La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

21 avril 2010 - 1 Un recul de la demande de produits industriels expliqué par la contraction de la demande extérieure et de celle des entreprises (investissement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "21 avril 2010 - 1 Un recul de la demande de produits industriels expliqué par la contraction de la demande extérieure et de celle des entreprises (investissement."— Transcription de la présentation:

1 21 avril Un recul de la demande de produits industriels expliqué par la contraction de la demande extérieure et de celle des entreprises (investissement et stocks)

2 21 avril Vif recul des résultats dexploitation de lindustrie en 2009

3 21 avril Que peut-on dire aujourdhui ? 1. Linterruption du déstockage soutient lactivité industrielle. 2. Le climat des affaires saméliore. 3. La vraie reprise (celle de linvestissement et de lemploi) est encore lointaine. 4. La vive montée des coûts des matières premières fait peser un risque sur les trésoreries des entreprises.

4 21 avril Observée en glissement sur un an, la production industrielle mondiale a fortement rebondi. Elle na pas encore retrouvé le pic atteint avant lentrée en récession de ,2 % sur un an en janvier 2010

5 21 avril Lindice de la production industrielle en France se situe à un niveau inférieur de 13,6 % à celui de son précédent pic. 89 en février 2,1 % sur un an 92,7 en février 0,1 % sur un an

6 21 avril Le pic dactivité avait été retrouvé au terme de 18 mois lors des deux précédentes récessions industrielles. Nous en sommes encore loin. Nombre de mois entre Baisse de l'indice de la production industrielle (en %) , ,719 avril 2008-avril ?? Les sorties des récessions industrielles du pic au creux de lactivité le creux et le retour au niveau du précédent pic

7 21 avril Le climat des affaires dans lindustrie sest amélioré en France comme dans la zone euro. Dernier point connu : mars 2010

8 21 avril Les entrées de commandes sont orientées à la hausse. 94,9 en janvier 4,9 % sur un an 88,5 en janvier 3,8 % sur un an

9 21 avril En France, le niveau des stocks est jugé bas. Le déstockage est proche de son terme, sinon achevé. Dernier point connu : mars 2010

10 21 avril Les ventes au détail restent orientées à la baisse en zone euro. Elles se stabilisent en début dannée en France. 101,2 en février -1 % sur un an 107,7 en janvier 0,8 % sur un an

11 21 avril La contraction de linvestissement en produits industriels se poursuit. Elle est un peu moins vive. -13,4 % sur un an au 4 ème trimestre ,8 % sur un an au 4 ème trimestre 2009

12 21 avril Les exportations de produits industriels se sont orientées à la hausse. 337 milliards deuros lan en février ,3 % sur un an 11,1 % lan sur les trois derniers mois connus 1089 milliards deuros lan en janvier ,4 % sur un an 14,9 % lan sur les trois derniers mois connus

13 21 avril Le déficit des échanges extérieurs de produits industriels se creuse à nouveau. -26,2 milliards deuros lan en moyenne en décembre-janvier-février

14 21 avril En janvier, les industriels anticipaient une progression de 4 % de leurs dépenses dinvestissement pour ,4 milliards deuros en % pour 2010 attendu en janvier (-25 % en 2009)

15 21 avril Le recul de lemploi industriel se poursuit en zone euro comme en France. Il devrait se prolonger. -6,2 % sur un an au 2 ème trimestre ,5 % sur un an au 4 ème trimestre 2009

16 21 avril Quelles perspectives ?

17 21 avril … Le rebond dactivité se poursuit au cours du premier semestre - Une longue période de convalescence - Une reprise seulement ensuite. RécessionRebondConvalescenceExpansion Nous confirmons le scénario macro-économique présenté en octobre dernier

18 Perspectives mondiales PIB Monde dont hors OCDE Etats-Unis Zone euro France Prix du pétrole ($/baril de brent) euro = … dollar 1 dollar = … yens avril

19 21 avril Les points à surveiller

20 21 avril Les parts de marché à lexportation sont stabilisées. 13,3 % en février ,4 % en ,7 % en 1998

21 21 avril Point favorable : la dépréciation de leuro contre le dollar soulage un peu la compétitivité des exportateurs européens. 1 = 1,34 dollar (19 avril 2010)

22 21 avril En revanche, elle vient amplifier limpact négatif associé à la hausse des cours des matières premières. Mars 2010 : indice 184

23 21 avril Atténuation des difficultés de trésorerie dans lindustrie. 17 % au 1 er trimestre % dans lindustrie manufacturière

24 21 avril Les taux sur les crédits aux entreprises sont orientés à la baisse selon la Banque de France. 91,6 au 2 ème trimestre ,9 % en février 2010

25 21 avril La masse des nouveaux crédits obtenus par les entreprises se stabilise. Lencours de crédits mobilisés par lindustrie manufacturière recule de 10 % sur un an en février 228,9 milliards deuros au taux annuel en février ,6 % sur un an

26 21 avril Lexcédent brut dexploitation des entreprises industrielles (pour leur activité en France) reste très bas. 30,2 milliards deuros lan au quatrième trimestre ,2 % sur un an - 43,9 % depuis 2000 (53,8 milliards deuros en 2000)

27 Un point positif : les défaillances dentreprise dans lindustrie refluent depuis quelques mois. 21 avril défaillances au taux annuel en janvier (+7 % sur un an) en (8480 en 1993). Effectif salarié moyen des entreprises industrielles défaillantes : 12,4 salariés (janvier à août 2009). 13,2 salariés par entreprise industrielle défaillante en 1993

28 21 avril Conclusion Le redressement de lactivité industrielle seffectue à cadence soutenue dans les économies émergentes. Il accélère aux Etats- Unis. Il peine à samplifier en zone euro. Ce redressement sexplique avant tout par larrêt du déstockage en Europe. Il pourrait sessouffler dans la deuxième partie de lannée par manque de relais en provenance de la demande des entreprises comme des ménages. La dépréciation de leuro contre le dollar desserre un peu la contrainte « compétitivité liée au change » Elle contribue à amplifier la hausse des cours des matières premières, fragilisant ainsi des situations de trésorerie encore peu affermies.


Télécharger ppt "21 avril 2010 - 1 Un recul de la demande de produits industriels expliqué par la contraction de la demande extérieure et de celle des entreprises (investissement."

Présentations similaires


Annonces Google