La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA LECTURE AU CYCLE 3.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA LECTURE AU CYCLE 3."— Transcription de la présentation:

1 LA LECTURE AU CYCLE 3

2 CONSTATS Les élèves français sont très performants lorsqu’il s’agit de retrouver des informations, ils sont moins à l’aise quand il s’agit d’interpréter ou de produire des écrits faisant appel à la réflexion critique. Olivier Rey

3 Evaluations CM2 Repérer dans un texte des informations explicites et en inférer des informations nouvelles (implicites) Repérer les effets de choix formels (emplois de certains mots, utilisation d’un niveau de langue bien caractérisé, etc.) et exprimer un point de vue, une interprétation et le justifier en se fondant sur le texte.

4 Pratiques de classe courantes
Lire silencieusement le texte . Participer à un bref échange collectif sur le sens de tel ou tel mot ou expression . Répondre à des questions . La compréhension de textes serait égale à la compréhension dans la conversation quotidienne à l’oral ? Un constat : des résultats français décevant en lecture . Compréhension à la fin du cycle 3 (Evas CM2) On peut donc se demander si l’empan des tâches proposé n’est pas trop étroit et ne sollicite qu’une compréhension immédiate et de surface des textes

5 C 2 C 3 Adulte Code Compréhension
Or on sait que la part du travail sur le code est différente / le monstre

6 Les stratégies pour comprendre d’après Goigoux et Cebe
Avant la lecture Reconnaître les types de texte (structure, attentes de lecture) Préparer le lexique Donner un résumé de l’histoire pour préparer des images mentales Pendant la lecture Reformuler, rappeler, synthétiser Questionner Anticiper Donner des images mentales Expliquer son point de vue Après la lecture : Reformuler Reprendre le titre Globaliser Métacognition

7 LES PROGRAMMES

8 CYCLE 2 CYCLE 3 6ème Manifester sa compréhension d’un récit ou d’un texte documentaire lu par un tiers en répondant à des questions le concernant Rapporter clairement un évènement ou une information très simple Langage oral/ Échanger, débattre Réciter Expression orale / Échanger, débattre Exercices spécifiques : récitation, lecture haute voix, exposé, compte rendu, échanges organisés … Prendre part à des échanges verbaux tout en sachant écouter les autres Poser des questions. Ecouter et donner son point de vue en respectant les règles de la communication Présenter à la classe un travail individuel ou collectif. Participer aux échanges de manière constructive Rester dans le sujet Apporter des arguments Mobiliser des connaissances Situer son propos par rapport aux autres Respecter les règles de la communication Raconter une expérience épisode vécu/lecture/ film/ visite Écouter et prendre en compte la parole d’autrui S’exprimer de façon audible et compréhensible dans un niveau de langue approprié Réciter des textes en prose ou des poèmes (une dizaine), en les interprétant par l’intonation. Dire sans erreur et de manière expressive des textes en prose ou des poèmes (une dizaine) Récitation en insistant sur la mise en valeur du texte

9 CYCLE 2 CYCLE 3 6ème Lecture
Codage / Lecture à haute voix / Lecture en autonomie Lecture compréhension Lecture à haute voix / Lecture en autonomie / Lecture analytique / lecture intégrale La lecture et l’écriture sont systématiquement liées Elle fait l’objet d’exercices quotidiens, en français, mais aussi dans le cadre de tous les enseignements. Lire à haute voix un texte court dont les mots ont été étudiés Lire avec fluidité et de manière expressive un texte de plus de dix lignes, après préparation.

10 CYCLE 2 CYCLE 3 6ème L’étude des textes (dont les textes littéraires) vise à développer des compétences dans la maîtrise de la langue , des capacités de compréhension et à soutenir l’apprentissage de la rédaction autonome. L’étude des textes (dont les textes littéraires) vise à développer les capacités de compréhension et à soutenir l’apprentissage de la rédaction autonome. Lecture analytique = lecture attentive et réfléchie, cherchant à éclairer le sens des textes et à construire des compétences d’analyse et d’interprétation. Lire silencieusement un texte en déchiffrant les mots inconnus. Lire silencieusement un énoncé, une consigne, et comprendre ce qui est attendu. Comparer un texte nouvellement entendu ou lu avec un ou des textes connus (thèmes, personnages, événements, fin). Lire sans aide une leçon dans un manuel après un travail en classe sur le sujet. Effectuer, seul, des recherches dans des ouvrages documentaires (livres, produits multimédia) Etude de l’œuvre intégrale s’appuyant sur une lecture complète préalablement effectuée par l’élève et combinée en classe par une lecture analytique d’extraits Comprendre différents types de textes (scolaires, informatifs et documentaires, littéraires (récits/descriptions/dialogues/poèmes)

11 CYCLE 2 CYCLE 3 6ème Littérature
Donner à chaque élève un répertoire de références appropriées à son âge, puisées dans le patrimoine et dans la littérature de jeunesse d’hier et d’aujourd’hui. Constituer une culture littéraire commune Les lectures conduites en classe permettent d’initier aux mythes, contes et légendes, aux textes fondateurs et aux grandes œuvres du patrimoine. Fonder une culture humaniste Développer chez l’élève le plaisir de lire. Ecouter et lire des œuvres intégrales courtes ou de larges extraits d’œuvres plus longues et en rendre compte Lire au moins 5 ouvrages dans l’année scolaire et en rendre compte. Lire au moins 3 œuvres intégrales, 3 groupements de textes étudiés en classe et 3 œuvres lues en lecture cursive hors temps scolaire. Expliciter des choix de lecture, des préférences. Les lectures sont associées au travail sur le lexique et à la découverte des formes et des genres littéraires. Elles suscitent la réflexion sur la place de l’individu dans la société/sur les faits de civilisation/sur le fait religieux. Raconter de mémoire une œuvre lue citer de mémoire un court extrait caractéristique. Comparer un texte nouvellement entendu ou lu avec un ou des textes connus (thèmes, personnages, événements, fin). Rapprocher des œuvres littéraires, à l’oral/à l’écrit.

12 Compétences du socle commun

13 Palier 1 Palier 2 Palier 3 Lire seul, à haute voix, un texte comprenant des mots connus et inconnus. Lire avec aisance (à haute voix, silencieusement) un texte Adapter son mode de lecture à la nature du texte proposé et à l’objectif poursuivi. Lire seul et écouter lire des textes du patrimoine et des œuvres intégrales de littérature de jeunesse adaptés à son âge. Lire seul des textes du patrimoine et des œuvres intégrales de la littérature de jeunesse, adaptés à son âge Repérer des informations dans un texte à partir de ses éléments explicites et des éléments implicites nécessaires Lire seul et comprendre un énoncé, une consigne simple énoncé, une consigne Utiliser ses capacités de raisonnement, ses connaissances sur la langue, savoir faire appel à des outils appropriés pour lire Dégager le thème d’un paragraphe ou d’un texte court Dégager le thème d’un texte Dégager, par écrit ou oralement, l’essentiel d’un texte lu Repérer dans un texte des informations explicites Manifester par des moyens divers sa compréhension de textes variés Inférer des informations nouvelles (implicites) Repérer des effets de choix formels (niveau de langue) Utiliser ses connaissances pour réfléchir sur un texte Ateliers

14 Quels obstacles à la compréhension ?
LECTEUR HABILE LECTEUR MALHABILE Identifier le type d’écrit auquel appartient le texte Repérer la structure du texte Construire la cohérence logique du texte : reconnaissance des personnages / enchaînement causes –conséquences Résumer et identifier les idées principales du texte Contrôler et réguler sa propre compréhension (ralentir, revenir en arrière si nécessaire) Privilégie massivement la lecture mot à mot : s’efforce de mémoriser les mots et non les idées portées par ces mots Traite chacune des phrases de manière isolée, sans percevoir le lien qu’elles entretiennent entre elles. Ignore la nécessité de moduler sa vitesse de lecture (ralentir quand il s’agit d’un passage délicat, revenir en arrière). Reste au niveau du repérage thématique. Développe une compréhension « par îlots». Ne comprend pas l’utilité de procéder à des inférences.

15 Les compétences en jeu dans la compréhension de l’écrit
Compétences mobilisées pour le prélèvement d’informations explicites Prélever des informations ponctuelles Prélever des indications de lieu Prélever des indications de temps Repérer les personnages désignés Compétence mobilisées pour la compréhension globale du texte ou du document Identifier le genre de l’écrit Dégager l’idée essentielle d’un texte ou d’un document Construire des informations à partir d’indices Construire une information à partir de documents de nature différente

16 Compétences spécifiques mobilisées pour le traitement d’indices fins de la langue
Identifier ce dont on parle (les personnages, idées, objets …) à travers des désignations différentes dont l’ensemble constitue la chaîne référentielle Identifier la chronologie des évènements en s’appuyant sur des indicateurs de temps et l’emploi des temps verbaux Identifier la cohérence logique, les liens de causalité Identifier la cohérence énonciative grâce à l’orthographe Identifier le fonctionnement des déterminants Repérer les accords constituant des indices pour la compréhension d’un écrit Identifier le sens d’un mot par le contexte

17 Il ne suffit pas de bien apprendre à déchiffrer pour bien lire.
S'il est indispensable de savoir bien déchiffrer les mots pour comprendre un texte, cette capacité est loin de suffire. Il ne suffit pas de bien apprendre à déchiffrer pour bien lire. Il est donc important de développer au cycle 2 et au cycle 3 les capacités à déchiffrer, ainsi que l’étude de la langue de façon à parvenir à une fluidité dans la reconnaissance des mots. Il est tout aussi important de mener en parallèle un apprentissage de la compréhension. L'apprentissage de la lecture continue au cycle 3 et au collège, dans toutes les disciplines et a pour objectif de faire progresser les élèves dans la compréhension des textes.

18 Travailler les stratégies de lecture des élèves c’est apprendre aux élèves à
Reconnaitre et à se repérer dans les différentes structures de textes afin de comprendre comment l’information est organisée. Confronter son point de vue avec d’autres . Emettre des hypothèses Trouver les réponses de façon explicite dans le texte. Trouver les réponses de manière implicite grâce à ses propres connaissances . Trouver les réponses de manière implicite par prises d’indices dans le texte.

19

20 Les cinq familles d’obstacles à la compréhension d’après Patrick. Joole
Composantes de l’énonciation Qui parle ? Qui raconte ? D’où ? Quand ? Substituts Chaines anaphoriques Connecteurs de temps Inférences Actants Dénomination Caractérisation Relations Connecteurs Cohérences Chronologie Parcours / topographie Autres (entrelacements, flash back…) Connecteurs de lieux Structure du texte Rapports logiques Causalité Opposition / Concession Hypothèse / Condition Connecteurs logiques Hiérarchisation Idées Evénements Personnages Connaitre les idées principales Emettre des hypothèses Anticiper

21 Etablir des séances de lecture avec des objectifs précis d’apprentissages
Reconnaître et traiter les mots et/ou expressions écrits. Repérage et utilisation des connecteurs qui permettent de caractériser les lieux, la chronologie du récit et la suite logique des actions du récit. Repérage et utilisation des substituts qui permettent de visualiser les personnages. Apprendre à comprendre les inférences . Utiliser les marques morphosyntaxiques pour comprendre (genre, nombre, ponctuation, conjugaison). Appendre à dégager les idées essentielles d’un texte pour comprendre mais aussi pour mémoriser de épisodes d’un texte long. Apprendre à anticiper, émettre des hypothèses pour se repérer dans le texte. Repérer la structure des textes afin de comprendre les objectifs de lecture. Réinvestir par la rédaction .

22 Réinvestir par la lecture et la rédaction.
8 objectifs 1. Reconnaitre des mots et traiter les mots écrits 2. Reconnaitre et utiliser des connecteurs 3. Reconnaitre et utiliser des substituts 4. Faire des inférences et s’appuyer sur elles pour comprendre 6. Repérer et utiliser les marques morphosyntaxiques 7. Dégager les idées essentielles d’un texte 8. Emettre des hypothèses et /ou anticiper Réinvestir par la lecture et la rédaction.

23 PROGRESSION POUR LE CYCLE 3

24 Reconnaissance et traitement des mots écrits
CM1 CM2 Reconnaissance et traitement des mots écrits Identification de mots connus par vocabulaire visuel Lire par groupe de mots Identification de mots inconnus en contexte Identification de mots inconnus par indices grapho-phonétiques Identification de mots inconnus par indices morphologiques (genre, nombre) Interpréter les préfixes et les suffixes pour comprendre un mot ou une expression inconnus Séparer un longue phrase en unité de sens Comprendre et utiliser un champ lexical Connecteurs Choisir un connecteur . Remettre un texte dans l’ordre en s’appuyant sur les connecteurs . Retrouver les connecteurs d’un texte Préciser la nature du connecteur Numéroter les actions dans l’ordre chronologique Situer sur une frise ou dans un calendrier la chronologie des évènements d’un texte. Retrouver les connecteurs d’u texte

25 CE2 CM1 CM2 Substituts Repérer toutes les manières de retrouver un personnage dans le texte : pronom personnel, GN, pronom, chaîne anaphorique . Compléter un texte par GN, ou/et pronoms pour le même personnage. Choisir des substituts parmi une liste 4. Changer de point de vue Repérer toutes les manières de retrouver plusieurs personnages dans le texte : pronom personnel, GN, pronom, chaîne anaphorique . Compléter un texte par GN, ou/et pronoms pour plusieurs personnages. Changer de point de vue Compléter un texte par GN, ou/et pronoms pour plusieurs personnages.

26 Exemple de traces et d’activités en CM2
Travail de l’élève sur le texte

27 Travail sur tous les types de textes et trace possible

28 Trace spécifique de classe

29 Reinvestissement par transposition

30

31 Plus en difficulté – exigences différentes

32 Inférences Marques morphosyntaxiques Idées essentielles CE2 CM1 CM2
Temps Lieu Objet cause Sujet narrateur Marques morphosyntaxiques Comprendre en s’appuyant sur - La ponctuation - Le genre - Le nombre - La conjugaison Comprendre en s’appuyant sur : Idées essentielles Choisir un titre parmi d’autres Inventer un titre Choisir un résumé parmi d’autres Retrouver une phrase intruse Choisir une phrase à intégrer dans un texte Choisir l’idée essentielle d’un texte parmi une liste Organiser les idées d’un texte documentaire. Relier texte et image Retrouver les différents narrateurs d’une même histoire Choisir une phrase à intégrer dans u texte Rédiger une synthèse/résumé Choisir une phrase/un paragraphe à intégrer dans un texte Organiser les idées d’un texte

33 CE2 CM1 CM2 Emettre des hypothèses/ Anticiper Imaginer/retrouver la suite d’une histoire en tenant compte du texte. Imaginer/retrouver un passage intermédiaire en tenant compte des éléments du texte. Retrouver les éléments qui ont précédés l’extrait du texte . Structure des textes Trier des textes de structure : Procédurale Énumérative Descriptive Comparative Comparer des textes de différentes structures Etablir des schémas de structure Séquentielle De cause à effet Trier des textes de structure

34 CE2 CM1 CM2 Réinvestissement Rédiger et lire des textes : Poétiques Articles de presse Documentaires techniques Résumés de sciences Narratifs , contes, descriptions de personnages ,lieux théâtre -poétique Documentaire historique Récit mythologique/épopée Documentaire scientifique Narratif Schéma narratif Nouvelle Théâtre Récit en « je »

35 Bibliographie - Sitographie
Au cours de chantiers de littérature  en séquences (qui permet de travailler compréhension/interprétation, lecture documentaire, production d’écrit, des aspects de l’étude de la langue, sont souvent propice à un débat philosophique, mais parfois également à un travail spécifique en écoute musicale ou en histoire des arts Sur l’album « MOIetRIEN » http://www.acgrenoble.fr/ien.bourgoin3/spip.php?article261 Sur l’album « OTTO » Sur le roman « Le petit garçon qui aimait les mots »

36 En ateliers tournants http://www. acgrenoble. fr/ien. bourgoin3/spip
Sur l’album Dico Dingo Sur l’album « Little Lou »  Dans des activités décrochées, courtes, ciblées sur des textes adaptés à l’objectif visé Je lis, je comprends du groupe départemental de prévention de l’illettrisme 36 Ateliers apprendre à comprendre   

37  dans des temps d’ateliers de lecture tournants
les propositions du coffret compréhension des éditions de la Cigale « Stratégie pour lire au quotidien – Apprendre à inférer de la GS au CM2 » CDDP de Bourgogne « La chasse aux indices » éditions SED « L’atelier de lecture » – Coll. Arthur – Editions Nathan « Bien lire à l’école » – Hachette


Télécharger ppt "LA LECTURE AU CYCLE 3."

Présentations similaires


Annonces Google