La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Allergie alimentaire de lenfant et de ladulte Dr C Debavelaere, allergologue à Boulogne sur mer.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Allergie alimentaire de lenfant et de ladulte Dr C Debavelaere, allergologue à Boulogne sur mer."— Transcription de la présentation:

1 Allergie alimentaire de lenfant et de ladulte Dr C Debavelaere, allergologue à Boulogne sur mer

2 Classification des allergies alimentaires Hypersensibilité alimentaire non allergique Hypersensibilité allergique-IgE dépendant Hypersensibilité allergique non-IgE dépendante Fausse allergie alimentaire par contamination en histamine(poisson) ou tyramine(fromage) Fausse allergie alimentaire par aversion(huitre).

3 Fausse allergie alimentaire Les maux de têtes avec le vin, les gaz avec les haricots blancs, les écoulement de nez avec les plats épicés, les diarrhées au lactose, les urticaires aux fraises et fruits de mers,les rashs aux poissons avariés ou fromages fermentés ne sont pas des allergies vraies….. Les gens qui sont allergiques » à tout » sont le plus souvent allergique « à rien »,sauf dans le cas dun allergène ubiquitaire.

4 Allergie alimentaire vraie Les gens qui présentent urticaire prurit buccal, œdème de la gorge,toux, sifflement, choc, après avoir consommé arachide, lait ou poisson sont souvent des allergiques vrais La plupart du temps les gens ne sont allergiques quà un petit nombre dallergène mais celui-ci peut être présent dans de nombreux produits.

5 Les Allergies alimentaires plus fréquentes : Hypothéses actuelles Génétique Environnement fœtal Environnement néonatal Environnement général

6 génétique indéniablement, un terrain allergique familial direct est présent dans 67% des cas (fratrie, père, mère)

7 Environnement foetal La sensibilisation in utero est démontrée, lallergène alimentaire pénétre chez le fœtus depuis la mère par voie sanguine et par le liquide amniotique dégluti par le fœtus. En pratique des allergies sont détectées très précocement chez des jeunes enfants nayant jamais consommé lallergène détecté. Linhalation par la mère de composés organiques volatils pourrait favoriser un profil immunitaire propice à lallergie (TH2) Le tabagisme maternel aurait le même effet.

8 Lenvironnement néonatal Un profil TH2 favorisant lallergie est physiologique à la naissance, en effet le profil de tolérance immune dit « TH1 » serait inhibé pour la tolérance du fœtus par la mère. Le profil TH1/TH2 se normaliserait vers 6 mois Une protection se ferait par la flore physiologique, bactéries, pro biotiques Lactbacillus. Et par lallaitement maternel, contenant du TGF Beta favorisant des Ac IgA s La césarienne favoriserait lallergie par la non colonisation de la flore intestinale constatée lors de laccouchement par voie naturelle.

9 Environnement général, théorie hygiéniste Le système immunitaire est programmé pour combattre parasite, bactéries, virus, eau et nourriture aseptisée, vaccins, antibiotiques, empêcheraient son action avec des réactions parasites allergiques En résume » il leur faudrait une bonne guerre… »

10 Physiopathologie de lallergie alimentaire Barrière intestinale Facteurs permettant la tolérance immune intestinale Les allergènes alimentaires

11 Rôle de la barrière intestinale Une quantité énorme dAg, absorbés chaque jour,protéines alimentaires, microorganismes… Une barrière physicochimique, et immunologique cellules épithéliales, jointe par des tights- jonctions, un mucus. Les enzymes, les sels biliaires, le PH. Les cellulesLc, sIgA,CTK, plaques de Peyer Immaturité enzyme et IgAs avant 4 ans 2% Ag alimentaires arrivent pourtant intacts

12 Facteurs permettant la tolérance immune intestinale Cellules épithéliales Cellules dendritiques Cellules T régulatrices Rôle probable de la flore intestinale, plus de bactérie dans le colon, que de cellules dans le corps.. Lactobacillus GG dans le lait maternel.

13 Les allergènes alimentaires Grande diversité dans lalimentation humaine, peu de variation dans monde. Lait,œuf, arachide, chez enfant Arachide,nuts, poissons et crustacés chez ladulte. Fréquence de consommation et mode de préparation des aliments agissent(arachide) Ag de classe 1 résistant t°, enzyme, acide Ag de classe 2, croisé par Ag inhalé Enzyme et T°sensible

14 Manifestations cliniques IgE médiées (gastrointestinale,syndrome oral, Cutanée, urticaire rash, flush, respiratoire orl,PP, choc) IgE et cellulaire (oesophagite et gastro entérite éosinophile,DA, asthme) Purement cellulaire entérocolite et proctocolite, maladie coeliaque, dermite de contact, dermatite herpétiforme, hémosidérose pulmonaire

15 hypersensibilité alimentaire digestive Syndrome oral, œdème et prurit langue, palais lèvre,Ag Tet E labile,croisé pollen,IgE dépendant.Ag de classe2 Anaphylaxie intestinale, nausée, diarrhée, vomissements, crampes+peau ou respi.IgE, classe 1. Oesophagite éosinophile,RGO, IgE+cell Gastro entérite éosinophilique,IgE+ cell Procto- enterocolite, sang, (cellulaire) Maladie coeliaque IgA, fibro, biopsie. cell

16 Réaction cutanée alimentaire Urticaire angiooedème aigu(IgE) Urticaire et/ou angioodème chronique(IgE) Dermatite atopique(IgE et cell) Dermatite de contact (main) (cell) Dermatite herpétiforme(cell)

17 Allergie respiratoire alimentaire Rhinoconjonctivite(rarement isolé) Asthme(rarement isolé) Hypereactivité bronchique ou asthme aggravé Asthme aigu grave Asthme aéroporté Syndrome de heiner

18 Anaphylaxie 30 à 50% cas danaphylaxie F de R décès, ado ou adulte jeune ayant antécédents mineurs, asthmatique, nayant pas adrénaline, arachide ou nuts. Anaphylaxie a leffort

19 diagnostic Histoire clinique+++permet souvent le diagnostic de lallergie, de lallergène et du mécanisme. Enquête alimentaire Régime délimination, diagnostic et thérapeutique, parfois prolongé, parfois nécessitant des amino acides. Test de provocation alimentaires Caractériser lorgane cible et le mécanisme en cause. Symptomes rapides IgE, retardé cellulaire,mixte variable.

20 Tests de diagnostic Test cutané en prick 3mm/IgE dépendant 8-10mm très probable allergie,surtout avant 2 ans dage(lait œuf arachide, vpp 95%) Si SPT – VPP95% Aliment natif pour fruit et légume Patch test eczéma et allergie digestive non IgE dépendante

21 Tests in vitro IgEs, unicap pharmacia VPP95% Œuf 7KU/l VPP98%si <2 ans 2UI/l Lait 15/95% <2ans5 Arachide 14/100% Poisson20/100% Nuts 15/95% Soja 30/73% Blé 26/74% Un IgEs négatif nélimine pas diagnostic

22 Cartographie des allergènes Épitopes conformationnels et séquentiels Séquentiel réagit encore avec la cuisson Conformationnel supporte aliment cuit ou hydrolysé

23 Allergie cellulaire non IgE Éosinophilie Éosinophile dans la paroi digestive Anémie, sang digestif, baisse sa, baisse IgG, IgA IgM normal IgA anti endomysium et anti gliadine (MC)

24 Test de provocation orale en double aveugle

25 Traitement Eviction alimentaire Lire étiquette Éviter buffet Savoir reconnaître symptômes précoces Plan de traitement Anapen quand asthme,atcd réaction sévère arachide,fruits de mer,nuts,graines

26 Evolution des allergies IgE médiées Tolérance pour nb allergies Sauf nuts, arachide, fruit de mer 20%guérison arachide sf si début avant 5 ans TPO si faible taux d IgE arachide,<5 et pas dincident récent. Possibilité de rechute, si absence de consommation régulière.

27 Lait de vache Guérison des formes digestives <2ans,60%,<3ans,85% APLV, guérison<25% a 2 ans, 80-90% guéri a 6ans, très rare a ans Caséine+ péjoratif 15% gardent allergie, DS VSL? Dr de Boissieu.

28 oeuf 50% guérison a 2,5 ans déviction 34% persiste a lage de 5 ans Guérison entre 5 et 10 ans

29 arachide Guérison de 10 à 12% entre 4 et 16 ans

30 Évolution des allergies non IgE médiées Eviction des allergènes 8 semaines pour guérison clinique 12 semaines pour guérison histologique Tentative de réintroduction tous 1 ou 2 ans sauf maladie coeliaque

31 Pharmacologie Antihistaminique Corticoides Charbon actif? Anti IgE Herbe chinoise Its pollen bouleau, ambroisie Cromoglycate disodique,anti leucotriènes ITS voie orale allergène natif ou modifié

32 prévention Allaitement maternel Régime grossesse ou allaitement???? Lait hypoallergéniques USA, allaitement maternel avec éviction arachide et nuts, diversification a 6 mois, nuts et arachide fruits de mer après 3 ans UK introduction précoce arachide…


Télécharger ppt "Allergie alimentaire de lenfant et de ladulte Dr C Debavelaere, allergologue à Boulogne sur mer."

Présentations similaires


Annonces Google