La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Internet et les médias classiques (presse, radio, TV) constituent-ils plutôt des biens substituts ou complémentaires ZHANG Bohui ASIF December 12, 2006.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Internet et les médias classiques (presse, radio, TV) constituent-ils plutôt des biens substituts ou complémentaires ZHANG Bohui ASIF December 12, 2006."— Transcription de la présentation:

1 Internet et les médias classiques (presse, radio, TV) constituent-ils plutôt des biens substituts ou complémentaires ZHANG Bohui ASIF December 12, 2006

2 Stucture Quels sont les médias classiques(journal, radio et TV)et lInternet, leurs origines et leurs développement. Tandences de développement depuis les année 90. Quels sont les stratégies des médias classiques face à cette tandence. Les médias classiques VS lInternet et sil exsite vraiment cette fameuse substitution. les Bonnes stratégies des médias classiques

3 Quelles sont les médias classiques Le journal Le radio La télévision

4 Le Journal Le premier journal imprimé connu appelé "Relation" est paru à Strasbourg vers 1605 A l'origine, un journal est tenu par celui qui veut se souvenir des événements qui lui sont arrivés (journal intime), ou pour archiver ces événements (journal de bord). Les premiers journaux d'actualités, écrits se présentaient également sous cette forme chronologique, mais ont rapidement évolué vers une forme plus synthétique, en classant les événements par thèmes et rubriques. Avec l'industrialisation de la presse écrite, de grands noms de journaux se sont créés, et le terme a servi à désigner à la fois le support physique de l'information et la société éditrice. Ca fait plus de 400 ans quil exsite.

5 La radiophonie Le terme radiophonie désigne l'ensemble des techniques de transmission des sons par modulation directe d'ondes électromagnétiques. En 1896, Marconi déposa son premier brevet de radioélectricité. En 1899, il réalisa la première émission de radiotélégraphie entre la France et l'Angleterre. Ce fut là vraiment la naissance de la radio. Ca fait donc plus de 110 ans quelle exsite...

6 La télévision française 1881, un notaire d'Ardres (Pas-de-Calais), Constantin Senlecq émet l'idée qu'on pourrait transmettre une image de télévision en projetant celle-ci sur une surface photo-sensible composée de points de sélénium, matériau photo-électrique. 1884, un ingénieur allemand, Paul Nipkow, étudie un dispositif semblable à base de disque en mouvement. Il ne le présentera publiquement qu'en 1928 à Berlin. 14 avril 1931 : première transmission d'une image de trente lignes de Montrouge à Malakoff par René Barthélemy. Ca fait donc à peu près 75 ans quelle vit jusquaujourdhui et encore à développer…

7 Internet Internet est né à la fin des années 60, quand les autorités militaires américaines, en pleine guerre froide, ont mesuré combien leur système de communication était vulnérable, si l'une des liaisons du réseau était attaquée par l'ennemi, les données y circulant seraient automatiquement dirigées vers d'autres liaisons. Ce réseau d'un genre nouveau vit le jour sous le nom d'ARPAnet. A la fin des années 80, la NSF (National Science Foundation) qui dépend de l'administration américaine, met en place cinq centres informatiques surpuissants, auxquels les utilisateurs pouvaient se connecter, quel que soit le lieu où ils se trouvaient aux états-Unis: ARPAnet devenait ainsi accessible sur une plus grande échelle. Le début des années 90 marque, en fait, la naissance d'Internet tel que nous le connaissons aujourd'hui : le réseau reliant tous ces réseaux parlant le même langage, connu sous le nom de norme TCP/IP (Transmission Control Protocol/ Internet Protocol) qui permet à des ordinateurs différents de communiquer aisément entre eux. Ca fait alors que plus de 10 ans quelle se démocratise...

8 La tandence paraît depuis les année 90s en faveur de lInternet Le rapport de la commssion fédérale des communications en 2002 fait ressortir le fait que depuis les année 90 un dégringolade visible de certains médias classiques: radio, télévision hertzienne et le journal quotidien. Tandis que certains nouveaux paraîssent plus que jamais prometteurs: Internet, télévision par câble et le journal hebdomadaire.

9

10 Aux Etats-unis En France

11 Les stratégies de chaînes télés Multiplier les ressources par les annonceurs sur les site créés sur lInternet (tf1, fr2) Abonnement bunding en ligne (canal+le bouguet, canal+mobile...) pour capter les surplus des consommateurs Two-sided markets comme tf1 qui relie une série de site commercial avec son portail service plus performant et plus riche en contenu, avec tous les programmes offerts sur leurs sites (canal+, canal sat) fourniture de compléments à linformation des médias réels. (histoire du film et des clips visualisables)

12 Les stratégies des journaux Mise en ligne des actualités gratuites + paiement pour des informations difficilement trouvables. (paiement sur pour les archives sur le site le monde.fr) les annonceurs payent pour faire de la publicité Bunding avec dautres magazines (le nouvel obs + sciences et avenir) en basant sur le fait que linfo est non-rivale, les réactions des internautes, des blogs thématiques sont devenus les incubateurs réels des communautés sur les sites

13 Pour les radios La plus grande différence est quelles ont mis en ligne leurs émissions et qui permettent aux auditeurs de les écouter en temps réel.

14 Et le-commerce Concernant le e-commerce, ils ont joué que sur B to C et leurs produits commercialisés sont en fait assez restreints, exemple, fr2 uniquement des produits DVD, CD et livres. Sinon, tf1 met le lien des sites e-commerce sur son portail.

15 Google news et Guide Michelin Google est référencié comme le moteur de recherche le plus connu à léchelle mondiale son site marque son ambition de devenir le portail, qui veut dire point dentrée pour tous les internautes. Poutant, apparemment, son siteweb similaire de web 2.0 reste à saméliorer en qualité… Guide michelin est référencié comme le livre dappui au déplacement pour les français. Mise en marche de son site depuis 2001 et qui compte sur le minitel, la publicité sur le site, les services personnalisés payants et les produits type CD Rom pour les particuliers afin de générer des bénéfices

16 Les médias classiques VS lInternet Au niveau de lutilité, ils sont imcomparables. – Les anciens médias ne sont pas intéractives et leurs utilités sont relativement peu, principalement Les news et les divertissements. – LInternet est muti-fontionels, donc un multi-média.

17 Robert Kraut, Sara Kiesler., 2002 dans le rapport Examining the Impact of Internet Use on TV Viewing: Details Make a Difference

18 Est-ce réel la substitution entre les médias classiques et lInternet Les résultats pouvant nêtres pas conséquents selon les différents analyses Dans le rapport intitulé par Robert Kraut, Sara Kiesler, Bonka Boneva, Irina Shklovski. Donnés utilisé de Juin 2000 au Mars 2002 – Lutilisation de lInternet fréquent est fortement lié au déclin de TV viewing. Mais quand on analyse en détail: – Dans la fonction de news et de récréation ne sont pas lié au déclin de TV viewing. – En revanche, Internet servant à aller rencontrer les nouvels amis ou participar à la vie communautaire sur différents sites lest. Dans le rapport de commission fédérale des communications, intitulé par Joel Waldfogel au septembre 2002 données 90s-2000 – De toute évidence, la substitution existe entre lInternet et TV hertézienne soit dans son ensemble que dans la fonction du news. – Il est aussi évidant lexistance de la substitution entre lInternet et le jounal quotidien. – Par contre, il est probable pas de lexistance de la substitution entre lInternet et le Radio..

19 Bonnes stratégies des médias classiques Empiriquement, les médias classiques ne seront pas de coute durée comme lexemple du journal montre. 400 ans dexistance. Même les statisticiens font constat dexistance de substition entre le jounal quotidien et TV news. – Explication: consommation de certains produits sont devenus déjà une habitude. (le Monde) et les infos rapides passé à la TV ne sont pas comparable avec ce qui est écrit en papier. – Aussi des magazines et des supports professionels qui ne sont pas directement concurrentiels avec TV news. Pour contrer le phénomène de lInternet, apparemment un nouveau champs de bataille, les anciens médias devraient aussi forcément se loger sur lInternet pour attirer plus dattentions de grand public. – JournalMélange de gratuité et de payement pour les infos avec plus de VA. (le monde) + bunding – Jounal devrait aussi devenir plus spécifiques dans certains domaines, sinon, les infos dont le coût tendentielle vers 0 nont pas de débouché par rapport à la rapidité de la circulation dinfo sur linternet – Radio, apparemment un peu à part, puisque pas de substitution peut encore vivre + founiture de service en ligne – Pour les télés, probablement avec plus de technologie avancée, plus de service personalisé… mais avec lévolution de la large bande, lavenir reste incertain...


Télécharger ppt "Internet et les médias classiques (presse, radio, TV) constituent-ils plutôt des biens substituts ou complémentaires ZHANG Bohui ASIF December 12, 2006."

Présentations similaires


Annonces Google