La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L’école entrepreneuriale

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L’école entrepreneuriale"— Transcription de la présentation:

1 L’école entrepreneuriale
Elaboré par: Caid Essebsi Meriam Islam Cheniour Hanen Mahjoubi Hanene

2 Plan Introduction Définitions des mots clés
Les origines économiques de l’école Les travaux de l’école Le leader visionnaire Les principes de l’école Contribution, critique et contexte Conclusion

3 Introduction Une étude menée sur 100 fondateurs de firmes Américaines a abouti à ces résultats: 41% n’avaient aucun plan 26% n’avaient qu’un plan sommaire 5% établissaient des projections financières 28% rédigeaient un plan abouti Source: Amar Bhide,1994, p152 Le concept fondamental axe le processus stratégique sur la vision de l’entrepreneur qui sait ce qu’il faut faire. La démarche stratégique est enfouie dans les mystères de son intuition. Les stratégies ne sont plus, des plans ou des positionnements précis, mais des visions ou des perspectives, en général exprimées de façon imagée, à travers des métaphores. Après les écoles normatives, nous allons aborder les écoles descriptives dont l’objectif est de comprendre comment se déroule l’élaboration de la stratégie. Nous allons commencer par la 1ére école descriptive qui est l’école entrepreneuriale dont….

4 Donc nous pourrions dire qu’elle est le cornac de notre éléphant.
Cette école axe le processus d’élaboration de la stratégie exclusivement sur le seul dirigeant. Donc nous pourrions dire qu’elle est le cornac de notre éléphant. cornac (dérivé du mot indien cornaca) est à la fois le maître, le guide et le soigneur de l'éléphant.

5 Définitions des concepts clés
Schumpeter donne la définition suivante : «  L’entrepreneur est un homme dont les horizons économiques sont vastes et dont l’énergie est suffisante pour bousculer la propension à la routine et réaliser des innovations ». Source:http://www.lepost.fr/article/2009/06/14/ _schumpeter-ou-le-concept-d-entrepreneur.html vu le 20/04/2011 Entrepreneur Dans cette simple phrase tout est lancé. On y trouve les notions d’”horizons économiques vastes“, d’”énergie” et d’”innovation“. En effet, pour Schumpeter l’entrepreneur est un esprit en avance sur son temps. Il sait saisir les opportunités qu’offre le présent pour inventer l’avenir. Il anticipe et propose des solutions nouvelles. Il innove, change les règles du jeu.

6 Une cible vers laquelle tend spontanément l’intéressé
Entrepreneur Une vision est: Une image mentale d’un état futur possible et souhaitable de l’organisation, vague ou précise, c’est une vue d’un avenir souhaitable, crédible, attirant; Une cible vers laquelle tend spontanément l’intéressé En canalisant l’attention sur une vision, le leader exploite les ressources affectives et spirituelles de l’organisation, ses valeurs , ses engagements et ses aspirations. Vision

7 « Si c’est vraiment une vision vous ne l’oublierez jamais »
Une sorte de magie c’est le fait de dégager des images, des signaux, des prévisions et des solutions possibles une vision clairement structurée. « Si c’est vraiment une vision vous ne l’oublierez jamais » Source: Bennis et Nanus (1985) , « diriger: les secrets des meilleurs leaders »

8 La pensée stratégique comme « VISION » MINTZBERG
En Haut Au Delà Devant A Travers Derrière En Bas A Coté

9 Les origines économiques de l’école
École classique: le rôle de l’entrepreneur se limitait à décider des quantités à produire et des prix à pratiquer Les origines économiques de l’école 1967 1970 1950 1959 SCHUMPTER «  la destruction créative: l’entrepreneur est celui qui imagine l’entreprise, réalise de nouvelles combinaisons , son rôle s’arrête dés qu’il cesse d’innover  » COLE: 4 types d’entrepreneur: -l’inventeur calculateur; - le novateur inspiré; le promoteur hyper optimiste le fondateur d’une entreprise forte KNIGHT : «  l’esprit d’entreprise s’assimile à la prise de risque et la gestion d’incertitude » DRUCKER «  l’entreprise est une institution entrepreneuriale » SMJ: Strategic Management Journal/ JBS: Journal of business Strategy

10 Les travaux de l’école La personnalité entrepreneuriale:
Manfred Kets de Vries ne perçoit que le côté obscur de l’entreprenariat(1985). Collins et Moore brossent un portrait fascinant de l’entrepreneur(1970). Baumol considère l’entrepreneur comme un calculateur(1968). Stevensen et Gumpert ont opposé la personnalité d’entrepreneur et d’administrateur (1985). 2.Profil d’individu solide indépendant ayant un besoin impérieux de réussite 3.Il ne choisis pas de courir des risques 4. l’entrepreneur guette constamment les changement de l’environnement alors que l’administrateur veut préserver ses ressources

11 Busenitz et Barney soulignent que l’entrepreneur peut prendre ses décisions de façon peu objective(1997). Palich et Bagby considèrent que l’entrepreneur voit davantage de forces que de faiblesses, d’opportunités que de risques(1985). Bird assimile la personnalité de l’entrepreneur à celle du dieu mercure(1992). Il manifeste parfois une assurance excessive et a tendance à trop généraliser à partir de quelques détails.

12 Caractéristiques de l’élaboration d’une stratégie:
MINTZBERG en distingue quatre: La recherche active d’opportunité, initiative plutôt que résolution de problèmes ( DRUCKER) Le patron centralise le pouvoir ( COLLINS et MOORE) L’élaboration de stratégie se caractérise par des sauts spectaculaires dans l’inconnu La croissance est l’objectif principal de l’organisation entrepreneuriale

13 Le leader visionnaire Qualifier un entrepreneur de « visionnaire » n’a rien de divinatoire et signifie qu’il possède une représentation claire et précise de l’organisation qu’il veut faire naître et de la place qu’il lui attribue dans l’environnement. Des études ont été menées par l’université McGill sur le rôle de la vision et son origine.

14 Vision et théâtre: Westley et Mintzberg assimilent la vision stratégique à une représentation théâtrale qui commence au moment magique où fiction et vie se confondent. Au théâtre, Selon Peter Brook: la magie est le résultat de « répétitions » sans fin, suivies de la « représentation », soutenue par « l’assistance ». répétitions Le succès dépend d’une profonde connaissance du sujet représentation Le leader ne se contente pas de voir les choses sous un angle nouveau il fait participer les autres à sa vision. assistance Elle signifie que le public d’une représentation au théâtre comme dans l’entreprise investit l’acteur d’un pouvoir et inversement.

15 L’élaboration de la stratégie entrepreneuriale dans une chaine de supermarchés

16 L’entrepreneur a des idées audacieuses dont l’exécution est prudente accompagnée par une connaissance intime et détaillée de son secteur.

17 Les principes de l’école
La stratégie existe dans l’esprit du leader, une orientation à long terme, une vision de l’avenir Le processus d’élaboration de la stratégie est à moitié conscient, enraciné dans l’expérience et l’intuition du leader Le dirigeant surveille la mise en œuvre de la vision pour pouvoir reformuler au besoin certains détails

18 La stratégie entrepreneuriale est à la fois délibérée et émergente
L’organisation est malléable selon son leader visionnaire La stratégie entrepreneuriale est protégée de la concurrence directe.

19 Contributions ,critiques et contextes
La nature volontariste de l’élaboration de la stratégie Le rôle personnalisé du leader La vision stratégique L’école a mis en lumière des aspects importants de l’élaboration de la stratégie:

20 Critiques : C’ est une boite noire enfouie dans le cerveau de l’homme.
Contradiction entre les auteurs optimistes et pessimistes de cette école. Les managers suivent sans mots dire une seule voie. La culture de dépendance et de conformisme concentrée sur une et unique personne. La conception entrepreneuriale est risquée. Elle ne nous éclaire pas sur la nature du processus Les uns la considère comme admirable et dynamisant certains comportements que les autres qualifient de démotivants Elle dépend de la santé d’une seule personne, une crise cardiaque peut priver l’entreprise de son stratège clé en un éclair

21 Contexte : L’entreprise nouvellement créée qui a besoin d’une direction puissante et d’une vision forte. L’organisation en difficulté qui doit s’en remettre à un leader visionnaire capable d’effectuer des changements spectaculaires qui permettent un redressement. Les petites entreprises qui ont besoin d’un leader à forte personnalité et ce de façon permanente. Les contextes qui correspondent aux conceptions de l’école entrepreneuriale

22 Conclusion Elle met l'accent sur le leadership personnalisé. Ce qui compte c'est la vision stratégique, le dirigeant doit s'être fait une image mentale d'un état futur possible et souhaitable de l'organisation. Dans cette perspective, la stratégie existe dans l'esprit du dirigeant comme orientation à long terme, vision d'avenir elle est enracinée dans l'expérience et l'intuition du leader. La stratégie est indissociable de la personnalité d'un personnage, elle dépend des processus contenus dans la boîte noire de sa personne.

23 Merci pour votre attention


Télécharger ppt "L’école entrepreneuriale"

Présentations similaires


Annonces Google