La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LECHAUFFEMENT SYNTHESE DUNE PRODUCTION DE G.COMETTI Centre dExpertise de la Performance DIJON, 2004.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LECHAUFFEMENT SYNTHESE DUNE PRODUCTION DE G.COMETTI Centre dExpertise de la Performance DIJON, 2004."— Transcription de la présentation:

1 LECHAUFFEMENT SYNTHESE DUNE PRODUCTION DE G.COMETTI Centre dExpertise de la Performance DIJON, 2004

2 1 OBJECTIF EPS : ENSEIGNER 1 COMPETENCE PROPRE EXEMPLE AU COLLEGE / TENNIS DE TABLE

3 MAIS COMMENT ECHAUFFER CE … PINGOIN ?

4 Les différents rôles de léchauffement

5 Les contraintes contradictoires de léchauffement

6 Léchauffement et les 2 niveaux délévation de la température

7 Les conditions dun bon échauffement « musculaire » : comment élever la T° m? (1964)

8 Pour quelle amplitude et à quelle intensité peut-on faire jouer au muscle le rôle de pompe (contraction –relâchement) ? A partir de contractions localisées sur des mouvements analytiques avec une résistance minimale (20 à 50 %). Ex. : extenseurs du genoux et de la hanche.

9 Les exercices qui posent problème :

10 Que faire alors ? La solution : « léchauffement russe » A la suite de ce type de critique et du constat dinefficacité de léchauffement classique, les chercheurs soviétiques ont proposé un protocole qui porte depuis le nom « déchauffement russe ». Lobjectif étant de provoquer le phénomène de vascularisation.

11 « Léchauffement russe » A lorigine, il sagissait deffectuer des exercices de force suivis détirements. Aujourdhui, on passe en revue les différents groupes musculaires impliqués dans lactivité. Chaque situation est répétée 1 à 2 séries de 10 répétitions. Si lon supprime les étirements des extenseurs, on les minimise pour les fléchisseurs.

12 Proposition déchauffement : 2 phases / 5 étapes. (G. Cometti, 2004 )

13 2 PHASES : 1 phase analytique + 1 phase globale

14 Phase 1 : analytique / 3 étapes

15 ETAPE 1 de vascularisation en concentrique ( méthode russe ) Ex. : Extension de la cheville sur une jambe

16 ETAPE 1 de vascularisation en concentrique ( méthode russe )

17 ETAPE 2 de vascularisation avec sollicitation spécifique ( méthode russe ) Tout en continuant de faire « pomper » le muscle, on le prépare aux modes de contraction spécifique à lactivité. Ex. : travail en excentrique, poussée de laide dans le sens de la flèche, « léchauffé » freine le mouvement. Le retour se fait sans résistance

18 ETAPE 3 dexploration de lamplitude articulaire En fonction des caractéristiques de lAPSA et des mobilités articulaires spécifiques nécessaires ; choix et répétitions dexercices où lon effectue des mouvements dynamiques de + en + grands.

19 Phase 2 : globale / 3 étapes

20 ETAPE 4 : Globale avec exercices spécifiques / APSA Les fondamentaux moteurs de lAPSA déterminent les situations proposées. Lintensité augmente progressivement en se rapprochant des sollicitations maximales de lAPSA. Ex. au football : alternance de frappe de balle et de gestes techniques spécifiques + jeu réduit.

21 ETAPE 5 facultative de «potentiation» / APSA Il sagit deffectuer des actions intenses et courtes à la fin de léchauffement. Cette procédure augmente lefficacité musculaire en début dépreuve (Gullich & Schmibleicher, 1996). Ex. au football : 3 à 6 fois 20 m Cette étape sadresse à des compétiteurs (UNSS ?).

22 Proposition déchauffement : 2 phases / 5 étapes. (G. Cometti, 2004 )

23 ET MAINTENANT … AU BOULOT


Télécharger ppt "LECHAUFFEMENT SYNTHESE DUNE PRODUCTION DE G.COMETTI Centre dExpertise de la Performance DIJON, 2004."

Présentations similaires


Annonces Google