La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1. 2 CCECQA n Comité de Coordination de l'Evaluation Clinique et de la Qualité en Aquitaine n Association loi 1901 n Créé en 1996 à l'initiative du GRAHPA.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1. 2 CCECQA n Comité de Coordination de l'Evaluation Clinique et de la Qualité en Aquitaine n Association loi 1901 n Créé en 1996 à l'initiative du GRAHPA."— Transcription de la présentation:

1 1

2 2 CCECQA n Comité de Coordination de l'Evaluation Clinique et de la Qualité en Aquitaine n Association loi 1901 n Créé en 1996 à l'initiative du GRAHPA t Groupe de Réflexion et d'Animation des Hôpitaux Publics d'Aquitaine t Soutien : Université Victor Segalen Bordeaux 2 Ministère chargé de la santé

3 3 Membres du CCECQA n Membres actifs : t ES publics t ES PSPH et t ES privés à but lucratif n Membres associés t ES extérieurs région Aquitaine Région Aquitaine

4 4 Sources de financement n Dotation annuelle ARH n Cotisation des membres t Prorata du nombre de lits n Réponse aux appels doffre n Formations n Accompagnement individualisé à lEPP (EPP-InCESA)

5 5 Légende Centre Hospitalier universitaire et régional Centre hospitalier Privés associatifs Hôpital local Participant au Service Public Hospitalier Hôpital d'instruction des armées Etablissement privé à but lucratif Etablissement privé à but non lucratif à La Réunion établissements adhérents en 2008

6 6 Missions n Coordonne la réalisation d'évaluations cliniques et de démarches qualité n Contribue à la sensibilisation et à la formation n Met en relation les établissements qui travaillent sur le même thème n Coopère à la politique locale et régionale de la qualité des soins et de la sécurité sanitaire

7 7 Conseil dadministration n 16 représentants des ES publics ( 8 directeurs, 8 présidents de CME) n 2 représentants des ES PSPH (1 directeur, 1 Président de CME) n 6 représentants des cliniques (3 directeurs, 3 présidents de CME) n Autres membres t Directeur de soins infirmiers t Présidents Université et ISPED t Président de lURMLA n Voie consultative t Directeur ARH Aquitaine t Directeur DRASS Aquitaine t Membres du CCECQA (Directeur médical, Président CS, Secrétaire général)

8 8 Conseil scientifique n 12 professionnels avec compétence reconnue n 6 représentants dinstances t 1 représentant du CA t 1 représentant du CRIMA t 1 représentant du CCLIN t 1 représentant de lhémovigilance régionale t 1 représentant de la CCReSSA t 1 représentant de lOMEDIT

9 9 Unité opérationnelle n Directeur médical et secrétaire général n 8,5 personnes 3 médecins 1 infirmière 2 biostatisticiennes 1 chargé détude 1,5 secrétaires n Epidémiologie, évaluation, gestion de projet

10 10 Activités n 4 axes de travail 1. Satisfaction – écoute des usagers 2. Gestion des risques 3. Amélioration des pratiques de soins 4. Elaboration et validation dindicateurs

11 11 Activités n Développement de projets régionaux n Formations n Animation dun réseau t Ateliers t Réseau de correspondants CCECQA t Journée régionale t Outils de communication Site internet CLIC Bulletin semestriel

12 12 Développement dun projet

13 13 Développer méthodes et outils n Conception méthodologique t multidisciplinaire t Outils épidémiologiques, biostatistiques, sciences humaines, qualité et gestion des risques, économie de la santé n Avec les professionnels de terrain n Avis du Conseil Scientifique

14 14 Accompagner leur mise en oeuvre n Pendant déroulement t Coordination groupe de pilotage régional t Formation des professionnels impliqués t Saisie et traitement des données n Fin de projet t Rapport pour chaque établissement t Rapport régional

15 15 EPPGestion des risques cliniques EPP-Aquitaine Thématiques (douleur, dossier patient,etc.) InCESA Securimed Perils ERI, EVISA ENEIS GINQA Indicateurs pilotage Patients usagers GINQA -MEDINA SAPHORA JOB-Satisfaction

16 16 CCECQA CCLIN, RCA, COTRIM, autres Partenariats régionaux URMLA Université Ecole Bx Management Autres Etablissements de santé FHF, FHP, FEHAP, etc. ARH

17 17 Ministère DHOS DREES CCECQA Sociétés savantes AFSSAPS InVS HAS Partenariats nationaux FORAP Réseaux régionaux évaluation

18 18 Formations n Formations appliquées « au fil des projets » n Programme de formation annuel n Formations générales t Université Victor Segalen Bordeaux 2 t Bordeaux Ecole de Management t Ecole Nationale de Santé Publique

19 19 Programme de formation annuel n Elaborer un outil de recueil et analyser les données n Comment communiquer sur un projet dévaluation en santé n Evaluation des systèmes de signalement des évènements indésirables n Mettre en œuvre des indicateurs de qualité des soins n Méthodes et outils de lévaluation des pratiques professionnelles n Améliorer la sécurité du circuit du médicament n Méthodologie pratique n Programmes dévaluation clinique, de qualité et gestion des risques n Approche concrète avec mise en pratique n Pédagogie active

20 20 Ateliers n Sessions interactives déchanges sur des questions dactualité (1/2 journées) n Programme 2008 t 8 avril : Evaluation de la qualité des soins palliatifs en Aquitaine : état des lieux et perspectives t 3 juin : Solutions proposées par lOMS pour la sécurité des soins t 3 septembre : Evaluation des pratiques professionnelles et contrat de bon usage du médicament t 9 décembre : Indicateurs de qualité des soins en établissement de santé : cohérence des demandes internes et externes

21 21 Référent des Correspondants CCECQA Correspondant CCECQA Établissement Instances (CME, Comités de Direction, Commission des soins infirmiers Professionnels Correspondants projets Information Coordination des projets Correspondants CCECQA

22 22

23 23 Outils de communication n Bulletin semestriel n CLIC n Site internet

24 24 Bulletin semestriel Dossier thématique Projets en cours Documents et outils disponibles Agenda et infos

25 25 CLIC

26 26 Site internet

27 27 PRESENTATION de la FORAP RéQua Franche Comté RSQ Nord Pas de Calais EVALOR Lorraine CEPPRAL Rhône Alpes GREQUAU Auvergne Fédération des organismes régionaux pour lamélioration des pratiques en établissements de santé CCECQA Aquitaine

28 28 Rechercher la concertation et la contractualisation avec tous les réseaux et associations intéressés au développement, au financement, à la promotion et à la validation Assurer la promotion de la culture dévaluation de la qualité des actions dEPP auprès des établissements de santé, des médecins et des patients FORAP : les buts (1) Evaluation des pratiques professionnelles

29 29 Mutualiser des services propres à chacune des structures régionales Echanger les prestations des réseaux adhérents Faciliter les échanges de documents, doutils et de méthodes Élaborer des outils communs pour le fonctionnement interne des structures… FORAP : les buts(2)

30 30 5 Structures régionales fondatrices Aquitaine CCECQA Franche Comté REQUA Nord Pas de Calais RSQ Lorraine EVALOR Rhône Alpes CEPPRAL Une structure régionale adhérente Auvergne GREQUAU Accompagnement EPP Un engagement ancien pour certains Une amplification récente Une mutualisation inter régionale des compétences FORAP

31 31 REQUA n GIP : Groupement Inter Professionnels t Depuis 2001 t Renouvelé tous les 6 ans n Volonté de lARH France Comté n 6 ETP avec 11 personnes physiques n Financement t Subvention annuelle de lARH Franche Comté (versés aux ES qui financent les postes) t Cotisation annuelle des ES n Tous les ES de Franche Comté adhèrent (47)

32 32 Les missions Une mission de conseil et expertise en matière dévaluation, de qualité et de gestion des risques La conduite des projets définis dans un programme triennal Tout projet est conduit selon les mêmes principes Conduite des programmes damélioration des pratiques réalisables et efficaces Validation des référentiels par des spécialistes ou des réseaux de spécialité Utilisation de sources médicales de haut niveau de preuve scientifique Application dune totale transparence (règlement intérieur EPP) Des valeurs fondatrices Volontariat pour ladhésion au réseau et la participation aux projets Subsidiarité au regard des politiques de chaque établissement Transparence du fonctionnement, confidentialité des informations propres à chacun des membres

33 33 REQUA : programme de travail n Management n Risque et évènements indésirables n Pratiques médicales et soignantes n Droit du patient n Dossier patient

34 34 ReQUA : Programme de travail n Management t Organisation et structuration concernant lEPP t Organisation et structuration concernant la coordination de la gestion des risques t Management de la qualité dans la gouvernance Développement de la culture qualité Réflexion sur lorganisation et les moyens pour la sécurité du médicament Mise en place de tableaux de bord qualité Développement de benchmarking

35 35 ReQUA : Programme de travail n Risques et évènements indésirables t Ateliers – Groupe de travail Système de signalement Cartographie des risques Sécurité de lidentité Coordination des vigilances t Accompagnement Politique de gestion des risques Audit de stérilisation Sécurité sanitaire

36 36 ReQUA : Programme de travail n Pratiques médicales et soignantes t Sensibilisation et aide à la mise en œuvre Formation-actions Aide au choix de thèmes Aide à la mise en œuvre de RMM Mise à disposition doutils pour faciliter le fonctionnement de sous-commissions EPP t Accompagnements sur des thèmes régionaux

37 37 EVALOR Bilan de 2004 à 2007 Prospective 2008

38 38 EVALOR est né du double constat suivant n Développement de lévaluation des pratiques professionnelles t en milieu hospitalier ou ambulatoire t dans le domaine privé ou public t dans les réseaux de santé t... n En Lorraine absence dorganisation structurée, mais : t des volontés t des compétences dispersées t des moyens éclatés t des réponses partielles n Naissance dEVALOR fin 2004 sous forme dun Réseau adossé à une association loi 1901

39 39 Le Réseau EVALOR Objectif général n Développer lévaluation des politiques, des programmes et des pratiques professionnelles en milieux ambulatoire et hospitalier, en secteur libéral et salarié, en soins curatifs et préventifs et à leurs interfaces Objectifs spécifiques n Diffuser la culture de lévaluation auprès du plus grand nombre de professionnels de santé n Renforcer les compétences des professionnels impliqués dans le champ de lévaluation. n Mettre en œuvre des activités dévaluation selon des méthodologies éprouvées

40 40 Organisation n Des adhérents : réseaux, établissements n Une Assemblée Générale n Un CA ( Président = Pr Serge Briançon, CHU de Nancy) n Un Conseil scientifique n Une cellule opérationnelle (coordonnateur : Dr Fabienne Empereur, CHU de Nancy)

41 41 Le financement dEVALOR jusquen décembre 2007 Dotation au titre de la DRDR par an, jusquau 31 décembre 2007 Subvention du FMESPP pour lexpérimentation de lEPP en établissement de santé CotisationsSelon diverses modalités : établissements, réseaux..

42 42 Bilan des activités dEVALOR n Réseaux de santé t Accompagnement à lauto-évalaution t Evaluation externe t Enquêtes spécifiques n Etablissements t Expérimentation EPP V2 HAS de 2005 à 2007 t Accompagnement EPP V2007 t Organisme agréé pour lEPP des médecins hospitaliers depuis mars 2007 t Accompagnement aux démarches qualité n Activités transversales t Communications t 2 Colloques EVALOR organisés en 2006 et 2007

43 43 Prospective 2008

44 44 Forces et faiblesses n Forces t Réponse aux objectifs fixés t Satisfaction des adhérents t Reconnaissance des compétences et du professionnalisme n Faiblesses t Incertitudes financières t Positionnement par rapport au CHU et à la faculté de médecine.

45 45 Proposition n Association EVALOR maintenue sans reconnaissance en tant que Réseau n Fonctionnement par les cotisations des adhérents et la réponse à divers appels doffres

46 46 Qualité et GDR Nos 3 axes de développement RESEAU SANTE QUALITE Nord - Pas-de-Calais - Picardie LE CENTRE DE RÉFÉRENCE DE LA QUALITÉ EN SANTÉ Françoise PAPO, Directrice du GIP RéseauSantéQualité

47 47 CREATION : Juillet 1999 STATUT : Groupement d'Intérêt Public (GIP) Options financières Un capital de départ Des cotisations annuelles (8622 euros) Des prestations gratuites pour les membres Une participation aux frais pour les activités communes (enquêtes, réalisation concrête des outils...) Principes fondateurs La subsidiarité : mettre en commun les moyens La transparence : sur le fonctionnement, le financement et les activités du GIP La confidentialité

48 48 Sur le Nord-Pas-de-Calais - Picardie 35 établissements représentant 60 sites 8 Membres fondateurs CHRU de Lille, CH de Béthune, Calais, Douai, Roubaix, Seclin, Valenciennes, groupe AHNAC 13 Membres actifs CH Armentières, Arras, Cambrai, Carvin, CHAM, Lens, Tourcoing, le GHICL, l'EPSM Lille Métropole, l'EPSM des Flandres, l'EPSM Lille Métropole, la Polyclinique de La Louvière, Santélys Association (HAD), CRF l'Espoir 13 Membres associés CHU Amiens, CH Philippe Pinel - Amiens, CH de Clermont de l'Oise, Chaumont en Vexin, Corbie, Felleries-Liessies, Fourmies, Saint-Côme, Saint-Omer, Senlis, Villiers-Saint-Denis, Clinique Ambroise Paré, Polyclinique de Picardie, les réseaux ADMR HAD 62, Soins Services de Rivery

49 49 Qualité – Accréditation Satisfaction du patient Hygiène hospitalière – Environnement Gestion des risques Evaluation des pratiques professionnelles Activités

50 50 Axe 1 - Les projets dintérêt commun Se mesurer – Se comparer n Les enquêtes de satisfaction patient t 2007 – mesure de la satisfaction des patients hospitalisés en court séjour – Comparaison avec les résultats 2001, 2002, 2004 n Lenquête médecins libéraux t 2007 – mesure de limage de lhôpital auprès des médecins libéraux et de leurs attentes n Lenquête dauto-évaluation t 2006 – enquête biocontamination de lenvironnement

51 51 Axe 2 – Les groupes de travail n Qualité t Amélioration des 3 thèmes prioritaires issus de lenquête de satisfaction t Travail collectif sur les points à améliorer suite V2 n Hygiène t Préparation des supports de formation internes sur les thèmes identifiés par lenquête 2006 : Endoscope, bloc opératoire, eau, air n Communication t Suites à donner aux résultats de lenquête 2007

52 52 Organisme agréé par la HAS en juillet 2006 Des médecins accompagnateurs au service des ES Un Conseil Scientifique : composé de médecins et d'experts ; Présidé par le Dr FIEVET 14 établissements suivis en 2008 (5 en 2007) 70 médecins concernés Axe 3 - Les activités d'EPP

53 53 L'ARH Nord - Pas-de-Calais Des rencontres régulières t Le soutien du GIP, la participation aux instances t Des actions en commun URMEL/Conférences régionales des CME Volonté commune de développer lEPP dans les ES Signature dune convention Activités communes de sensibilisation et témoignages Présence de 2 représentants URMEL au CS Des partenariats actifs

54 54 Création – Facteurs favorisants n Un soutien politique fort t Signal politique de création n Leader régional n Une capacité locale de travail en commun n Un financement spécifique n Une équipe opérationnelle t A lactivité dédiée t Aux compétences spécifiques

55 55 Durabilité – Facteurs favorisants n Soutien politique n Equilibre financier des dépenses structurelles n Implication des ES (instances) n Partenariats locaux et nationaux n Activité t Diversité et anticipation t Implication médicale dans les projets t Accompagnement des ES – Projets concrets et crédibles t « Confiance » des ES

56 56 Difficultés n Equilibre entre t Accompagnement individualisé t Régionalisation des projets n Equilibre entre t Nécessité de répondre aux besoins immédiats t Importance danticiper les évolutions n Juste positionnement entre t Accompagnement des ES t Participation à la politique régionale


Télécharger ppt "1. 2 CCECQA n Comité de Coordination de l'Evaluation Clinique et de la Qualité en Aquitaine n Association loi 1901 n Créé en 1996 à l'initiative du GRAHPA."

Présentations similaires


Annonces Google