La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Assemblée Générale du 24 mars 2005

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Assemblée Générale du 24 mars 2005"— Transcription de la présentation:

1 Assemblée Générale du 24 mars 2005
Conférence des Directeurs de Service Universitaire de Formation Continue Assemblée Générale du 24 mars 2005

2 Ordre du jour (matin) Vie de l’Association Informations générales
Colloque CPU International Certification FOAD Enquête formation Colloque CDSUFC Poitiers Colloque DAEU Site Web

3 Ordre du jour (après-midi)
Commission VAE Ministère Activité GT VAE Débat positionnement VA / VAE

4 Vie de la Conférence Evolution statuts vers Association
Point budgétaire Présidence de la Conférence

5 Informations générales
Commission « tripartite » CPU/DES/CDSUFC (description diplômes dans le RNCP) Groupe de travail « moyens de fonctionnement de la CPU (SanRemo et LOLF) Commission « Direction de l’Encadrement » CNAM (Note à la CPU, contacts) Contrats de professionnalisation ouverts aux Licences et Masters ?

6 Colloque CPU 17/18 mars Participation active CDSUFC à la préparation de l’atelier « Formation tout au long de la vie » Participation « grand témoin » Conclusions de l’atelier

7 La formation tout au long de la vie
Président R. Fouquet Témoins M. Pénicaud : DGA ORH Dassault systèmes J-M. Albertini : Économiste, FREREF Rapporteur D. André Lyon mars 2005 Conférence des Présidents d'Université

8 Gouvernance des universités
Place centrale de la FTLV dans le projet d’établissement Décloisonnement des activités de formation initiale, continue et VA Intégration dans les contrats d’établissement de la dimension transversale de la FTLV

9 Approche compétences Déclinaison de nos diplômes dans une approche compétences Déploiement et professionnalisation de la validation des acquis Formation à l’approche compétences des personnels de l’enseignement supérieur et prise en compte des nouvelles activités

10 Partenariat avec les acteurs socioéconomiques
Construction de partenariats intégrant recherche – formation – valorisation Rapprochement des structures de formation continue et de valorisation Utilisation des nouvelles modalités d’enseignement : projet, TICE, accompagnement…

11 Vers un projet professionnel étendu
Préparation des étudiants à une vie socioprofessionnelle rythmée par des temps de formation, d’activité, de validation… Intégration dans les parcours de formation de modules spécifiques Développement de la mixité des publics FI/FC

12 Commission « International »
Animateurs F. Rogard (UVSQ) J.M. Filloque (Brest-UBO)

13 Objectifs Apprendre des autres
Connaître les opportunités et les programmes internationaux Construire des partenariats Favoriser la reconnaissance du modèle français

14 Apprendre des autres… France : 7,8%
Pourcentage de la population âgée de 25 à 64 ans ayant participé à une formation ou à un enseignement au cours des quatre semaines précédant l'enquête (2004) France : 7,8%

15 Apprendre des autres… France !
Pourcentage de la population âgée de 25 à 64 ans ayant participé à une formation ou à un enseignement au cours des quatre semaines précédant l'enquête selon le groupe d’âge (1999) France !

16 Liens avec EUCEN Participation au Steering committee Conférences
Visites d’études Projets européens Relations avec d’autres réseaux FCU

17 La conférence de Bergen (FCU) www. eucen-conf29. uib
La conférence de Bergen (FCU) (28-30 avril 2005) 3 thèmes principaux : Formation Professionnelle continue Reconnaissance des acquis non-formels et informels Formation ouverte et à distance Abordés suivant 3 perspectives : du point de vue politique des états et de l’Union européenne (www.bologna-bergen2005.no ) du point de vue stratégique des institutions, des organisations du point de vue des acteurs académiques, formateurs, actifs

18 Liens avec l’AUF

19 Les diplômes exportés

20 Groupe de travail « certifications et diplômes »
Animateurs N. Beaumier (Aix-Marseille 2) M. Blachère (Paris 5) J.M. Filloque (Brest-UBO) Paris, 23 mars 2005

21 Vie du groupe 3 réunions générales en 2004 64 inscrits
Plusieurs sous-groupes actifs

22 Objets de travail L’avenir des DU dans le cadre du RNCP mais aussi de la mise en place du LMD La question des référentiels de diplômes vue sous deux angles : le référentiel compétences/métiers et le référentiel de certification

23 L’avenir des DU 3 réseaux pour construire des dossiers d’inscription au RNCP Une question ouverte : nécessité et pertinence des DU ? La nouvelle base de données des DU

24 La question des référentiels
Différents types de référentiels.. Collecte et analyse des référentiels existants, mise à disposition Travail approfondi sur les référentiels de certification

25 Échéances Interrogation formelle de la DES sur les DU
Ouverture du site web et mise à disposition : base de données DU, Référentiels… Travail expérimental sur les référentiels de certification et présentation au colloque de juin

26 FOAD Public : Stagiaires FC en France et à l’étranger
Se rapprocher des missions TICE des universités Universités Numériques Thématiques : nécessité d’y participer Documents partageables (contrats,…) Projets C2I ?...

27 Enquête formation 23 universités ont répondu …
Module 1 (Connaissance FCU) pour plus de 40 personnes : une session à Montpellier ou Marseille mi juin, puis une session à Paris en Octobre Module 2 (Gestion financière) pour plus de 20 personnes : une session à Paris en Novembre, pour avoir le temps d’y intégrer les aspects liés à la LOLF Module 3 (Communication) pour moins de 20 demandes : une session sur Paris en Décembre

28 Enquête formation Module 5 (Coûts et tarifs) pour plus de 30 personnes : une session sur Lyon en Juin et une sur Paris en Octobre [ce module parlant de coûts consolidés, il intègre naturellement les éléments de base LOLF] Module 6 (International) pour plus de 20 personnes : une session à Paris en Octobre Module 7 (Qualité) pour une vingtaine de personnes : une session à Paris en Novembre

29 Enquête formation Formation de responsables : 8 établissements intéressés, travailler le contenu … Les propositions supplémentaires sont autour de la LOLF (mais intégré dans les modules existants), de la loi FP (voir à l’issue du colloque la pertinence d’un module de formation) et des aspects référentiels (voir en GT Certification si la construction d’un module est envisageable)

30 Colloque CDSUFC Poitiers

31 Projet colloque DAEU

32 Site WEB

33 PAUSE REPAS … Reprise à 14h précises « Après-midi VAE »

34 Commission VAE - MENESR
François Fillon a confié au Professeur Benhamou une mission d’évaluation de la mise en œuvre de la VAE. Il doit remettre un rapport pour la fin du mois de juin 2005

35 Objet de la mission Etablir un état des lieux des pratiques des moyens et des résultats des dispositifs VAE suivis par le Ministère ( une attention particulière devra être accordée dans le domaine des métiers des service à la personne et dans les métiers techniques) Faire des propositions pour une meilleure lisibilité de l’offre VAE sur le marché de l’emploi et dans l’enseignement supérieur.

36 Faire des propositions pour une harmonisation des outils d’enseignement et d’évaluation des compétences, des aptitudes et des savoirs, intégrant les T.I.C. Faire des propositions pour une meilleure coordination des moyens et des services En interne du Ministère Au niveau des autres ministères

37 Méthode de travail 1 bureau
Auditions d’experts (séminaire de 3 jours : mars) Visites et entretiens

38 Jour 1 - deux ateliers : Jour 2 - deux ateliers :
1 sur l’enseignement secondaire 1 sur l’enseignement supérieur Jour 2 - deux ateliers : 1 sur le secteur social et santé 1 sur les autres domaines (industriel et tertiaire)

39 Jour 3 matin - deux ateliers :
1 sur la VAE en Europe 1 sur les TIC au service de la VAE et de l’après VAE Jour 3 après-midi : La VAE dans le domaine de la santé Débat avec les partenaires sociaux

40 Les interventions de la CDSUFC
B. Froment: Le réseau VAE des Universités A. Veilhan VAP 85 et VAE J.M. Filloque Les référentiels M. Carette La prescription F. Uebersfeld Le plan d’accompagnement des acteurs B. Sircoglou Les incidences financières

41 Autres intervenants universitaires invités
M. Feutrie Les conceptions de la VAE en jeu dans l’enseignement supérieur G. Dechy La VAE à l’UVHC B. Granger Les universités sélectives ex: Paris9 D. Pezza Présentation validexper (Paris 8,12,13, Marne la Vallée) F. Rogard Présentation Acte (UVSQ)

42 Les idées développées Affirmation du rôle des universités en matière:
De conseil D’accompagnement De validation Et de suivi des prescription Financements

43 Activité GT VAE 2 réunions depuis la dernière AG
Axe de travail : information sur l’évolution du contexte Actions à mener cette année Elaboration d’un guide VAE des universités françaises Site de la conférence Accompagnement à distance VAE/LMD Recensement des pratiques en matière de tarification et de rémunérations des acteurs (actualisation) Suites du plan d’accompagnement des acteurs

44 Activité GT VAE : réalisé
VAE/LMD Note présentée à l’AG Recensement des besoins de formations Formation des membres des jurys Des accompagnateurs Sensibilisation des « décideurs »

45 Positionnement VA / VAE
Arrêtés relatifs aux grades de L et M Rappel les « attendus » de l’annexe descriptive au diplôme Rappel courrier DES du 10 juin 2004 de l’adjoint au directeur de l’enseignement supérieur JP KOROLITSKI  Décret du 24 avril 2002 sur la VAE 

46 Proposition du GT VAE Dans le cadre du LMD, il n’existe que 3 niveaux de diplôme : la licence, le master et le doctorat … seuls ces 3 diplômes peuvent faire l’objet d’une demande de VAE L’obtention d’un L nécessitant la validation de 180 crédits et celui d’un M la validation de 120 crédits, le positionnement en cours de parcours d’un L ou d’un M ne peut se faire que par VAE -qui valide- et non par VAP85 -qui dispense- si l’on veut ensuite, être en mesure de délivrer le diplôme au candidat et rédiger l’annexe descriptive

47 Proposition du GT VAE Ceci restreint de fait (sauf si le candidat ne souhaite pas se voir délivrer la totalité du diplôme), l’utilisation de la VAP85 (accès à une formation par dispense du titre requis) à l’inscription au 1er semestre du L ou au 1er semestre du M (sauf cas des LP….) ou à l’inscription pour la totalité du parcours (L ou M) en amont d’ une procédure de VAE qui vise à obtenir une certification pour laquelle le candidat ne dispose pas du titre requis

48 Rendez-vous à Poitiers
Merci à tous, Rendez-vous à Poitiers …et « bon vent » à la CDSUFC


Télécharger ppt "Assemblée Générale du 24 mars 2005"

Présentations similaires


Annonces Google