La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ÉVALUATION GÉRIATRIQUE EN PRATIQUE DE VILLE Docteur Georges PETIT GÉRIATRE MEDCO EHPAD 19 Mars 2013 la CLAIRIÈRE EXPERT: Docteur Cécilia DECOURT-GADIOLET.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ÉVALUATION GÉRIATRIQUE EN PRATIQUE DE VILLE Docteur Georges PETIT GÉRIATRE MEDCO EHPAD 19 Mars 2013 la CLAIRIÈRE EXPERT: Docteur Cécilia DECOURT-GADIOLET."— Transcription de la présentation:

1 ÉVALUATION GÉRIATRIQUE EN PRATIQUE DE VILLE Docteur Georges PETIT GÉRIATRE MEDCO EHPAD 19 Mars 2013 la CLAIRIÈRE EXPERT: Docteur Cécilia DECOURT-GADIOLET GÉRIATRE HÔPITAL NORD-OUEST TARARE

2 ÉVALUATION GÉRONTOLOGIQUE STANDARDISÉE Procédure diagnostique : Multidimensionnelle et pluridisciplinaire qui vise à l identification de l ensemble des vise à l identification de l ensemble des problèmes médicaux, fonctionnels, problèmes médicaux, fonctionnels, psychologiques et sociaux des sujets âgés psychologiques et sociaux des sujets âgés dans le but d établir un projet de prise en charge à court, moyen, voire à long terme. dans le but d établir un projet de prise en charge à court, moyen, voire à long terme. (P r. JOUANNY)

3 OBJECTIF PRINCIPAL Une prise en charge globale afin de dépister des facteurs prédictifs d une perte dautonomie pour la population âgée fragile et confinée par une atteinte de leurs réserves fonctionnelles (25 à 35°/°) pour envisager des stratégies préventives. (Pr. Jouanny)

4 STRATÉGIE ÉLABORÉE « Une vigueur qui ces derniers mois sest amoindrie en moi, si bien que je dois reconnaitre mon incapacité à bien gérer le ministère qui ma été confié. »

5 3 QUESTIONS A SE POSER QUI SUIS-JE? POUR QUI? A QUOI ÇA SERT?

6 PRÉVOIR CONSULTATION LONGUE UNE CONSULTATION LONGUE QUI DEMANDERA DU TEMPS: EFFICACE CAR POUR ÊTRE EFFICACE IL FAUDRA LE PRENDRE!!

7 COMMENT MY PRENDRE?..* AVEC QUELS APPAREILS? AVEC QUELS MOYENS? AVEC QUEL PRINCIPE?

8 PAS GRAND CHOSE Formule de CHUMLEA I.M.C.

9 AU MOYEN Les PLUS SIMPLES possibles

10 SELON QUEL PRINCIPE modèle pastorien : une cause une maladie un traitement

11 SCHÈMA DEVENU PLUS SOCIAL Dr Philipp. WOOD rhumatologue épidémiologiste anglais lOMS en 1980 adopte son schéma pour définir le handicap DEFICIENCE INCAPACITE DESAVANTAGE SOCIALE

12 « Évaluation Gériatrique Standardisée au domicile » (E.G.S.) * Il sagit la dapprécier les risques du maintien de la personne âgée dans son milieu ! KATZ 1/échelle de KATZ (ADL) pour avoir une évaluation référentielle de la dépendance LAWTON 2/échelle de LAWTON (IADL) surtout pour juger la capacité de vivre à domicile NE PEUT PLUS FAIRE…. NE SAIT PLUS FAIRE…. CEST LEUR DÉSIR MAIS… Vieillissement réussie??

13 ADL IADL Se laver Shabiller Se rendre aux toilettes Se déplacer Salimenter Être continent Entretien quotidien Propreté Alimentation Habillage Activités courantes Téléphone Courses Préparation des aliments Soins personnels Déplacements Bains Entretien ménager Blanchisserie Moyens de transport Traitement Budget AIDES TECHNIQUES ACCESSIBILITÉ AIDE HUMAINE

14 EXPLORER QUOI? ÉVALUATION MNÉSIQUE ET THYMIQUE ÉVALUATION SENSORIEL ÉVALUATION SPHINTERIENNE ÉVALUATION NUTRITIONNELLE ÉVALUATION ÉQUILIBRE ÉVALUATION OSTÉO-ARTICULAIRE AVEC DES QUESTIONS SIMPLES

15 MÉMOIRE HUMEUR Date du jour et lieu Plainte mnésique Trouble ou perte de mémoire signalé par la famille et occulté du sujet: *5 mots et horloge *MMSE de Folstein *Consultation mémoire MINI GDS 4-items 1.Vous sentez-vous souvent découragé(e) et triste ? 2. Avez-vous le sentiment que votre vie est vide ? 3. Etes-vous heureux(se) (bien) la plupart du temps? 4. Avez-vous limpression que votre situation est désespérée ?

16 SPHYNCTERS SENS CHUTES Vision: « vous lisez le journal » avec lunettes ? Votre vision est trouble? échelle de Monoyer grille dAmsler Audition: « vous monter le son de la TV » appareil auditif ? B.de C. ADG. Gout :« vous salez ou sucrer » Odorat :«vous est-il arrivé t il de laisser un plat brulé sans rien sentir» Incontinence:« il vous arrive davoir des fuites urinaires ou de tacher vos culottes,de ne pas avoir le temps darriver aux toilettes ?» Equilibre : « avez vous chuter récemment » Station unipodale « levez-vous et allez faire demi tour » « get up and go test » test de Tinetti

17 NUTRITION* FAIRE OUVRIR LA BOUCHE : ( état dentaire, prothèses..) PESER MESURER:IMC, périmètre bras mollet, pli MINI MNA (Mini Nutritional Assessment ) « avez-vous maigrit ces derniers 3 mois? » « ou sont les commerces les plus proches, vous y allez seule?» Avez-vous moins mangé ces 3 derniers mois par manque dappétit, problèmes digestifs, difficultés de mastication ou de déglutition? « faites vous 3 repas? » Avez-vous des gros soucis ou été malade ses 3 derniers mois? Surtout si maladie neuro-dégénérative

18 BIEN REMPLIR A.G.G.I.R. *POURQUOI? APA? PLAN DAIDE:..!!. *RECONNAÎTRE LE SOIN REQUIS? *METTRE EN SITUATION RÉEL? *TOUT REFAIRE DERRIÈRE? *LES CRITÈRES DISCRIMINENTS? *ÉQUIPE PLURIDISCIPLINAIRE! *AVEC AIDANT NATUREL *CEST PARTI POUR UN AN! SpontanémentCorrectementComplètementhabituellement

19 CE NEST PAS DÉJA TROP TARD! QUEL PRÉVENTION? QUEL BILAN BIOLOGIQUE? QUEL ALD? QUEL STATUT SOCIO-JURIDIQUE? *« better late than never *« better late than never »**

20 PRÉVENTION BIOLOGIE NFP,FERRITINÉMIE IONO CRÉATININÉMIE ALBUMINÉMIE TRANSAMINASES TSH CA,VIT.D GLYCÉMIE,CT,TGD ACIDE FOLIQIE, VIT.B12 VACCINS: DTCP GRIPPE PNEUMO 23 VITAMINES: D IATROGÉNIE Protéines, calcium ?

21 EST-IL EN ALD? GRILLE DE WOOD Degrés d'Incapacité Domaines D'Incapacité : nul /faible /moyen /important /très important Comportement Communication Locomotion Manipulations Soins corporels Utilisation du corps dans certaines tâches Révélée par certaines situations Pour ladmission au titre de la Poly-pathologie, Table des degrés de l'incapacité Le caractère invalidant est défini par la présence : Dans un domaine au moins, dun degrés dincapacité jugé très important Dans deux domaines au moins, dun degrés dincapacité jugé important

22 STATUT JURIDIQUE LANNONCE DE LA MALADIE EST FAITE?.. PROPOSER LA SAUVEGARDE DE JUSTICE.. ET LA VOITURE? LE NOTER.. PERSONNE DE CONFIANCE?.. DIRECTIVES ANTICIPÉES?.. MANDAT DE PROTECTION FUTURE? MANDAT PAR NOTAIRE..

23 QUEL ENTOURAGE? FAMILLE PRÉSENTE? BIEN TRAITANTE? CONNAÎT ELLE LA MALADIE? ÉVOLUTION? AIDANT NATUREL? ÉPUISÉ DÉPRIMÉ? RÉSEAU SOCIAL ? ISOLEMENT? HABITATION ADAPTÉ,SALUBRE? QUEL MEDECIN DE « FAMILLE »???

24 QUEL AVENIR DANS LA SOCIÉTÉ? IL FAUDRA: *ÉLABORER UN PROJET DE VIE ET UN PLAN DE SOINS POUR UNE PERSONNE ÂGÉE « HANDICAPÉE » COMPATIBLE AVEC SES PATHOLOGIES RÉPERTORIÉES. *COLLABORER AVEC LES ACTEURS DE LA FILIARE GÉRIATRIQUE DE SON PARCOURS DE SOINS. Réaliste, faisable, acceptable, accepté :signé ! Gage defficacité: communiquer !

25 JURIDICO-ADMINISTRATIVES MEDICAL MEDICO-SOCIAL PARA-MEDICAL MEDECIN GENERALISTE Ordonnateur de soins fait lALD PERSONNE AGEE VULNERABLE DEPENDANTE CHEZ ELLE EHPAD FOYER LOGEMENT HOPITAL,SSR,HAD,CMRR UHR, Hôpital de jour,CS,CM. SSIAD,ESAD,ADMR,CMP. Maison du Rhône, CCAS, MDPH, APA, CLIC, cartes invalidité et durgence assistante sociale, CRIASMV Infirmière Orthophoniste Kinésithérapeute Ergothérapeute Psychomotricien psychologue Ide, AMP, aide ménagère auxiliaire de vie, groupe de parole, ASG, passage nuit ADJ Procureur: sauvegarde de justice AIDANTS,FAMILLES Associations de malades, MAIA.

26 Bibliographie *ALBRAND G. : De la maladie vers la dépendance. Evaluation de la personne âgée malade. La revue de gériatrie 1998 *RUBENSTEIN L.Z. J.A., KANE R.L. : Effectiveness of a geriatric evaluation unit : a randomizedclinical trial. N. Engl. J. Med. 1984, 311, *Pr. JOUANNY faculté de RENNES EGS (2008)

27 SITES UTILES


Télécharger ppt "ÉVALUATION GÉRIATRIQUE EN PRATIQUE DE VILLE Docteur Georges PETIT GÉRIATRE MEDCO EHPAD 19 Mars 2013 la CLAIRIÈRE EXPERT: Docteur Cécilia DECOURT-GADIOLET."

Présentations similaires


Annonces Google