La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Economie Contemporaine - ICN 2 Economie Contemporaine Deuxième partie: Structures de marché et stratégies concurrentielles Séance 2: Survivre en environnement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Economie Contemporaine - ICN 2 Economie Contemporaine Deuxième partie: Structures de marché et stratégies concurrentielles Séance 2: Survivre en environnement."— Transcription de la présentation:

1 Economie Contemporaine - ICN 2 Economie Contemporaine Deuxième partie: Structures de marché et stratégies concurrentielles Séance 2: Survivre en environnement concurrentiel Professeur: Dr Carine Sonntag

2 Economie Contemporaine - ICN 2 I- La décision de production en CPP La demande de la firme compétitive - Le producteur vend toutes ses unités au prix de marché quel que soit son niveau de production. - Si le producteur essaie daugmenter le prix, les ventes tombent à zéro. P = D = MR = AR La maximisation du profit requiert : MC(q) = MR = P

3 Economie Contemporaine - ICN 2 Choix du niveau de production de court terme En combinant lanalyse des coûts et de la production avec celle de la demande, on détermine le niveau de production et la profitabilité de la firme.

4 Economie Contemporaine - ICN 2 Choix du niveau de production de court terme Résumé des décisions de production –Le Profit est maximisé lorsque MC = MR –Si P > ATC le profit est positif –Si AVC < P < ATC la firme produit mais réalise des pertes –Si P < AVC < ATC la firme ferme.

5 Economie Contemporaine - ICN 2 La courbe doffre de la firme concurrentielle Loffre correspond au niveau doutput réalisé pour chaque niveau de prix –Si P = P 1, alors q = q 1 – Si P = P 2, alors q = q 2 Observations: – P = MR – MR = MC – P = MC

6 Economie Contemporaine - ICN 2 Prix MC Quantités produites AVC ATC P = AVC P1P1 P2P2 q1q1 q2q2 S = MC au dessus de AVC Seuil fermeture La courbe doffre de la firme

7 Economie Contemporaine - ICN 2 La courbe doffre de la firme concurrentielle Réponse de la firme à une variation du prix des inputs –La firme change son niveau de production (output) de sorte que le coût marginal de production reste égal au prix.

8 Economie Contemporaine - ICN 2 La courbe doffre de la firme concurrentielle Prix Quantités $5 MC 1 MC 2 q1q1 q2q2 Coût des inputs Augmente. Déplacement de MC en MC 2 q diminue en q s.

9 Economie Contemporaine - ICN 2 Choix de production sur le long terme Sur le LT, une entreprise peut modifier son utilisation de tous ses inputs, y compris sa taille. Hyp : libre entrée et libre sortie sur le marché La règle de profit nul : – Si R > wL + rk, les profits économiques sont positifs – Si R = wL + rk, les profits sont nuls, toutefois la firme perçoit un taux de rentabilité normal, indiquant que la branche est concurrentielle – Si R < wl + rk, doit sortir du marché

10 Economie Contemporaine - ICN 2 Choix de production sur le long terme Conséquence de lhypothèse de libre entrée et sortie – La réponse de LT aux profits de CT est daugmenter la production et les profits. – Les profits attirent dautres producteurs. – Davantage de producteurs augmentent loffre sur le marché ce qui diminue le prix de marché.

11 Economie Contemporaine - ICN 2 S1S1 Output par unité de prod $40 LAC LMC D S2S2 P1P1 Q1Q1 q2q2 FirmeIndustrie $30 Q2Q2 P2P2 Profit attire firmes nouvelles Offre augmente jusquà profit = 0

12 Economie Contemporaine - ICN 2 Léquilibre de LT en CPP 1) MC = MR 2)P = LAC Pas dincitations à entrer ou sortir Profit = 0 3) Equilibre au prix de marché

13 Economie Contemporaine - ICN 2 Léquilibre de concurrence implique deux conséquences : –Une en termes de stratégie individuelle des firmes dans un environnement concurrentiel (II-) –Un en termes de bien-être social, justifiant la défense et le développement denvironnements concurrentiels (III-)

14 Economie Contemporaine - ICN 2 Supposons que le coût total dune entreprise concurrentielle soit de TC = Q + Q2 et que la quantité produite Q, soit vendue à une prix, P de 90. Combien de quantités doit produire la firme pour maximiser sont profit ? A. 0 B. 20 C. 40 D. 90

15 Economie Contemporaine - ICN 2 Supposons que le coût marginal dune entreprise concurrentielle soit MC = 3Q. Lentreprise maximise sont profit en produisant 12 unités de production. Le prix de marché unitaire est de A. 3. B. 36. C D. Plus dinformations sont nécessaires pour répondre à la question.

16 Economie Contemporaine - ICN 2 II- La taille optimale de production Managers ont peu de contrôle sur le prix de leur produit. Ils se concurrencent sur la base des coûts de production. Les entreprises parfaitement concurrentielles vont finir par gagner des profits économiques nuls parce que lentrée des concurrents va rapidement faire diminuer les profits excessifs sur le marché concurrentiel.

17 Economie Contemporaine - ICN 2 II- La taille optimale de production Equilibre tel que défini est basé sur une échelle de production donnée (Courbes de coûts de court terme données) Toutefois les entreprises peuvent choisir leur taille optimale de production. A court terme la stratégie optimale est de produire q1 En fonction de la forme des courbes de coûts de long terme, il peut être plus efficace de passer à une échelle de production plus importante.

18 Economie Contemporaine - ICN 2 Choix de production de LT Prix Quantités P = MR SAC SMC q1q1 $40 A B C D A LT, le profit est maximisé lorsque LMC = P(MR). $30 q3q3 q2q2 LAC E G F LMC

19 Economie Contemporaine - ICN 2 Pas dinfluence sur le prix Peuvent trouver des moyens pour diminuer les coûts de production Managers vont passer à une échelle de production au minimum de la courbe de coût moyen de long terme LAC. Vont gagner des profits de court terme positifs (prix supérieurs à SAC). II- La taille optimale de production

20 Economie Contemporaine - ICN 2 Profits économiques positifs attirent nouvelles entreprises, lentrée va modifier la courbe doffre vers la droite en diminuant les prix. Ces nouvelles entreprises vont entrer sur le marché en construisant des implantations à cette taille de production optimale de long terme, jusquà ce que les profits économiques soient épuisés et que le prix de marché égalise les coûts moyens de long terme. II- La taille optimale de production

21 Economie Contemporaine - ICN 2 Economies et Déséconomies déchelles – Economies déchelles Augmentation de la production plus que proportionnelle à laugmentation des coûts de production. – Déséconomies déchelles Augmentation de la production plus que proportionnelle à laugmentation des coûts de production.

22 Economie Contemporaine - ICN 2 – E C < 1: MC < AC Economies déchelle décroissantes – E C = 1: MC = AC Economies déchelle constantes – E C > 1: MC > AC Déséconomies déchelle croissantes

23 Economie Contemporaine - ICN 2 Une plus grande échelle de production réduit dabord, puis augmente le coût moyen de production. Il existe une taille de production optimale pour minimiser le coût moyen de production. Economies déchelle: partie décroissante du LRAC (MC < AC) Déséconomies déchelle: partie croissante du LRAC (MC > AC) II- La taille optimale de production

24 Economie Contemporaine - ICN 2 Facteurs créateurs déconomies déchelles : –Spécialisation et division du travail – learning by doing –Facteurs technologiques –Lutilisation de pratiques automatisées II- La taille optimale de production

25 Economie Contemporaine - ICN 2 Etudes de cas

26 Economie Contemporaine - ICN 2 III- Les vertus de la concurrence – Surplus du Consommateur : Bénéfice total ou valeur que les consommateurs reçoivent au delà de ce quils paient pour le bien. – Surplus du Producteur : Bénéfice total ou revenu que le producteur perçoit au delà du coût à produire le bien..

27 Economie Contemporaine - ICN 2 Surplus du producteur Entre 0 et Q 0 Les producteurs reçoivent Un gain net à vendre le produit - Surplus du producteur. Surplus du consommateur Quantités 0 Prix S D 5 Q0Q0 Consommateur C 10 7 Consommateur BConsommateur A Entre 0 et Q 0 Les consommateurs A et B reçoivent un gain net à Acheter le produit- Surplus du Consommateur

28 Economie Contemporaine - ICN 2 Gains et pertes dune décision publique--Surplus des producteurs et des consommateurs Pour déterminer limpact dune décision publique, on peut mesurer le gain ou la perte du surplus des consommateurs et des producteurs.

29 Economie Contemporaine - ICN 2 Variation de surplus lié à une réglementation de prix Quantité Prix S D gain consommateur A - B P max P0P0 Q0Q0 Q1Q1 Q2Q2 A B C

30 Economie Contemporaine - ICN 2 Quantité Prix S D Perte pour producteurs A + C Perte sèche B + C P max P0P0 Q0Q0 Q1Q1 Q2Q2 A B C Variation de surplus lié à une réglementation de prix

31 Economie Contemporaine - ICN 2 Observations: – Perte totale defficacité B + C. – Variation des surplus = (A - B) + (-A - C) = -B - C – La perte sèche représente linefficacité liée au contrôle des prix, la perte du surplus du producteur excède le gain des consommateurs. Variation de surplus lié à une réglementation de prix

32 Economie Contemporaine - ICN 2 B A Effet dun contrôle de prix lorsque la demande est inélastique Quantité Prix S D P0P0 Q2Q2 P max C Q1Q1 B > A le consommateur subit une perte nette.

33 Economie Contemporaine - ICN 2 Prix réglementé au dessus du prix de concurrence Quantité Prix S D P2P2 P0P0 Q0Q0 Q3Q3 A B C Prix = P 2, la quantité demandée est Q 3 Perte sèche B + C Q2Q2

34 Economie Contemporaine - ICN 2 Prix Minimum Quantité Prix S D P0P0 Q0Q0 P min Q1Q1 Q2Q2 Q 2 - Q 3 surproduction.

35 Economie Contemporaine - ICN 2 B A Prix Minimum Quantité Prix S D P0P0 Q0Q0 P min Q1Q1 Q2Q2 surplus du producteur A - C. Surproduction coûteuse D D C

36 Economie Contemporaine - ICN 2 Salaire minimum Quantité Prix S D w0w0 L0L0

37 Economie Contemporaine - ICN 2 Salaire minimum Quantité Prix S D w0w0 L0L0 w min L1L1 L2L2 Chomage

38 Economie Contemporaine - ICN 2 Une diminution du prix de 8 à 6$ implique : 1)Une diminution du surplus du consommateur égal à B. 2)Une augmentation du surplus du consommateur égal à B pour les consommateurs existant et à C pour les nouveaux consommateurs. 3) Une augmentation du surplus des consommateurs, mais seulement pour les consommateurs existant avant la baisse de prix. 4) Une augmentation du surplus du consommateur égal aux aires B+C+D+E.

39 Economie Contemporaine - ICN 2 Quantités Prix 10 9 A D B C Sur le graphique, une augmentation de prix de 9 à 10 implique : A.Une augmentation du surplus du consommateur égal à B. B.Une diminution du surplus du consommateur égal à B pour les consommateurs existant et à C pour les consommateurs sortant du marché. C.Une diminution du surplus des consommateurs, mais seulement pour les consommateurs existant avant la hausse de prix. D.Une augmentation du surplus du consommateur égal à B pour les consommateurs existant et à C pour les consommateurs sortant du marché.

40 Economie Contemporaine - ICN 2 Toujours à propos du graphique précédent, A.Le passage dun prix de concurrence de 9 à un prix de monopole de 10 entraîne une perte sèche de C. B.Le passage dun prix de concurrence de 9 à un prix de monopole de 10 entraîne une perte sèche de B. C.Le passage dun prix de concurrence de 9 à un prix de monopole de 10 entraîne une perte sèche de qui ne peut pas être identifiée sur le graphique

41 Economie Contemporaine - ICN 2 Les fondements de la dérèglementation des marchés Comparaison de la situation de concurrence et de la situation de monopole

42 Economie Contemporaine - ICN 2 Q PP MarchéFirme individuelle DS Q0Q0 P0P0 P0P0 D = MR = P q0q0 LRACLMC Résumé CPP

43 Economie Contemporaine - ICN 2 Le monopole 1) Un vendeur – infinité dacheteurs 2)Un produit (pas de substituts) 3)Barrières à lentrée Le monopoleur représente la partie offre du marché et a un contrôle complet sur les montants offerts à la vente. Les profits sont maximisés au niveau de production pour lequel recette marginale égale coût marginal.

44 Economie Contemporaine - ICN 2 La décision de production du monopoleur

45 Economie Contemporaine - ICN 2 MC AC Quantités par unité de production D = AR MR P* Q* P2P2 Q2Q2

46 Economie Contemporaine - ICN 2 Monopole / CPP Comparaisons Monopole : P > MC CPP : P = MC Le Monopole est rare. Cependant, les décisions de production sur un marché à plusieurs entreprises, dont la demande présente une pente négative, seront telles que le prix excède le coût marginal.

47 Economie Contemporaine - ICN 2 Sources du pouvoir de monopole Pourquoi certaines entreprises possèdent un pouvoir monopolistique considérable alors que dautres en ont peu ou pas ? Le pouvoir de monopole est déterminé par lélasticité de demande de la firme.

48 Economie Contemporaine - ICN 2

49

50 6. est maximisé si MR = MC ou

51 Economie Contemporaine - ICN 2 Le pouvoir de marché se définit comme la capacité à maintenir durablement le prix au- dessus du coût marginal de production. Il se mesure par lindice de Lerner : (P-MC)/P Lindice de Lerner est égal à linverse de lélasticité de la demande. Ne garantit pas les profits qui se mesurent par la différence entre prix et coût moyen.

52 Economie Contemporaine - ICN 2 Pouvoir de marché Scénario: – 4 firmes de parts de marché égales (5 000) pour un marché de brosses à dents à un prix de 1.50.

53 Quantity 10, QAQA /Q/Q /Q/Q ,00030,0003,0005,0007, P = 1.50, élasticité de la demande est Demande de Marché La demande de brosses à dents The demand curve for Firm A depends on how much their product differs, and how the firms compete.

54 P = 1.50, élasticité de la Demande est Quantité 10, QAQA /Q/Q /Q/Q ,00030,0003,0005,0007, DADA MR A Demande de marché Firme A demande plus élastique à cause de la concurrence entre entités E d = -.6. Pouvoir de monopole existe tout de même P > MC. MC A La demande de brosses à dents

55 /Q/Q /Q/Q Quantité AR MR AR MC Q* P* P*-MC Plus la demande est élastique Plus faible est la marge sur le MC.

56 Economie Contemporaine - ICN 2 Supermarchés et boutiques de jeans Supermarchés

57 Economie Contemporaine - ICN 2 boutiques de jeans Supermarchés et boutiques de jeans

58 Economie Contemporaine - ICN 2 Sources du pouvoir de monopole Plus la demande est élastique, plus le prix est proche du coût marginal. Lélasticité de la demande de la firme est déterminée par : 1)Lélasticité demande du marché 2)Le nombre dentreprises 3) Linterraction entre les firmes

59 Economie Contemporaine - ICN 2 Le pouvoir de monopole résulte en des prix plus élevés et des quantités plus faibles. De manière agrégée (consommateurs et producteurs) lexistence dun pouvoir de monopole améliore-t-il ou pas le bien être de la société?

60 Economie Contemporaine - ICN 2 B A Perte sèche A cause de prix plus élevés, Les consommateurs perdent A+B et le producteur gagne A-C. C Quantités AR MR MC QCQC PCPC PmPm QmQm /Q Perte de surplus du consommateur Le coût social du pouvoir de monopole

61 Economie Contemporaine - ICN 2 Les enseignements de lanalyse Néo- classique : lapproche structuraliste de la concurrence Le pouvoir de marché dépend étroitement de la structure de marché et du comportement des firmes. Ecole « structuraliste » : paradigme SCP (Structures, comportements, performances) Ecole de Harvard : Bain [ ] et Mason

62 Economie Contemporaine - ICN 2 Lapproche structuraliste Comparaison situation de CPP et monopole montre perte nette imposée par le pouvoir de marché. En conséquence : –toute situation de concurrence imparfaite apparaît sous optimale en terme de bien être –La concentration industrielle est suspecte car remet en cause lhypothèse datomicité –Lexercice dun pouvoir de marché se fait nécessairement au détriment du surplus des consommateurs

63 Economie Contemporaine - ICN 2 Comme le pouvoir de marché résulte à la fois des structures de marché (S) et du comportement des firmes (C); les autorités de la concurrence peuvent intervenir à un double niveau. - au niveau des structures : limitation de la concentration industrielle - au niveau des comportements : mise sous surveillance des grandes firmes évoluant sur des marchés concentrés et à fortes barrières à lentrée, afin de prévenir les stratégies anti-concurrentielles telles la collusion ou labus de position dominante.

64 Economie Contemporaine - ICN 2 Du pouvoir de marché à lefficience économique Critique : Ecole de Chicago – Posner, Baumol, Stigler Réhabilitation du pouvoir de marché en montrant que ce dernier ne va pas nécessairement à lencontre de lintérêt des consommateurs et plus généralement du bien-être.

65 Economie Contemporaine - ICN 2 Les arguments La théorie des marchés contestables : rôle de la menace dentrée. Les performances des firmes dépendent moins du nombre de concurrents effectifs que de la concurrence potentielle. –Firmes ayant accès aux même techniques de prod –Pas de coûts irrécupérables –Délais dentrée plus courts que ceux de modification des prix Sur un marché contestable, une firme en monopole est contrainte de pratiquer un prix déquilibre égal à son coût unitaire de production.

66 Economie Contemporaine - ICN 2 Les monopoles naturels –Entreprise qui produit loutput total dune industrie à un coût inférieur, que celui qui résulterait dune production par plusieurs firmes. –Les monopoles naturels apparaissent dans des industries à forts rendements déchelle.

67 Economie Contemporaine - ICN 2 MC AC AR MR $/Q Quantity PCPC QCQC Si le prix était imposé à P C, Lentreprise perdrait de largent et serait obligée de fermer. PmPm QmQm Non régulé, le monopoleur produirait Q m et imposerait un prix P m.

68 Economie Contemporaine - ICN 2 Le pouvoir de marché au service des consommateurs : –Le pouvoir de marché un mal nécessaire à linnovation –Le surplus des consommateurs ne dépend pas seulement du prix mais aussi du niveau de qualité ou de service offert Conséquence : Assouplissement des règles du droit de la concurrence – Prise en compte du bilan économique des pratiques pour limiter les atteintes au droit.

69 Economie Contemporaine - ICN 2 Illustration : la dérégulation des marchés publics en Europe Lectures obligatoires : - K. Chakir, 2003, « La dérégulation du marché européen de lélectricité : motivations, enjeux et modalités ». -A. Yvrande-Billon, 2003, « Vers une Europe des réseaux? », Ecoflash n°178, Mai.

70 Economie Contemporaine - ICN 2 Lindice de Lerner de pouvoir de monopole augmente lorsque : 1)La demande est plus élastique au prix 2)La demande est plus inélastique au prix 3)Le coût marginal augmente 4)Les coûts fixes augmentent

71 Economie Contemporaine - ICN 2 Supposons que la fonction de coût total dun monopoleur soit TC = Q 2. Si la demande du monopoleur est exprimée par P = 120 – 2Q, lindice de Lerner représentant le pouvoir de monopole est égal à 1)0.2 2)0.25 3)4 4)5

72 Economie Contemporaine - ICN 2 Supposons que la fonction de coût total dun monopole soit CT = Q2. Si la fonction de recette totale du monopoleur est RT = 120Q – 2Q², alors sa fonction de profit total est : PT = 120Q – 3Q² PT = 120Q – 3Q² PT = 120Q – Q² PT = 120Q – Q² + 200

73 Economie Contemporaine - ICN 2 La quantité produite à léquilibre par ce même monopoleur est :

74 Economie Contemporaine - ICN 2 Le prix déquilibre sur ce marché de monopole est en conséquence de :

75 Economie Contemporaine - ICN 2 Finalement, lélasticité de la demande du monopoleur est égale à :


Télécharger ppt "Economie Contemporaine - ICN 2 Economie Contemporaine Deuxième partie: Structures de marché et stratégies concurrentielles Séance 2: Survivre en environnement."

Présentations similaires


Annonces Google