La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LENTRETIEN DE RECHERCHE Master MEEF option EPD IUFM Pays de la Loire – Angers.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LENTRETIEN DE RECHERCHE Master MEEF option EPD IUFM Pays de la Loire – Angers."— Transcription de la présentation:

1 LENTRETIEN DE RECHERCHE Master MEEF option EPD IUFM Pays de la Loire – Angers.

2 Quest-ce quun entretien ? On peut définir l'entretien comme étant une interaction, essentiellement verbale, entre deux personnes en contact direct avec un objectif préalablement posé (plus ou moins formellement). C'est notamment cette caractéristique qui différencie l'entretien d'une discussion banale.

3 Entretien par questionnaires, tests, problèmes… Avantage : dépouillement direct, quantité importante possible, conditions de production pouvant être connues de façons très précise et être les mêmes pour un grand nombre délèves ; Inconvénients : intermédiaires inconnus, incompréhension possibles de ce qui est écrit, on ne peut pas maîtriser toutes les conditions de productions.

4 Entretien par observations, enregistrements audiovisuel et/ou audio Avantages : exploration possible de cheminements intermédiaires, certaines limites cependant car lobservateur nest pas neutre, restitution dune plus grande part de la réalité. Inconvénients : il faut beaucoup plus de temps pour réaliser les productions et dépouiller les enregistrements.

5 Objectifs dun entretien ? L'entretien vise par exemple : - à rechercher de l'information (enquête, investigation, recherche scientifique); - à aider ou orienter autrui (orientation, formation, pédagogie); - à soigner ou accompagner une personne (entretien à visée thérapeutique).

6 Selon les objectifs que lon se fixe, lentretien permet : - Lanalyse du sens que les acteurs donnent à leur pratique et aux événements auxquels ils sont confrontés : leurs systèmes de valeurs leurs repères normatifs, leurs interprétations de situations conflictuelles, etc. - Lanalyse dun problème précis : ses données, ses enjeux, les différentes parties en présence, les systèmes de relations, etc. - La reconstitution dun processus daction, dexpériences ou dévénements passés.

7 Quelles informations le chercheur cherche-t-il à obtenir? Selon le but, il sagira de faire des entretiens nécessitant la mise en œuvre: – de connaissances (disciplinaires, langagières, etc.), – de stratégies, – de raisonnement, – de pratiques, – de savoir-faire, – … Le chercheur pourra étudier ces entretiens du point de vue : – des connaissances – de linteraction – de largumentation – de leur action Il pourra également étudier ces éléments : – à un instant – à plusieurs instants (comparaison) – sur la durée

8 Statut des entretiens : (Chronologie) -Exploratoire : souvent utilisé en parallèle des premières lectures pour mettre au jour la problématique et définir de manière plus précise lobjet à létude. -Principal : Ces entretiens servent à éprouver les hypothèses pour donner la preuve de ce que lon avance. On cherche au maximum à creuser les informations qui sont données, et à tirer profit au maximum de ce que dit linterlocuteur. Cest le matériel principal danalyse. Ce type dentretien sert aussi à approfondir sa problématique ou à la remodeler. - De contrôle : En fin denquête, ce sont des entretiens de vérification des hypothèses, et des premières analyses effectuées du terrain et des différents interviewés.

9 Les différents types dentretien : Directif : Type questionnaire. Avantage : très sécurisant pour le chercheur. Guide dentretien tout prêt, chaque question est posée dans un ordre précis, et le chercheur se cantonne à lire ses questions et noter les réponses. lenquêteur peut repréciser ses questions ou les reformuler suivant les individus. Limites : très peu de marge de manœuvre pour lenquêté. Peu de place à linitiative de parole, à lexpression. Semi-directif : Le chercheur dispose dun certain nombre de thèmes ou de questions, relativement ouvertes, sur lesquels il souhaite que linterviewé réponde.. Il y a davantage de liberté pour le chercheur mais aussi pour lenquêté. Autant que possible, le chercheur laisse linterviewé sexprimer afin que celui-ci puisse parler ouvertement, dans les mots quil souhaite et dans lordre qui lui convient. Le chercheur essaie simplement de recentrer lentretien sur les thèmes qui lintéresse quand lentretien sen écarte, et de poser les questions auxquelles linterviewé ne vient pas par lui-même. Libre ou non directif : Pas de cadre prédéfini, se passe sur le mode de la conversation «naturelle». Ce genre dentretien est souvent plus long mais aussi plus difficile pour le chercheur. Il demande une plus grande expérience, puisquil faut savoir faire parler la personne sur son vécu, et savoir rebondir sans cesse sur ce que raconte lindividu.

10 Dans les domaines de l'éducation et de la formation, l'entretien est une technique fréquemment utilisée avec des objectifs divers. Par exemple : - l'entretien d'explicitation est une technique de questionnement permettant la verbalisation de l'action et des difficultés éventuelles rencontrées lors de la réalisation d'une tâche ou de la résolution d'un problème ; (Processus de problématisation) - l'entretien d'aide vise à faciliter, chez le demandeur, la connaissance, la compréhension, voire la résolution, de la difficulté rencontrée et/ou évoquée. (Conseils).

11 - Lentretien dauto-confrontation : L'entretien d'auto confrontation entre un acteur et un chercheur constitue un moyen détourné de documenter – L'expérience vécue – La conscience des faits – La compréhension immédiate du vécu de l'acteur à chaque instant de son activité Auto-confrontation simple: sujet / chercheur / images. Enregistrement des commentaires du sujet adressés au chercheur, lorsquil est confronté aux images de sa propre activité Auto-confrontation croisée: deux sujets / chercheur / images du collègue. Enregistrements des commentaires adressés par l'un des deux sujets à son collègue, en présence du chercheur, lorsquil qu'il est confronté à l'enregistrement du travail de son collègue

12 Construire un entretien. Trois étapes distinctes : 1)Préparer son entretien 2)Conduire lentretien 3)Exploiter son entretien

13 Préparer son entretien Conception du plan dentretien Définir lobjet détude, la problématique. Recueil dinformations de base sur lobjet détude Préciser le but de lentretien, sa durée, le niveau de confidentialité, lusage qui en sera fait Elaborer un guide dentretien précisant les thèmes à aborder Aspect déontologique de lentretien. - Respecter le principe danonymat (des enquêtés, des lieux, des collectifs etc.) - Demander lautorisation denregistrer (vidéo et/ou audio) - Ne jamais divulguer les images ou propos dun interlocuteur dans son milieu professionnel sans son autorisation. - Tenir à la disposition de votre interlocuteur, les enregistrements, les transcriptions, etc. qui le concernent.

14 Conduire lentretien Déroulement selon un protocole dentretien. (Par exemple selon la relation de tutelle ou détayage – J. Bruner) - Exposer clairement en préambule le sujet et le contexte ; - Veiller à ne pas influencer la personne interrogée; - Enregistrer lentretien pour un rendu fidèle mais le risque dintimidation et le coût dexploitation sont à prendre en compte;

15 Létayage est lié au concept de zone de proche développement (ZPD), il désigne "l'ensemble des interactions d'assistance de l'adulte permettant à l'enfant d'apprendre à organiser ses conduites afin de pouvoir résoudre seul un problème qu'il ne savait pas résoudre au départ". L'adulte prend en charge les éléments de la tâche que l'enfant ne peut réaliser seul. J.S. Bruner repère six fonctions: L'enrôlement correspond au fait que le tuteur s'efforce de soutenir l'intérêt et ladhésion du sujet par rapport à la tâche. Bruner définit lenrôlement comme la principale fonction daide à la résolution de problème auprès des sujets dont lactivité spontanée produite en situation reste éloignée de lactivité attendue. La réduction des degrés de liberté désigne les procédés par lesquels le tuteur simplifie ou oriente la tâche pour aider l'apprenant à résoudre le problème qui lui est posé. Le maintien de l'orientation consiste à maintenir lapprenant dans la poursuite de lobjectif poursuivi. La signalisation des caractéristiques déterminantes consiste à attirer l'attention sur les éléments pertinents de la tâche tout au long de son traitement par l'apprenant. Le contrôle de la frustration permet d'éviter que les difficultés rencontrées ne se transforment en échec et n'entraînent un sentiment de démotivation par rapport à la tâche. La démonstration ou présentation de modèles aide à démontrer la tâche à l'apprenant, à achever la tâche pour lui ou à en détailler les étapes.

16 Exploiter son entretien Analyse des résultats Faire une transcription (Verbatim) de lenregistrement (éventuellement la faire vérifier par la personne interrogée). Elaborer un protocole danalyse, un grille pour analyser, interpréter, comparer les informations recueillies.

17 Exemple danalyses : Analyse syntaxique: Structure du discours (ex : temps et modes des verbes) Analyse lexicale: Nature et richesse du vocabulaire (ex : fréquence dapparition des mots) Analyse thématique: Découpage par thème et fréquence dapparition (ex : analyse catégorielle) Analyse sémiotique: Analyse sémiotique et recherche des formes signifiantes

18

19


Télécharger ppt "LENTRETIEN DE RECHERCHE Master MEEF option EPD IUFM Pays de la Loire – Angers."

Présentations similaires


Annonces Google