La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La ruralité : enjeux contemporains, perspectives daction Roger LE GUEN sociologue ESA Angers Université dété du CMR, août 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La ruralité : enjeux contemporains, perspectives daction Roger LE GUEN sociologue ESA Angers Université dété du CMR, août 2009."— Transcription de la présentation:

1 La ruralité : enjeux contemporains, perspectives daction Roger LE GUEN sociologue ESA Angers Université dété du CMR, août 2009

2 La ruralité : enjeux contemporains, perspectives daction 1 – « Rural / urbain » : une catégorie à discuter 2 – Diversité et dynamique du rural 3 – Les enjeux de la ruralité, terrains daction

3 Ruralité, une réalité « archéologique » ? Liens systématiques villes – campagne Facilité des transports et communications Montée des « territoires » (ville + campagne) Des modes de vie « transversaux » ? Quelle utilité dune réflexion sur la ruralité ?

4 1 – « Rural » : une catégorie à discuter Ce qui concerne « la vie à la campagne »Ce qui concerne « la vie à la campagne » Une équivalence de sens commun : rural = agricoleUne équivalence de sens commun : rural = agricole … contredite par les statistiques publiques… contredite par les statistiques publiques Rural = agricole …+ artisanat + commerce + tertiaire local + résidents actifs (ville) + retraités Une catégorie longtemps classique en sciences socialesUne catégorie longtemps classique en sciences sociales rural / urbain = tensions, inégalités

5 Lagriculture dans la société Lagriculture dans la société (années 2000) Société globale (urbanisation = 75 %) Milieux ruraux (25 % population) Profession agricole 10 % population rurale (< population ouvrière rurale)

6

7 Ressources humaines, agriculture et ruralité en France (1800 – 2000)

8 Indicateurs … (suite) La population active agricoleLa population active agricole 1960 : 30 %1960 : 30 % 2000 : 3 %2000 : 3 % La population ruraleLa population rurale (Communes rurales) 1960 : 37 %1960 : 37 % 2000 : 21 %2000 : 21 %

9 Quatre indicateurs … (suite) Loccupation de lespace 1960 : 70 % de la surface utilisée par lagriculture 2000 : 55 % de la surface utilisée par lagriculture

10 Repères historiques sur limage de la ruralité … Agriculteur, des dénominations génériques neutres... -Cultivateur -Agriculteur -Fermier...

11 Paysan, des images souvent très péjoratives – rustique, lourd, cul-terreux – et même … péquenaud, plouc, bouseux … Repères historiques sur limage de la ruralité …

12 Quelques repères historiques sur les images sociales de la ruralité

13 Un terme aux sens variables Au 12 ème siècle : païsenc (germain), païsantAu 12 ème siècle : païsenc (germain), païsant –« lhomme du pays » Au 16 ème siècle : paysan = nom et adjectifAu 16 ème siècle : paysan = nom et adjectif –terrien, rural, rustique Au 19 ème siècle : controverse / sens = 0Au 19 ème siècle : controverse / sens = 0 –apparition de la référence à « païen » (paganus)

14 Fin 19 ème, le terme « paysan » devient ambiguFin 19 ème, le terme « paysan » devient ambigu –Deux racines différentes homme du pays: conservationhomme du pays: conservation païen: conversionpaïen: conversion Repères historiques sur limage de la ruralité …

15 Un synonyme négatif, contemporain de lurbanisation adjectif évoquant un degré de civilisation inférieur –Air, mœurs, langage –Rustre, grossier, brutal Un substantif de révoltés … –jacques, malandrins, croquants, pastoureaux, bagaudes, rustauds … passé en littérature et dans le monde savant –Hugo, Balzac, Zola –Marx, Proudhon … –catholicisme : superstition, sorcellerie // fidélité des acteurs « manipulables politiquement » = image dindividualistes parfois révoltés des acteurs « manipulables politiquement » = image dindividualistes parfois révoltés

16 A partir du XIX ème siècle : renversement dimage –Une image positive depuis le romantisme, parallèlement au mythe du bon sauvage « êtres dinstinct » : un état proche de la nature Georges Sand, Edmond Michelet, Jean Giono – Vertus physiques et morales, sagesse, bon sens : le paysan est doté de qualités palliant les défauts de lurbain Le pétainisme – Accentuation après 1968 : rural = garant du naturel

17 Dévalorisation / valorisation « Les paysans ne sont pas assez instruits pour penser de travers » Montesquieu Condescendancesentiment dinfériorité Instrumentalisationrévolte

18 « Le complexe dinfériorité dans les campagnes est tel quon voit des paysans multimillionnaires trouver naturel dêtre traités par des petits bourgeois retraités avec une hauteur de coloniaux envers des indigènes » (Simone Weil, 1950) Repères historiques sur limage de la ruralité … 1 ère moitié du XX ème siècle : une infériorité culturelle plutôt renforcée

19 Un balancement permanent de discours Méline, Pétain, Pompidou etc. : conserver –Les contraintes de la terre –Les vertus paysannes –Limpact sociétal Giscard dEstaing, Sarkozy : changer –compétitivité – modernisation De Gaulle, Mitterrand, Chirac : changer en conservant (ou inversement …) –Parler comme les uns, faire comme les autres Ruralité et politique agricole contemporaine

20 Une représentation urbaine « déposée »Une représentation urbaine « déposée » –Être dun territoire : identité porteuse de mémoire –Une état social : plus quun métier –Un handicap culturel : moins que … différent de … Repères historiques sur limage de la ruralité …

21 Synthèse Des significations chargées de plusieurs siècles histoire Une notion qui reste dactualité –2 ème pilier PAC, nouveau gouvernement Un sens fondé sur les territoires –Identité, politique, marché Partir des représentations car Risque de projeter sur cette notion des images, des sentiments, des convictions liés à des « origines familiales », à des « racines culturelles », auxquels on adhère / que lon rejette

22 2 – Diversité et dynamique du rural Nombreuses typologies du ruralNombreuses typologies du rural Lidée de « déclin » domine toutes les typologies jusquaux années 1980Lidée de « déclin » domine toutes les typologies jusquaux années 1980 Lidée de « renaissance » simpose depuis les années 1990 (B. Kayser)Lidée de « renaissance » simpose depuis les années 1990 (B. Kayser)

23 « Rural » : une catégorie à discuter Deux angles danalyse traditionnels en sciences sociales –La relation entre la population et lespace Le rural est défini « en creux » (lurbain = > 2500 hbts agglomérés) –Les rapports socio-politiques entre villes et campagnes Ville = territoire concentrant les pouvoirs politiques et administratifs

24 « Rural » : une catégorie à discuter Les territoires ruraux sont divers –Les communes sont des produits historiques de très longue durée (80 % > 4000 ans) –La France rurale est le « triomphe des terroirs / des localités » (cf. F. Braudel) Comment est caractérisée cette diversité ?

25 Espaces à dominante rurale –Rural sous faible influence urbaine 8800 communes Communes ou unités urbaines, 20 % ou + des actifs résidents travaillant dans une aire urbaine –Pôles ruraux 335 pôles, 594 communes Communes ou unités urbaines comptant 2000 emplois ou + et dont le nb. demplois est supérieur au nb. dactifs résidents –Périphérie des pôles ruraux 7893 communes Communes ou unités urbaines, 20 % ou + des actifs résidents travaillant dans un pôle rural –Rural isolé communes Communes ou unités urbaines, nétant ni sous faible influence urbaine, ni des pôles ruraux, ni à la périphérie des pôles ruraux

26 Espaces à dominante urbaine Aires urbaines –Pôles urbains 361 pôles, 2813 communes Unités urbaines (agglo) comptant 5000 emplois ou + –Couronnes périurbaines 7893 communes Communes ou unités urbaines, 40 % ou + des actifs résidents travaillant dans laire urbaine Communes multipolarisées 2537 communes Communes ou unités urbaines, 40 % ou + des actifs résidents travaillant dans plusieurs aires urbaines, sans atteindre ce seuil avec 1 seule dentre elles

27 Catégories de « territoires vécus » (DATAR, INSEE, INRA) % communes % population % emploi Pôles urbains 7,760,771,6 Communes péri urbaines 21,612,26,7 Communes multipolarisées 6,93,52,0 Rural sous faible influence urbaine 24,38,96,2 Pôles ruraux 1,63,74,7 Périphérie de pôles ruraux Rural Isolé 8,029,92,18,91,17,7

28 des territoires diversifiés des territoires diversifiés

29 Dynamiques du rural

30 La démographie des espaces ruraux de 1990 à 2000 Des territoires ruraux divers

31 Des enjeux divers... Cette diversité se décline à une échelle locale : - entre cantons, entre communes - en fonction des : - relations entre les groupes professionnels et sociaux (ambiance, identité) - modes de gestion de la collectivité locale - dynamiques intercommunales Lattractivité des communes est hétérogène Les liens sociaux et les formes institutionnelles représentent un enjeu de développement local

32 - le temps daccès devient un enjeu essentiel pour lusage et la valeur des territoires - la position par rapport à - et la relation avec - des pôles urbains devient prépondérante Deux déterminants de la qualification territoriale locale Pressions ++ des collectivités / terres agricoles (habitat, transport, loisirs) Déficit de contre-pouvoirs issus de lespace rural (agriculteurs / autres ruraux ; ruraux / urbains)

33 Ruralité, société

34 Un renversement démographique sensible rural / urbain En dix ans : ,2 millions durbains sont allés résider dans les campagnes périurbaines et 2,2 millions durbains sont allés résider dans les campagnes périurbaines et 1,8 million dans les campagnes rurales 1,8 million dans les campagnes rurales 1,3 million de ruraux périurbains sont partis en ville 1,3 million de ruraux périurbains sont partis en ville + 1,4 million de « ruraux-ruraux » + 1,4 million de « ruraux-ruraux » Depuis 2000, la croissance démographique des communes rurales se poursuit : Campagnes périurbaines : + 1,4 % de pop. par an Campagnes périurbaines : + 1,4 % de pop. par an Campagnes rurales : + 0,8 % de pop. par an Campagnes rurales : + 0,8 % de pop. par an (période ) Perrier-Cornet, 2002 ; enquête Inra-Datar-Credoc

35 Qui va résider dans les campagnes françaises ? Campagnes périurbaines Campagnes rurales Des urbains actifs 49 % 41 % Des urbains retraités 6 % 14 % Des urbains « autres inactifs » (enfants, scolaires, …) 41 % 37 % Des étrangers 5 % 9 % 100 % Insee, Rcst pop Perrier-Cornet, 2002 ; enquête Inra-Datar-Credoc

36 Les retraités et lespace rural Aujourdhui, près de 5 millions de retraités dans les campagnes françaises : - 9 % habitaient en ville dix ans plus tôt - et 1 % à létranger En 10 ans : urbains sont allés vivre à la campagne / retraite et ruraux sont allés vivre leur retraite en ville Les retraités venus de létranger sinstallent pour moitié dans les pôles urbains, pour moitié dans les campagnes Perrier-Cornet, 2002 ; enquête Inra-Datar-Credoc

37 Avez-vous lintention, dans les prochaines années, daller habiter dans une petite commune (à la campagne, au bord de la mer ou à la montagne) ou dans une zone rurale ? Avez-vous lintention, dans les prochaines années, daller habiter dans une grande ville ou dans une zone urbaine ? Champ : enquêtés déclarant habiter en zone urbaine, soit 58 % de la population Champ : enquêtés déclarant habiter en zone rurale, soit 42 % de la population Perrier-Cornet, 2002 ; enquête Inra-Datar-Credoc

38 Pour quelle raison principale avez-vous lintention daller habiter dans une petite commune ou dans une zone rurale ? (Classement par ordre décroissant de la première réponse) 1 ère réponse 2 ème réponse Ensemble Lenvironnement et le cadre de vie y sont meilleurs Pour pouvoir accéder à la propriété Pour les conditions de vie et léducation des enfants Pour la retraite81119 Les locations sont moins chères7714 Moi (ou mon conjoint) sommes originaires du milieu rural Pour la famille, les amis369 Pour le travail325 Autre123 Ne sait pas04 Total100 Champ : urbains déclarant avoir lintention de sinstaller dans une petite commune ou en zone rurale, soit 15 % de la population - (en %) Perrier-Cornet, 2002 ; enquête Inra-Datar-Credoc

39 Agriculture - acceptabilité- nature - coexistence - sécurisation des aliments Espace rural RuralitéUrbanité - identité, services / accueil Les demandes sociales / ruralité

40 Trois figures de la campagne en tensions Campagneressource Le rural productif Campagnenature Les espaces ruraux comme espaces naturels Campagne cadre de vie Le rural résidentiel et récréatif Lespace support dactivités économique Lespace réservé : conservation, préservation, prévention Lespace consommé Léconomie résidentielle

41 3 - Les enjeux de la ruralité, terrains daction Urbain / ruralUrbain / rural Segmentation / intégration des professionsSegmentation / intégration des professions Coupure réalité matérielle / symboliqueCoupure réalité matérielle / symbolique Tensions local / globalTensions local / global Coupures et ponts intergénérationnelsCoupures et ponts intergénérationnels

42 1 - Urbain / rural La montée des grandes collectivités urbainesLa montée des grandes collectivités urbaines Un rural de + en + fabriqué par lurbainUn rural de + en + fabriqué par lurbain Déséquilibre des équipements collectifs matériels et intellectuels aux dépens du rural profondDéséquilibre des équipements collectifs matériels et intellectuels aux dépens du rural profond

43 2 - Segmentation / intégration // professions Spécialisation croissante des métiers, entre et à lintérieur des professionsSpécialisation croissante des métiers, entre et à lintérieur des professions –efficacité sectorielle ; difficultés de compréhension / mondes différents Multiplication dinstitutions de représentationMultiplication dinstitutions de représentation –« assurance » ; inerties organisationnelles ; décalages / réseaux Changement des contenus et des frontières de métiersChangement des contenus et des frontières de métiers –Débats / conflits ; conservation / invention Politique et marché = coopération territoriale ++Politique et marché = coopération territoriale ++

44 3 - Tensions réalité matérielle / symbolique Montée de linformation comme facteur de productionMontée de linformation comme facteur de production –nouvelle sélectivité sociale / contenu du travail (dévalorisation du « concret matériel ») Montée de lenjeu « image »Montée de lenjeu « image » –/ personnes, produits et territoires Déréalisation de lagriculture et de lalimentationDéréalisation de lagriculture et de lalimentation –passage du sentiment de « trop plein » à la peur de manquer –Mythification de la nature

45 4 - Tensions entre niveaux local / global Complexification et distanciation du niveau globalComplexification et distanciation du niveau global –Sentiments de manipulation, dimpuissance –Politique de subsidiarité, relocalisation Survalorisation du niveau localSurvalorisation du niveau local –Proximité, particularité, origine

46 5 - Coupures et ponts intergénérationnels Les années : conflit intergénérationnelLes années : conflit intergénérationnel –JAC, CNJA ; dans les familles ; mouvements sociaux Disparition de cette forme de lutte socialeDisparition de cette forme de lutte sociale –Distance entre générations –Double affaiblissement « laccueil de linnovation »« laccueil de linnovation » la « transmission de la mémoire »la « transmission de la mémoire » Des enjeux de transmission culturelle / nouveau contexte sociodémographiqueDes enjeux de transmission culturelle / nouveau contexte sociodémographique –Modèles territoriaux de travail et de vie –Changements institutionnels –Redéfinition des processus de solidarité

47 En forme de conclusion

48 Ruralité et catholicisme social Laction catholique spécialisée : le « milieu professionnel », base du militantismeLaction catholique spécialisée : le « milieu professionnel », base du militantisme –Le travail comme fondement identitaire Ambiguïté de cette notion en milieu rural / JAC et MFRAmbiguïté de cette notion en milieu rural / JAC et MFR –Le milieu, entre espace et classe La montée du territoire : MRJC, CMR etc.La montée du territoire : MRJC, CMR etc. –milieux naturel / social –réflexions / modes de vie –recherche de nouvelles identités politiques Repères historiques sur limage de la ruralité …

49 Que faire ? La coopération locale urbains – rurauxLa coopération locale urbains – ruraux –le rapport au territoire de travail et de vie –la citoyenneté Coopération culturelle interprofessionnelleCoopération culturelle interprofessionnelle –les comprendre –entretenir la souplesse intellectuelle et organisationnelle –construire des ponts Valorisation des métiers du vivantValorisation des métiers du vivant –et des cursus quils permettent

50 Que faire ? Tout est global, tout est localTout est global, tout est local –Une fausse opposition –Aider à penser développement et interactions Des pontages intergénérationnelsDes pontages intergénérationnels –Accueillir les « entrants » –Conserver les liens / « sortants » –Construire des nouvelles cultures

51 « Lopposition entre lavenir et le passé est absurde. Lavenir ne nous apporte rien, ne nous donne rien ; cest nous qui pour le construire, devons tout lui donner, lui donner notre vie elle-même. Mais pour donner il faut posséder, et nous ne possédons dautre vie, dautre sève, que les trésors hérités du passé et digérés, assimilés, recréés par nous. » Simone Weil, philosophe, 1943

52 « Celui qui chemine sait que le chemin nest pas tracé davance. Le chemin se fait en marchant » Antonio Machado


Télécharger ppt "La ruralité : enjeux contemporains, perspectives daction Roger LE GUEN sociologue ESA Angers Université dété du CMR, août 2009."

Présentations similaires


Annonces Google