La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

NOUVELLES SEROPOSITIVITES 2008 ET EVOLUTION 2000-2008 ICÔNE 2009 Reims, le 19 juin 2009 S HENARD, Pr Ch RABAUD.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "NOUVELLES SEROPOSITIVITES 2008 ET EVOLUTION 2000-2008 ICÔNE 2009 Reims, le 19 juin 2009 S HENARD, Pr Ch RABAUD."— Transcription de la présentation:

1 NOUVELLES SEROPOSITIVITES 2008 ET EVOLUTION ICÔNE 2009 Reims, le 19 juin 2009 S HENARD, Pr Ch RABAUD

2 Effectifs en 2008 n% Par rapport à 2007 Alsace Bourgogne Franche-Comté Lorraine Champ Ard Nord Picardie TOTAL = 469 fiches en 2008 (+ 83 par rapport à 2007) Nombre de centres participant identique

3 Répartition par Corevih depuis 2000 Total = 3499

4 Origine ethnique en % de personnes de nationalité étrangère en 2007 au niveau national BEH n° er déc % de personnes dorigine étrangère

5 Evolution de lorigine ethnique Stabilisation de la proportion globale détrangers Stabilisation de la proportion globale détrangers Légère progression des patients dorigine africaine Légère progression des patients dorigine africaine (Mais il manque les données de Tourcoing, où lorigine ethnique est plus souvent caucasienne)

6 Evolution selon le sexe En 2000 : 69,9 % dhommes et 30,1 % de femmes En 2008 : 75,1 % dhommes et 24,9 % de femmes BEH n° er déc 2008 : en 2007, 65% dhommes La proportion dhommes reste toujours élevée

7 Lâge en 2008 Moyenne : 37,6 ± 11,4 ans Extrèmes : 4 à 77 ans Moyenne : 37,6 ± 11,4 ans Extrèmes : 4 à 77 ans Et toujours… les hommes plus âgés que les femmes les caucasiens plus âgés que les africains les caucasiens plus âgés que les africains les hétéros plus âgés que les homos les hétéros plus âgés que les homos Répartition selon la classe dâge

8 Mode de contamination en 2008 Homo/bisexuels : 230 (50,1%) (38% en France en 2007 BEH ) Homo/bisexuels : 230 (50,1%) (38% en France en 2007 BEH ) Hétérosexuels : 187 (40,7%) Hétérosexuels : 187 (40,7%) 6 par transfusions/hémophilie 6 par transfusions/hémophilie 3 au moins sur 6 en Afrique 3 au moins sur 6 en Afrique Pas de données pour les 3 autres Pas de données pour les 3 autres UDIV : 6 cas (1,3%) : stable UDIV : 6 cas (1,3%) : stable 4 transmissions mère-enfant 4 transmissions mère-enfant 1 dorigine africaine et 3 caucasiennes 1 dorigine africaine et 3 caucasiennes 1 virus non-B et 3 virus B 1 virus non-B et 3 virus B 1 contamination par AES (homme de 37 ans, incarcéré, bagarre en 2008 ou snif de cocaïne) 1 contamination par AES (homme de 37 ans, incarcéré, bagarre en 2008 ou snif de cocaïne)

9 Evolution du mode de contamination La proportion de contamination par voie homo/bisexuelle : continue à augmenter continue à augmenter est supérieure à la proportion nationale (38% en 2007) BEH n° er déc 2008 est supérieure à la proportion nationale (38% en 2007) BEH n° er déc 2008

10 Mode de contamination selon le Corevih en 2008

11 Evolution du mode de découverte Majoritairement en milieu hospitalier Augmentation des découvertes en CDAG : 14,2 % contre 9,7 % en % en 2007 en France BEH n° er déc 2008

12 Caractéristiques sociales Proportion stable de nouveaux séropositifs en activité (60%) Recours au psy stable (autour de 25 %) Recours à laide sociale également stable (autour de 33%)

13 DONNEES SUR LINFECTION VIH

14 Caractéristiques en 2008 VIH 2 : 4 cas (0,86%) VIH 2 : 4 cas (0,86%) 2,2% en France en 2007 (BEH er décembre 2008) 2,2% en France en 2007 (BEH er décembre 2008) 3 hommes,1 femme, tous + de 50 ans, 2 dorigine africaine, tous asymptomatiques 3 hommes,1 femme, tous + de 50 ans, 2 dorigine africaine, tous asymptomatiques VIH 1 sous-type (données pour 164 patients) : VIH 1 sous-type (données pour 164 patients) : 93 type B (56,7%) pour 60% en France en 2007* 93 type B (56,7%) pour 60% en France en 2007* => 82 (88%) caucasiens, 81,5% dhomo/bisexuels=> 82 (88%) caucasiens, 81,5% dhomo/bisexuels 71 non-B (43,3%) pour 39,5% en France en 2007* => 30 (42%) africains, 18,5% dhomo/bisexuels 71 non-B (43,3%) pour 39,5% en France en 2007* => 30 (42%) africains, 18,5% dhomo/bisexuels Co-infection VIH 1 et 2 : aucune en 2008 Co-infection VIH 1 et 2 : aucune en 2008 * BEH er déc 2008

15 Taux de CD4 au diagnostic : moyenne = 409 /mm 3 médiane = 371 /mm 3 Charge virale au diagnostic : médiane = cp/ml => Stable par rapport aux années précédentes

16 Evolution du stade CDC 93 Découverte stade SIDA : en 2000 => 16,4% en 2000 => 16,4% en 2008 => 8,1% et 15,8% des patients ont 1 signe clinique en 2008 => 8,1% et 15,8% des patients ont 1 signe clinique En 2007 en France, 17% de découverte stade SIDA BEH er déc 2008

17 Evénements cliniques en 2008 Evénements cliniques en 2008 => Tendances identiques aux années précédentes

18 RETARD AU DIAGNOSTIC

19 Retard au diagnostic (CD4<350) en 2008 Les nouveaux séropositifs avec un retard au diagnostic sont : En moyenne plus âgés que les autres En moyenne plus âgés que les autres Plus souvent contamination par voie hétérosexuelle quhomo/bisexuelle Plus souvent contamination par voie hétérosexuelle quhomo/bisexuelle 65 % des africains pour 41 % des caucasiens 65 % des africains pour 41 % des caucasiens Plus souvent diagnostiqués en milieu hospitalier Plus souvent diagnostiqués en milieu hospitalier

20 PRIMO-INFECTION

21 Primo-infections en primo-infections (14,5 %) 53 primo-infections (14,5 %) 12 % au niveau national en 2007 (BEH er décembre 2008) 12 % au niveau national en 2007 (BEH er décembre 2008) Plus souvent chez les homo/bisexuels Plus souvent chez les homo/bisexuels (19,7 % vs 10,3% chez les hétérosexuels) (19,7 % vs 10,3% chez les hétérosexuels)

22 Primo-infections en 2008 Moyenne des CD4 au diagnostic chez PI : 523/mm³ Moyenne des CD4 au diagnostic chez PI : 523/mm³ Moyenne de CD4 hors PI : 381/mm³ (p<0,01) Moyenne de CD4 hors PI : 381/mm³ (p<0,01) Médiane de la CV chez les PI : cp/ml Médiane de la CV chez les PI : cp/ml Médiane de la charge virale hors PI : cp/ml Médiane de la charge virale hors PI : cp/ml Plus souvent chez caucasiens que chez africains Plus souvent chez caucasiens que chez africains 18,3 % pour 3,7 % chez les africains (p=0,009) 18,3 % pour 3,7 % chez les africains (p=0,009) Plus souvent chez les hommes Plus souvent chez les hommes 17 % chez les hommes vs 6,5 % chez les femmes (p=0,01) 17 % chez les hommes vs 6,5 % chez les femmes (p=0,01) Pas de différence significative pour lâge au diagnostic Pas de différence significative pour lâge au diagnostic PI (37,9 ans) et non PI (37,6 ans) PI (37,9 ans) et non PI (37,6 ans)

23 Traitement chez les PI en 2008 Taux de CD4 à la mise sous ARV : 362/mm 3 Taux de CD4 à la mise sous ARV : 362/mm 3 (vs 207/mm 3 hors PI) (vs 207/mm 3 hors PI) 12 PI traitées dans lannée, dont 9 dans les 3 mois suivant le diagnostic 12 PI traitées dans lannée, dont 9 dans les 3 mois suivant le diagnostic 7 combinaisons NUC+IP : 1 Kivexa + ATZ/r 1 Truvada + LPV/r 2 Truvada + ATZ/r 3 Truvada + FPV/r 4 combinaisons NUC+NNUC 1 Combivir + EFV 1 Combivir + NVP 1 Truvada + EFV 1 Truvada + NVP 1 Truvada seul Homme de 49 ans, conta homo/bi Génotypage : pas de résistance

24 PI traitées précocement => La proportion de PI traitées dans les 3 mois reste faible, et le taux de CD4 au diagnostic reste stable

25 Taux dinstauration dun traitement dans les 3 mois suivant la découverte de la séropositivité en f(CD4) et f(primo-infection)

26 VIH ET GROSSESSE

27 Séropositivités pendant la grossesse en femmes enceintes sur 116 (20,7%) 24 femmes enceintes sur 116 (20,7%) Les femmes enceintes sont en moyenne plus jeunes Les femmes enceintes sont en moyenne plus jeunes 26 ans pour 33 ans (p=0,05) 26 ans pour 33 ans (p=0,05) + svt découvertes en milieu hospitalier (79% vs 61%) + svt découvertes en milieu hospitalier (79% vs 61%) La proportion dafricaines continue à augmenter 55% vs 43% de caucasiennes (mais ¼ des données manquantes) La proportion dafricaines continue à augmenter 55% vs 43% de caucasiennes (mais ¼ des données manquantes)

28 18 au stade A, 2 au stade C 18 au stade A, 2 au stade C CD4 = 325/mm³ (418/mm³ hors grossesse p=0,13) CD4 = 325/mm³ (418/mm³ hors grossesse p=0,13) 19 sur 24 traitées dans les 3 mois 19 sur 24 traitées dans les 3 mois Moyenne des CD4 à la mise sous traitement : Moyenne des CD4 à la mise sous traitement : 308/mm 3 vs 202/mm 3 (p<0,01) 308/mm 3 vs 202/mm 3 (p<0,01) Par Combivir Kaletra pour 8 dentre elles et Par Combivir Kaletra pour 8 dentre elles et 4 par Combivir Viramune 4 par Combivir Viramune 2 par Kivexa Kaletra 2 par Kivexa Kaletra 3 par Truvada Sustiva 3 par Truvada Sustiva 1 par Truvada Kaletra 1 par Truvada Kaletra 1 par Combivir Truvada 1 par Combivir Truvada Séropositivités pendant la grossesse en 2008

29 CO-INFECTIONS

30 Evolution des co-infections Légère progression de la proportion de co-infections Mais toujours inférieur aux données nationales 3,7 % 4 % Données nationales 2005*: co-infection VIH-VHB = 7% co-infection VIH-VHC = 24.3% *Larsen C, Pialoux G, Salmon D, Antona D, Piroth L, Le Strat Y et al. Prévalence des co-infections par les virus des hépatites B et C dans la population VIH+, France, juin BEH 2005; 23:

31 TRAITEMENT

32 Le traitement en ,5% traités (n=232/469), dont 183 (39%) dans les 3 mois suivant le diagnostic 49,5% traités (n=232/469), dont 183 (39%) dans les 3 mois suivant le diagnostic Moyenne des CD4 à la mise sous traitement = 202/mm 3 Moyenne des CD4 à la mise sous traitement = 202/mm 3 Génotypage : réalisé dans 78% des cas Génotypage : réalisé dans 78% des cas Au moins 1 résistance à un NUC : 8% Au moins 1 résistance à un NUC : 8% Au moins 1 résistance à un NNUC : 13% Au moins 1 résistance à un NNUC : 13% Au moins 1 résistance à une IP : 15,7% Au moins 1 résistance à une IP : 15,7%

33 Evolution de la nature des traitements En 2008 : trithérapie avec : NUC + IP : 71,3 % NUC + NNUC : 25,9% NUC seuls : 1,3 % (n=3)

34 Les traitements les plus prescrits en 2008 Truvada Kaletra : 21,1% Truvada Kaletra : 21,1% Truvada Sustiva : 14,6% Truvada Sustiva : 14,6% Kivexa Kaletra : 13,8% Kivexa Kaletra : 13,8% Truvada Reyataz /r : 13,8% Truvada Reyataz /r : 13,8% Combivir Kaletra : 9% Combivir Kaletra : 9% Et aussi… Et aussi… 6 fois Isentress (associé à Viread, Kivexa, Truvada et Truvada Sustiva) 6 fois Isentress (associé à Viread, Kivexa, Truvada et Truvada Sustiva) 3 fois Prezista (associé à Truvada) 3 fois Prezista (associé à Truvada) 3 fois Fuzeon en association ( protocole APPOLO) 3 fois Fuzeon en association ( protocole APPOLO)

35 Evolution des traitements de 1 ère ligne Truvada Kaletra devient la 1 ère association prescrite Plutôt Sustiva que Viramune Kivexa en progression

36 Nature des traitements selon les Corevih Les différences entre Corevih persistent 3 traitements avec que des NUC : Truvada seul et Combivir Truvada 6 traitements avec Isentress

37 Conclusion (1/2) Augmentation du nombre de séropositifs déclarés Augmentation du nombre de séropositifs déclarés Proportion dhomo/bisexuels masculins toujours en progression Proportion dhomo/bisexuels masculins toujours en progression La proportion de PI toujours en progression, elle reste plus élevée chez les homo-bisexuels La proportion de PI toujours en progression, elle reste plus élevée chez les homo-bisexuels Légère progression des patients dorigine africaine (mais données de Tourcoing manquantes) Légère progression des patients dorigine africaine (mais données de Tourcoing manquantes) Données sur les caractéristiques du virus stables Données sur les caractéristiques du virus stables

38 Conclusion (2/2) Proportion de co-infections hépatites B et C en progression, mais toujours très inférieure à la moyenne nationale Proportion de co-infections hépatites B et C en progression, mais toujours très inférieure à la moyenne nationale Habitudes de prescription selon les Corevih toujours très différentes Habitudes de prescription selon les Corevih toujours très différentes Depuis 2005, tendance à traiter les patients plus précocement Depuis 2005, tendance à traiter les patients plus précocement

39 MERCI aux TECs des centres participant à Elisabeth Gauthier pour la saisie des données


Télécharger ppt "NOUVELLES SEROPOSITIVITES 2008 ET EVOLUTION 2000-2008 ICÔNE 2009 Reims, le 19 juin 2009 S HENARD, Pr Ch RABAUD."

Présentations similaires


Annonces Google