La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Traitement par ondes de choc extracorporelles. CETROND centre de traitement par ondes de choc extracorporelles.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Traitement par ondes de choc extracorporelles. CETROND centre de traitement par ondes de choc extracorporelles."— Transcription de la présentation:

1

2 Traitement par ondes de choc extracorporelles. CETROND centre de traitement par ondes de choc extracorporelles

3 HISTORIQUE DES ONDES DE CHOC l LITHOTRIPSIE utilisé pour le traitement des calculs rénaux. l Recherche de l'effet sur l'os pour évaluer les conséquences des ondes sur les os du pelvis (société Dornier milieu des années 80) l première études effectuée sur les pseudarthroses avec des résultats très positifs (équivalent du " rafraîchissement " chirurgical) environ 100% de consolidation dans les pseudarthroses hypertrophique et 30% dans les formes atrophiques.

4 l Suivent étude sur les tendinites chroniques (DR DAHMEN, années 1990 : épines calcanéennes, épicondylites, tendinites d'Achille...) l tendinites calcifiantes : effet comparable traitement sur les calculs rénaux (DR SCHLEBERGER 1995) l Elles sont utilisée avec succès depuis plusieurs années (principalement aux états unis Canada et en Allemagne)

5 Electromecanique ressemble à un haut parleur. Considéré comme appareil à « basse énergie » et peut donc être réalisé sans anesthésie car plus focale (lefficacité semble dépendre de lénergie totale concentrée dans la zone à traiter). Sonocur Dornier Storz Minilith (premier appareil largement diffusé pour le traitement des lithiases salivaires)

6 Appareil DORNIER EPOS Ultra

7 l Pneumatique à air comprimé. Onde choc « radiales » : Appareil douloureux et dont londe sattenue rapidement en profondeur (appareil utilisé par les Kiné) Swiss DolorClast l Piezoelectric Appareil plus réduit, uniquement pour les tendinites superficielles. Wolf Piezoson 100

8 Swiss Dolor Clast

9 ONDE DE CHOC DU DORNIER EPOS l onde de choc de forme conique d'environ 1 cm de profondeur sur 6 mm de largeur l Délivrance dune énergie variable par réglage de lénergie par onde et par le nombre de choc. La fréquence utilisée jouerai aussi un rôle dans le résultat.

10 ONDE DE CHOC DU DORNIER EPOS l Phénomène de cavitation (variable selon les appareils) joue un rôle thérapeutique), apparaît en fonction de lintensité, et joue a priori un rôle dans la désagrégation des calcifications l Nécessite un repérage échographique sur la lésion afin de localiser au mieux la zone thérapeutique et éviter les " dégât collatéraux " sur les tissus mous

11 ETUDES CLINIQUES Les ondes de choc sont elles efficace?

12 étude concluantes dans de multiples pathologies : –calcifications de l'épaule –aponévrosite plantaire et épines calcanéennes –Tendinites dachille –Tendinite du moyen fessier –Tendinite du tendon rotulien –épicondylites –Pseudarthroses –Cicatrisation dulceres de jambe ÉTUDES CLINIQUES

13 EPAULE

14 Epaule (calcifications) J Bone Joint Surg Br. J Bone Joint Surg Br Mar;89(3): ondes de choc extracorporelles pour calcifiante tendinite de la coiffe des rotateurs: un essai randomisé. Albert JD, Meadeb J, Guggenbuhl P, Marin F, Benkalfate T, Thomazeau H, Chalès G. Service de Rhumatologie, Clinique Mutualiste La Sagesse, 4 place Saint Guénolé, Rennes Cedex, France. Essai prospectif randomisé pour tendinite calcifiante de la coiffe des rotateurs, comparaison de l'efficacité de séances de traitement par ondes de choc extracorporelles soit à haute ou à basse énergie, via un générateur électromagnétique sous guidage fluoroscopique. Les patients étaient éligibles pour l'étude s'ils avaient une tendinite calcifiante de la coiffe des rotateurs évoluant depuis plus de trois mois, avec une calcification mesurant 10 mm ou plus.

15 Epaule (calcifications) l Le critère de jugement principal était le changement du score de Constant. Un total de 80 patients ont été inclus (40 dans chaque groupe), et ont été ré-évalué à une moyenne de 110 (41 à 255) jours après le traitement ; l'augmentation du score de Constant était significativement plus élevée (test t, p = 0,026) dans le groupe de traitement à haute énergie que dans le groupe à faible énergie. L'amélioration du niveau de base a été significative dans le groupe de haute énergie, avec un gain moyen de 12,5 (-20,7 à 47,5) points (p <0,0001). l L'amélioration n'est pas significative dans le groupe à faible énergie. La résorption totale ou subtotale de la calcification survient chez six patients (15%) dans le groupe de haute énergie et chez deux patients (5%) dans le groupe à faible énergie. À haute énergie le tt par ondes de choc thérapie améliore significativement les symptômes de la tendinite calcifiante de l'épaule réfractaires après trois mois de suivi, mais la taille du dépôt calcifié reste inchangé chez la majorité des patients.

16 Epaule (calcifications) Knee Surg Sports Traumatol Arthrosc Mar Thérapie extracorporelle par ondes de choc dans la calcification des tendinites de l'épaule. Farr S, Sevelda F, Mader P, Graf A, Petje G, Sabeti-Aschraf OBJECTIF: Etude de Stratégies pour le traitement par ondes de choc extracorporelles de la tendinite calcifiante de la coiffe des rotateurs. Le but de cette étude pilote prospective était de déterminer la différence entre le résultat d'un traitement unique par haute énergie vs deux séances à faible énergie Méthodes: Cette étude a comparé un haut niveau (0,3 mJ / mm (2)) à un niveau moyen dénergie appliqué deux fois à intervalle d'une semaine (0,2 mJ / mm (2)). Trente patients qui souffraient de tendinite calcifiante depuis au moins 6 mois ont reçu, guidé par fluoroscopie, la thérapie par ondes de choc. Le score de Constant, l'échelle visuelle analogique au repos et à leffort et les progrès radiographique ont été documentée 6 et 12 semaines après la thérapie.

17 Epaule (calcifications) RÉSULTATS: Dans les deux groupes, une réduction significative de la douleur pendant l'effort et l'amélioration de la fonction a été observée. En revanche, aucune réduction significative de la douleur pendant le repos na été observée. Aucune différence significative entre les deux groupes concernant la réduction du dépôt calcifié après 6 semaines na été détectée. Dans le Groupe B on a montré davantages d'amélioration radiographique après 12 semaines. Dans 36% des patients, le dépôt calcifié a complètement dissous après 12 semaines. CONCLUSIONS: Cette étude indique qu'un traitement unique par haute énergie vs deux séances à faible énergie est aussi efficace pour les tendinopathies calcifiantes.

18 Epaule (calcifications) l Experience de notre centre : l Approximativement % % des patients traités sont complètement soulagés avec récupération normal de la force et de la mobilité. l Approximativement % des patients traités des patients traités ont une plainte insignifiante et ne nécessitent pas dautre traitement l 20 % des patients traités ne répondent pas à l'Eswt. Dautres modalités thérapeutiques (ponction lavage aspiration, arthroscopie).

19 APONEVROSITE PLANTAIRE EPINE CALCANEENNE TENDINITE DACHILLE

20 APONEVROSITE PLANTAIRE ET EPINE CALCANEENNE Études ayant permis L'agrément par la FDA de l'appareil Dornier Epos ultra l douleurs évoluant depuis au moins six mois. l Traitement préalable correctement mené. l Étude multicentrique randomisée. l Résultat : amélioration d'environ 60 % de la douleur chez 60 % des patients. À un an 93 % des patients ont leur amélioration qui se confirme

21 APONEVROSITE PLANTAIRE ET EPINE CALCANEENNE Comparaison des onde de choc extracorporelle et injection de corticostéroïdes dans le traitement de la fasciite plantaire. J Am Podiatr Med Assoc Mar-Apr;100(2): Yucel I, Ozturan KE, Demiraran Y, Degirmenci E, Kaynak G. Orthopédie et de Traumatologie,Duzce Faculté de médecine, Duzce, en Turquie. Objectif : Comparer les résultats de traitement donde de choc extracorporelle et de l'injection de corticoïdes chez les patients avec une fasciite plantaire dont les symptômes ont persisté pendant plus de 6 mois. Méthodes: Soixante patients ont été évalués cliniquement à J0 et à 3 mois de suivi avec échelle visuelle analogique de la douleur malade et un score de douleur à la pression médecin. Un taux de réponse thérapeutique a été évaluée. Une diminution de 50% au moins du début à 3 mois dans l'échelle visuelle analogique malade ou médecin a été accepté comme un bon résultat.

22 APONEVROSITE PLANTAIRE ET EPINE CALCANEENNE RÉSULTATS: Thérapie extracorporelle par ondes de choc et l'injection de corticoïdes apportent une amélioration significative à l'échelle visuelle analogique et score de douleur à la pression, mais entre les deux groupes il n'y avait pas de différence significative. Vingt-sept des 33 patients (82%) dans le groupe de thérapie par ondes de choc extracorporelles et 23 sur 27 (85%) dans le groupe d'injection de corticoïdes avaient une réponse positive thérapeutique après 3 mois. CONCLUSIONS: LInjection de corticoïdes et de thérapie extracorporelle par ondes de choc sont des modalités de traitement efficace et comparables pour la fasciite plantaire.

23 TENDINITE DACHILLE Am J Sports Med May;34(5): High-energy extracorporeal shock wave therapy as a treatment for insertional Achilles tendinopathy. Furia JP. SUN Orthopedics and Sports Medicine, Lewisburg, PA, USA Étude cas-témoins; niveau de preuve, 3. Méthode: Trente-cinq patients atteints d'une tendinopathie d'insertion d'Achille ont été traités par ondes de choc extracorporelles (groupe ESWT; 3000 chocs; 0,21 mJ/mm2; densité de flux énergétique totale, 604 mJ/mm2), et 33 ont été traités avec une thérapie non chirurgicale (groupe contrôle). Toutes les procédures de la thérapie extracorporelle par ondes de choc ont été réalisées avec un bloc sous anesthésie locale (12 patients) ou sans anesthésie (23 patients). L'évaluation a été par le score analogique visuel et le score Maudsley. l

24 TENDINITE DACHILLE RÉSULTATS: Un mois, 3 mois et 12 mois après le traitement, le score moyen visuelle analogique pour le contrôle et les groupes ESWT étaient de 8,2 et 4,2 (p 0,0002), avec 83% des patients du groupe ESWT à avoir un résultat positif, avec une amélioration moyenne dans le score visuelle analogique pour le sous-groupe anesthesie significativement moindre que dans le sous-groupe sans anesthesie (F = 16,77 vs F = 53,95, p <0,001). Le pourcentage de patients avec succès ne différaient pas entre les sous- groupes avec ou sans anesthesie Conclusion: La Thérapie extracorporelle par ondes de choc est un traitement efficace pour la tendinopathie d'insertion d'Achille L'anesthésie locale peut diminuer l'efficacité de cette procédure.

25 TENDINITE DACHILLE J Sports Med Phys Fitness. J Sports Med Phys Fitness Jun;49(2): Jun; 49 (2) : Thérapie extracorporelle par ondes de choc (ESWT) dans une tendinopathie d'Achille. étude de suivi d'observation à long terme. Vulpiani MC, Trischitta D, Trovato P, Vetrano M, Ferretti A. Unité d'orthopédie et Kirk Kilgour blessures Sports Center, Hôpital Sant'Andrea, Université La Sapienza, Ecole de Médecine, Rome, tin.it Méthodes: Cent cinq patients (127 tendons) âgés entre 18 et 74 ans (âge moyen 47,8) ont été enrôlés dans cette étude. Tous les patients ont subi un diagnostic clinique et instrumentale (échographie, imagerie par résonance magnétique) afin d'identifier la présence, la localisation et la gravité de la tendinopathie spécifiques. La symptomatologie a été classé en utilisant l'échelle visuelle analogique (EVA) et selon une gamme de cinq phase d'évaluation clinique.

26 TENDINITE DACHILLE Le traitement par ondes de choc a été appliqué avec un générateur d'ondes de choc électromagnétique. Le protocole consistait en une moyenne de quatre séances (minimum trois, maximum cinq), à un intervalle 2/7 jours. Durant chaque session impulsions ont été administrés avec une énergie variant entre 0,08 et 0,40 mJ/mm2. Tous les patients ont été évalués avant le traitement et deux mois après la session derrnière ESWT. En outre, tous les patients ont été évalués à moyen terme (6 à 12 mois), et 121 patients à long terme (13 à 24 mois).

27 TENDINITE DACHILLE RÉSULTATS: Les Auteurs ont obtenu des résultats satisfaisants dans 47,2% des cas (60 sur 127 tendons) à deux mois de suivi, qui a augmenté à 73,2% à moyen terme du suivi (93 sur 127 tendons), pour atteindre 76% à la dernière évaluation (92 sur 121 tendons). : CONCLUSIONS: Le résultat du traitement par ondes de choc décrit semble être satisfaisant et confirme le rôle de ce traitement alternatif dans la gestion des atteintes du tendon.

28 TENDINITE DU GRAND TROCHANTER

29 Tendinite du grand trochanter Am J Sports Med. Am J Sports Med Sep;37(9): Sep; 37 (9) : Epub 2009 May 13 Traitement par ondes de choc extracorporelle du syndrome des douleurs du grand trochanter. Furia JP, Rompe JD, Maffulli N. Étude cas-témoins; niveau de preuve, 3. Méthodes: Trente-trois patients atteints de syndrome chronique de douleur trochantérienne a reçu une thérapie par ondes de choc (2000 chocs; 4 bars de pression, égale à 0,18 mJ / mm (2); densité de flux énergétique totale, 360 mJ / mm (2)). Trente-trois patients atteints de syndrome de douleur chronique trochantérienne ont reçu d'autres formes de thérapie non- opératoire (contrôle). Toutes les procédures de thérapie par ondes de choc ont été effectuées sans anesthésie. L'évaluation a été mesurée le changement dans le score analogique visuel, score de Harris, et le score Maudsley.

30 Tendinite du grand trochanter RÉSULTATS: La moyenne des EVA avant traitement pour le groupe contrôle et le groupe de thérapie par ondes de choc ont été de 8,5 et 8,5, respectivement. Un, 3 et 12 mois après le traitement, le score moyen visuelle analogique pour le contrôle et les groupes de thérapie par ondes de choc ont été de 7,6 et 5,1 (p <0,001), 7 et 3,7 (p <0,001), et 6,3 et 2,7 (P <0,001), respectivement. Un, 3 et 12 mois après le traitement, les scores de Harris pour le contrôle et les groupes de thérapie par ondes de choc ont été 54,4 et 69,8 (p <0,001), 56,9 et 74,8 (p <0,001), et 57,6 et 79,9 (p < 0,001), respectivement. Au dernier suivi, le nombre d'excellents, de bons résultats, modéré, et mauvais résultat pour la thérapie par ondes de choc et des groupes de contrôle étaient de 10 et 0 (P <0,001), 16 et 12 (P <0,001), 4 et 13 (P <0,001), et 3 et 8 (p <0,001), respectivement. Lanalyse du chi² a montré que le pourcentage de patients avec un résultat excellent ou bon à 12 mois après le traitement a été statistiquement supérieur par la thérapie par ondes de choc que dans le groupe contrôle (P <. 001). CONCLUSION: La thérapie par ondes de choc est un traitement efficace pour le syndrome de la douleur plus grande trochantérienne.

31 TENDINOPATHIE ROTULIENNE

32 Tendinopathie rotulienne l Br J Sports Med Mar;43(3): Br J Sports Med. l Thérapie extracorporelle par ondes de choc pour la tendinopathie rotulienne: une revue de la littérature. l van Leeuwen MT, Zwerver J, van den Akker-Scheek I. MT van Leeuwen, Zwerver J, van den Akker-Scheek I. van Leeuwen MTZwerver Jvan den Akker-Scheek IMT van LeeuwenZwerver J van den Akker-Scheek I l La Thérapie extracorporelle par ondes de choc (EWST) est devenu un traitement classique de la tendinopathie rotulienne. Le but de cette étude était d'étudier l'efficacité du traitement des tendinopathies rotuliennes par ESWT; de rédiger des directives pour un protocole de traitement efficace de traitement ESWT et d'identifier des sujets de recherche. l Une recherche informatisée des bases de données Medline et Embase a été réalisée le 1er août 2007, pour identifier les études portant sur l'efficacité de l'ESWT pour une tendinopathie rotulienne.

33 Tendinopathie rotulienne RESULTATS: Sept articles décrivant l'efficacité de l'ESWT sur la tendinopathie rotulienne, tous publiés après 2000, ont été inclus. Ces études ont inclus un total de 283 patients (298 tendons), 204 d'entre eux (215 tendons) ont été assignés à un traitement par ESWT. Les résultats du traitement étaient positifs, mais la plupart des études avaient des lacunes méthodologiques, de petits nombres et / ou de courte période de suivi. La Méthode d'application et de génération, le niveau d'énergie, le nombre et la fréquence des traitements, l'utilisation de l'anesthésie locale et la méthode de localisation ont été variables. CONCLUSION: ESWT semble être un traitement sûr et prometteur pour une tendinopathie rotulienne avec un effet positif sur la douleur et la fonction. Basé sur les connaissances actuelles, il est impossible de recommander un protocole de traitement spécifique. D'autres recherches fondamentales et cliniques dans le mécanisme de travail et l'efficacité de l'ESWT pour une tendinopathie rotulienne sont nécessaires.

34 REALISATION PRATIQUE DES TRAITEMENTS Ou « comment ça se passe »

35 En pratique le patient est positionné pour permettre d'obtenir un contact entre la lésion à traiter et le coussin remplit deau. un repérage échographique permet de repérer la calcification ou la lésion tendineuse. Celui-ci permet aussi de déterminer la profondeur optimale du traitement. Un contrôle échographique est en permanence réalisé pour maintenir l'onde de choc dans la zone à traiter.

36 Traitement d une épaule

37 TRAITEMENT D UN TALON

38 En pratique l Traitement effectué à raison de 1 à 4 coups/seconde à une énergie parfaitement contrôlée qui s'échelonne en fonction de la topographie de la douleur et de la tolérance du patient entre 0,08 mJ/mm2 et 0,3 mJ/mm2 l La séance comporte de 2000 coups et dure de cinq à dix minutes (compter 12 heure avec le repérage et la mise en place) l Sont réalisées en moyenne trois séances pour traiter complètement le patient. l Chaque séance est espacée de 1 à 2 semaines.

39 En pratique Contre indications infection bactérienne ou lesion tumorale dans le secteur de manipulation Grossesse, enfants (cartilage de croissance) infiltration corticoïde de moins dun mois (?), pace-maker Perturbation de coagulation du sang

40 EN PRATIQUE l Il ny a pas de précaution particulière à prendre avant pendant ou après le traitement. l Le prix de la séance est fixé à 50 euro non remboursé (sur les 3 premières seances), en sus des 40 euro, prix de lacte réalisé par le médecin remboursé par la sécurité sociale et la mutuelle l Seul appareil dans les bouches du rhone, installé au l 24 PLACE CASTELLANE MARSEILLE l TEL :

41 CONCLUSION l traitement efficace et peu agressif indications principales: épine calcanéenne, tendinites d'achille, tendinites du moyen fessier, calcifications et tendinopathie de lépaule, épicondylites lors de l'échec des traitements habituels et avant la chirurgie l une partie n'est pas prise en charge par la sécurité sociale mais le coût n'est pas supérieur à quelques séances d ostéopathie…….


Télécharger ppt "Traitement par ondes de choc extracorporelles. CETROND centre de traitement par ondes de choc extracorporelles."

Présentations similaires


Annonces Google