La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

JNMG 2010 Session à contribution éducative « Parcours pédagogique dans la maladie dAlzheimer » Présentation dun structure organisationnelle innovante Le.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "JNMG 2010 Session à contribution éducative « Parcours pédagogique dans la maladie dAlzheimer » Présentation dun structure organisationnelle innovante Le."— Transcription de la présentation:

1 JNMG 2010 Session à contribution éducative « Parcours pédagogique dans la maladie dAlzheimer » Présentation dun structure organisationnelle innovante Le Réseau Aloïs 8 oct 2010 Dr Bénédicte Défontaines Neurologue Directrice du réseau Aloïs

2 1 - Consultation mémoire de ville diagnostic rapide et précoce de la maladie dAlzheimer et des maladies apparentées Les 4 missions du réseau Aloïs 2 - Prise en charge précoce des patients et des aidants en amont des réseaux et coordinations gérontologiques 3 – Formation des professionnels de santé (notamment : les MG) et des aidants 4 – Participation à la recherche médicale : protocoles et études

3 Le diagnostic précoce Recommandé par lANAES, lAAN, la HAS, lINSERM, lOPEPS État actuel : => en France : temps moyen nécessaire pour faire le diagnostic 24 mois (score moyen du MMS 18/30) => en Europe : 20 mois (Allemagne : 10 mois) Intérêts : => initiation thérapeutique (medts spécifiques et non spécifiques..) => mise en place dune médicalisation => anticipation des complications (conduite automobile) => évaluation des pb posés par la maladie et les capacités de lentourage à y faire face, évaluation psychologique, sociale, financière… déterminant pour les progrès de la recherche

4 Sur 100 sujets MCI: 12 à 15% par an évoluent vers une MA Au bout de 4 ans : 50% des MCI évoluent vers une démence Repérer et suivre les MCI = Moyen de faire un diagnostic précoce Le MCI ( Mild cognitive impairment )

5 Le malade « jai un trouble de la mémoire » Le médecin -prendre en considération la plainte de mémoire -A quel niveau se situe le trouble (encodage, stockage ou restitution)? -Troubles fonctionnel ou trouble lésionnel? La plainte mnésique

6 Prendre en considération la plainte de mémoire Questionnaire de plainte cognitive (QPC) 1 A - Avez-vous ressenti un changement de votre mémoire dans les 6 derniers mois écoulés B - Avez-vous limpression que votre mémoire fonctionne moins bien que celle des sujets de votre âge Avez-vous ces 6 derniers mois (et ce, de façon plus importante quavant ; question que lon repose avant chaque item) 1- RESSENTI limpression denregistrer moins bien les évènements et/ou entendu plus souvent vos proches dire « je te lai dèjà dit »… 2- OUBLIE un rendez-vous important 3- PERDU vos affaires plus souvent et/ou plus longtemps que dhabitude 4- RESSENTI des difficultés plus grandes à vous orienter et/ou le sentiment de ne pas connaître un endroit où vos proches vous ont dit que vous étiez déjà venu 5- Oublié complètement un événement y compris lorsque vos proches vous lont raconté et/ou lorsque vous avez pu revoir des photos de celui-ci 6- RESSENTI limpression de chercher les mots en parlant (sauf les noms propres) et dêtre obligés dutiliser dautres mots, de vous arrêtez de parler ou de dire plus souvent que dordinaire « truc » ou « machin » 7- REDUIT certaines activités (ou demander de laide à un proche) de peur de vous tromper : activités personnelles (papiers administratifs, factures, déclaration dimpôt, etc…) ou associatives 8- OBSERVE une modification de votre caractère avec un repli sur soi, une réduction des contacts avec autrui voire le sentiment davoir moins dintérêt pour les choses ou moins dinitiative Bilan ou surveillance à instituer : score 3 et/ou réponse « oui » à la question 5 et/ou 2 réponses « oui » aux questions : A, 4, 5, 7, Thomas Antérion C et al; L'année Gérontologique 2003; 17(1) : 56-65

7 - Le MMS -Lépreuve des 5 mots de Dubois -Le test de Lhorloge -La fluence verbale -Les empans -Le Codex : (Les performances de CODEX pour détecter les démences sont excellentes : sensibilité 92%, spécificité 85%. Sa rapidité et sa fiabilité en font une alternative au classique test MMS qui demande 15 mn environ et dont l'interprétation est plus difficile.)http://testcodex.org Si MMS avis spécialisé en direct Si MMS > 18 => bilan neuropsychologique Quels tests en cabinet?

8 Le CODEX fait intervenir la mémoire, les fonctions exécutives, l'attention, et les praxies visuo-spatiales. Il comporte : - une tâche de mémoire : mémoriser 3 mots, puis les rappeler, - le dessin du cadran d'une montre : c'est le test de l'horloge simplifié, - et en fonction des résultats de ces 2 premières tâches : 5 questions d'orientation dans l'espace.

9 Cotation du test CODEX 1. Cotation du test de lhorloge : Les nombres sont-ils tous présents ? Oui-Non Sont-ils correctement placés ? Oui-Non 4 OUI = Y a t-il une petite et une grande aiguille ? Oui-Non horloge normale Leurs directions sont elles convenables ? Oui-Non sinon anormale 2. Cotation du rappel des 3 mots Les 3 mots sont bien rappelés = Rappel des 3 mots normal 3. Utilisez larbre de décision pour savoir si la seconde étape est nécessaire Horloge et 3 mots normaux = CODEX normal (Catégorie diagnostique A) Horloge et 3 mots anormaux = CODEX anormal (Catégorie diagnostique D) Autres cas = faire la seconde étape 4. Cotation de la seconde étape : - Quel est le nom de l'hôpital où nous sommes (ou quel est le nom de la rue du cabinet où nous nous trouvons ?) - Quel est le nom de la ville où nous sommes ? - Quel est le nom du département où nous nous trouvons ? - Quel est le nom de la région où nous nous trouvons ? - A quel étage sommes nous ? Chaque bonne réponse vaut un point. Si le total = 4 ou 5, le CODEX est normal Si le total<3, le CODEX est anormal. Comptez 1 point par bonne réponse Somme = 4 ou 5 : = CODEX normal (Catégorie diagnostique B) Somme = 0, 1, 2 ou 3 = CODEX anormal (Catégorie diagnostique C) Le test CODEX a été mis au point par le Pr Belmin et son équipe à lhôpital Charles Foix, Ivry-sur-Seine Information sur le test sur le site Références : Presse Med 2007; 36: ; Revue de Gériatrie 2007; 32:

10

11 Cotation du test CODEX 1. Cotation du test de lhorloge : Les nombres sont-ils tous présents ? Oui-Non Sont-ils correctement placés ? Oui-Non 4 OUI = Y a t-il une petite et une grande aiguille ? Oui-Non horloge normale Leurs directions sont elles convenables ? Oui-Non sinon anormale 2. Cotation du rappel des 3 mots Les 3 mots sont bien rappelés = Rappel des 3 mots normal 3. Utilisez larbre de décision pour savoir si la seconde étape est nécessaire Horloge et 3 mots normaux = CODEX normal (Catégorie diagnostique A) Horloge et 3 mots anormaux = CODEX anormal (Catégorie diagnostique D) Autres cas = faire la seconde étape 4. Cotation de la seconde étape : Comptez 1 point par bonne réponse Somme = 4 ou 5 : = CODEX normal (Catégorie diagnostique B) Somme = 0, 1, 2 ou 3 = CODEX anormal (Catégorie diagnostique C) Le test CODEX a été mis au point par le Pr Belmin et son équipe à lhôpital Charles Foix, Ivry-sur-Seine Information sur le test sur le site Références : Presse Med 2007; 36: ; Revue de Gériatrie 2007; 32:

12 Les consultations mémoire en France = traditionnellement hospitalières Consultation initiale : généraliste puis éventuellement spécialiste (neurologue, gériatre ou psychiatre) libéral Consultation mémoire hospitalière -Consultation médicale spécialiste (neurologue ou gériatre) => environ 3 mois dattente -Evaluation psychologique-neuropsychologique => environ 6 mois dattente -Examens radiologiques ou biologiques => attente supplémentaire Consultation de synthèse et pose du diagnostic : - Spécialiste hospitalier => environ 3 mois dattente - Puis selon les cas : retour au spécialiste libéral - Puis retour au généraliste D é l a i n a t i o n a l m o y e n e n t r e l a 1 ° p l a i n t e e t l a p o s e d u d i a g n o s t i c : e n v i r o n 2 4 m o i s ( B o n d, J., C. S t a v e, e t a l. ( ). " I n e q u a l i t i e s i n d e m e n t i a c a r e a c r o s s E u r o p e : k e y f i n d i n g s o f t h e F a c i n g D e m e n t i a S u r v e y. " I n t J C l i n P r a c t S u p p l ( ) : ) C e s t t r o p l o n g ! Le cas particulier des CMRR

13 La consultation mémoire de ville : un concept précurseur et innovant dAloïs Consultation initiale médecins libéraux (généraliste puis spécialiste : neurologue, gériatre ou psychiatre) Evaluation par 1 neuropsychologue salarié du réseau, sous la direction dun neurologue ( Bilan 2h, renouvelable si besoin ) Examens radiologiques morphologiques et/ou fonctionnels en ville si besoin : examens biologiques spécialisés en hôpital de jour Consultation de synthèse et pose du diagnostic médecins libéraux (spécialiste puis retour au généraliste) D é l a i m o y e n A l o ï s e n t r e l a 1 ° p l a i n t e e t l a p o s e d u d i a g n o s t i c : e n v i r o n 3 m o i s ( é t u d e C a l l i o p e I d F c i t é e c i - a p r è s ) = > D i a g n o s t i c r a p i d e PLAN ALZHEIMER Mesures Staffs mensuels de discussion pour les cas complexes avec léquipe neurologue-neuropsychologues et tout médecin de ville intéressé

14 Progression de latrophie hippocampique

15 La Ponction Lombaire Depuis Mars 2008, lHAS a introduit les bio marqueurs du liquide céphalorachidien (LCR) dans les recommandations professionnelles du diagnostic précoce de la MA

16 Le logiciel CalliopeCMRRCM RESEAU 2004 : Création (Kappa Santé/CMRR Nice) Implantation des centres utilisateurs 2007 : Addendum Aloïs (données médico-sociales) 2010 : la BNA - retenu comme la base de dnnées nationale Alzheimer -230 centres utilisateurs - plus de patients PLAN ALZHEIMER Mesure 34

17 Objectif : « Comparaison des populations consultant dans les centres mémoire spécialisés dIle-de-France utilisant le dossier informatisé Calliope » S. Schück ; B. Défontaines, B. Dubois, N. Texier, S. Denolle, M. Kalafat ; Présentation orale lors de la 10 ème Réunion Francophone sur la maladie dAlzheimer et apparentées, octobre 2009, Nantes (article sous presse : Revue Neurologique). Etude comparative entre les patients de la ville (Aloïs), ceux de lhôpital et ceux du CMRR en IdF

18 Diagnostiquer plus tôt pour vivre mieux : un pari réussi Score MMS au moment du dg en France : 19 (Ramarason, H., C. Helmer, et al. (2003) Prevalence of dementia and Alzheimers disease among subjects aged 75 years or over : updated results of the PAQUID cohort. Rev Neurol (Paris) 159 (4) : ) AVEC ALOÏS : DG PRÉCOCE

19 Données de la littérature : - en France, 1/3 seulement des patients au stage léger de la MA sont diagnostiqués (Ramarason, H., C. Helmer, et al. (2003) Prevalence of dementia and Alzheimers disease among subjects aged 75 years or over : updated results of the PAQUID cohort. Rev Neurol (Paris) 159 (4) : ) - dautres études confirment que 70% des patients ne sont pas diagnostiqués au stade précoce Etudes finlandaises, cohorte de Kuopio…

20 Patients Alzheimer Aloïs => Aloïs contribue à augmenter le nombre de patients diagnostiqués précocement

21 Equipe médico-sociale dAloïs -une infirmière régulatrice -une assistance sociale -2 médecins coordonnateurs Avec qui ? En partenariat étroit avec les réseaux et coordinations géronto + tous partenaires médico-psycho-juridico-sociaux Pour qui ? Tout patient ayant un trouble de mémoire et ses aidants, en recherche de diagnostic ou une fois le diagnostic posé, en lien avec le médecin traitant Mission n°2 : le suivi médico-social du patient et de laidant en ville PLAN ALZHEIMER Mesures

22 Qui joint léquipe médico-sociale ?

23 Pour quel motif ?

24 Mission n°4 : participation à la recherche -a) Participation aux protocoles PLAN ALZHEIMER Mesure 41 Juin 2008 : ouverture dune consultation Aloïs destinée aux patients de ville en partenariat avec le CMRR-Sud Aloïs : informe + recrute « Information des malades et leurs proches sur les protocoles thérapeutiques en cours » -b) Etudes épidémiologiques

25 Association nationale des réseaux mémoire Réseau ADNA- ALS (67-68) Réseau ADNA-LOR ( ) Réseau RAPIDFR- NAT ( ) Réseau MEOTIS (59- 62) Réseau PÔLE MEMOIRE ( ) Réseau NICE- ALZHEIMER (06) Réseau RESEDA ( ) Réseau COGLIM ( ) Réseau MEMOIRE ALLIER (03) Réseau MNEMOSYNE (47) Réseau GAVES ET BIDOUZE (64) Réseau REBBECA (12) Réseau ADNA- BRETAGNE ( ) Réseau POL AURELIEN (29) Réseau RAPPEL (28) Réseau MEMOIRE EURE (27) Réseau MEMOIRE ALOÏS (75-92) Réseau ALOÏSE (60)


Télécharger ppt "JNMG 2010 Session à contribution éducative « Parcours pédagogique dans la maladie dAlzheimer » Présentation dun structure organisationnelle innovante Le."

Présentations similaires


Annonces Google