La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Licence 2 ème année de sociologie Semestre 1 Le questionnaire Enseignant: F. Lebaron.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Licence 2 ème année de sociologie Semestre 1 Le questionnaire Enseignant: F. Lebaron."— Transcription de la présentation:

1 Licence 2 ème année de sociologie Semestre 1 Le questionnaire Enseignant: F. Lebaron

2 Présentation de lenseignant Enseignant-chercheur à lUPJV depuis Actuellement responsable du master de sociologie et du laboratoire CURAPP-ESS. Domaines: sociologie économique, classes et inégalités sociales, méthodes quantitatives, épistémologie, sociologie politique. Me contacter: Permanences: les lundis 13h-14h & 18h-19h, bureau E225. Mardis au Pôle cathédrale. Sur rendez-vous. Site Web:

3 Quelques informations sur vous (merci de remplir une fiche et de la déposer à lenseignant à la fin du cours) Nom et prénom. Adresse électronique. Date et lieu de naissance. Adresse (en semaine). Lieu(x) et établissement(s) des études secondaires. Année, section, le cas échéant mention du Bac. Autres études post-bac éventuelles avant le L2 sociologie. Etudes envisagées après. Projets professionnels. Intérêts particuliers en sociologie. Remarques diverses.

4 Pourquoi un enseignement sur le « questionnaire » ? Origine de cet enseignement: la sociologie comme pratique de lenquête. Réaliser une enquête et commencer à la traiter, à linterpréter. Méthodologie. La sociologie, « science de lenquête » (vs « science du modèle »): théorie et faits. Se familiariser avec le va-et-vient entre les deux. Les limites de linformation « qualitative » (observation, entretien) et le besoin de données statistiques pour établir des « régularités ». Mathématiques et sociologie.

5 Modalités dévaluation Contrôle continu. Un devoir sur table au cours du semestre (autour semaine 11) + un projet à rendre à la fin du semestre (après un rendu intermédiaire). (Moyenne équipondérée). Appel. Pas plus de 2 absences injustifiées.

6 Eléments de bibliographie générale François de Singly, Lenquête et ses méthodes: le questionnaire, Paris, Armand Colin, 2 ème éd., Jean-Claude Combessie, La méthode en sociologie, Paris, La Découverte, 4 ème éd., Frédéric Lebaron, Lenquête quantitative en sciences sociales. Recueil et analyse des données, Paris, Dunod, 2006.

7 Plan de lenseignement Séance 1: Introduction – présentation dun cas (Eurobaromètre 2010) Séance 2: Les questions socio-démo. 1: les CSP/PCS 1 ère partie. Séance 3: Les questions socio-démo. 1: les CSP/PCS – 2 ème partie. Séance 4: Les questions socio-démo. 2: le recensement. Séance 5: Les questions sur les pratiques 1: les emplois du temps. Séance 6: Les questions sur les pratiques 2: les pratiques culturelles.

8 Plan de lenseignement Séance 7: les questions dopinion et dattitude 1: les opinions politiques et morales. Séance 8: les questions dopinion et dattitude 2: les goûts. Séance 9: les questions dopinion et dattitude 3: le bonheur Séance 10: les questions dopinion et dattitude 4: comment traiter les questions ouvertes Séance 11: rappels statistiques: échantillonnage, stat. élémentaires, tableaux croisés Séance 12: devoir sur table.

9 Séance 1: introduction Généralisation de la pratique du questionnaire à différents secteurs de la vie sociale: études de marché, opinions, culture et styles de vie, indicateurs démographiques, économiques et sociaux (INSEE, INED, EUROSTAT). Une méthode qui prend des « formes » très diverses: enquêtes téléphoniques, par Internet, en face-à-face, dont les objectifs peuvent être très différents (ex: recensement, sondage dopinion…).

10 1. Etapes et vocabulaire de lenquête par questionnaire Population: ensemble dindividus constitué selon un critère (N: nombre dindividus). Echantillon: sous-ensemble dune population (n: nombre dindividus). Echantillonnage: constitution concrète de léchantillon. Il existe différents types déchantillonnage. Ex: échantillon « aléatoire ». (Random sample).

11 1. Etapes et vocabulaire du questionnaire Questionnaire: ensemble de questions structuré par thèmes, rubriques, etc. Mode de passation: conditions concrètes dans lesquelles sont posées les questions. Interaction en face-à-face, interaction téléphonique, auto-passation (papier, Internet), mixtes. Saisie: enregistrement des réponses. Tris à plat: statistique donnant la distribution deffectifs et de fréquences dune variable. Tris croisé: tableau de contingence de deux variables.

12 1. Etapes et vocabulaire de lenquête par questionnaire Questions initiales et premières recherches bibliographiques. [S1] Elaboration dune problématique, définition de la population étudiée et des concepts principaux. [S1] Rédaction dun questionnaire. [S1] Détermination dun protocole de recueil de linformation : échantillonnage, passation. [S2] Saisie des données. [S2] Premier dépouillement de lenquête : tris à plat, tris croisés. [S2]

13 2. Exemple: leurobaromètre 2010 Origine et fonction de leurobaromètre: une enquête officielle créée en 1970 (J.- R.Rabier) pour mesurer ladhésion aux institutions européennes. Utilité beaucoup plus large pour les chercheurs, les politiques, etc. Deux enquêtes annuelles avec les mêmes questions + des questionnaires thématiques.

14 2. Exemple: leurobaromètre 2010 Dernier eurobaromètre publié: août Repose sur des données collectées au printemps 2010 (mai). Population visée: nationaux résidents de lUE. Contexte: crise grecque, crise de leuro, généralisation des politiques de réduction des déficits publics.

15 2. Exemple: leurobaromètre 2010 Entre le 5 mai et le 28 mai 2010, TNS Opinion & Social, un consortium créé entre TNS plc et TNS opinion, a réalisé la vague 73.4 de l'EUROBAROMETRE à la demande de la COMMISSION EUROPEENNE, Direction Générale Communication, unité « Recherche et Speechwriting ». L'EUROBAROMETRE 73.4 est un « EUROBAROMETRE STANDARD » et couvre la population de 15 ans et plus ayant la nationalité dun des Pays membres de lUnion européenne et résidant dans un des Pays membres de lUnion européenne. LEUROBAROMETRE STANDARD 73 a été conduit également en Islande, dans les trois pays candidats (la Croatie, la Turquie et lancienne République yougoslave de Macédoine) et en Communauté chypriote turque. Dans ces pays, létude a couvert la population nationale et les citoyens de tous les Etats membres résidant dans ces pays et ayant une maîtrise de la langue nationale suffisante pour répondre au questionnaire.

16 2. Exemple: leurobaromètre 2010 Le principe d'échantillonnage appliqué dans tous les Etats participant à cette étude est une sélection aléatoire (probabiliste) à phases multiples. Dans chaque pays, divers points de chute ont été tirés avec une probabilité proportionnelle à la taille de la population (afin de couvrir la totalité du pays) et à la densité de la population. A cette fin, ces points de chute ont été tirés systématiquement dans chacune des "unités régionales administratives", après avoir été stratifiés par unité individuelle et par type de région. Ils représentent ainsi l'ensemble du territoire des pays participant à létude, selon les EUROSTAT-NUTS II (ou équivalent) et selon la distribution de la population habitant dans le pays en termes de zones métropolitaines, urbaines et rurales. Dans chacun des points de chute sélectionnés, une adresse de départ a été tirée de manière aléatoire. D'autres adresses (chaque Nième adresse) ont ensuite été sélectionnées par une procédure de "random route " à partir de l'adresse initiale. Dans chaque ménage, le répondant a été tiré aléatoirement (suivant la règle du "plus proche anniversaire").

17 2. Exemple: leurobaromètre 2010 Toutes les interviews ont été réalisées en face à face chez les personnes interrogées et dans la langue nationale appropriée. En ce qui concerne la technique de collecte de données, le système CAPI (Computer Assisted Personal Interview) a été utilisé dans tous les pays où cela était possible.


Télécharger ppt "Licence 2 ème année de sociologie Semestre 1 Le questionnaire Enseignant: F. Lebaron."

Présentations similaires


Annonces Google