La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Plan Canicule Daprès le Plan Canicule du Ministère de la Santé 2005.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Plan Canicule Daprès le Plan Canicule du Ministère de la Santé 2005."— Transcription de la présentation:

1 Plan Canicule Daprès le Plan Canicule du Ministère de la Santé 2005

2 Physiologie Les mécanismes physiologiques impliqués dans la régulation de la température du corps Les mécanismes physiologiques impliqués dans la régulation de la température du corps

3 Physiologie Par conduction Par conduction Par convection Par convection Par radiation Par radiation Par évaporation Par évaporation La secrétion sudorale normale Ladaptation à la chaleur

4 Physiopathologie Le vieillissement et les polypathologies dont souffrent les personnes âgées ont plusieurs impacts sur les capacités de l'organisme à s'adapter à une vague de chaleur.

5 Physiopathologie Ils réduisent la sensation de chaleur perçue Ils réduisent la sensation de chaleur perçue Les capacités de thermolyse des personnes âgées sont réduites Les capacités de thermolyse des personnes âgées sont réduites Existence d'une dépendance physique Existence d'une dépendance physique Les médicaments Les médicaments

6 Populations à risque Populations à risque Les risques majeurs sont : Le grand âge, la perte dautonomie, les maladies neurodégénératives, les démences, les maladies cardiovasculaires, lobésité, la dénutrition, la prise de certains médicaments

7 Médicaments et chaleur Les risques induits par les médicaments sur ladaptation de lorganisme à la chaleur Les risques induits par les médicaments sur ladaptation de lorganisme à la chaleur Conservation des médicaments en période de forte chaleur Conservation des médicaments en période de forte chaleur

8 Les risques induits par les médicaments sur ladaptation de lorganisme à la chaleur Les médicaments susceptibles daggraver le syndrome dépuisement-déshydratation et le coup de chaleur Les médicaments hyperthermisants Les médicaments pouvant indirectement aggraver les effets de la chaleur

9 Les médicaments susceptibles daggraver le syndrome dépuisement- déshydratation et le coup de chaleur Les Diurétiques, AINS, Salicylés, IEC, AA2, Sulfamides, Sels de Lithium, Anti-Arythmiques, Digoxine, Anti- Epileptiques, Biguanides et Sulfamides Hypoglycémiants, Statines, Fibrates Les Diurétiques, AINS, Salicylés, IEC, AA2, Sulfamides, Sels de Lithium, Anti-Arythmiques, Digoxine, Anti- Epileptiques, Biguanides et Sulfamides Hypoglycémiants, Statines, Fibrates

10 Les médicaments susceptibles daggraver le syndrome dépuisement- déshydratation et le coup de chaleur Neuroleptiques, Sérotoninergiques, Anticholinergiques, dont : Tricycliques, Antihistaminiques H1, Certains antiparkinsoniens (Artane, Parkinane, Lepticur, Akineton), Neuroleptiques, Sérotoninergiques, Anticholinergiques, dont : Tricycliques, Antihistaminiques H1, Certains antiparkinsoniens (Artane, Parkinane, Lepticur, Akineton), Certains antispasmodiques (Visceralgine, Ditropan), Certains antispasmodiques (Visceralgine, Ditropan),

11 Les médicaments susceptibles daggraver le syndrome dépuisement- déshydratation et le coup de chaleur Certains anti-arythmiques (Rythmodan), Certains anti-arythmiques (Rythmodan), La pseudoéphédrine (Actifed, Humex,Sudafed), Effortil, Heptamyl, La pseudoéphédrine (Actifed, Humex,Sudafed), Effortil, Heptamyl, Certains anti-migraineux (ergots de seigle, triptans, Sanmigran) Certains anti-migraineux (ergots de seigle, triptans, Sanmigran)

12 Les médicaments susceptibles daggraver le syndrome dépuisement- déshydratation et le coup de chaleur Les beta bloquants, les hormones thyroïdiennes, Tous les hypotenseurs et les anti- angineux Tous les hypotenseurs et les anti- angineux Tous les médicaments agissant sur la vigilance Tous les médicaments agissant sur la vigilance

13 En aucun cas il nest justifié denvisager demblée et systématiquement une diminution ou un arrêt des médicaments pouvant interagir avec ladaptation de lorganisme à la chaleur.

14 Il est nécessaire de procéder à une évaluation clinique de létat dhydratation des personnes à risque avant de prendre toute décision thérapeutique par : Il est nécessaire de procéder à une évaluation clinique de létat dhydratation des personnes à risque avant de prendre toute décision thérapeutique par : une évaluation des apports hydriques, une évaluation des apports hydriques, le recueil du poids, de la fréquence cardiaque et de la tension artérielle du patient ;complétée si besoin par : le recueil du poids, de la fréquence cardiaque et de la tension artérielle du patient ;complétée si besoin par : un bilan ionogramme complet avec la créatininémie et évaluation de la clairance de la créatinine. un bilan ionogramme complet avec la créatininémie et évaluation de la clairance de la créatinine.

15 En cas de vague de chaleur, il est recommandé aux professionnels de santé de : dresser la liste des médicaments pris par le patient dresser la liste des médicaments pris par le patient identifier les médicaments pouvant altérer ladaptation de lorganisme à la chaleur identifier les médicaments pouvant altérer ladaptation de lorganisme à la chaleur réévaluer lintérêt de chacun des médicaments en termes de bénéfice-risque individuel réévaluer lintérêt de chacun des médicaments en termes de bénéfice-risque individuel éviter la prescription danti-inflammatoires non stéroïdiens et dAspirine. éviter la prescription danti-inflammatoires non stéroïdiens et dAspirine.

16 En cas de vague de chaleur, il est recommandé aux professionnels de santé de : en cas de fièvre, éviter la prescription de paracétamol en cas de fièvre, éviter la prescription de paracétamol en cas de prescription de diurétique, vérifier que les apports hydriques et sodés sont adaptés en cas de prescription de diurétique, vérifier que les apports hydriques et sodés sont adaptés recommander au patient de ne prendre aucun médicament sans avis médical recommander au patient de ne prendre aucun médicament sans avis médical

17 Niveau de gravité des effets sanitaires de à la chaleur Niveau1 Niveau1 Coup de soleil Rougeurs et douleurs, dans les cas graves gonflements vésicules, fièvre, céphalées Coup de soleil Rougeurs et douleurs, dans les cas graves gonflements vésicules, fièvre, céphalées Niveau 2 Niveau 2 Crampes Spasmes douloureux, forte transpiration Crampes Spasmes douloureux, forte transpiration

18 Niveau de gravité des effets sanitaires de à la chaleur Niveau 3 Niveau 3 Epuisement Forte transpiration, faiblesse, froideur et pâleur de la peau, pouls faible, évanouissements et vomissements Epuisement Forte transpiration, faiblesse, froideur et pâleur de la peau, pouls faible, évanouissements et vomissements Niveau 4 Niveau 4 Coup de chaleur Température du corps élevée, peau sèche et chaude, signes neurologiques Coup de chaleur Température du corps élevée, peau sèche et chaude, signes neurologiques

19 Pathologies provoquées par la chaleur 1.Dermite due à la chaleur 1.Dermite due à la chaleur 2.L'œdème des extrémités 2.L'œdème des extrémités 3.Les crampes dues à la chaleur 3.Les crampes dues à la chaleur 4. La syncope due à la chaleur 4. La syncope due à la chaleur 5. L'épuisement dû à la chaleur 5. L'épuisement dû à la chaleur 6. Le coup de chaleur 6. Le coup de chaleur

20 Recommandations pour les professionnels Sur le plan des infrastructures Sur le plan des infrastructures En ce qui concerne les résidents : En ce qui concerne les résidents : repérer les personnes les plus à risques et les peser élaborer les protocoles de surveillance et de prises en charge demander au médecin traitant de chaque résident des consignes individualisées

21 Recommandations pour les professionnels vérifier les stocks de solutés de perfusion faire vérifier par les familles que les trousseaux dhabits comportent des vêtements adéquats pour lété.

22 Lors de la prévision dune vague de chaleur (niveau 2) suivre lévolution des niveaux dalerte, suivre lévolution des niveaux dalerte, rappeler les principes de protection contre la chaleur rappeler les principes de protection contre la chaleur organiser la surveillance des personnes à risques organiser la surveillance des personnes à risques vérifier que les professionnels connaissent les mesures à prendre pour se protéger des conséquences sanitaires de la chaleur, vérifier que les professionnels connaissent les mesures à prendre pour se protéger des conséquences sanitaires de la chaleur,

23 Lors de fortes chaleurs (niveaux 3 & 4) fermer fenêtres et volets fermer fenêtres et volets ouvrir le plus possible et provoquer des courants d'air dans tout le bâtiment dès que la température extérieure est plus basse que la température intérieure, ouvrir le plus possible et provoquer des courants d'air dans tout le bâtiment dès que la température extérieure est plus basse que la température intérieure, supprimer toute activité physique et sortie aux heures les plus chaudes supprimer toute activité physique et sortie aux heures les plus chaudes surveiller la température des pièces. surveiller la température des pièces.

24 Lors de fortes chaleurs (niveaux 3 & 4) Surveiller chez les résidents : la température corporelle et le poids, la température corporelle et le poids, toute modification de comportement, toute modification de comportement, sils ne présentent pas les signes cliniques suivants : maux de tête, sensation de fatigue importante, faiblesse, vertiges, malaises, désorientation, troubles du sommeil. sils ne présentent pas les signes cliniques suivants : maux de tête, sensation de fatigue importante, faiblesse, vertiges, malaises, désorientation, troubles du sommeil.

25 Lors de fortes chaleurs (niveaux 3 & 4) amener dans la pièce rafraîchie tous les résidents pendant au moins trois heures par jour, amener dans la pièce rafraîchie tous les résidents pendant au moins trois heures par jour, planifier les consommations deau à intervalles réguliers notamment en repérant les personnes ne pouvant shydrater seules: planifier les consommations deau à intervalles réguliers notamment en repérant les personnes ne pouvant shydrater seules: lister les résidents en trois groupes : lister les résidents en trois groupes : 1 : capables de boire seuls 2 : nécessité dune aide partielle ou totale 3 : ayant des troubles de déglutition

26 Lors de fortes chaleurs (niveaux 3 & 4) faire boire, au moins 1, 5 litre par jour, faire boire, au moins 1, 5 litre par jour, éviter les boissons à forte teneur en caféine, éviter les boissons à forte teneur en caféine, ne pas faire consommer de boissons alcoolisées, ne pas faire consommer de boissons alcoolisées, vêtir les personnes le plus légèrement possible, vêtir les personnes le plus légèrement possible, pulvériser de l'eau sur le visage, appliquer des lingettes humides pulvériser de l'eau sur le visage, appliquer des lingettes humides humidifier la bouche humidifier la bouche faire prendre des douches et des bains frais le plus souvent possible. faire prendre des douches et des bains frais le plus souvent possible.

27 Signes qui doivent alerter :

28 modification du comportement habituel, modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer, difficulté inhabituelle à se déplacer, étourdissements, vertiges, trouble de la conscience voire convulsions, étourdissements, vertiges, trouble de la conscience voire convulsions, nausées, vomissements, diarrhée, nausées, vomissements, diarrhée, crampes musculaires, crampes musculaires, température corporelle élevée, température corporelle élevée, soif et maux de tête. soif et maux de tête.

29 Actions à réaliser

30 alerter le médecin, alerter le médecin, rafraîchir le plus vite possible : rafraîchir le plus vite possible : soit la coucher et lenvelopper dun drap humide, soit la coucher et lenvelopper dun drap humide, soit au mieux lui donner une douche fraîche sur un chariot douche sans lessuyer, soit au mieux lui donner une douche fraîche sur un chariot douche sans lessuyer,

31 Actions à réaliser installer un ventilateur (enveloppements frais, transfert dans une pièce climatisée, aspersion deau fraîche), installer un ventilateur (enveloppements frais, transfert dans une pièce climatisée, aspersion deau fraîche), faire le plus possible de ventilation, faire le plus possible de ventilation, donner de leau fraîche si la personne est consciente et lucide, donner de leau fraîche si la personne est consciente et lucide, ne pas donner daspirine ni de paracétamol ne pas donner daspirine ni de paracétamol


Télécharger ppt "Plan Canicule Daprès le Plan Canicule du Ministère de la Santé 2005."

Présentations similaires


Annonces Google