La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Logique séquentielle Plan Les bascules Les compteurs Les registres Les.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Logique séquentielle Plan Les bascules Les compteurs Les registres Les."— Transcription de la présentation:

1 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Logique séquentielle Plan Les bascules Les compteurs Les registres Les mémoires Système combinatoire EiEi SjSj Sj-Sj- + Système séquentiel

2 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Introduction Systèmes asynchrones Les sorties évoluent à la suite dun changement de combinaison des entrées, ce qui provoque des états transitoires, des retards de durées différentes et des risques dinstabilité. S+S+ Σ Z S-S-

3 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Introduction Systèmes synchrones Lévolution des sorties est synchronisée par une commande externe appelée horloge afin déviter les multiples états transitoires notamment lorsque des entrées changent détat simultanément. S+S+ Σ Z S-S- H

4 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les bascules La bascule RS asynchrone La bascule RS asynchrone possède une entrée R (Reset) de mise à zéro, une entrée S (Set) de mise à 1 et une sortie Q. Létat R=S=0 (mode mémoire) maintient létat de la sortie. Létat R=S=1 (mode interdit) est interdit car il conduit à mettre simultanément la sortie à 1 et à 0. table de fonctionnement : Q+Q+ RS Q-Q Φ symbole : 00Mémoire Mise à 1 Mise à 0 Interdit R S Q

5 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les bascules Réalisation (1) RSQ-Q- Q+Q Φ Φ table de vérité : Interdit Mémoire Mise à 1 Mise à 0 tableau de Karnaugh : Q-Q- RS Φ Φ équation logique : Q + S Q - R

6 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les bascules Q + S Q - R logigramme : & 1 & 1 Q S R S R Q Cette bascule RS est prioritaire au 1 car, pour la combinaison R=S=1, la sortie Q est mise à 1 (les Φ ayant été fixés à 1 pour la simplification de Q). Remarque : le logigramme fait apparaître une sortie supplémentaire égale au complément de la sortie Q uniquement si la combinaison R=S=1 napparaît pas. Q + S Q - R

7 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les bascules Réalisation (2) table de vérité :tableau de Karnaugh : Q-Q- RS Φ Φ équation logique : Q + R Q - S Interdit Mémoire Mise à 1 Mise à 0 RSQ-Q- Q+Q Φ Φ

8 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les bascules Q + R Q - S logigramme : Q + R Q - S Q R S Q 1 1 Cette bascule RS est prioritaire au 0 car, pour la combinaison R=S=1, la sortie Q est mise à 0 (les Φ ayant été fixés à 0 pour la simplification de Q). Remarque : le logigramme fait apparaître une sortie supplémentaire égale au complément de la sortie Q uniquement si la combinaison R=S=1 napparaît pas.

9 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les bascules Cas des états interdits Afin de conserver une sortie complémentaire quelque soit la combinaison dentrée, il convient de remplacer la combinaison R=S=1 par une autre combinaison en utilisant un circuit combinatoire selon le principe suivant : R S QR S R S Système combi- natoire

10 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les bascules Cas R=S=1 ramené au cas R=0 et S=1 (mise à 1) table de vérité : RRS S équations logiques : S R R S R S logigramme : 1& & & Q Q 1 1 S R S R

11 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les bascules Cas R=S=1 ramené au cas R=1 et S=0 (mise à 0) table de vérité : RRS S équations logiques : R S R S R S logigramme : Q R S Q R S

12 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les bascules La bascule RS synchrone (RST ou RSH) La bascule RS synchrone possède une entrée R (Reset) de mise à zéro, une entrée S (Set) de mise à 1, une entrée dhorloge H et une sortie Q. La bascule RS synchrone fonctionne selon létat de lhorloge : si lhorloge est à 1 (niveau haut) si lhorloge est à 0 (niveau bas) si il y a un front montant sur lhorloge si il y a un front descendant sur lhorloge si il y a une impulsion sur lhorloge

13 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les bascules Modes de synchronisation des bascules RST t H 0 1 sur front descendant R S Q Q H sur front montant R S Q Q H sur niveau bas R S Q Q H sur niveau haut R S Q Q H

14 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les bascules La bascule RST synchronisée par le niveau haut de lhorloge : table de fonctionnement : HRSQ+Q+ 0ΦΦ Q-Q- Q-Q- 1 0 ΦInterdit Mémoire Mise à 1 Mise à 0 Exercice : à partir de la table de vérité de cette bascule, déterminer léquation de sa sortie et réaliser le logigramme avec des portes NAND uniquement.

15 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les bascules Q+Q+ HQ-Q- RS Φ Φ RS HQ Φ Φ1 0 Q + Q - R HQ - HS Q + Q - (R H) HS

16 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique t Q t R t H t S Les bascules Chronogramme :

17 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les bascules La bascule RST synchronisée par le front montant de lhorloge : table de fonctionnement : HRSQ+Q+ 0ΦΦ ΦΦ1 Q-Q- Q-Q ΦInterdit Mémoire Mise à 1 Mise à 0 Réalisation : la détection du front seffectue par le jeu de 3 mémoires interne à la bascule ou par un circuit de dérivation du signal dhorloge. 00Q-Q-

18 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique t Q Les bascules Chronogramme : t H t S t R

19 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les bascules La bascule D La bascule D est une bascule synchrone qui possède une entrée de donnée D (Data), une entrée dhorloge H, une sortie Q et une sortie complément de Q. Le signal de synchronisation est actif : soit sur un niveau (haut ou bas) de lhorloge (bascule D latch) soit sur un front (montant ou descendant) de lhorloge (bascule D edge triggered) sur front descendant DQ QH sur front montant DQ QH sur niveau bas DQ QH sur niveau haut DQ QH

20 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les bascules La bascule D latch : la sortie recopie lentrée sur un niveau dhorloge. Sur lautre niveau, la sortie est mémorisée. Bascule D latch synchronisée par le niveau haut : table de fonctionnement : Q+Q+ HD Q-Q Q-Q Recopie Mémoire

21 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique t Q t D Les bascules Chronogramme : t H

22 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les bascules La bascule D edge triggered : la sortie recopie lentrée sur un front dhorloge sinon elle ne change pas détat (maintien de létat, mémorisation). Bascule D synchronisée par le front montant (positive edge triggered): table de fonctionnement : Q+Q+ HD Q-Q- 1Φ 0 1 Q-Q Φ Recopie Mémoire

23 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique t Q Les bascules Chronogramme : t H t D

24 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les bascules La bascule JK La bascule JK est une bascule synchrone (le plus souvent sur front) qui possède une entrée J de mise à 1, une entrée K de mise à 0, une entrée dhorloge H, une sortie Q et une sortie complément de Q. Son fonctionnement diffère de celui dune bascule RST pour la situation ambiguë R=S=1. Dans le cas J=K=1, la sortie est inversée. bascule JK à déclenchement sur front montant JQ Q H K bascule JK à déclenchement sur front descendant JQ Q H K

25 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les bascules Bascule JK à déclenchement sur front montant : table de fonctionnement : HJKQ+Q+ 0ΦΦ ΦΦ1 Q-Q- Q-Q Inversion Mémoire Mise à 0 Mise à 1 00Q-Q- 11Q-Q-

26 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique t Q Les bascules Chronogramme : t H t J t K

27 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les bascules Entrées asynchrones : toutes les bascules synchrones commercialisées possèdent des entrées asynchrones de forçage de mise à 0 (R ou Clear) et de mise à 1 (S ou Preset) prioritaires sur toutes autres entrées. Bascule JK à déclenchement sur front montant avec entrées de forçage non complémentées : table de fonctionnement :symbole : HJKQ+Q+ RS ΦΦΦ ΦΦΦ ΦΦΦ Q-Q- Mémoire 0Mise à 0 1Mise à 1 ΦInterdit 0Forçage à 0 1Forçage à 1 InversionQ-Q- JQ Q H K S R Preset Clear

28 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les bascules La bascule T La bascule T est une bascule synchrone qui possède une entrée de donnée T, une entrée dhorloge H, une sortie Q et une sortie complément de Q. Son fonctionnement est un cas particulier de la bascule JK ou les entrées J et K sont connectées ensemble (ou mises à 1). table de fonctionnement :symbole : Q+Q+ HT Q-Q- 1Φ 0 1 Q-Q- Q-Q- 0Φ Inversion Mémoire Q-Q- TQ QH

29 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique t Q Les bascules Chronogramme : t T t H

30 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les bascules Autres structures Structure maître-esclave (pulse triggered) : les entrées sont synchronisées sur un niveau dhorloge et les sorties évoluent après le retour de lhorloge à létat initial. Structure avec verrouillage de la donnée : les entrées sont synchronisées sur un front dhorloge et les sorties évoluent après le retour de lhorloge à létat initial.

31 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Définitions Circuit logique constitué dun ensemble de plusieurs bascules (séquentiel) interconnectées par des portes logiques (combinatoire) et cadencé par un signal dhorloge. La combinaison des états des bascules forme un mot binaire qui défini létat du compteur et qui évolue au cours du temps. Un compteur Modulo M est un compteur dont le cycle évolue de 0 à (M - 1). Un compteur programmable est un compteur dont le cycle peut être modifié. La synthèse dun compteur consiste à définir les équations de commande des bascules assurant le cycle prévu.

32 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Les deux catégories de compteurs Les compteurs asynchrones Les états des bascules du compteur évoluent successivement en cascade. Réalisation simple États transitoires Cycles impossibles Les compteurs synchrones Les états des bascules du compteur évoluent simultanément au rythme de lhorloge. Pas détats transitoire Cycles quelconques

33 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Compteurs asynchrones Compteurs asynchrones modulo 2 n (compteur binaire) Principe : lhorloge déclenche la première bascule dont la sortie sert dhorloge à la bascule suivante et ainsi de suite jusquà la n ième bascule. La propriété dinversion de létat de la sortie des bascules JK est utilisée : avec une bascule JK à déclenchement sur front descendant et lorsque J=K=1, la sortie change détat à chaque front de lhorloge. JQ Q H K S R JQ Q H K S R JQ Q H K S R H Q0Q1Qn000 RAZ

34 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Exemple : compteur asynchrone modulo 2 3 = 8 H Q0Q1Q2 JQ Q H K S R JQ Q H K S R JQ Q H K S R RAZ logigramme :

35 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique t Q2 Les compteurs Chronogramme : t H t Q0 t Q

36 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Exercice : réaliser un compteur asynchrone binaire modulo 16

37 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Décompteurs asynchrones modulo 2 n Exemple : décompteur asynchrone modulo 2 3 = 8 H Q0Q1Q2 JQ Q H K S R JQ Q H K S R JQ Q H K S R RAZ logigramme :

38 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique t Q2 Les compteurs Chronogramme : t H t Q0 t Q t Q0 t Q1 t t Q

39 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Compteurs / décompteurs asynchrones modulo 2 n : Avec des bascules JK à déclenchement sur front descendant : –pour un compteur, on relie la sortie Qn (n>0) des bascules à lentrée dhorloge Hn+1, –pour un décompteur, on relie la sortie Qn complémentée (n>0) des bascules à lentrée dhorloge Hn+1. Avec des bascules JK à déclenchement sur front montant : –pour un compteur, on relie la sortie Qn complémentée (n>0) des bascules à lentrée dhorloge Hn+1, –pour un décompteur, on relie la sortie Qn (n>0) des bascules à lentée dhorloge Hn+1. Pour réaliser un compteur / décompteur, il faut une entrée de sélection X qui détermine le sens de comptage en fonction de sa valeur de X. Par exemple : –si X=0 comptage, il faut aiguiller la sortie Qn vers lhorloge Hn+1, –si X=1 décomptage, il faut aiguiller la sortie Qn complémentée vers lhorloge Hn+1.

40 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Avec des bascules JK à déclenchement sur front descendant : table de vérité : Hn+1XQn équations logiques : Décomptage Comptage Hn+1 XQn XQn Hn+1 X Qn Q0Q1Q2 H JQ Q H K S R JQ Q H K S R JQ Q H K S R RAZ X ??

41 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Compteurs asynchrones modulo < 2 n Principe : il faut interrompre le cycle dun compteur binaire en provoquant une réinitialisation des bascules dès que la valeur du modulo est détectée. Réalisation : il faut utiliser un compteur asynchrone binaire modulo 2 n avec 2 n M et agir sur les entrées de forçage asynchrones des n bascules en fonction de létat de leur sortie. JQ Q H K S R 1 1 JQ Q H K S R 1 1 JQ Q H K S R 1 1 H Q0Q1QnS0S1SnR1R0Rn Système logique

42 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Exemple : compteur asynchrone modulo 6 (de 0 à 5) Q Q Q1R2S2R1S1R0S ΦΦΦΦΦΦ table de vérité : 0 Φ Φ Φ S2 S1 S0 0 1 Φ Φ Φ R2 R1 R0

43 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Q1Q0 Q Φ1 tableau de Karnaugh : équation logique : R0 R1 R2 Q2Q1

44 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Q0Q1Q2000 H JQ Q H K S R 1 1 JQ Q H K S R 1 1 JQ Q H K S R 1 1 Q2Q1 logigramme : Les compteurs

45 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique t Q2 t Q0 t Q1 Les compteurs –Chronogramme : t H

46 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Exercice : réaliser un compteur asynchrone modulo 11

47 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Décompteurs asynchrones modulo < 2 n Principe : il faut interrompre le cycle dun décompteur binaire en provoquant une réinitialisation des bascules dès que la valeur maximale est détectée. Réalisation : il faut utiliser un décompteur asynchrone binaire modulo 2 n avec 2 n M et agir sur les entrées de forçage asynchrones des n bascules en fonction de létat de leur sortie. JQ Q H K S R 1 1 JQ Q H K S R 1 1 JQ Q H K S R 1 1 H Q0Q1QnS0S1SnR1R0Rn Système logique

48 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Exemple : décompteur asynchrone modulo 5 (de 4 à 0) Q Q Q1R2S2R1S1R0S ΦΦΦΦΦΦ ΦΦΦΦΦΦ table de vérité : Φ Φ Φ Φ Φ Φ R2 S1 S0 0 Φ Φ Φ Φ S2 R1 R0 Φ Φ

49 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Q1Q0 Q Φ1Φ tableau de Karnaugh : équation logique : R0 R1 S2 Q2Q1R0 R1 S2 Q2Q0 ou

50 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Q0Q1Q200 0 H JQ Q H K S R 1 1 JQ Q H K S R 1 1 JQ Q H K S R 1 1 Q2Q1 Les compteurs logigramme :

51 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Chronogramme : t H t Q2 t Q0 t Q

52 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Compteurs synchrones Problèmes des compteurs asynchrones Tous les cycles ne sont pas possibles. Il subsistent des états transitoires. t H t Q1 t Q0 Retard

53 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Structure dun compteur synchrone Le signal dhorloge est commun à toutes les bascules. Il faut utiliser n bascules JK (M 2 n ) et agir sur les entrées J et K en fonction de létat des sorties Q. JQ Q H K S R JQ Q H K S R JQ Q H K S R Q0Q1Qn Système logique H J0K0J1K1JnKn

54 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique JQ-Q- Q+Q+ K Les compteurs Table dexcitation dune bascule Elle permet de déterminer quelles valeurs il faut appliquer aux entrées synchrones pour faire évoluer la sortie de la bascule dun état vers un autre. Table dexcitation de la bascule JK : table de vérité : JKQ-Q- Q+Q+ Mémoire Mise à Mise à Inversion table dexcitation : 0Φ Φ Φ Φ 0 0 0

55 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Exemple : compteur synchrone modulo Q Q Q1J2K2J1K1J0K0 0Φ0Φ1Φ 0Φ1ΦΦ1 0ΦΦ01Φ 1ΦΦ1Φ1 Φ00Φ1Φ Φ01ΦΦ1 Φ0Φ01Φ Φ1Φ1Φ1 table de vérité : JQ-Q- Q+Q+ K 0Φ Φ Φ1 Φ0

56 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Q1Q0 Q Φ11Φ Φ11Φ tableaux de Karnaugh et équations logiques : K0 1 Q1Q0 Q ΦΦ1 1ΦΦ1 J0 1

57 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Q1Q0 Q ΦΦ10 ΦΦ10 tableaux de Karnaugh et équations logiques : K1 Q0 Q1Q0 Q ΦΦ 01ΦΦ J1 Q0

58 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Q1Q0 Q ΦΦΦΦ 0010 tableaux de Karnaugh et équations logiques : K2 Q1Q0 Q1Q0 Q ΦΦΦΦ J2 Q1Q0

59 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Q0Q1Q2 JQ Q H K S R JQ Q H K S R JQ Q H K S R Q1Q H 1 J0 K0 J1 K1J2 K2 logigramme : Les compteurs

60 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Exemple : décompteur synchrone modulo Q Q Q1J2K2J1K1J0K0 Φ0Φ0Φ1 Φ0Φ11Φ Φ00ΦΦ1 Φ11Φ1Φ 0ΦΦ0Φ1 0ΦΦ11Φ 0Φ0ΦΦ1 Φ11Φ1Φ table de vérité : JQ-Q- Q+Q+ K 0Φ Φ Φ1 Φ0

61 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Q1Q0 Q Φ11Φ Φ11Φ tableaux de Karnaugh et équations logiques : K0 1 Q1Q0 Q ΦΦ1 1ΦΦ1 J0 1

62 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Q1Q0 Q ΦΦ01 ΦΦ01 tableaux de Karnaugh et équations logiques : Q1Q0 Q ΦΦ 10ΦΦ K1 Q0 J1 Q0

63 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Q1Q0 Q ΦΦΦΦ 1000 tableaux de Karnaugh et équations logiques : K2 Q1Q0 Q1Q0 Q ΦΦΦΦ J2 Q1Q0K2 Q1Q0J2 Q1Q0

64 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Q0Q1Q2 JQ Q H K S R JQ Q H K S R JQ Q H K S R H 1 J0 K0 J1 K1J2 K2 logigramme : Les compteurs Q1Q0

65 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Compteurs à cycle quelconque Tous les cycles sont réalisables à condition que la transition dun état du compteur à un autre soit unique (il existe un seule façon de transiter vers un état). Pour les états nappartenant pas au cycle, les entrées des bascules peuvent prendre nimporte quelles valeurs (Φ) puisque ces états ne doivent normalement pas apparaître. Il faut utiliser autant de bascules quil y a de bits nécessaire pour coder la valeur maximale du cycle. Il est nécessaire dinitialiser le compteur à une valeur appartenant au cycle. Exercice : réaliser la séquence suivante avec des bascules JK : –{2, 5, 1, 4, 8, 2, …}

66 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Compteurs circulaires Un compteur est circulaire si la sortie de la dernière bascule est aussi lentrée de la première bascule. Compteur en anneau : fonctionnement cycle par cycle Compteur de Johnson : fonctionnement normal

67 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Remarques sur les compteurs Tables dexcitation des bascules synchrones Bascule RST : table de vérité :table dexcitation : Interdit Mémoire Mise à 1 Mise à 0 RSQ-Q- Q+Q Φ Φ RQ-Q- Q+Q+ S Φ Φ

68 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Bascule D : table de vérité :table dexcitation : DQ-Q- Q+Q Q+Q+ DQ-Q Réalisation de compteurs synchrones avec dautres bascules Exemple : compteur modulo 4 avec des bascules RST et D. Exercice : réaliser un décompteur modulo 6 avec des bascules RST et D.

69 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les compteurs Entrées asynchrones de forçage Elles peuvent être actives sur niveau haut (la mise à 1 dune entrée asynchrone de forçage agit de façon prioritaire sur la sortie de la bascule quelque soit létat des entrées synchrones) ou bas (la mise à 0 dune entrée asynchrone de forçage agit de façon prioritaire sur la sortie de la bascule quelque soit létat des entrées synchrones). Entrées/sorties utilisées sur les compteurs commercialisés : RAZ : remet le compteur à zéro, LOAD : charge une valeur dans le compteur, CE ou En : interdit le comptage en empêchant les sorties dévoluer, U/D : détermine le sens dévolution (comptage ou décomptage), D/B : détermine le type de comptage (binaire ou décimale), RCE ou TC : donne la fin de comptage.

70 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les registres Définitions Un registre est un ensemble ordonnée de n bascules capable de stocker une information codée sur n bits. Les entrées/sorties sont transmises, soit en série par décalages successifs (à droite ou à gauche), soit en parallèle. Différents types de registres entrée parallèle – sortie parallèle entrée série – sortie parallèle entrée parallèle – sortie série entrée série – sortie série registre universel : il permet de combiner les différents modes en fonction de létat dentrées de commande.

71 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les registres Registre à écriture et lecture parallèle Structure à mémorisation dun mot de 4 bits : DQ QH DQ QH DQ QH DQ QH H E L SASBSCSD ABCD

72 École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Les registres Registre universel Entrée série droiteEntrée série gauche Horloge Sorties parallèles Entrées parallèles Commandes Sortie série


Télécharger ppt "École des Hautes Études Industrielles - Département Automatique Cours dautomatique Logique séquentielle Plan Les bascules Les compteurs Les registres Les."

Présentations similaires


Annonces Google