La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Comment réussir collectivement à mettre en place le socle? Au sein dun établissement Les enseignants et les personnels de direction Rodrigue Coutouly Rodrigue.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Comment réussir collectivement à mettre en place le socle? Au sein dun établissement Les enseignants et les personnels de direction Rodrigue Coutouly Rodrigue."— Transcription de la présentation:

1 Comment réussir collectivement à mettre en place le socle? Au sein dun établissement Les enseignants et les personnels de direction Rodrigue Coutouly Rodrigue Coutouly Principal du collège Jules Ferry

2 Peur et inquiétudes Une remise en cause des paradigmes qui fondent le travail des enseignants (et des personnels de direction) depuis longtemps Le sentiment « que lon ny arrivera pas », celui de lalpiniste écrasé par la montagne quil doit gravir

3 Les interrogations, les difficultés repérées Ce travail demande du temps, beaucoup de temps pour se concerter, faire évoluer son enseignement, évaluer « finement », où le trouver? La note et la compétence : opposition ou complémentarité? Comment résoudre cette opposition dialectique? Comment valider? Quel rôle dans la certification? Quelles liens avec le brevet des collèges? Comment les différentes disciplines doivent-elles travailler ensemble? Quelles complémentarités entre elles? Comment les collègues peuvent-ils travailler ensemble? Est-ce possible?

4 Quelques postulats pour construire sur de bonnes bases La validation « en bloc » des compétences rend le socle réaliste. La décomposition analytique en micro-compétences (items) rendait le socle impossible si elle était systématique. Le socle est tout le contraire de la logique du collège « petit lycée », cest un niveau global (lélève est-il « en bonne santé » dans cette compétence?) sur un niveau médian au cœur des apprentissages au collège (exemple : le niveau A2)

5 Quelques postulats pour construire sur de bonnes bases (2) Le cœur du système « socle » nest pas den faire un système dévaluation, mais, plutôt, de reconsidérer le travail collectif autour de lélève. Sortir de la logique collective des références habituelles du métier : travail/non-travail; moyenne/non-moyenne; régularité/intermittence; méthode/non-méthode. Mettre au centre du travail déquipe pédagogique la réflexion, le débat autour de ce que sait et ne sait pas faire lélève

6 Quelques postulats pour construire sur de bonnes bases (3) La logique de la validation en bloc permet aussi de valider rapidement les « bons élèves » qui vont, avec leurs enseignants, pouvoir se consacrer à autre chose (lexcellence, les résultats, le brevet, lorientation en 2 GT …) Le socle permet alors de se focaliser sur les élèves en difficulté, qui se découragent dans leurs résultats catastrophiques, ils pourront se concentrer et se remotiver autour de lobtention ditems à leur portée. Les micro- compétences auront du sens pour eux. Ce sens doit être partagé par les enseignants, avec les parents et les élèves

7 Alors, quelles stratégies ? (pour le chef détablissement et pour les équipes pédagogiques) Des propositions le cœur du dispositif de validation devient le conseil de classe. Dès le début de la quatrième, on peut interroger, pour chaque élève, lobtention globale de certaines compétences. Le travail saffine ensuite, de conseils de classe en conseils de classe. Il se concentre sur les élèves les plus faibles et sur un nombre ditems limités qui seront, eux, « regardés à la loupe »

8 Des propositions (2) Cette démarche conforte la liberté pédagogique de lenseignant, tout en le poussant à préciser ses attentes et les difficultés rencontrées. La médiatisation des outils pour impliquer équipes, parents et élèves Le respect absolu des « anciennes » méthodes de travail, dévaluation et de notation

9 Des propositions (3) Conseil pédagogique, réunion des coordinateurs, conseils denseignements, les instances sont la « marmite » du projet collectif Une répartition formalisée mais souple des compétences Lessentiel du travail se fait … partout mais surtout pas dans des tâches trop précises dune programmation linéaire : il faut identifier les tâches complexes et chercher la décontextualisation La classe et les dispositifs particuliers

10 Des propositions (4) rôle des différentes instances Le conseil pédagogique : définit la méthode de passation, les outils de communication, Le conseil pédagogique et la réunion des coordinateurs de discipline réfléchissent à la répartition des compétences et des items entre les disciplines Les conseils denseignement réfléchissent à lintégration du socle dans lenseignement disciplinaire Le conseil de classe attribue les compétences aux élèves

11 Conclusion Etre souple, avancer sans se presser, avancer ensemble Le levier essentiel de la certification Une chance à saisir sans chercher la révolution (rupture ou continuité?) Interroger le rôle des personnels de direction


Télécharger ppt "Comment réussir collectivement à mettre en place le socle? Au sein dun établissement Les enseignants et les personnels de direction Rodrigue Coutouly Rodrigue."

Présentations similaires


Annonces Google