La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Fond de classe 1. Ordinateurs en fond de classe dans une disposition classique en colonnes. 2. Ordinateurs en fond de classe dans une disposition en ateliers.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Fond de classe 1. Ordinateurs en fond de classe dans une disposition classique en colonnes. 2. Ordinateurs en fond de classe dans une disposition en ateliers."— Transcription de la présentation:

1 Fond de classe 1. Ordinateurs en fond de classe dans une disposition classique en colonnes. 2. Ordinateurs en fond de classe dans une disposition en ateliers Salle réseau ou classe numérique 1. Configuration « intérieure » 2. Configuration « extérieure » 3. Configuration « classique » 4. Configuration en îlots Les obligations du maire

2 Les annexes de l'arrêté du 14 juin 2006 publié au BOEN n°29 du 20 juillet 2006 fixent cinq domaines identiques pour les trois niveaux du B2i :BOEN n°29 du 20 juillet s'approprier un environnement informatique de travail, 2. adopter une attitude responsable, 3. créer, produire, traiter, exploiter des données, 4. s'informer, se documenter, 5. communiquer, échanger. Pour chaque domaine et à chaque niveau est défini un objectif, correspondant à la compétence attendue. Cette compétence associe des connaissances, des capacités et des attitudes, évaluées au travers de plusieurs items. Le suivi individuel se fait par le biais dune feuille de position annexée au livret scolaire et une attestation est délivrée quand toutes les compétences sont validées.

3 Quelques précisions : Seule la feuille de position permet de délivrer le B2i. La validation est réalisée tout au long des cycles dapprentissage et non pas seulement de manière terminale. A l'école élémentaire, l'attestation est délivrée par le directeur de l'école sur proposition du conseil des maîtres de cycle ; dans les écoles élémentaires privées sous contrat par l'enseignant ou l'équipe pédagogique prévue à l'article D , lorsque 80 % des items (et au moins la moitié des items de chacun des domaines) sont validés. La feuille de position est intégrée au livret personnel de lélève. Le B2i est obligatoire pour lobtention du brevet des collèges

4

5 La feuille de position Lattestation

6 Le secrétaire du jour (+ le photographe + lanimateur) pour créer « le livre de vie de la classe» Activités régulières déchanges : rituels de communications avec des courriels, les anniversaires, les défis inter classes… Activités de soutien et ateliers spécifiques « autonomes » (progression en traitement de texte) L'écritoire d'Anne Solé - La machine à écrire - Mon 1er traitement de texte (Génération 5) Local : Ecritoire – Machine à écrire – Mon 1 er traitement de texte L'écritoire La machine à écrire Mon 1er traitement de texte (Génération 5)EcritoireMachine à écrire Mon 1 er traitement de texte Installez et consultez ces logiciels Consultez les logiciels libres du CNDP Consultez également : Pragmatice (KitInstit) Framasoft A chaque logiciel que vous utilisez, notez les compétences B2i qui sont mises en œuvre. Activités régulières dédition et de gestion Activités régulières de recherche et de documentation Activités régulière de consultation des « archives de la classe » Quelques exemples (consultez les fiches et suivez les liens)

7 Texte pris sur le site de la CNIL : "La prise de photographies et leur diffusion doivent seffectuer dans le respect des règles relatives au droit à limage. Toute personne pouvant sopposer à la reproduction de son image, sur quelque support que ce soit, la prise dune photographie et sa diffusion doit faire lobjet dun accord écrit de la personne concernée si elle est majeure ou de ses deux parents sil sagit dun mineur. Il appartient donc aux chefs détablissement dobtenir toutes les autorisations utiles préalablement à lutilisation de photographies et de procéder, la photographie étant une donnée nominative, à la déclaration auprès de la CNIL du site qui la diffuse"

8 Le droit à limage Un point sur le droit à l'image. Le droit à l'image concerne les images diffusées au public (film, journal scolaire, site web,...),. Le droit à l'image implique qu'on ne puisse pas reconnaître les traits d'une personne (visage) sauf autorisation spécifique des représentants légaux (la personne elle-même si elle est majeure),. Par spécifique, on entend trois choses : 1. une image ou une séquence vidéo identifiée 2. un cadre de diffusion 3. un moment et/ou une durée (par exemple : j'autorise la diffusion de l'image de mon enfant présent sur la photo de classe de mai 2007 (1), dans le bulletin municipal (2) du mois de juin 2007 (3) ) Les autorisations génériques courant sur une année scolaire et regroupant plusieurs images non-spécifiées, cadres et durées n'ont aucune valeur légale (bien qu'elles attestent de la bonne foi de l'enseignant). Les images non diffusées en dehors du groupe classe ne tombent pas sous le coup de cette autorisation (au même titre que des photos prises et diffusées dans le cadre familial). La CIRCULAIRE N° DU sur la pratique de la photographie scolaireCIRCULAIRE N° DU

9 Dans tous les cas, à partir du moment où, par quelque procédé que ce soit, sil est envisagé, même dans un cadre pédagogique de prendre des photographies délèves en petit groupe (jusquà 5 élèves) où ceux-ci seront reconnaissables, il sera nécessaire de demander au préalable une autorisation des responsables légaux de lenfant mineur. Il est important de noter que lautorisation des deux parents est indispensable. · Si les élèves photographiés ne sont pas reconnaissables, il est possible de diffuser leur image sans lautorisation des titulaires de l'autorité parentale. Le procédé consistant à estomper ou à rendre floue une image avec un logiciel de traitement de limage peut bien sûr être employé mais ceci nuit dans la plupart des cas au résultat final et les élèves apprécient de se reconnaître puisque cela les met en valeur. · Il est à noter aussi que tout renseignement précis sur lidentité, la classe, la commune de lélève est à bannir. Il est en outre admis que le caractère reconnaissable d'une personne peut être étendu à tout signe distinctif permettant de la reconnaître (particularités physiques, vestimentaires...). Sort du cadre restrictif imposé par la loi : La photographie de groupe (au delà de 5 élèves) ou de classe qui ne nécessite aucune autorisation préalable à demander auprès des titulaires de lautorité parentale. Un modèle dautorisation parentale Le droit à limage

10 À partir du moment où un montage audio sera diffusé sur une vidéo, il est bien clair que lon se doit de respecter les droits dauteur. Les fonds sonores et les boucles musicales utilisés doivent être en licence libre ou diffusées avec laccord de lauteur. Les articles L et suivants du Code de la Propriété Intellectuelle précisent notamment que "Toute édition d'écrits, de composition musicale, de dessin, de peinture ou de toute autre production imprimée ou gravée en entier ou en partie, au mépris des lois et règlements relatifs à la propriété des auteurs, est une contrefaçon ; et toute contrefaçon est un délit." [...] "Est également un délit de contrefaçon toute reproduction, représentation ou diffusion, par quelque moyen que ce soit, d'une œuvre de l'esprit en violation des droits de l'auteur, tels qu'ils sont définis et réglementés par la loi"[...]. Pour information, consultez le site de la SACEM. SACEM

11 FXMania est un annuaire gratuit regroupant plus de fichiers sonores aux formats WAV, MIDI. [Respectez les droits dauteur] Des modes opératoires pour créer des bruitages (réacteur d'avion, tracteur, sirène,...). [Respectez les droits dauteur] Une banque de sons WAV et MP3 : [Respectez les droits dauteur] Airtist : téléchargement légal et gratuit de musiques. [Respectez les droits dauteur] Jamendo : téléchargement légal et gratuit de musiques. [Respectez les droits dauteur] Dogmazic : téléchargement légal et gratuit de musiques. [Respectez les droits dauteur]

12 A partir du 1er janvier 2007 prend effet un accord conclu entre les sociétés de producteurs audiovisuels et le ministère de lÉducation nationale, de lEnseignement supérieur et de la Recherche visant à rendre licite lusage en classe dœuvres cinématographiques et audiovisuelles. Cet accord fixe les conditions dutilisation des « œuvres protégées » seulement à des fins denseignement et de recherche. Le texte complet des accords a été publié au BOEN du 1er février Par cet accord, de nombreuses émissions de télévision, naguère impossibles à utiliser en classe (et même à regarder en direct dans la classe !), sont désormais autorisées à lenregistrement et à lutilisation par les enseignants et documentalistes. Elles le sont toutefois sous certaines conditions. Voici quelques réponses à des questions simples. BOEN du 1er février 2007 Quelles sont les chaînes de télévision concernées ? Les « œuvres libérées de droits pour la classe » sont celles diffusées sur les chaînes hertziennes non payantes. Il sagit donc de : TF1, France 2, France 3, France 5, Arte, M6. Les chaînes diffusées gratuitement sur la TNT (les chaînes déjà citées, Direct 8, W9, TMC, NT1, NRJ12, La Chaîne parlementaire/Public Sénat, France 4, i>Télé, Europe 2 TV, BFM TV, Gulli). Les émissions en clair de Canal+. Ne sont donc pas concernées par ces accords : Canal+ (en crypté), les chaînes payantes sur la TNT, les chaînes uniquement diffusées sur le câble et/ou le satellite, les chaînes de télévision sur Internet, les services VOD.chaînes hertziennes non payantes

13 Les enregistrements sont-ils permis ? Les « reproductions temporaires », entendre : les enregistrements (sur cassette VHS, sur DVD, sur le disque dur de lordinateur) des émissions télévisées faits par lenseignant ou le documentaliste, sont autorisées à la condition dêtre nécessaires aux utilisations définies précédemment. Cet accord concerne-t-il les émissions enregistrées avant la date de son application ? Non, les accords ne sont pas rétroactifs. Il faut donc attendre une rediffusion dune émission pour pouvoir procéder à son utilisation en classe. Combien de temps peut-on garder ces enregistrements ? Un mois ? un an ? plus ? Lenregistrement temporaire sentend de lexploitation immédiate dans le cadre du projet pédagogique pour lequel lenregistrement a été effectué. Au plus, cela peut donc constituer un support pour une année scolaire, en aucun cas pour plusieurs années. Des émissions peuvent-elles être conservées et enregistrées en tant que documents dans nos bases de données (BCDI, par exemple) ? Non, il est demandé aux enseignants et documentalistes de ne pas créer une base de données avec les films (œuvres cinématographiques) ou les émissions (œuvres audiovisuelles). Leur enregistrement doit être « temporaire ». Pour cette raison, lindexation dans BCDI et la conservation au CDI de ces reproductions temporaires ne sont pas nécessaires. Rappelons que pour créer une base de données dœuvres (pour un usage autre que personnel), il est nécessaire de demander lautorisation des auteurs sous peine de contrefaçon (article L335-2 et 3 du code de la propriété intellectuelle). Puis-je distribuer des enregistrements aux élèves ou aux étudiants ? Non, les enregistrements ne peuvent être utilisés que dans le cadre exclusif de létablissement scolaire, universitaire ou de formation, et aux seules fins pédagogiques. Ils ne peuvent pas être distribués ou prêtés aux élèves et aux étudiants. À plus forte raison, ces enregistrements ne peuvent en aucun cas faire lobjet dune exploitation commerciale directe ou indirecte. Cet accord concerne-t-il les œuvres audiovisuelles acquises dans le commerce ? Non, laccord ne concerne que la « représentation » des émissions « en direct » dans la classe (le cas est cependant assez rare) et celle des « reproductions temporaires ». Les reproductions acquises dans le commerce ne sont pas libres de droits pour une utilisation en classe, sauf mention contraire. Quen est-il alors éventuellement des émissions diffusées sur une chaîne hertzienne non payante et enregistrée par mes soins alors quelles sont parallèlement en vente dans le commerce (la série « Cest pas sorcier », pour ne citer quun exemple) ? Ces émissions sont aussi concernées et peuvent donc donner lieu à une utilisation en classe. Cependant, rappelons que laccord vise bien une exploitation immédiate dans le cadre pédagogique. Il nest en aucune façon question dautoriser la constitution de vidéothèques dans les établissements. Laccord na pas pour finalité de ruiner les producteurs audiovisuels, doù le caractère temporaire exigé pour les enregistrements (ils doivent être détruits après utilisation pédagogique) et lautorisation donnée aux sociétés de gestion de droits dauteurs deffectuer des inspections dans les établissements. Peut-on faire des copies de ces œuvres ou dextraits sur Internet ? Non, même si le site a une vocation pédagogique. Je suis membre dun jury de concours. Puis-je utiliser une émission lors dun examen ? Laccord permet « lutilisation dextraits dœuvres audiovisuelles dans les sujets dexamen et concours de lenseignement ou de la fonction publique organisés par le ministère et dans les sujets des épreuves organisées dans les établissements dans le cadre de lévaluation des élèves et des étudiants ». Ces « extraits » sont limités à six minutes et inférieurs au dixième de la durée totale de lœuvre intégrale. Si plusieurs extraits dune même œuvre sont utilisés, la durée totale de ces extraits ne devra pas excéder 15 % de la durée totale de lœuvre. Je mapprête à donner une conférence dans un cadre extra-scolaire. Puis-je montrer une émission ? Laccord permet là aussi lutilisation, non dune émission mais dextraits dœuvres « lors de colloques, conférences ou séminaires sils sont à linitiative et sous la responsabilité des établissements denseignement supérieur ou de recherche et strictement destinés aux étudiants ou aux chercheurs ». La définition des « extraits » est alors la même que celle qui figure dans la réponse précédente.

14 Avant de créer un blog dans une école, il est nécessaire également de bien connaître la législation en vigueur Faut-il déclarer son blog ? La Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés a précisé les règles qui sont applicables aux blogs dans une recommandation datée du 22 nov : La loi Informatique et Libertés sapplique aux blogs au même titre que les autres publications sur le web. Mais leurs créateurs sont dispensés de déclaration, vu le nombre très important de pages publiées. Néanmoins, un certain nombre de règles, d'ordre éthique. sont à respecter La responsabilité de léditeur L'éditeur doit surveiller les commentaires qui figurent sur son blog, afin d'éviter d'éventuels "débordements" (ce qui pose la question de la modération). Lanonymat total nest pas souhaitable sur les blogs car on doit pouvoir retrouver facilement les personnes qui alimentent les notes. Il est ainsi recommandé dadopter un pseudonyme. Il est conseillé de mettre en place un accès restreint aux blogs -en particulier pour les blogs personnels- afin d'éviter une mauvaise utilisation des données qui y figurent (les photographies, par exemple). L'éditeur doit assurer la protection des données sensibles (dans les domaines de la santé, des orientations politiques, etc.). Les données concernant les personnes ne peuvent être publiées quaprès accord de ces dernières. L'éditeur doit, en outre, pouvoir garantir le droit daccès, de rectification et dopposition aux personnes qui le souhaitent La protection des mineurs Elle s'applique dans les mêmes conditions que pour toute autre publication. Les blogs sont en pleine expansion. Ils séduisent tout particulièrement les jeunes, qui en font un usage personnel. L'institution scolaire commence à s'intéresser aux blogs, qu'il s'agisse d'utiliser ces derniers comme des outils pédagogiques et collaboratifs ou de les aborder de façon critique.

15 Charte de l'utilisation de la messagerie ac- dijon Charte de l'utilisation de l'internet, des réseaux et services multimédias au sein de l'école - Adultes Charte de l'utilisation de l'internet, des réseaux et services multimédias au sein de l'école - Elèves Charte de l'utilisation de l'internet, des réseaux et services multimédias au sein de l'école - Texte officiel complet

16 Amon Proxy Dijon (navigateur) Antivirus académique : officescan PC Cillin Antivirus - Proxy ETIC Enquête permanente Site IA

17 diaporama Les extensions de fichiers, le navigateur, les favoris…


Télécharger ppt "Fond de classe 1. Ordinateurs en fond de classe dans une disposition classique en colonnes. 2. Ordinateurs en fond de classe dans une disposition en ateliers."

Présentations similaires


Annonces Google