Généralisé Éclair Flash-Over Situation dExplosion de FuméesDéveloppement de la couche de fumées

120 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 1 - Comparaison des deux phénomènes Scénarios type. SYNTHESE DES PHENOMENES Explosion de Fumées Backdraft Embrasement Généralisé Éclair Flash-Over Déclenchement du phénomènePré-embrasement généralisé Air

121 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 1 - Comparaison des deux phénomènes Scénarios type. SYNTHESE DES PHENOMENES Explosion de Fumées Backdraft Embrasement Généralisé Éclair Flash-Over Explosion de FuméesRouleaux de flammes ( Roll-Over)

122 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 1 - Comparaison des deux phénomènes Scénarios type. SYNTHESE DES PHENOMENES Explosion de Fumées Backdraft Embrasement Généralisé Éclair Flash-Over Le phénomène à déjà eu lieu Embrasement Généralisé Éclair

123 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 1 - Comparaison des deux phénomènes SYNTHESE DES PHENOMENES Caractéristiques Explosion de Fumées (Backdraft) Embrasement Généralisé Éclair (Flash-Over) Enveloppe bâtimentaire Locaux clos Locaux semi-ouverts Facteur déclenchant Apport dair (O²) Chaleur Fumées Très denses, grasses Sortant sous pression ( pulsées) De couleur inhabituelles (jaunâtres, brunâtres, verdâtres) Denses, créant une couche de fumées Sortant facilement, De couleurs classiques

124 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 1 - Comparaison des deux phénomènes SYNTHESE DES PHENOMENES Caractéristiques Explosion de Fumées (Backdraft) Embrasement Généralisé Éclair (Flash-Over) Flammes Aucunes Lueurs colorées Visibles (bien jaunes) Petites flammes vives Rouleaux de flammes Chaleur Importante Répartie Importante et écrasante Provient du haut du volume Sons Assourdis Nets

125 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 1 - Comparaison des deux phénomènes SYNTHESE DES PHENOMENES Caractéristiques Explosion de Fumées (Backdraft) Embrasement Généralisé Éclair (Flash-Over) Structures Fenêtres noircies, très chaudes Murs et volets chauds Vibration des portes, baies Ouvertures importantes alimentant le foyer en air frais Type de feu Couvant Vif Risques Blast Effondrement Brûlures Propagation

126 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Apparition des phénomènes dans le temps Les phénomènes dexplosion de fumées et dembrasement généralisé éclair peuvent survenir lors de différentes phases dun même incendie. Ils peuvent également intéresser des zones adjacentes. Les risque pour les sapeurs-pompiers sont ainsi fonction du moment et du lieu de leur intervention. SYNTHESE DES PHENOMENES

127 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Apparition des phénomènes dans le temps SYNTHESE DES PHENOMENES Lembrasement généralisé éclair apparaît dans la phase de croissance du feu. Cest le moment où le feu se généralise. Lexplosion de fumées peut-être plus insidieuse et survenir aussi bien en phase de croissance quen phase de déclin. Lattention des intervenants est alors relâchée ce qui rend cette phase dautant plus délicate et dangereuse. La plus grande vigilance reste requise pendant toute la durée de lintervention.

128 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Apparition des phénomènes dans le temps SYNTHESE DES PHENOMENES Courbe dévolutions des températures dun feu : Possibilité dapparition des phénomènes

129 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Typologie incertaine Si lexplication théorique de ces deux phénomènes présente des signes différents est établie, leur identification opérationnelle peut être délicate. Leur détection requiert une vigilance de tous les instants, associée à une reconnaissance poussée du bâtiment. SYNTHESE DES PHENOMENES

130 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Typologie incertaine SYNTHESE DES PHENOMENES Les intervenants, et en particulier le personnel dencadrement, doivent garder en permanence à lesprit que face aux phénomènes dangereux décrits dans le présent guide national de référence, une vigilance individuelle et collective, associée à une analyse réfléchie, sont de rigueur.

131 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 4 - Conjugaison des phénomènes Les sites présentant des configurations bâtimentaires complexes, notamment dans le cas de locaux gigognes, doivent alerter les intervenants sur les risques dexplosion de fumées et dembrasement généralisé éclair quils peuvent générer. SYNTHESE DES PHENOMENES

132 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 4 - Conjugaison des phénomènes EMBRASEMENT GENERALISE ECLAIR EXPLOSION DE FUMEES SYNTHESE DES PHENOMENES Exemple de locaux gigognes

133 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 4 - Conjugaison des phénomènes Des quantités importantes de fumées et de gaz de combustion peuvent sêtre échappées du volume initial sinistré vers les zones adjacentes contenues dans une même enveloppe bâtimentaire : V.M.C., Climatisation, … Techniques de ventilation mal maîtrisées SYNTHESE DES PHENOMENES

134 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 4 - Conjugaison des phénomènes SYNTHESE DES PHENOMENES Par des transferts de fumées ou de gaz de combustion depuis un local sinistré, il est toujours possible au sein dun bâtiment que des zones proches soient concernées par un risque dexplosion de fumées ou dembrasement généralisé éclair sans que lun de ces phénomènes se soient produits dans le volume initial. De plus, la survenue la survenue dune explosion de fumées nexclut pas la survenue dun embrasement généralisé éclair et inversement.

135 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair CONDUITE A TENIR

136 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair Préambule Dans tous les cas, les intervenants doivent procéder à une lecture précise du feu avant toute action et adopter, après pénétration dans le volume, une technique de progression adaptée. CONDUITES A TENIR

137 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 1 - Lecture précise du feu La lecture du feu est essentielle afin dassurer aux personnels engagés une évaluation plus précise du risque. Les 5 éléments à observer sont les suivants : Les fumées, Les flammes, La chaleur, Les ouvertures, Les sons. CONDUITES A TENIR

138 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 1 - Lecture précise du feu CONDUITES A TENIR Couleur, Densité, Stratification, Lieu et façon dont elles sortent ou entrent. Les FUMEES

139 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 1 - Lecture précise du feu CONDUITES A TENIR Couleur, Forme, Position, Intensité. Les FLAMMES

140 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 1 - Lecture précise du feu CONDUITES A TENIR Couches de température dans le volume. La CHALEUR

141 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair Les OUVERTURES Il est impératif de repérer les ouvertures existantes ouvertes ou fermées. Les fenêtres : Degré dopacité dû aux dépôts de suies, Chaleur radiante à lapproche ou au contact, … Les portes : Chaleur radiante à lapproche ou au contact, Position douverture, Aspect extérieur, … Les exutoires : Ouverts ou fermés, … 1 - Lecture précise du feu CONDUITES A TENIR

142 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 1 - Lecture précise du feu CONDUITES A TENIR Origine, Intensité : Nets, Assourdis, … Les SONS

143 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 1 - Lecture précise du feu CONDUITES A TENIR La lecture précise du feu permet : Dévaluer le risque dexplosion de fumées ou dembrasement généralisé éclair ; De décider des actions tactiques à mener.

144 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Technique de progression Avant toute pénétration dans un volume et lors de progressions, les intervenants doivent, à intervalle de temps régulier et à chaque changement de local, respecter la procédure suivante désignée T. O. O. T. E. M. T oucher, O bserver, O uvrir, T ester, E ngagement M inimum. CONDUITES A TENIR

145 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Technique de progression CONDUITES A TENIR Les portes et leurs poignées afin destimer la chaleur radiante. Toucher

146 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Technique de progression CONDUITES A TENIR Tous les signes dalarme significatifs pouvant annoncer une Explosion de Fumées ou un Embrasement Généralisé Éclair. Observer

147 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Technique de progression Le volume, si les conclusions tirées des deux actions précédentes lautorisent, en veillant à se protéger. Ouvrir CONDUITES A TENIR

148 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Technique de progression CONDUITES A TENIR La température des fumées au plafond au moyen de volumes deau projetée en jet diffusé dattaque (Test du Plafond) : Leau se vaporise : risque MAXIMAL Température importante, Risque maximum. Leau retombe sous forme de gouttes : risque CONVENTIONNEL Refroidir la couche de fumées en jet diffusé dattaque. Tester

149 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Technique de progression CONDUITES A TENIR Des personnels dattaque dans les volumes concernés par le sinistre. Progression par étapes de 1 à 2 mètres puis renouveler le test du plafond. EngagementMinimum Engagement Minimum

150 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 2 - Technique de progression Lorsque la pénétration du binôme dattaque à lintérieur du volume est envisageable, les règles générales de sécurité doivent être appliquées en permanence : Stabilité de lédifice, Positionnement des intervenants, Présence dun établissement alimenté, Permanence de leau, Binôme de protection, … CONDUITES A TENIR

151 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers Explosion de fumées. Face à ce danger dexplosion, la plus grande prudence doit être de rigueur, labsence de flammes ne signifiant pas labsence de danger. On doit adopter une attitude défensive. CONDUITES A TENIR

152 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers Effectuer une lecture du feu portant sur les signes dalarme de lexplosion de fumées : Rechercher et observer les fumées, Détecter les signes dune grande richesse énergétique à lintérieur du local : Lueurs, Poignées de portes et vitres chaudes, Sons assourdis, … CONDUITES A TENIR Explosion de fumées.

153 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers Procéder à lévacuation des occupants du bâtiment concerné et des bâtiments voisins ; Mettre en place une zone à accès contrôlé pour tous les intervenants ; Ne jamais pénétrer dans le local et se tenir autant que possible à lécart des ouvrants et du cône dexpansion dune éventuelle explosion pouvant séchapper par ces ouvertures ; CONDUITES A TENIR Explosion de fumées.

154 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers Sassurer que tous les sapeurs-pompiers engagés dans la zone à accès contrôlé portent les équipements de protection individuelle complets et correctement ajustés ; Empêcher toute entrée dair : Rendre toute ouverture accidentelle impossible, Prohiber toute méthode de ventilation forcée ; Être attentif à tout éclatement ou bris de vitres : Le danger dexplosion de fumées est imminent à cet instant ; CONDUITES A TENIR Explosion de fumées.

155 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers Utiliser ou créer un exutoire en partie haute (dans le ¼ supérieur) afin dévacuer les gaz chauds et la surpression ; Procéder au refroidissement des fumées après leur échappement par lexutoire au moyen de lance en jet diffusé dattaque, afin de prévenir linflammation extériorisée du mélange gazeux ; CONDUITES A TENIR Explosion de fumées.

156 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers Ne jamais diriger le jet directement dans louverture de lexutoire mais légèrement au- dessus afin de ne pas contrarier lévacuation des fumées et faciliter la ventilation ; Sassurer de la protection des personnels manœuvrant à proximité dun ouvrant en toiture ; CONDUITES A TENIR Explosion de fumées.

157 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers Dans le cas ou lévacuation des fumées en partie haute est impossible, il convient de les inerter directement dans le volume (attitude offensive) : Établir une lance permettant un débit de lordre de 500 l/min. Rechercher ou créer en partie haute, un orifice réduit donnant à lintérieur du volume sinistré, en ayant préalablement humidifié lenvironnement immédiat : Portes, parois, fumées, … CONDUITES A TENIR Explosion de fumées.

158 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers Introduire immédiatement dans louverture la lance en diffusé sous un débit de lordre de 500 l/min, afin dinerter le volume par absorption des calories, La manœuvre de la lance devra se poursuivre jusquà la disparition des signes extérieurs de lexplosion de fumées, Inerter les fumées restantes et ventiler le local. CONDUITES A TENIR Explosion de fumées. Dans le cas ou lévacuation des fumées en partie haute est impossible, il convient de les inerter directement dans le volume (attitude offensive) :

159 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers Le risque ne peut être considéré comme réduit quaprès constat de lefficacité de linertage : Diminution de la surpression interne, Diminution de la température, Changement de laspect des fumées, Apparition de vapeur deau, … CONDUITES A TENIR Explosion de fumées.

160 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers Il convient de prévoir un échec éventuel de ces actions : Renforcement des moyens de lutte en place, Préparation des effectifs disponibles à lutte contre une éventuelle extension brutale du sinistre. CONDUITES A TENIR Explosion de fumées.

161 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers Embrasement généralisé éclair. Dans une situation ou un embrasement généralisé éclair est possible, il est impératif de : CONDUITES A TENIR

162 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers Limiter le potentiel calorifique des fumées présentes par lemploi des techniques de ventilation ; Renforcer les moyens hydrauliques dattaque en place ; Progresser par étapes successives et prévoir lévacuation durgence du local ; Neutraliser lénergie présente par lemploi des techniques de refroidissement et dextinction au moyen dune lance en jet diffusé dattaque à un débit de 500 L/min. CONDUITES A TENIR

163 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers Limitation du potentiel calorifique. La ventilation permet une évacuation du potentiel calorifique gazeux du local, notamment par la mise en œuvre ou la création dexutoires situés en partie haute du volume en feu. Cette mise en œuvre permet aux couches chaudes de séchapper par le haut, les parties basses restant alors plus praticables à lintervention des porte- lances. CONDUITES A TENIR Embrasement généralisé éclair.

164 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers Limitation du potentiel calorifique. Tout ceci doit être exécuté de manière réfléchie, ordonnée et nécessite une formation adaptée aux techniques de ventilation. CONDUITES A TENIR Embrasement généralisé éclair.

165 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers CONDUITES A TENIR Lextraction des fumées doit impérativement se faire par le haut. Le moyen de ventilation est activé en partie basse, après que lexutoire ait été réalisé en partie haute. Les fumées et gaz chauds sont alors poussés vers lextérieur et le risque dembrasement généralisé éclair est diminué par la disparition dune grande partie du combustible (gaz chauds et fumées).

166 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers Renforcement des moyens hydrauliques. Les moyens hydrauliques établis à priori sur un feu en volume semi-ouvert doivent permettre un débit minimum de 500 l/min en jet diffusé dattaque. CONDUITES A TENIR Embrasement généralisé éclair.

167 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers CONDUITES A TENIR Dès que le danger dembrasement généralisé éclair est identifié comme imminent, le renforcement immédiat des moyens hydrauliques doit être ordonné (Attitude offensive).

168 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers Embrasement généralisé éclair. En cas de survenue du phénomène, les personnels exposés doivent pouvoir être protégés et le risque de propagation de lincendie doit pouvoir être enrayé, notamment en direction des itinéraires de repli et de secours. CONDUITES A TENIR

169 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers CONDUITES A TENIR Aucune action ne doit être entreprise sans que chaque binôme dattaque ne dispose dun établissement en eau sous un débit minimum de 500 l/min permettant la réalisation dun jet diffusé dattaque. En préalable à toute progression dans un local, laction déterminante consiste à effectuer une évaluation de la température de la couche par le « test du plafond ».

170 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers En présence des signes dalarme, le binôme dattaque ne doit pénétrer que de 2 mètres au maximum dans le local sinistré afin de rendre possible une évacuation urgente en cas daggravation brutale de la situation. La progression doit seffecteur par étapes successives de 1 à 2 mètres, avec contrôle systématique des signes dalarme. CONDUITES A TENIR

171 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers CONDUITES A TENIR 2 mètres maximum Pénétration des porte-lances dans le local sinistré en présence des signes dalarme

172 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers Les intervenants doivent prêter une attention particulière au repérage des issues possibles, lévacuation durgence en cas de survenue dun embrasement généralisé éclair pouvant se faire : Par litinéraire de repli : constitué par le trajet daccès. Par litinéraire de secours : recherché lors de larrivée sur les lieux. CONDUITES A TENIR Embrasement généralisé éclair. Progression dans le volume.

173 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers Le binôme dattaque se replie en veillant à se protéger par un jet diffusé dattaque au débit maximum dans la couche de fumée. Une circulation permanente de linformation entre les personnels engagés et ceux restés à lextérieur doit être assurée. CONDUITES A TENIR Embrasement généralisé éclair. Progression dans le volume.

174 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers Neutralisation de lénergie. Leau permet, par son application raisonnée : Dévaluer la température notamment de la partie chaude de la couche de fumées, par le « test du plafond » permettant ainsi dapprécier le risque dembrasement généralisé éclair ; Dinerter le mélange gazeux par vaporisation ; Dabsorber une partie de lénergie présente dans le volume ; Déteindre les matériaux en feu ou en ignition. CONDUITES A TENIR Embrasement généralisé éclair.

175 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers La neutralisation sobtient au moyen dune lance en jet diffusé dattaque de 500 l/min, Soit en projetant des volumes deau par impulsion « ouvrir / fermer » dans la couche de fumées, en partie haute du volume, jusquà ce que leau ne soit plus vaporisée ; Soit en crayonnant afin de couvrir une large zone Le crayonnage se fait suivant la technique des lettres. Le porte-lance doit tracer une des lettres Z, O, T. CONDUITES A TENIR Embrasement généralisé éclair. Neutralisation de lénergie.

176 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers CONDUITES A TENIR Neutralisation de lénergie au moyen dune lance en jet diffusé dattaque

177 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers CONDUITES A TENIR Impulsions Attaque par Impulsions

178 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers CONDUITES A TENIR Z Attaque en Z

179 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers CONDUITES A TENIR O Attaque en O

180 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers CONDUITES A TENIR T Attaque en T

181 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers La lettre est travée une seule fois, puis le porte- lance ferme son robinet et observe la situation. Le point de départ de la réalisation de la lettre est toujours la partie haute. CONDUITES A TENIR Embrasement Généralisé Éclair. Neutralisation de lénergie.

182 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers Leau doit être appliquée à un taux optimum afin de lutter efficacement sur le plan calorifique contre lincendie. Un débit deau trop faible entraînerait la production de vapeur surchauffée risquant de brûler le binôme dattaque. CONDUITES A TENIR Embrasement Généralisé Éclair. Neutralisation de lénergie.

183 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers Un débit deau trop important produirait des dégâts supplémentaires et perturberait très fortement le régime aéraulique du volume et la stratification des fumées, causant une diffusion des gaz chauds dans lensemble du local qui : Risqueraient de brûler le binôme dattaque, Diminueraient instantanément les possibilités de progression pour parvenir au foyer, CONDUITES A TENIR Embrasement Généralisé Éclair. Neutralisation de lénergie.

184 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers Un débit deau optimum permet de traiter la couche de fumées de manière à absorber la maximum de calories, sans que la vapeur deau produite ne présente une température trop importante et sans perturber la stratification thermique. CONDUITES A TENIR Embrasement Généralisé Éclair. Neutralisation de lénergie.

185 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers Le porte-lance ne doit pas oublier que la projection deau dans la couche de fumées na pas pour objectif déteindre le foyer mais de prévenir un risque dembrasement généralisé éclair. Il ne doit donc utiliser que le volume deau strictement nécessaire. CONDUITES A TENIR Embrasement Généralisé Éclair. Neutralisation de lénergie.

186 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers CONDUITES A TENIR Leau projetée en jet diffusé dattaque en applications successives dans la couche de fumées permet de contrôler la survenue de lembrasement généralisé éclair.

187 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers Après avoir neutralisé le danger majeur représenté par les fumées et la chaleur, lattaque directe du foyer principal à la base des flammes est effectuée. Attitude offensive. CONDUITES A TENIR Embrasement Généralisé Éclair.

188 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers Cas critique Lembrasement généralisé éclair se produit. Les intervenants sont directement menacés par le phénomène. CONDUITES A TENIR Embrasement Généralisé Éclair.

189 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers CONDUITES A TENIR Se jeter au sol, face contre terre, binôme regroupé. et maintenir la lance au-dessus des casques en Jet Diffusé de Protection au débit maximum.

190 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair 3 - Actions tactiques à mener par les sapeurs- pompiers CONDUITES A TENIR Technique de protection du Binôme en cas de survenue dun Embrasement Généralisé Éclair

191 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair Synoptique de la conduite à tenir CONDUITES A TENIR Feu en volume clos ou semi-ouvert OUI effectuer un contrôle croisé des équipements de protection individuelle, établir une lance permettant de réaliser un jet diffusé dattaque sous un débit de 500 l/min, prévoir un binôme de protection équipé en attente, maintenir la permanence de leau, évaluer la stabilité de lédifice. Lecture précise du feu, Recherche des signes extérieurs caractéristiques. 1 er groupe de signes à rechercher

192 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair Synoptique de la conduite à tenir CONDUITES A TENIR Risque dexplosion de fumées feu se développant dans un volume clos, fumées grasses, chargées, séchappant sous le bas des portes ou par les interstices sous légère pression, fumées de couleurs inhabituelles (jaunâtres, brunâtres, verdâtres, grises,…), absence de flammes visibles (lueurs), fenêtres brûlantes avec traces noirâtres, portes et poignées brûlantes, sons assourdis, chaleur perceptible de lextérieur. 1 er groupe de signes à rechercher OUI

193 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair Synoptique de la conduite à tenir CONDUITES A TENIR ne pas provoquer dentrée dair ne pas pénétrer dans le volume créer un exutoire le plus haut possible dans le volume surveiller la disparition des signes du 1 er groupe avant toute pénétration dans le volume passer en offensif pour procéder à lextinction ATTITUDE DEFENSIVE Risque dexplosion de fumées

194 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair Synoptique de la conduite à tenir CONDUITES A TENIR 1 er groupe de signes à rechercher NON OUI Risque dexplosion de fumées Des rouleaux de flammes sont-ils visibles ? ATTITUDE DEFENSIVE

195 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair Synoptique de la conduite à tenir CONDUITES A TENIR Risque imminent dembrasement généralisé éclair Ce sont des rouleaux de flammes tournant dans la fumée, proches du plafond. Ces flammes présentent un aspect « arrondi ». Des rouleaux de flammes sont-ils visibles ? OUI

196 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair Synoptique de la conduite à tenir CONDUITES A TENIR Risque imminent dembrasement généralisé éclair replier les binômes dattaque hors du volume diriger le jet diffusé dattaque dans le toit de fumées doubler les moyens hydrauliques avant de passer en offensif ATTITUDE DEFENSIVE

197 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair Synoptique de la conduite à tenir CONDUITES A TENIR NON Des rouleaux de flammes sont-ils visibles ? OUI 2 ème groupe de signes à rechercher Risque imminent dembrasement généralisé éclair ATTITUDE DEFENSIVE

198 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair Synoptique de la conduite à tenir Risque dembrasement généralisé éclair ouvertures permettant lentrée dair frais, foyer localisé produisant des flammes claires, couche de fumées se densifiant et sépaississant rapidement, chaleur intense et écrasante provenant de la partie haute du volume imposant de se baisser 2 ème groupe de signes à rechercher OUI CONDUITES A TENIR

199 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair Synoptique de la conduite à tenir CONDUITES A TENIR Risque dembrasement généralisé éclair être vigilant, créer des exutoires en partie haute, appliquer le T.O.O.T.E.M. (Toucher - Observer - Ouvrir - Tester [vapeur /risque maximal, gouttes/risque normal] - Engagement Minimal), progresser au ras du sol en binôme par étape de 1 à 2 m avec test du plafond à chaque étape, refroidir latmosphère en partie haute (impulsion ou crayonnage), limiter le foyer par attaque directe, prévoir un itinéraire de repli et de secours. ATTITUDE OFFENSIVE

200 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair Synoptique de la conduite à tenir CONDUITES A TENIR NON 2 ème groupe de signes à rechercher OUI Poursuite de la marche générale des opérations Risque dembrasement généralisé éclair ATTITUDE OFFENSIVE

201 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair Synoptique de la conduite à tenir CONDUITES A TENIR OUI Feu en volume clos ou semi-ouvert 1 er groupe de signes à rechercher Lecture du feu Réactions immédiates Des rouleaux de flammes sont-ils visibles ? NON 2 ème groupe de signes à rechercher NON Poursuite de la Marche Générale des Opérations NON OUI Risque dexplosion de fumées Risque imminent dembrasement généralisé éclair Risque dembrasement généralisé éclair ATTITUDE DEFENSIVE ATTITUDE OFFENSIVE

202 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair Règles de sécurité CONDUITES A TENIR 1 Redouter les risques dexplosion de fumées et dembrasement généralisé éclair sur tout feu en volume clos ou semi-ouvert. 2 Revêtir lensemble des équipements de protection individuelle. 3 Contrôler chaque composant de la protection individuelle de manière croisée avec son équipier. 4 Faire une lecture attentive du feu. 5 Rester en binôme indissociable pendant toute le durée de lengagement. 6 Respecter scrupuleusement les règles dexploration lors des reconnaissances. 7 Prévoir et repérer litinéraire de repli et de secours en cas durgence. 8 Disposer dune lance permettant un débit de 500 l/min en jet diffusé dattaque. 9 Communiquer avec son équipier, avec les autres binômes engagés et renseigner le commandant des opérations de secours. 10 Faire précéder toute action opérationnelle dune évaluation de son impact sur la sécurité.

203 Explosion de Fumées - Embrasement Généralisé Éclair Document réalisé par le Groupe de Travail « Accidents Thermiques » mis en place par la Direction de la Défense et de la Sécurité Civiles. Groupe de Travail composé de : Colonel C. MARET Lt Col A. CHINAL Lt Colonel D. MATHIEU Cdt M. PERSOGLIO Cne T. LEFEVRE Cne J.F. ROURE Mjr G. DAVEAU A/C S. MORIZOT Relecteurs : Colonel B. FRANOZ Cne C. PETIT


Télécharger ppt "MINISTERE DE LINTERIEUR DIRECTION DE LA DEFENSE ET DE LA SECURITE CIVILES Se former pour être efficace Explosion de Fumées Embrasement Généralisé Éclair."

Présentations similaires


Annonces Google