La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Présentation de l’école de pouvoir

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Présentation de l’école de pouvoir"— Transcription de la présentation:

1 Présentation de l’école de pouvoir
Master de recherche en management des organisations ISCAE Management stratégique Safari en pays stratégie Présentation de l’école de pouvoir Elaborée par : Mohamed Amdouni Sonia Nehdi Responsable du cours : Mme Jouhaina Gherib

2 PLAN 1. Historique de L’école de pouvoir 2. Les principes de L’école de pouvoir *Le micro-pouvoir *Le macro-pouvoir 3. Contributions 4. Critique et Limites

3 L’HISTORIQUE ET LES PRINCIPAUX AUTEURS DE L’ECOLE DE POUVOIR
Depuis son apparition aux années 70, l’école de pouvoir ne tient pas une grande place dans la littérature consacrée au management stratégique, mais elle a un peu grossi ces dernières années. (surtout autour de thèmes comme les joint-ventures et les alliances) On a vu quelques publications à la fin dans les années 70 telles que: Pettigrew (1977) et Bower et Doz (1979), travaux sur la formulation de la stratégie comme processus politique Paul Hirsch (1975) a précisé que les entreprises manœuvrent politiquement pour élaborer des stratégies Zald et Berger (1978) ont décrit les trois mouvements sociaux dans les entreprises.

4 LES PRINCIPES DE L’ÉCOLE
DU POUVOIR L’élaboration de la stratégie est un processus d’influence, insistant sur l’utilisation du pouvoir et de la politique en vue de négocier des stratégies favorables à des intérêts particuliers. L’élaboration de la stratégie est modelée par le pouvoir et la politique, que ce soit à l’intérieur de l’entreprise, en tant que processus, ou en tant que comportement dans son environnement extérieur. Cette école axe l’élaboration de la stratégie en fonction du pouvoir dans deux sens différents: Le micro-pouvoir Le macro-pouvoir

5 Le micro-pouvoir Le micro-pouvoir concerne le jeu politique et le jeu de pouvoir à l’intérieur de l’entreprise, notamment à l’intérieur du processus de management stratégique. C’est le fait des acteurs internes en conflit avec des collègues généralement pour la défense de leurs intérêts privés. ->un conflit à propos de la vente d’une filiale

6 Le micro-pouvoir L’intention des auteurs de l’école du pouvoir était d’attirer l’attention du management stratégique sur une réalité fondamentale de la vie de l’entreprise (l’excursion du pouvoir). Nous considérons donc l’élaboration de la stratégie comme un processus politique et la stratégie elle-même comme une politique.

7 Le micro-pouvoir L’élaboration de la stratégie: processus politique
La stratégie est un processus de planification , d’analyse , de connaissance et d’apprentissage , mais il s’agit aussi d’un processus de négociation et de compromis entre des individus ,des groupes et des coalitions qui ont des objectifs contradictoires et des vues différentes.

8 Le micro-pouvoir 1-Le jeu insurrectionnel : pratiqué pour résister à l’autorité ou bien pour effectuer un changement dans l’entreprise, joué en général par des participants de base (Mechanic,1962) 2-Le jeu de parrainage : un individu s’attache à quelqu’un d’un statut plus élevé , l’assurant de sa loyauté en échange d’un certain pouvoir. 3-Le jeu des alliances : il s’agit d’une négociation entre des pairs pour conclure un contrat qui leur permettront de progresser dans l’entreprise. 4-Le jeu de budget : il est moins conflictuel par ce que l’enjeu porte sur des ressources et non pas sur des positions ou sur l’existence même.

9 Bolman et Deal (1997) avancent au sujet de l’univers politique des entreprises divers propositions :
1- Les entreprises sont des coalitions entre divers individus. 2- Entre les membres d’une coalition il existe des différends durables comme par exemple : les croyances, les intérêts et la perception de la réalité. 3- Les décisions les plus importantes impliquent l’allocation des ressources rares (qui aura quoi). 4- La rareté des ressources et la permanence des différends donnent au conflit le rôle essentiel dans la dynamique de l’entreprise et font que le pouvoir est la ressource principale. 5- Les objectifs et les décisions émergent du marchandage et de négociation entre diverses parties concernées.

10 Le micro-pouvoir L’élaboration de la stratégie: Processus politique
Ces différentes propositions considèrent que l’élaboration de la stratégie est l’affaire entre divers acteurs ou des coalitions d’acteurs et non d’un seul homme. (comprendre le rôle tous des individus) L’école de pouvoir suggère que la stratégie qui émerge d’un tel processus ne sera pas forcément la meilleure, mais elle reflétera plutôt les intérêts des groupes les plus puissantes de l’entreprise

11 Le micro-pouvoir Emergence des stratégies politiques
Une stratégie émergente résulte d’un processus politique et des relations entre des manœuvres politiques. Une stratégie délibérée signifie la réalisation collective d’une intention : l’entreprise agissant comme un tout. Les stratégies peuvent émerger de processus politique: Parfois une décision isolée, prise pour des raisons politiques ;peut être constituer finalement un modèle. Exemple: un service de vente se débrouillera pour faire un prix à un client, peu après les prix de tous les produits seront à la baisse.

12 Le micro-pouvoir Les bienfaits de la politique
Pour savoir les conditions dans lesquelles la politique peut Jouer effectivement un rôle utile dans l’entreprise Dans toutes les organisations (où le pouvoir est officiellement reconnu), il existe 3 systèmes de pouvoir 1. L’autorité qui concentre le pouvoir au sommet 2. La culture qui tend à s’enraciner dans les traditions 3. L’expertise qui concentre le pouvoir entre les mains des spécialistes. Mais ces moyens légitimes peuvent poursuivre à des fins qui ne le sont pas (exemple: en s’opposant à des changement nécessaire).

13 Exple : le jeu de parrainage,
La politique La politique en tant que système d’influence: les membres les plus forts soient portés en position du pouvoir. La politique : peut fournir des canaux de rechange pour l’information et la promotion. Exple : le jeu de parrainage, La politique peut assurer que tous les aspects d’un problème seront débattus jusqu’au bout toute en tenant compte les diverses opinions (et les points de vue) à chaque résolution d’un problème pour assurer l’intérêt général. La politique peut se révéler utile pour promouvoir un changement nécessaire mais elle est bloquée par un système d’influence plus légitime (autorité + expertise+ les traditions) La politique peut dégager les chemins du changement effectif. Exple: les dirigeants usent souvent du jeu politique pour faire accepter leurs décisions, en édifiant des alliances qui leur ouvrent un chemin

14 Le macro-pouvoir Le macro-pouvoir concerne l’usage du pouvoir par l’entreprise C’est le fait que l’entreprise agisse dans son propre intérêts, en conflit ou en coopération avec d’autres organisations. Le macro-pouvoir, au contraire, reflète l’interdépendance entre l’entreprise et son environnement (les fournisseurs, les acheteurs, les concurrents et les syndicats). =>La stratégie de l’entreprise consiste, d’abord, à gérer les exigences des ces différents acteurs et ensuite , à se servir d’eux sélectivement pour le bien de l’entreprise.

15 Le macro-pouvoir Le contrôle de l’extérieur par l’entreprise
Théorie développé par Pfeffer et Salancik (1978) « L’entreprise peut changer et s’adapter afin de satisfaire aux exigences de l’environnement , ou bien essayer de modifier l’environnement afin qu’il se plie à ses possibilités » l’entreprise dispose de trois stratégies fondamentales : L’entreprise peut se contenter de traiter chaque demande lorsqu’elle se manifeste, c'est-à-dire au lieu d’essayer de résoudre les difficultés d’un seul coup, on les traite au fur et à mesure. Exmp:en s’occupant en priorité des problème financières, avant de se préoccuper des parts de marché.

16 Le macro-pouvoir Le contrôle de l’extérieur par l’entreprise
L’entreprise peut retenir et diffuser l’information de façon stratégique manipuler les attentes et peser sur les événements.. 3. L’entreprise peut jouer un groupe contre l’autre Exemple : une demande de hausse des salaires des fonctionnaires peut être opposée à une demande de baisse des impôts de la population locale. Exp1 : le personnel peut accepter de retarder une augmentation des salaires lorsque l’entreprise est proche de la faillite

17 Le contrôle de l’extérieur par l’entreprise
Mintzberg (1982), a expliqué comment les entreprises passent par des situations différentes : Certaines entreprises deviennent l’instrument d’un groupe de pouvoir externe comme si elles étaient dirigées de l‘extérieur. Exp: par un propriétaire unique Et d’autre entreprises sont relativement fermées aux influences extérieures, mais elle exerce. Exemple : les entreprise monopole sur le marché. =>L’objectif de macro-pouvoir est d’être le dominant sur un marché où l’on échappe aux influences extérieures

18 Le macro-pouvoir Les méthodes les plus répondues dans le domaine de macro-pouvoir Le macro pouvoir estime que l’entreprise assure sa bonne santé en contrôlant d’autres entreprises ou en coopérant avec eux. Parmi les méthodes les plus répandue du macro- pouvoir, citons: L’analyse des partie prenantes, La manœuvre stratégique, L’élaboration coopérative de la stratégie.

19 Le macro-pouvoir L’analyse des parties prenantes
L’analyse des parties prenantes représente une tentative de traiter les forces politiques selon une approche rationnelle.  Freeman (1984) rassemble certaines de ces idées dans des étapes qui ont été traités dans un modèle, « le processus de formulation de la stratégie des parties prenantes»

20 Le macro-pouvoir L’analyse des parties prenantes
1. Analyse du comportement de la partie prenante:  il s’agit d’analyser un comportement actuel qu’on pourrait observer à l’avenir et qui permettrait à l’entreprise d’atteindre son objectif sur un problème donné. 2. Explication du comportement de la partie prenante : cette étape exige que le dirigeant se mettre à la place de la partie prenante et il entre en empathie avec sa position. 3. Analyse des coalitions : cette étape finale consiste à rechercher les possibilités des coalitions réunissant plusieurs parties prenantes.

21 Le macro-pouvoir La manœuvre stratégique.
La manœuvre sert à communiquer à l’adversaire qu’il serait plus sage de négocier des arrangements mutuellement profitables que de combattre, c’est l’équivalent de la diplomatie, un mélange de menaces et de promesses visant à prendre l’avantage. Les entreprises ont recouru à la manœuvre stratégique par ce que c’est la façon la plus efficace de contrôler le pouvoir des acteurs extérieurs et de contrôler leur comportement

22 L’élaboration coopérative de la Stratégie
Réseaux Stratégie collective : Alliances stratégique : Joint-venture: Sous-traitance stratégique: Les entreprises n’agissent pas en isolé, mais dans des réseaux complexes d’interaction avec d’autres acteurs, y compris les fournisseurs, les concurrents et les clients l’entreprise, en plus de sa stratégie d’affaires, doit développer des stratégies au niveau collectif pour traiter ses interdépendances complexes. Charles Fombrun et Graham Astley (1983) Il s’agit de divers accords de coopération généralement avec des fournisseurs ou des clients, aussi bien qu’entre des associés qui se trouvent par ailleurs être en concurrence dans l’autre domaines. c’est une alliance stratégique dans laquelle les associés investissent dans une affaire nouvelle, qu’ils créent les limites de La coopération L’essentiel, c’est ce qu’on apprend de l’associé. Chacune des entreprise voit dans l’alliance une fenêtre ouverte sur les capacités, au sens large, du partenaire. Elles s’en servent pour acquérir des compétences en dehors du contrat officiel. Et diffusent systématiquement à l’intérieur les nouvelles connaissances acquises.

23 Contributions de L’école
L’école de pouvoir à contribué au vocabulaire du management stratégique avec des notions comme «les coalitions », «les jeux politiques » «la stratégie collective »… Elle a aussi mis en lumière l’importance de la politique lorsqu’il s’agit de promouvoir des changements stratégiques et qu’il faut bien affronter le pouvoir établi qui cherche à maintenir le statuquo.

24 Critiques et Limites L’école de pouvoir tend à sous-estimer le rôle des forces d’intégration telles que le leadership, la culture et la notion de stratégie elle même , en exagérant pour assurer ses démonstrations. Elle néglige le côté négatif de la dimension politique dans l’entreprise. Elle passe sous silence les aspects problématiques du macro-pouvoir sous forme d’alliances.

25 Merci pour votre attention


Télécharger ppt "Présentation de l’école de pouvoir"

Présentations similaires


Annonces Google