La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SPAR Roye 07.10.2009 Etude de lefficacité et de la tolérance des orthèses de repositionnement mandibulaire dans le SAS Francis MARTIN (CH Compiègne) Antoine.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SPAR Roye 07.10.2009 Etude de lefficacité et de la tolérance des orthèses de repositionnement mandibulaire dans le SAS Francis MARTIN (CH Compiègne) Antoine."— Transcription de la présentation:

1 SPAR Roye Etude de lefficacité et de la tolérance des orthèses de repositionnement mandibulaire dans le SAS Francis MARTIN (CH Compiègne) Antoine Geraads (CH Auxerre), Lionel Lerousseau (CH Antibes), Jean Jacques Larzul (CH Quimper), … Collège des Pneumologues des Hôpitaux Généraux

2 SPAR Roye Traitement du SAS PPC = référence Orthèses endo-buccales Proposées pour sujets minces jeunes SAS modérés sans contre-indication Clinical Review (Cistulli P.A., Sleep Medicine, avril 2004) Treatment of snoring and obstructive sleep apnea with mandibular repositioning appliances

3 SPAR Roye Étude OAM CPHG Objectif principal Mesurer lefficacité et la tolérance des ORM Objectifs secondaires Proposer une procédure Déterminer les meilleures indications

4 SPAR Roye Étude OAM CPHG Etude prospective multicentrique 142 patients 13 centres Inclusions 01/06/2006 au 31/12/2007

5 SPAR Roye Étude OAM CPHG ANTIBES (JM Chavaillon, L Lerousseau) AUXERRE (A Geraads) CHEVILLY-LARUE (AS Veyer, D Baud) COMPIEGNE (F Martin) CENTRE ED. RIST (JM Bedicam) EVREUX (E Devin) GRASSE (M Figueredo) LE CREUSOT (G Gonzalez) LE HAVRE (C Guyonnaud) PAU (M Benichou) QUIMPER (JJ Larzul) ROUBAIX (N Just) TOULON (J Steinbauer)

6 SPAR Roye Étude OAM CPHG Inclusion 18 à 75 ans Symptomatiques, jamais traités IAH > 10 Suivi un an Exclusion CI locale Échec ou refus de PPC

7 SPAR Roye Deux modèles dorthèses Artech médical Narval

8 Plan clinique de prise en charge du patient Pré-inclusion J1 Inclusion J7 Mise en place de lorthèse J15 à J21 Fin adaptation à lorthèse J30 Examen clinique Enregistrement polygraphique Echelle dEpworth Questionnaire de qualité de vie* Critères dinclusion buccodentaires Prises dempreintes J 90 J180 J 360 Enregistrement polygraphique Echelle dEpworth Questionnaire de qualité de vie Questionnaire de satisfaction et de tolérance Fin de létude SPAR Roye

9 Evaluation jusquà un an Enregistrements polygraphiques J0 - J90 - J180 - J360 Qualité de vie Questionnaires Échelles analogiques

10 SPAR Roye

11

12

13 Etude OAM CPHG Résultats

14 SPAR Roye

15 Evolution de lindice dapnées-hypopnées sur 1 an chez les patients traités en première intention pour SAOS par orthèse davancée mandibulaire SPAR Roye

16

17 Evolution du score dEpworth sur 1 an chez les patients traités en première intention pour SAOS par orthèse davancée mandibulaire SPAR Roye

18

19

20

21

22 Caractéristiques identiques (âge - IMC - IAH - symptômes ) 129 inclus – 23 exclus succès - échecs

23 SPAR Roye IAH J90/J0 0.5 : 76 « succès », 27 « échecs » J0J90J180J360 IAH suc IAH éch Epw suc Epw éch

24 SPAR Roye CritèresJ0J90J180J360 N Moyenne+/- ET N Moyenne+/- ET N Moyenne+/- ET N Moyenne+/- ET Indice dapnées-hypopnées (IAH) 40,6 17,711,7 9,1 Score dEpworth 12,8 8,15,9 6,2 Qualité de vie (échelles visuelles analogiques) Fatigue au réveil* 33,256,973,674,2 Gêne liée aux ronflements* 20,1 58,765,9 62,1 Evolution des critères defficacité du traitement par orthèse davancée mandibulaire chez 40 patients ayant un indice dapnées-hypopnées >30 à linclusion

25 SPAR Roye SAS sévères (IAH >30) J0J90J180J360 IAH Epworth Gêne mat fatigue Gêne ronflement

26 SPAR Roye Conclusions Les OAM sont efficaces et bien tolérées Leffet se maintient à un an Aucun critère ne permet au départ de prévoir lefficacité (âge, sexe, IMC, IAH)


Télécharger ppt "SPAR Roye 07.10.2009 Etude de lefficacité et de la tolérance des orthèses de repositionnement mandibulaire dans le SAS Francis MARTIN (CH Compiègne) Antoine."

Présentations similaires


Annonces Google