La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Accessibilité au Web : évaluation des interfaces Raoul MASSON : 11/2006 Le Web et les déficients visuels : la problématique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Accessibilité au Web : évaluation des interfaces Raoul MASSON : 11/2006 Le Web et les déficients visuels : la problématique."— Transcription de la présentation:

1 Accessibilité au Web : évaluation des interfaces Raoul MASSON : 11/2006 Le Web et les déficients visuels : la problématique

2 PLAN Mise en situation : exemple introductif Handicap visuel et nouvelles technologies : exemples Généralités sur l'accessibilité au Web pour les personnes handicapées Inaccessibilité et conséquences judicaires : exemple des J.O. de Sydney en 2000 Le handicap visuel : généralités Le handicap visuel, l'ordinateur et internet Les modes d'accès à Internet et les aides techniques Internet et les déficients visuels : la problématique Introduction à l'accessibilité du Web Comment rendre les sites accessibles ? recommandations

3 Exemple introductif : l'ordinateur des aveugles

4 Exemple de perception d'une page Web par un malvoyant (utilisation de Zoomtext) Exemple introductif : loupe logicielle pour malvoyants Source :

5 Handicap visuel et nouvelles technologies Musée virtuel pour non-voyants : un pas vers l'accessibilité des arts visites du Louvre avec représentation tactile en 2 ou 3D (feuille avec en léger relief les lignes et contours des œuvres + commentaires oraux d'un conférencier) * Etude de l'I.R.I.T de Toulouse pour appliquer ce type de solution à l'Internet utilisation bras à retour de force => "sentir" la forme et les contours d'un objet + complément sonore (pentes) + complément vocal sur l'objet *

6 Handicap visuel et nouvelles technologies Exemple d'utilisation d'un bras à retour de force (Phantom) => se représenter un tableau sur la base d'une version tactile simplifiée Vidéo : illustration de l'utilisation d'un bras à retour de force pour modéliser un objet (hors contexte DV) Source : (Voir démo)http://www.sensable.com/démo

7 Handicap visuel et nouvelles technologies Source : "Experiences on Haptic Interfaces for Visually Impaired young children" Saija Patomäki, Roope Raisamo, Jouni Salo, Virpi Pasto, and Arto Hippula (Université de Tampere 2004): bibliothèque des ACM Expériences d'apprentissage et/ou jeux pour des enfants aveugles avec un phantom en Finlande

8 Handicap visuel et nouvelles technologies (1) Les aveugles regardent avec les doigts : développement d'un écran tactile par le NIST*: 3600 picots - entre 2000 et 3000 (format Jpeg seulement) – pour photo, carte géographique ou courbe math. * National Institute of Standards and Technology – USA Source :

9 Handicap visuel et nouvelles technologies Visage d'une femme Carte des Etats Unis Sinusoïde Sigle du NIST Source :

10 Handicap visuel et nouvelles technologies Les aveugles regardent avec les doigts : développement d'un écran tactile Braille* : permet de lire du texte Braille sur les écrans d'ordinateur. (jusqu'à présent lecture ligne par ligne seulement sur les plages Braille). * Université de Wollongong (Australie) –International Conference on Synthetic Metals 2004 Des polymères déplacent ces petites aiguilles en se contractant et en s'étendant ce qui crée les caractères braille

11 Handicap visuel et nouvelles technologies Les aveugles dessinent : Tablette graphique sur laquelle est posée une plaque d'élastomère. On place dessus une feuille de plastique dont la propriété est de marquer en relief le trait dessiné avec le stylet. Le dessinateur contrôle le tracé avec un doigt de l'autre main.

12 Handicap visuel et nouvelles technologies Exemple :

13 Les aveugles voient avec les oreilles : technologie vOICe** (OIC = "Oh, I see") : les images sont traduites en sons - utilisation d'une webcam et d'un casque - phase d'apprentissage - traduction en sons des images filmées en temps réel, afin d'aider l'aveugle dans ses déplacements - retranscription d'une photo ou d'un film possible ** Développé par Peter MEIER (Pays Bas) Source : Handicap visuel et nouvelles technologies

14 Décomposition de l'image en niveaux de gris et transcription sous forme auditive. Handicap visuel et nouvelles technologies Démo

15 L'accessiblité au Web pour les handicapés Un constat : le Web est inaccessible aux populations à besoins spécifiques exclusion technologique des personnes handicapées et des seniors 20% d'utilisateurs du Web ont un handicap 80% des sites Web ne répondent pas aux critères de base en matière d'accessibilité

16 L'accessiblité au Web pour les handicapés Deux causes principales : sites Web créés pour une majorité d'internautes minorités à besoins spécifiques = non rentable ? absence de prise de conscience du problème et ignorance des techniques

17 L'accessiblité au Web pour les handicapés Les multiples composantes de l'accessibilité User agent accessibility guidelines Web content accessibility guidelines Authoring tools accessibility guidelines

18 Inaccessibilité : conséquences judiciaires – exemple des J.O. de Sydney en 2000

19 Un exemple : le site des J.O. de Sydney en 2000 Procès Maguire contre SOCOG* - inaccessibilité du site des J.O. de SIDNEY : tableaux de résultats inaccessibles pour les personnes utilisant des lecteurs décran pas dalternatives texte pour les images simples et images réactives (images avec liens) * Sydney Organising Committee for the Olympic Games

20 Un exemple : le site des J.O. de Sydney en 2000 navigation difficile : titre identique sur toutes les pages (balise ) menu dans une image avec zones réactives (non prévu pour une interaction clavier) couleur de fond est identique à celle des textes alternatifs => problème pour les mal voyants

21 Un exemple : le site des J.O. de Sydney en 2000 estimations SOCOG pour rendre le site accessible : 2 millions de $ et 368 jours de travail estimations experts de la défense : $ et de 2 à 4 semaines de travail

22 Un exemple : le site des J.O. de Sydney en 2000 SOCOG refuse de modifier son site : trop cher – trop long condamnation de la SOCOG : payer à M. Maguire un dédommagement de $ pour : "le tort et l humiliation causée par la non accessibilité du site Olympique".

23 Un exemple : le site des J.O. de Sydney en 2000 conséquence positive : le 01/12/2000, adoption par le gouvernement australien des directives du W3C + d'info sur cette affaire :

24 Autres exemples aux U.SA. En 2003, aux U.SA. 2 sites Ramada.com et Priceline.com (agences de voyages) ont été condamnés respectivement à $ and $.

25 Le handicap visuel : généralités

26 Handicap Visuel : généralités En France : handicapés visuels* aveugles ou malvoyants profonds malvoyants moyens malvoyants légers 45 millions d'aveugles et 135 millions de malvoyants dans le monde** * Source Drees 07/2005 : resultat/er416/er416.pdfhttp://www.sante.gouv.fr/drees/etude- resultat/er416/er416.pdf ** Source OMS 2002

27 Handicap visuel : inexistence ou perte, à des degrés variables de l'acuité visuelle. Vieillissement et handicap visuel liés les 2/3 des aveugles ont plus de 60 ans en 2020 – ¼ des européens auront + de 60 ans Handicap Visuel : généralités

28 Catégories de handicaps visuels : la cécité Cécité : acuité visuelle < 1/20 à son meilleur oeil avec la meilleure correction ou champ visuel <10 degrés Définition : altération complète ou très importante de la fonction visuelle – permanente ou passagère – complète ou partielle – monoculaire ou binoculaire

29 Catégories de handicaps visuels : la malvoyance Mal-Voyance 1)Faible vision : acuité visuelle entre < 1/20 et 4/10 après correction ou champ visuel <20 degrés Les différents types : - faible acuité visuelle (vision imprécise), - «vision tunnel» (vision limitée au centre du champ visuel), - perte de la vision centrale (vision limitée à la périphérie du champ visuel), - vision brouillée.

30 Catégories de handicaps visuels : la malvoyance 2)Dyschromatopsie : manque de sensibilité à certaines couleurs. - difficulté à distinguer le rouge du vert ou le jaune du bleu. - incapacité à percevoir les couleurs - 8,5% des personnes ne perçoivent pas les couleurs de façon optimale Daltonisme : la forme la plus fréquente de la dyschromatopsie (trouble de la vision des couleurs)

31 Affaiblissement ou perte de la vue dans une moitié du champ visuel de l'un, ou plus souvent, des deux yeux. Mal-voyance : hémianopsie

32 Mal-voyance : DMLA Dégénérescence maculaire liée à l'âge Dégénérescence de la partie la plus sensible de la rétine

33 Mal-voyance : glaucome Destruction lente du nerf optique cécité

34 Mal-voyance : rétinopathie diabétique Atteinte de la rétine chez les personnes diabétiques

35 Vision d'un protanope (absence du pigment rouge) Vision d'un tritanope (absence du pigment bleu) Vision d'un deutéranope (absence du pigment vert) Vision normale Mal-voyance : le daltonisme

36 Le handicap visuel, l'ordinateur et internet

37 Les handicapés visuels, l'ordinateur et l'Internet Lordinateur : la meilleure chose arrivée aux aveugles depuis linvention du Braille accès aux documents électroniques production de documents (TdT,..) échanges de documents avec des personnes voyantes

38 Les handicapés visuels, l'ordinateur et l'Internet L'internet : courrier électronique forums * accès à l'information : actualités … * achats en ligne, réservations billets de trains, avions … * accès aux données bancaires * accès aux bibliothèques numériques * accès au télé-enseignement * etc … * Sites accessibles seulement !

39 Les handicapés visuels, l'ordinateur et l'Internet Avant l'ordinateur, le braille : matériel spécifique (cher) lenteur de frappe, de lecture (4 à 5 x + lent que la lecture auditive) livres 3 fois plus volumineux – peu de documents transposés impossibilité d'avoir des informations récentes documents inaccessibles aux "voyants"...

40 Les handicapés visuels et l'Internet Linternet, une chance, un risque : une chance : lintégration sociale, professionnelle et culturelle des personnes handicapées un risque : lexclusion technologique Une étude* (octobre 2004) montre que 81% des sites privés en Angleterre ne sont pas accessibles - situation similaire au niveau mondial. *

41 Les handicapés visuels et l'Internet Une idée fausse : les handicapés (et les seniors) sont peu concernés par l'Internet en France, les handicapés visuels sont plus équipés en matériel informatique que la moyenne française : 57% pour les DV contre 45% 71% des DV équipés ont un accès à Internet pages consultées : sites en rapport avec le handicap visuel, sites associatifs – gros problèmes d'accessibilité pour les autres sites Source : Enquête Handicapzéro 2005

42 Les handicapés visuels et l'Internet Seniors : utilisation régulière de l'Internet des ans en Europe (les 25) en 2005 Faible niveau d'instruction : 8% Niveau d'instruction moyen ……. : 23% Niveau d'instruction élevé ………. : 49% Source (juin 2006) : /FR/KS-NP FR.PDF /FR/KS-NP FR.PDF


Télécharger ppt "Accessibilité au Web : évaluation des interfaces Raoul MASSON : 11/2006 Le Web et les déficients visuels : la problématique."

Présentations similaires


Annonces Google