La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PLAN Présentation du projet Tox-Didact : état davancement Le public cible de Tox-Didact La mise en place du partenariat La communication sur Tox-Didact.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PLAN Présentation du projet Tox-Didact : état davancement Le public cible de Tox-Didact La mise en place du partenariat La communication sur Tox-Didact."— Transcription de la présentation:

1

2 PLAN Présentation du projet Tox-Didact : état davancement Le public cible de Tox-Didact La mise en place du partenariat La communication sur Tox-Didact Le développement informatique : cédérom et site Internet Bilan

3 TOX-DIDACT Tox-Didact est un logiciel multimédia interactif de formation et dautoformation en Toxicologie Tox-Didact est à ce jour constitué de 40 modules en cours de validation, chacun dentre eux traitant dune intoxication et sappuyant sur un cas clinique réel

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18 SITE INTERNET DE TOX-DIDACT

19

20

21

22 PUBLIC CIBLE Les étudiants en Médecine et Pharmacie Les enseignants en Toxicologie et Pharmacologie notamment (cours) Principalement : Dans un avenir plus ou moins proche : Les urgences Les centres antipoison La médecine du travail En France comme à létranger (francophonie)

23 MISE EN PLACE DU PARTENARIAT (1) Le GATOX (Groupement Associé des Enseignants de Toxicologie de France) : contenu médical avec expertise LÉcole polytechnique de lUniversité de Nantes : didactique multimédia et informatique avec expertise Le Ministère et la Région des Pays-de-la-Loire : apports financiers Des établissements étrangers (Centre Antipoison de Rabat, Hôpital Bach Mai de Hanoi...) : contenu médical Les Facultés de Médecine et de Pharmacie, et le CHU de Nantes : contenu médical et documents multimédias

24 Cette coopération permet : La récupération de scénarii médicaux nombreux et variés (aujourdhui 40 modules dont plusieurs cas cliniques étrangers) MISE EN PLACE DU PARTENARIAT (2) Richesse du contenu du logiciel accrue La fiabilité des données médicales grâce à plusieurs expertises successives, menées par différents spécialistes (conseil scientifique) Une ossature optimisée et un bon fonctionnement du logiciel Une meilleure répartition des tâches Une promotion du produit plus aisée (raisons géographiques…)

25 À linverse, des difficultés se révèlent : MISE EN PLACE DU PARTENARIAT (3) Une gestion très complexe du projet à cause dune coordination de la contribution de chacun rendue délicate (disponibilités non concordantes), et de léloignement géographique (communication laborieuse avec létranger) Limpossibilité dinviter, par exemple, les membres du GATOX à venir effectuer une expertise minutieuse de leurs propres modules sur le site de Nantes (où tout est centralisé) par manque de budget Efficacité amoindrie au niveau de lexpertise et de lenrichissement des modules, de ce point de vue Une récupération massive de scénarii trop rapidement

26 MISE EN PLACE DU PARTENARIAT (4) En résumé, disproportion apparente entre les aides financières allouées au projet, lampleur de ce dernier et les échéances fixées en conséquence (pour nous, il est inconcevable de parachever Tox- Didact dans les plus brefs délais) Ainsi, il est regrettable de ne pas être en mesure de profiter pleinement des avantages offerts par un tel partenariat.

27 1 ére étape : COMMUNICATION SUR TOX-DIDACT (1) Participation à des colloques sur lenseignement, la formation et le multimédia (ADMES-AIPU, IPM 2000, BARCELONE, FÈS…) afin : de prendre des contacts avec des professionnels du domaine (collaborations…) dévaluer et comparer notre produit par rapport à des applications similaires (sur le plan de la portée) de recueillir des critiques constructives sur le logiciel

28 COMMUNICATION SUR TOX-DIDACT (2) 2 nde étape : Vers la fin de la réalisation du logiciel, démonstrations multipostes, à laide despaces pédagogiques multimédias (ex : le système NetStar de la société Edu 4 de Thouaré-sur-Loire), dans diverses UFR de Médecine et de Pharmacie, pour faire connaître cet outil pédagogique aux : Enseignants en Toxicologie et Pharmacologie Étudiants en Médecine et en Pharmacie

29 COMMUNICATION SUR TOX-DIDACT (3) En parallèle : La création dun site Internet dédié dans un premier temps à la promotion du logiciel Tox- Didact (historique, modules de démonstration en ligne…) et à la prévention grand public (fiches sur de nombreux toxiques) Cest également un moyen simple et peu coûteux de nouer des contacts avec dautres spécialistes (adresses électroniques, forums de discussions…)

30 COMMUNICATION SUR TOX-DIDACT (4) Dans une deuxième phase, le site proposera : Des mises à jour régulières du logiciel (ajout de cas cliniques, compléments de modules existants…), ce que ne permet pas le support CD-ROM à prix nul Des formations à distance interactives en réseau, avec la présence dun tuteur qui pourra échanger avec les étudiants connectés au groupe de travail concerné, tout ceci dans le contexte dune université virtuelle Projet Multimédia Site Internet incontournable

31 DÉVELOPPEMENT INFORMATIQUE (1) Spécifications et Maquettage Logiciel multimédia interactif modulaire, exécutable sous Windows (95, 98 et NT principalement) et Mac OS Portabilité sur Internet : considérer en permanence les articulations entre le support CD-ROM et le support Web Définition de la structure globale de lapplication avec une programmation souple, évolutive (pour la pérennité du produit), modulaire, de maintenance simple et «compatible » Internet Maquettage avec détermination de la charte graphique, des types de questions et du fonctionnement général : cette étape a été réalisée très tôt (études de faisabilité…), avant le financement

32 DÉVELOPPEMENT INFORMATIQUE (2) Comme cest le cas de plus en plus fréquemment avec les commissions européennes dexpertise des projets multimédias, il serait sans doute préférable quune première aide financière de lÉtat intervienne juste avant le maquettage ; et quen fonction des différentes études qui sensuivent, une discussion sengage sur le budget minimal à considérer pour mener à bout le projet en temps voulu Ceci éviterait des déséquilibres entre objectifs et budget. En outre, les initiateurs du programme seraient dans lobligation dexpliciter très précisément leur cahier des charges et leur mode dorganisation, et ce juste avant la mise en œuvre à proprement dit

33 DÉVELOPPEMENT INFORMATIQUE (3) Choix des langages de programmation Authorware 4.0, complété par du C++ (pour le squelette de lapplication) Director 6.0 et Xres 3.0 (pour les animations) HTML (pour les cours, la bibliographie, le site...) Java et Javascript (pour le site et les programmes annexes associés) Composants Shockwave (technologie Macromedia), pour la mise en ligne de cas cliniques (avec logiciels FTP)

34 DÉVELOPPEMENT INFORMATIQUE (4) Quelques points positifs : Obtention simple et prompte dune interface Utilisateur ergonomique et attrayante (avec une forte interactivité) Programmation tout à fait abordable avec une certaine qualité (pour les images…) Bonne portabilité sur Internet (Shockwave…) et Mac OS Mais... Programmation lourde, peu souple et limitée (malgré les plus apportés par les Xtras) sous Authorware Langage inadapté aux gros projets modulaires

35 DÉVELOPPEMENT INFORMATIQUE (5) Un langage compilé orienté objet comme Java aurait davantage convenu à Tox-Didact. Les notions de bibliothèques, de classes, dhéritage auraient été dune grande utilité pour parvenir à un module générique, avec des modifications qui se seraient répercutées dans chacun des modules de même structure. En conclusion : NB : Pour les animations, des logiciels comme Flash ou Power Point auraient engendré une meilleure qualité graphique (pixélisation moins apparente…)

36 DÉVELOPPEMENT INFORMATIQUE (6) Les équipes de développement Stagiaires dIUT et de BTS en informatique et techniques du multimédia Stagiaires élèves ingénieurs de lÉcole polytechnique de lUniversité de Nantes Emplois courtes durées délèves ingénieurs Un chef de projet, à plein temps à Nantes, coordonnant les équipes médicales et les équipes dinformaticiens (étudiant en fin détudes ou ingénieur diplômé, dans le domaine de linformatique)

37 DÉVELOPPEMENT INFORMATIQUE (7) Les avantages : Dynamisme, apport dun nouveau souffle à chaque changement déquipe, Coût de revient relativement faible Contribution à la formation des étudiants au monde de lentreprise, et ce compte tenu de notre organisation Les inconvénients : Avancement par à-coups et lenteur générale dus aux temps dadaptation à chaque renouvellement déquipe Résolution des problèmes techniques moins évidente, et qualité du travail non optimale (même si les expertises sont rigoureuses)

38 BILAN En définitive, par un manque de budget conséquent, la gestion de ce projet ne sassimile pas vraiment à une organisation professionnelle. En effet, lenregistrement des commentaires sonores et le graphisme nont pas été sous- traités, ce qui procure une qualité somme toute moyenne sur ce point. De plus, le logiciel prend forme lentement... En contrepartie, les nombreux participants à Tox-Didact font preuve de motivation, de détermination, et dans quelque temps (délais ?), ce logiciel devrait constituer une véritable innovation dans lenseignement de la Toxicologie et de la Pharmacologie, surtout à laube dune ère Multimédia/Internet


Télécharger ppt "PLAN Présentation du projet Tox-Didact : état davancement Le public cible de Tox-Didact La mise en place du partenariat La communication sur Tox-Didact."

Présentations similaires


Annonces Google