La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La Mucoviscidose. Mucoviscidose Affection létale héréditaire à transmission autosomique récessive la plus fréquente dans les populations caucasiennes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La Mucoviscidose. Mucoviscidose Affection létale héréditaire à transmission autosomique récessive la plus fréquente dans les populations caucasiennes."— Transcription de la présentation:

1 La Mucoviscidose

2 Mucoviscidose Affection létale héréditaire à transmission autosomique récessive la plus fréquente dans les populations caucasiennes Incidence estimée : 1 ~ sur 4400 naissances Nombre de personnes atteintes en France ~ Mutations du gène CFTR Cystic Fibrosis Transmembrane conductance Regulator Age médian de survie (ans)

3 Gène codant pour la protéine CFTR Cystic Fibrosis Transmembrane conductance Regulator Situé sur le bras long du chromosome 7 (7q31) 250 Kb 27 exons Gène identifié en 1989

4 Protéine CFTR : membre de la famille des transporteurs ABC (ATP binding cassette)

5 Fonctions de CFTR Canal chlore et régulateur dautres canaux ioniques - Cl- CFTR Canaux chlore accessoires ENaC + Na+ Cl-

6 Classes de mutations du gène CFTR NORMAL CFTR non formée I G542X 2.4% CFTR non mature II F508del 68% Régulation altérée III G551D 1.6% Conductance altérée IV R117H <1% CFTR formée en faible quantité V - VI 5,7,9T <1%

7 Courbes de survie en fonction du génotype CFTR McKone, Chest 2006 Médiane de survie = 36 ans Médiane de survie = 50 ans

8 Gène CFTR muté Protéine CFTR défectueuse Destruction tissulaire pulmonaire Atteinte respiratoire dans la mucoviscidose mécanismes Transportioniquealtéré Mucusanormal Inflammationinfection

9 Les éléments du diagnostic Le test de la sueur Test de référence : Test de Gibson et Cooke : Dosage des ions chlorures dans la sueur recueillie par iontophorèse à la pilocarpine Poids de sueur nécessaire pour résultat fiable > 100 mg Résultats : taux chlorures > 60 mmol/L : confirme le diagnostic 40 – 60 mmol/L : taux intermédiaire à confronter à la clinique < 40 mmol/L : infirme le diagnostic à priori mais à toujours confronter à la clinique (attention, pour les nourrisson, test négatif quand < 30 mmol/L) Etude génétique Recherche des 2 mutations

10 Atteinte respiratoire et prise en charge Conditionne le pronostic : Responsable de 90 % des décès Développement progressif d'une insuffisance respiratoire Chronique Présentation clinique Jeune enfant: peu spécifiques : bronchites récidivantes, toux persistante Enfant plus âgé: Toux grasse chronique, expectoration muco-purulente, cyanose, hippocratisme digital

11 Hippocratisme digital

12 Atteinte respiratoire et prise en charge Poussées de surinfection : Apparition ou recrudescence de la toux Modification de l'aspect de l'expectoration Modification de la dyspnée Diminution de la tolérance à l'effort Modification de l'auscultation Asthénie Perte de poids, anorexie, baisse de l'appétit

13 Atteinte respiratoire et prise en charge Fonction respiratoire Evaluation de l'obstruction bronchique par les courbes débits-volumes (VEMS) Surveillance de la saturation en 02 Test d'effort Evaluation radiologique Radio thorax, tomodensitométrie Distension pulmonaire Bronchectasies, bouchons muqueux

14

15

16 Evaluation microbiologique Principaux germes Staphylococcus aureus Haemophilus influenzae Pseudomonas aeruginosa Autres germes gram négatifs Largement répandus dans l'environnement Résistants aux antibiotiques Burkholderia cepacia Alcaligenes xylosoxidans Stenotrophomonas maltophilia

17 Traitement de latteinte respiratoire Kinésithérapie quotidienne Antibiothérapie Orale, IV répétée, Inhalée Anti -inflammatoires Corticothérapie inhalée?, par voie générale DNase recombinante Oxygénothérapie Ventilation mécanique Transplantation pulmonaire

18 Atteinte digestive et prise en charge Manifestations Atteinte pancréatique 85 % des patients Physiopathologie Accumulation de bouchons muqueux dans les canaux pancréatiques, responsable d'une obstruction canalaire et d'une dégénérescence du tissu pancréatique avec atrophie des acini et transformation graisseuse du pancréas ----> Maldigestion et malabsorption Selles fréquentes, abondantes et graisseuses

19 Atteinte digestive et prise en charge Atteinte hépatobiliaire 10 % des enfants vers 10 ans Accumulation d'un matériel granuleux dans les canalicules biliaires intra-hépatiques : cholestase Initialement: anomalies biologiques Développement progressive d'une cirrhose

20 Atteinte digestive et prise en charge Manifestations intestinales Troubles de la motricité digestive Iléus méconial Puis épisodes de douleurs abdominales et de syndrome subocclusif avec distension abdominale Fréquence de l'existence d'un reflux gastro- oesophagien

21 Traitement Alimentation Hypercalorique, adaptée au goût de lenfant % protéine % graisses (graisses végétales) % glucides Parfois nécessité dune assistance nutritionnelle Extraits pancréatiques UI lipase /kg sans dépasser UI Supplémentation en vitamines liposolubles Atteinte hépatique Acide ursodesoxycholique (URSOLVAN) pour le traitement de la cholestase

22

23 Bénéfices et inconvénients du dépistage néonatal de la mucoviscidose Diagnostic précoce * Amélioration nutrition * Prévention complications * Epidémiologie, description * Etudes présymptomatiques * Amélioration respiratoire* Survie améliorée* Colonisation précoce pyocyanique* Anxiété famille * Dépistage des porteurs sains * +-? Brouard J et al Chatfield S et al Farrell P et al Munck A et al Waters DL et al. 1999

24 2008 Dépistage néonatal – Stratégie Dosage de la TIR (trypsine immunoréactive) maternités laboratoires associations régionales CRCM Analyse des résultats par la commission technique de lAFDPHE Centralisation & Optimisation

25 Les données ne peuvent être publiées sans laccord de lAFDPHE Dépistage néonatal - résultats 2002/2007 malades 2 Kit CF Kit CF kit CF Kit CF30 Elugicen Orchid ARMS: F 508, I 507, 1078del T, G > A, 2183AA>G, 3659 delC, kbC > T, 621+1G > T, A455E, E60X, G 542X, G551D, N1303K, R1162X, R117H, R334W, R347P, R553X, S1251N, W1282X, kbA>G,2789+5G > A, G > A, 3272–26A > G, 394 del TT, G > T, G85E, Y1092X, Y 122 X, W846X Incidence des NN dépistés malades 1/4387 (variations régionales Réunion 1/2460 Midi Pyrénées 1/6760) Nb NN testés % suspects TIR-J3 > seuil 0.63 % biologie moléculaire 97.9 risque dêtre malade TIR-J3 < 100µg/l : 1/22 TIR-J3 > 100µg/l : 1/3

26 Les dépistés atteints de mucoviscidose n=987 Poids de naissance médian (g) % prématurité < 37 s 8.3 Age médian 1ère consultation (j) (hors iléus méconial) % symptômes 1ère consultation54 Signes Digestif 69% et/ou Hypotrophie 44% et/ou Respiratoires 24% Clinique Les données ne peuvent être publiées sans laccord de lAFDPHE

27 Kit CF30 au niveau national : 86.2% des allèles (toutes les régions > 80% sauf PACA/Limousin) 85% au moins 1 F508del 41% F508del/F508del Mutations Les données ne peuvent être publiées sans laccord de lAFDPHE Les dépistés atteints de mucoviscidose n=987 Screening exhaustif du gène au niveau national : 98.9% des allèles 22 allèles « en cours » didentification (19 patients) 186 mutations différentes (18 sont trouvées > 10 fois)

28 Les données ne peuvent être publiées sans laccord de lAFDPHE Difficulté annonce diagnostic Suivi hétérogène ? Maintien R117H ? Stratégie TIR/PAP (Sarles J et al. 2005) R117H concernée dans 8% des cas Castellani C et al Lording A et al OSullivan BP et al Curnow L et al.2003 « Etude exhaustive du gène chez nourrissons ayant 2 TS chlorure >30 <60 et 1 ou 0 mutations de CFTR » « Tous les enfants avec 2 TS intermédiaires devraient avoir un nouveau TS entre 6 et 12 mois dans un centre validé »… ECFS Les formes frontières 15%

29 Questionnaire annuel CRCM/ARDPHE 2002 fin 2006 (n=808 cas mucoviscidose) Age médian de 10 mois erreurs humaines, 29 TIR-J3 < seuil 4 directement liés aux changements de seuil + 15 iléus méconial + 3 cas familiaux Incidence globale mucoviscidose 1/4136 Les faux négatifs (diagnostic sur symptômes) 32 cas soit 3.7 % Les données ne peuvent être publiées sans laccord de lAFDPHE

30 DNN mucoviscidose à léchelon national nécessite une organisation rigoureuse de la maternité CRCM La centralisation des données permet danalyser les résultats et dadapter lorganigramme pour respecter le nb de suspects (# 0.5%), limiter les faux positifs (# 1% 0 ) sans majorer les faux négatifs (# 3.4%). Conclusions Les difficultés diagnostic/pronostic et de suivi pour les formes frontières sont retrouvées dans tous les programmes de DNN mucoviscidose. Harmonisation européenne des procédures en cours (ECFS WG NBS).


Télécharger ppt "La Mucoviscidose. Mucoviscidose Affection létale héréditaire à transmission autosomique récessive la plus fréquente dans les populations caucasiennes."

Présentations similaires


Annonces Google