La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

OEDEME AIGUE DU POUMON. DEFINITION IRRUPTION BRUTALE DE LIQUIDE PLASMATIQUE DANS LES ALVEOLES PULMONAIRES PROVENANT DES CAPILLAIRES PULMONAIRES. IRRUPTION.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "OEDEME AIGUE DU POUMON. DEFINITION IRRUPTION BRUTALE DE LIQUIDE PLASMATIQUE DANS LES ALVEOLES PULMONAIRES PROVENANT DES CAPILLAIRES PULMONAIRES. IRRUPTION."— Transcription de la présentation:

1 OEDEME AIGUE DU POUMON

2 DEFINITION IRRUPTION BRUTALE DE LIQUIDE PLASMATIQUE DANS LES ALVEOLES PULMONAIRES PROVENANT DES CAPILLAIRES PULMONAIRES. IRRUPTION BRUTALE DE LIQUIDE PLASMATIQUE DANS LES ALVEOLES PULMONAIRES PROVENANT DES CAPILLAIRES PULMONAIRES.

3

4 Insuffisance cardiaque gauche = congestion pulmonaire

5 RAPPEL PHYSIOLOGIQUE PRESSION CAPILLAIRE PULMONAIRE tend à faire passer le plasma des capillaire pulmonaire aux alvéoles PRESSION CAPILLAIRE PULMONAIRE tend à faire passer le plasma des capillaire pulmonaire aux alvéoles PRESSION ONCOTIQUE (liée à la présence de protéine dans le plasma) tend à maintenir le plasma dans les capillaire PRESSION ONCOTIQUE (liée à la présence de protéine dans le plasma) tend à maintenir le plasma dans les capillaire Donc pour éviter le passage de plasma dans les alvéoles pulmonaires il faut que la pression capillaire pulmonaire soit inférieure à la pression oncotique Donc pour éviter le passage de plasma dans les alvéoles pulmonaires il faut que la pression capillaire pulmonaire soit inférieure à la pression oncotique

6 Pression oncotique

7

8 PHYSIOPATHOLOGIE Augmentation de la pression capillaire pulmonaire au-delà de la pression oncotique entraînant un passage de plasma des capillaires aux alvéoles pulmonaires. Augmentation de la pression capillaire pulmonaire au-delà de la pression oncotique entraînant un passage de plasma des capillaires aux alvéoles pulmonaires. Œdème pulmonaire Œdème pulmonaire Diminution des échanges gazeux entre alvéoles et capillaires entraîne une hypoxémie Diminution des échanges gazeux entre alvéoles et capillaires entraîne une hypoxémie Hyperventilation due à lhypoxémie (activation des centres nerveux respiratoires) induit une Hypocapnie par augmentation de lépuration en CO2. Hyperventilation due à lhypoxémie (activation des centres nerveux respiratoires) induit une Hypocapnie par augmentation de lépuration en CO2. Hypercapnie (augmentation du taux de CO2 dans le sang) est un signe de gravité. Hypercapnie (augmentation du taux de CO2 dans le sang) est un signe de gravité.

9 SIGNES CLINIQUES Dyspnée : polypnée (fréquence respiratoire augmentée) Dyspnée : polypnée (fréquence respiratoire augmentée) orthopnée (impossibilité de se maintenir en décubitus) nécessitant de se mettre en position demi assise. orthopnée (impossibilité de se maintenir en décubitus) nécessitant de se mettre en position demi assise. Angoisse, sueur Angoisse, sueur Expectoration mousseuse, rosée. Expectoration mousseuse, rosée. Douleur thoracique (SCA?) Douleur thoracique (SCA?)

10 EXAMEN CLINIQUE CYANOSE CYANOSE SIGNES DE LUTTE (tirage intercostal, sus claviculaire,respiration abdominale) SIGNES DE LUTTE (tirage intercostal, sus claviculaire,respiration abdominale) CREPITANS BILATERAUX à lauscultation pulmonaire CREPITANS BILATERAUX à lauscultation pulmonaire TACHYCARDIE TACHYCARDIE

11 EXAMENS COMPLEMENTAIRES BIOLOGIE : BIOLOGIE : GAZ DU SANG : hypoxémie, hypo ou hypercapnie. GAZ DU SANG : hypoxémie, hypo ou hypercapnie. ENZYMES CARDIAQUES : troponine, CPK recherche un syndrome coronarien aiguë. ENZYMES CARDIAQUES : troponine, CPK recherche un syndrome coronarien aiguë. IONOGRAMME SANGUIN : car traitement par lasilix (risque hypokaliémie). IONOGRAMME SANGUIN : car traitement par lasilix (risque hypokaliémie). ECG : tachycardie ECG : tachycardie recherche un SCA. recherche un SCA.

12 RADIOGRAPHIE THORACIQUE

13 EXAMEN COMPLEMENTAIRE ECHOGRAPHIE CARDIAQUE ECHOGRAPHIE CARDIAQUE

14 ETIOLOGIES OAP EST TOUJOURS DU A UNE INSUFFISANCE DU CŒUR GAUCHE (ventricule et/ou oreillette) INSUFFISANCE VENTRICULAIRE GAUCHE : INSUFFISANCE VENTRICULAIRE GAUCHE : CARDIOPATHIE VALVULAIRE : rétrécissement aortique, insuffisance aortique, insuffisance mitrale, pas le rétrécissement mitral!!! CARDIOPATHIE VALVULAIRE : rétrécissement aortique, insuffisance aortique, insuffisance mitrale, pas le rétrécissement mitral!!! CARDIOPATHIE ISCHEMIQUE : INFARCTUS DU MYOCARDE CARDIOPATHIE ISCHEMIQUE : INFARCTUS DU MYOCARDE TROUBLE DU RYTHME AURICULAIRE OU VENTRICULAIRE TROUBLE DU RYTHME AURICULAIRE OU VENTRICULAIRE CARDIOMYOPATHIES DILATEES, HYPERTROPHIQUES CARDIOMYOPATHIES DILATEES, HYPERTROPHIQUES CARDIOPATHIE CONGENITALE CARDIOPATHIE CONGENITALE OAP SANS INSUFFISANCE VENTRICULAIRE GAUCHE : RETRECISSEMENT MITRAL OAP SANS INSUFFISANCE VENTRICULAIRE GAUCHE : RETRECISSEMENT MITRAL

15 FACTEURS DECLENCHANTS POUSSEE HYPERTENSIVE POUSSEE HYPERTENSIVE ECART DE REGIME SANS SEL ECART DE REGIME SANS SEL ARRET DU TRAITEMENT ARRET DU TRAITEMENT TROUBLE DU RYTHME TROUBLE DU RYTHME SCA SCA INFECTION PULMONAIRE INFECTION PULMONAIRE ANEMIE ANEMIE MALADIE VALVULAIRE AIGUE exemple : endocardite. MALADIE VALVULAIRE AIGUE exemple : endocardite.

16

17 SIGNES CLINIQUES 1. SUEUR 2. CYANOSE 3. EXPECTORATION MOUSSEUSE, ROSEE 4. ECART DE REGIME (salé) 5. POUSSEE HYPERTENSIVE 6. CREPITANT 7. OEDEME DES MEMBRES INFERIEURS 8. ARRET DU TRAITEMENT 9. DYSPNEE ORTHOPNEE 10. APARITION NOCTURNE

18 TRAITEMENT URGENCE MEDICAL URGENCE MEDICAL HOSPITALISATION EN USIC HOSPITALISATION EN USIC POSITION DEMI-ASSISE (jamais en décubitus) POSITION DEMI-ASSISE (jamais en décubitus) OXYGENE OXYGENE SURVEILLANCE SCOPE SURVEILLANCE SCOPE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE GARDE VEINE (G5% jamais de serum physiologique sauf cas particulier) GARDE VEINE (G5% jamais de serum physiologique sauf cas particulier) REGIME SANS SEL REGIME SANS SEL

19 MEDICAMENTS DIURETIQUES (diminue la volémie et donc la pression capillaire pulmonaire) : FUROSEMIDE=LASILIX IVD DIURETIQUES (diminue la volémie et donc la pression capillaire pulmonaire) : FUROSEMIDE=LASILIX IVD VASODILATATEUR (diminue le retour veineux et donc la pression capillaire pulmonaire) si PA systolique>100mmHg VASODILATATEUR (diminue le retour veineux et donc la pression capillaire pulmonaire) si PA systolique>100mmHg DERIVES NITRES : RISORDAN A LA SERINGUE ELECTRIQUE. TRAITEMENT DU SCA si cest la cause de lOAP. TRAITEMENT DU SCA si cest la cause de lOAP.

20 OXYGENE NASAL NASAL MASQUE A HAUTE CONCENTRATION MASQUE A HAUTE CONCENTRATION VENTILATION NON INVASIVE VENTILATION NON INVASIVE MASQUE ATTACHE SUR LE VISAGE DE MANIERE ETANCHE MASQUE ATTACHE SUR LE VISAGE DE MANIERE ETANCHE MACHINE DELIVRANT UNE PRESSION POSITIVE EN OXYGENE PERMETTANT DE « POUSSER » LOEDEME DANS LES CAPILLAIRES. MACHINE DELIVRANT UNE PRESSION POSITIVE EN OXYGENE PERMETTANT DE « POUSSER » LOEDEME DANS LES CAPILLAIRES. METHODE NECESSITANT LA COOPERATION DU PATIENT METHODE NECESSITANT LA COOPERATION DU PATIENT VENTILATION INVASIVE VENTILATION INVASIVE CEST LINTUBATION DU PATIENT ET LA VENTILATION MECANIQUE. CEST LINTUBATION DU PATIENT ET LA VENTILATION MECANIQUE. UTILISE EN CAS DE TROUBLE GRAVE DE LA CONSCIENCE, DARRET CARDIAQUE, DACIDOSE SEVERE AU GAZ DU SANG. UTILISE EN CAS DE TROUBLE GRAVE DE LA CONSCIENCE, DARRET CARDIAQUE, DACIDOSE SEVERE AU GAZ DU SANG.

21 SURVEILLANCE CLINIQUE : CLINIQUE : PA, Fc, SatO2, Fr, conscience. PA, Fc, SatO2, Fr, conscience. Diurèse (traitement par diurétique) Diurèse (traitement par diurétique) Douleur thoracique Douleur thoracique Trouble du rythme, bradycardie au scope Trouble du rythme, bradycardie au scope BIOLOGIQUE : BIOLOGIQUE : Ionogramme sanguin (hypokaliémie car diurétiques) Ionogramme sanguin (hypokaliémie car diurétiques) Gaz du sang Gaz du sang

22 INSUFFISANCE CARDIAQUE

23 DEFINITION INCAPACITE DU MUSCLE CARDIAQUE A ASSURER SA FONCTION QUI EST DE MAINTENIR UN DEBIT SYSTEMIQUE SUFFISANT POUR LA VASCULARISATION DES ORGANES. INCAPACITE DU MUSCLE CARDIAQUE A ASSURER SA FONCTION QUI EST DE MAINTENIR UN DEBIT SYSTEMIQUE SUFFISANT POUR LA VASCULARISATION DES ORGANES.

24 ETIOLOGIES 1. INSUFFISANCE CARDIAQUE GAUCHE CARDIOPATHIES VALVULAIRESCARDIOPATHIES VALVULAIRES CARDIOPATHIES ISCHEMIQUECARDIOPATHIES ISCHEMIQUE HTAHTA CARDIOMYOPATHIES DILATEESCARDIOMYOPATHIES DILATEES CARDIOMYOPATHIES HYPERTROPHIQUESCARDIOMYOPATHIES HYPERTROPHIQUES CARDIOPATHIE CONGENITALECARDIOPATHIE CONGENITALE 2. INSUFFISANCE CARDIAQUE DROITE INSUFFISANCE CARDIAQUE GAUCHEINSUFFISANCE CARDIAQUE GAUCHE CŒUR PULMONAIRE CHRONIQUECŒUR PULMONAIRE CHRONIQUE IDM DU VENTRICULE DROITIDM DU VENTRICULE DROIT VALVULOPATHIE DROITE (TRICUSPIDE ET PULMONAIRE)VALVULOPATHIE DROITE (TRICUSPIDE ET PULMONAIRE)

25 SIGNES CLINIQUES DANS LINSUFFISANCE CARDIAQUE GAUCHE DYSPNEE (effort, repos, orthopnée? Selon le stade de linsuffisance cardiaque) DYSPNEE (effort, repos, orthopnée? Selon le stade de linsuffisance cardiaque) SIGNES DE BAS DEBIT (asthénie, ralentissement psychomoteur, hypotension artérielle) SIGNES DE BAS DEBIT (asthénie, ralentissement psychomoteur, hypotension artérielle) Tachycardie Tachycardie Râles crépitants à lauscultation Râles crépitants à lauscultation PHYSIOPATHOLOGIE : PHYSIOPATHOLOGIE : =>altération de la fonction du ventricule gauche à lorigine du bas débit =>augmentation de la pression dans les cavités gauches à lorigine de lœdème pulmonaire

26 SIGNES CLINIQUES DANS LINSUFFISANCE CARDIAQUE DROITE TACHYCARDIE TACHYCARDIE HEPATOMEGALIE HEPATOMEGALIE TURGESCENCE DES JUGULAIRES TURGESCENCE DES JUGULAIRES REFLUX HEPATO-JUGULAIRE REFLUX HEPATO-JUGULAIRE OEDEME DES MEMBRES INFERIEURS OEDEME DES MEMBRES INFERIEURS PHYSIOPATHOLOGIE : PHYSIOPATHOLOGIE : Augmentation de la pression dans les cavités droites Augmentation de la pression dans les cavités droites Diminution du retour veineux vers loreillette droite Diminution du retour veineux vers loreillette droite Donc stagnation du sang dans le réseau veineux Donc stagnation du sang dans le réseau veineux Entraînant une dilatation des jugulaires, une douleur hépatique Entraînant une dilatation des jugulaires, une douleur hépatique OMI dus à laugmentation de la pression capillaire des membres inférieurs. OMI dus à laugmentation de la pression capillaire des membres inférieurs.

27

28 SIGNES CLINIQUES DANS LINSUFFISANCE CARDIAQUE GLOBALE SIGNES DINSUFFISANCE CARDIAQUE GAUCHE + SIGNES DINSUFFISANCE CARDIAQUE DROITE

29 COMPLICATIONS INSUFFISANCE CARDIAQUE GLOBALE INSUFFISANCE CARDIAQUE GLOBALE TROUBLES DU RYTHME TROUBLES DU RYTHME ACCIDENTS THROMBO-EMBOLIQUE (du au bas débit cardiaque) ACCIDENTS THROMBO-EMBOLIQUE (du au bas débit cardiaque) HYPOPERFUSION CEREBRALE, RENALE. HYPOPERFUSION CEREBRALE, RENALE.

30 FACTEURS DECLENCHANTS POUSSEE HYPERTENSIVE POUSSEE HYPERTENSIVE ECART DE REGIME SANS SEL ECART DE REGIME SANS SEL ARRET DU TRAITEMENT ARRET DU TRAITEMENT TROUBLE DU RYTHME TROUBLE DU RYTHME SCA SCA INFECTION PULMONAIRE INFECTION PULMONAIRE ANEMIE ANEMIE MALADIE VALVULAIRE AIGUE exemple : endocardite. MALADIE VALVULAIRE AIGUE exemple : endocardite.

31 EXAMENS COMPLEMENTAIRES BIOLOGIE IONOGRAMME SANGUIN : recherche une hyponatrémie, une insuffisance rénale aiguë. IONOGRAMME SANGUIN : recherche une hyponatrémie, une insuffisance rénale aiguë. BILAN HEPATIQUE : augmentation des ASAT (cytolyse) par retentissement sur le foie. BILAN HEPATIQUE : augmentation des ASAT (cytolyse) par retentissement sur le foie. BNP (Brain Natriurétic Peptide) augmenté. BNP (Brain Natriurétic Peptide) augmenté.

32 EXAMENS COMPLEMENTAIRES RADIOGRAPHIE THORACIQUE CARDIOMEGALIE CARDIOMEGALIE SIGNE DOAP « poumons blancs » SIGNE DOAP « poumons blancs »

33 RADIOGRAPHIE THORACIQUE NORMALE

34 OAP/CARDIOMEGALIE

35 EXAMENS COMPLEMENTAIRES ECHOGRAPHIE CARDIAQUE RECHERCHE UNE VALVULOPATHIE RECHERCHE UNE VALVULOPATHIE UNE CARDIOPATHIE ISCHEMIQUE UNE CARDIOPATHIE ISCHEMIQUE UN BAS DEBIT CARDIAQUE UN BAS DEBIT CARDIAQUE UNE AUGMENTATION DES PRESSIONS DANS LES CAVITES CARDIAQUES UNE AUGMENTATION DES PRESSIONS DANS LES CAVITES CARDIAQUES

36 TRAITEMENT LUTTER CONTRE LA RETENTION HYDRO-SODEE (œdème) : LUTTER CONTRE LA RETENTION HYDRO-SODEE (œdème) : REGIME SANS SEL REGIME SANS SEL DIURETIQUE DIURETIQUE DIMINUER LA PRESSION DANS LES CAVITES CARDIAQUE EN DIMINUANT LE RETOUR VEINEUX : DIMINUER LA PRESSION DANS LES CAVITES CARDIAQUE EN DIMINUANT LE RETOUR VEINEUX : VASODILATATEUR VEINEUX VASODILATATEUR VEINEUX Diminuer la pression à la sortie du ventricule gauche Diminuer la pression à la sortie du ventricule gauche VASODILATATEUR ARTERIEL VASODILATATEUR ARTERIEL LUTTER CONTRE LACTIVATION DES HORMONES LUTTER CONTRE LACTIVATION DES HORMONES SYSTEME RENINE ANGIOTENSINE : IEC SYSTEME RENINE ANGIOTENSINE : IEC CATECHOLAMINE : béta bloquants CATECHOLAMINE : béta bloquants ALDOSTERONE : anti aldostérone = spironolactone ALDOSTERONE : anti aldostérone = spironolactone

37 ACTIVATION HORMONALE?? INSUFFISANCE CARDIAQUE ||\/ BAS DEBIT (débit=Fc.volume déjection) ||\/ BETA BLOQUANTS Activation du système adrénergique =>Fc + ||\/ Vasoconstriction périphérique (augmentation postcharge) ||\/ IEC Stimulation du système rénine angiotensine aldostérone ||\/ Augmentation angiotensine => VASOCONSTRICTION (augmentation postcharge) ||\/ ANTIALDOSTERONE Augmentation aldostérone => RETENTION HYDROSODEE (œdème+++) ANTIALDOSTERONE Augmentation aldostérone => RETENTION HYDROSODEE (œdème+++)


Télécharger ppt "OEDEME AIGUE DU POUMON. DEFINITION IRRUPTION BRUTALE DE LIQUIDE PLASMATIQUE DANS LES ALVEOLES PULMONAIRES PROVENANT DES CAPILLAIRES PULMONAIRES. IRRUPTION."

Présentations similaires


Annonces Google