La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

COLITES ET ENTEROCOLITES Dr Jacques BOTTLAENDER Gastroentérologue Médecine A - HCC IFSI 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "COLITES ET ENTEROCOLITES Dr Jacques BOTTLAENDER Gastroentérologue Médecine A - HCC IFSI 2009."— Transcription de la présentation:

1 COLITES ET ENTEROCOLITES Dr Jacques BOTTLAENDER Gastroentérologue Médecine A - HCC IFSI 2009

2

3 Définition maladies INFLAMMATOIRES AIGUES ou CHRONIQUES atteignant lintestin grêle et/ou le colon étiologies VARIEES : infectieuse médicamenteuse ischémique agents physiques (radiothérapie) « primitive » (Crohn, Rectocolite)

4 Clinique (1) TROUBLES DU TRANSIT : Diarrhée Constipation Faux-besoins EMISSIONS ANORMALES : Pus Glaires Sang DOULEURS : Colique Epreinte Ténesme

5 Clinique (2) RETENTISSEMENT SUR LETAT GENERAL : Amaigrissement Dénutrition Déshydratation Anémie COMPLICATIONS : Perforation PERITONITE Occlusion Syndrome septique

6 Examens complémentaires (1) BIOLOGIQUES : SANG Préciser GRAVITE (déshydratation, hypokaliémie, anémie, inflammation, malabsorption/dénutrition). Préciser ETIOLOGIE (hémocultures, sérodiagnostics). SELLES : Culture (bactéries, parasites) Poids, stéatorrhée

7 Examens complémentaires (2) RADIOLOGIE : rechercher COMPLICATION (occlusion, péritonite, colectasie) RADIO ASP DEBOUT préciser les lésions colon lavement baryté, lavement aux hydrosolubles grêle transit du grêle scanner, IRM

8 Perforation (pneumopéritoine)

9 Occlusion - Sténose

10 Examens complémentaires (3) ENDOSCOPIES : AVANTAGES vision directe prélèvements (bactériologie, histologie) COMMENT colon : coloscopie, rectoscopie intestin grêle : duodenoscopie, iléoscopie, entéroscopies (bactériologie, histologie) VIDEOCAPSULE

11 Colite inflammatoire

12 Videocapsule

13 Traitement symptomatique (1) DOULEUR : antispasmodiques PO ; IM ; IV INFECTION : antibiotiques (PO ; IV) HEMORRAGIE : transfusion

14 Traitement symptomatique (2) DIARRHEE : ralentisseurs du transit si infection (risque pullulation) pansements intestinaux levures NUTRITION : régime sans résidus (mise au repos) diète hydrique, réhydratation IV diète complète, nutrition parentérale

15 Etiologies Colites infectieuses (bactéries; virus; parasites; mycose) Colites médicamenteuses (antibiotiques; laxatifs) Colites ischémiques Colites radiques Colites cryptogéniques : maladie de Crohn rectocolite hémorragique

16 COLITES BACTERIENNES Mécanisme daction 1) Pénétration réaction inflammatoire syndrome gastro-entéritique (diarrhée, douleurs, vomisse- ments, température) 2) Destruction syndrome dysentéritique (glaires, sang) 3) Production de toxines sécrétion syndrome cholériforme (diarrhées +++, déshydratation) 4) Combinaison 1) ± 2) ± 3)

17 Colite infectieuse

18 COLITES BACTERIENNES Mode de contamination : digestive (1) ALIMENTAIRE Coquillages : shigelles, campylobacter Viande crue : Escherichia Coli 0157 : H17 Produits laitiers crus : salmonelles, listéria, campylobacter, E. Coli 0157 : H17 Poulet peu cuit : salmonelles, campylobacter Œufs crus : salmonelles

19 COLITES BACTERIENNES Mode de contamination : digestive (2) PORTEURS SAINS FACTEURS DE RISQUE : Personnes âgées ; nourrissons Immunodéprimés ; insuffisants rénaux Valvulopathie, anévrysme

20 COLITES BACTERIENNES Evolution (1) CLINIQUE : Température (50%) Nausées, vomissements (80%) Glaires (10%) Sang (1%) Sporadique (aliment à risque, voyage) Collectivité : TIAC (salmonelle 75%, Clostridium perfringens, Staphylocoque doré 10%) Guérison 2 semaines si immunocompétent

21 COLITES BACTERIENNES Evolution (2) DIAGNOSTIC Coproculture TRAITEMENT Uniquement : si facteur de risque (âge, terrain) si mauvaise tolérance Antibiotique adapté

22 COLITES VIRALES EPIDEMIOLOGIE : 80% enfant (ROTAVIRUS) Adulte immunodéprimé (CMV) CLINIQUE : immunocompétent : pas de température, diarrhée 5 jours, biologie normale immunodéprimé : + grave

23 COLITES PARASITAIRES Surtout IMPORTATION Diagnostic : analyse des selles FRAICHES Ex : amibiase, bilharziose, …

24 COLITES MEDICAMENTEUSES (1) ANTIBIOTIQUES : TOUS (¥ voie dadministration ; ¥ dose) Clinique : variable : diarrhée banale colite pseudo-membraneuse Mécanisme : déséquilibre de flore pullulation microbienne Clostridium Difficile toxine Traitement : arrêt de lantibiotique pansements intestinaux VANCOMYCINE, FLAGYL

25 Colite pseudo-membraneuse

26 COLITES MEDICAMENTEUSES (2) LAXATIFS : « Terrain » (, psychiatrie) Laxatifs IRRITANTS (bourdaine, séné, boldo, …) Clinique : - alternance diarrhée-constipation - hypokaliémie tétanie, troubles du rythme - troubles psychiatriques Aspect endoscopique

27 Colite aux laxatifs (mélanose)

28 COLITES MEDICAMENTEUSES (3) AUTRES : AINS Oestro-progestatifs (régressif) Neuroleptiques, antidépresseurs De contact (suppositoires, lavements, …)

29 COLITES ISCHEMIQUES Secondaires à un trouble circulatoire de la paroi colique. Etiologies variées : artérielle (athérome, traumatisme, cardiopathie, …) veineuse (Vaquez, pilule) artériolaire : vascularites bas débit CLINIQUE : douleur, diarrhée, sang EVOLUTION : Guérison Sténose cicatricielle Gangrène

30 Colite ischémique

31 COLITES RADIQUES EPIDEMIOLOGIE : radiothérapie pour cancer génital, urinaire, affection maligne des ganglions lombo-aortiques. DELAI VARIABLE : Aigu : rectorragies, diarrhées Tardifs : occlusion, fistule, malabsorption PREVENTION : Dosimétrie

32 COLITES CRYPTOGENETIQUES MALADIE DE CROHN RECTOCOLITE HEMORRAGIQUE Maladie chronique (poussées – rémissions – complications) Tout le tube digestif Surtout ileon, colon, anus, intervalles de muqueuse saine Rectum et colon Lésion dun seul tenant Atteinte transmurale Complications (abcès, fistule,…) Syndrome muco-hémorragique

33 Crohn / RCUH

34 RECTOCOLITE HEMORRAGIQUE (1) EPIDEMIOLOGIE : prévalence : 40 – 100/ h surtout pays industrialisés 2 pics : 15 – 40 ans ; 60 ans 1.5 1

35 RECTOCOLITE HEMORRAGIQUE (2) CLINIQUE : VARIABLE, dépend de latteinte (rectum 100% ; colon G 50% ; pancolite 30%) RECTORRAGIES MANIFESTATIONS EXTRA-DIGESTIVES : articulaires cutanées oculaires hépatiques

36 Rectocolite hémorragique

37 RECTOCOLITE HEMORRAGIQUE (3) EVOLUTION : Poussées/rémissions (VARIABLE) Complications : - Colectasie - Hémorragie - Perforation - Cancer (R x 10)

38 RECTOCOLITE HEMORRAGIQUE (4) TRAITEMENT SPECIFIQUE : MEDICAL = ANTI-INFLAMMATOIRES 5 ASA (cp; suppo.; lavement) CORTICOIDES (cp; IV; lavement; mousse) Traitement dattaque puis entretien CHIRURGIE : Formes graves et/ou complications Coloprotectomie totale avec anastomose iléo-anale.

39 MALADIE DE CROHN (1) EPIDEMIOLOGIE : Prévalence 2/ Adulte jeune Pays industrialisés =

40 MALADIE DE CROHN (2) CLINIQUE : VARIABLE, dépend de localisation DIARRHEE Manifestations extra-digestives

41 MALADIE DE CROHN (3) EVOLUTION : Poussées/rémissions (VARIABLE) Complications : anales (abcès, fistules) abcès à distance (foie) sténose occlusion hémorragies, perforation, colectasie cancer

42 MALADIE DE CROHN (4) EXAMENS COMPLEMENTAIRES : Explorer tout le tube digestif (bouche anus)

43 Maladie de Crohn

44 MALADIE DE CROHN (5) TRAITEMENT SPECIFIQUE : MEDICAL ANTI-INFLAMMATOIRES IMMUNOSUPPRESSEURS - 5 ASA - CORTICOIDES - AZATHIOPRINE (po) - REMICADE (IV) ANTIBIOTIQUES CIFLOX, FLAGYL

45 MALADIE DE CROHN (6) CHIRURGIE : Indications : sténose, fistule, abcès 90% OP 50% récidive Econome : Résections limitées Mise à plat, drainage Stricturo-plasties iléostomie


Télécharger ppt "COLITES ET ENTEROCOLITES Dr Jacques BOTTLAENDER Gastroentérologue Médecine A - HCC IFSI 2009."

Présentations similaires


Annonces Google