La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ASTHME BRONCHIQUE Illustrations 4ème Année E. C. Bronchopulmonaire Avril 2006.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ASTHME BRONCHIQUE Illustrations 4ème Année E. C. Bronchopulmonaire Avril 2006."— Transcription de la présentation:

1 ASTHME BRONCHIQUE Illustrations 4ème Année E. C. Bronchopulmonaire Avril 2006

2 Cible : les bronches Appareil respiratoire

3 Structure histologique d une bronche saine Epithélium Mb basale Sous muqueuse Fibres musculaires lisses

4 (Bousquet and al., Medecine /Sciences, n° 6-7, vol 15, juin juillet 1999)

5 Régulation du tonus bronchique SN sympathique ( adrénergique) médiateur : adrénaline (bronchodilatateur) pas d anomalie chez l asthmatique SN parasympathique (cholinergique) médiateur : acétylcholine ( bronchoconstricteur) anomalie des récepteurs ? SN NANC (Non Adrénergique Non Cholinergique) Système autonome intrabronchique (Le Blay, Rev. Praticien, 2002, 52, )

6 SN NANC (Non Adrénergique Non Cholinergique) - Composante bronchorelaxante médiateurs : VIP « Vaso active Intestinal Peptide » NO - Composante bronchoconstrictrice médiateurs: neurokinines - tachykinines Neurokinines: bronchoconstriction, vasodilatation, hypersécrétion de mucus

7 Caractéristiques cliniques de la crise d asthme : Spasme de la musculature lisse bronchique Inflammation (œdème et infiltration cell. ) de la muqueuse bronchique Hypersécrétion bronchique

8 1 ère Etape : Sensibilisation (silencieuse) Localisation des mastocytes Physiopathologie Réponse à profil Th2 IL13

9 2 e Etape : Réaction immédiate et réaction inflammatoire dans les bronches d un asthmatique Rôle de ICAM1 (TNFa et Il1b) VCAM1 (IL4 – IL13) Rôle des chimiokines proPNE: RANTES, MCP3, MCP4, éotaxine)

10 Réponse immédiate (minutes)Réponse tardive (heures) Les cellules inflammatoires présentes niveau épithélium et sous muqueuse LcTh2, LcB, PNE, plasmocyte, mastocytes, macrophages

11 (Bousquet and al., Medecine /Sciences, n° 6-7, vol 15, juin juillet 1999) Sévérité du broncho spasme Hyper sécrétion Fibrose sous épithéliale Perte élasiticité Conséquences

12 Conséquences cliniques du remodelage bronchique (Bousquet and al., Medecine /Sciences, n° 6-7, vol 15, juin juillet 1999)

13 RHINITES

14

15


Télécharger ppt "ASTHME BRONCHIQUE Illustrations 4ème Année E. C. Bronchopulmonaire Avril 2006."

Présentations similaires


Annonces Google