La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Le consommateur David Bounie Thomas Houy. 2 Le comportement du consommateur La demande individuelle ou globale décrit les comportements de dépense dun.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Le consommateur David Bounie Thomas Houy. 2 Le comportement du consommateur La demande individuelle ou globale décrit les comportements de dépense dun."— Transcription de la présentation:

1 1 Le consommateur David Bounie Thomas Houy

2 2 Le comportement du consommateur La demande individuelle ou globale décrit les comportements de dépense dun ou des consommateurs pour chaque prix Mais comment le consommateur prend-il la décision de consommer ? Ces décisions résultent de choix Il arbitre et maximise son utilité en conciliant ce quil souhaite soffrir (préférences) avec ce quil peut soffrir (contrainte budgétaire)

3 3 Le comportement du consommateur Lensemble budgétaire : ce quil peut soffrir Les préférences : ce quil souhaite soffrir Le choix optimal : ce quil soffre

4 4 Le consommateur / La contrainte budgétaire

5 5 La contrainte budgétaire Quest ce qui contraint les choix de consommation? –Budget, temps, etc.

6 6 Un ensemble de consommation contenant x 1 unités de biens 1, x 2 unités de biens 2 et ainsi de suite jusquà x n unités de biens n est noté par le vecteur (x 1, x 2, …, x n ). Les prix des biens sont p 1, p 2, …, p n. La contrainte budgétaire

7 7 Question: Quand lensemble de consommation (x 1, …, x n ) est-il accessible aux prix p 1, …, p n ? La contrainte budgétaire

8 8 Question: Quand lensemble de consommation (x 1, …, x n ) est-il accessible aux prix p 1, …, p n ? Réponse: Lorsque p 1 x 1 + … + p n x n m Où m est le revenu disponible du consommateur. La contrainte budgétaire

9 9 x2x2 x1x1 La contrainte de budget est p 1 x 1 + p 2 x 2 = m. m /p 1 m /p 2 Soit deux biens X 1 et X 2 : La contrainte budgétaire

10 10 x2x2 x1x1 La contrainte de budget p 1 x 1 + p 2 x 2 = m. m /p 2 m /p 1 La contrainte budgétaire

11 11 x2x2 x1x1 La contrainte de budget est : p 1 x 1 + p 2 x 2 = m. m /p 1 Panier possible m /p 2 La contrainte budgétaire

12 12 x2x2 x1x1 La contrainte de budget est : p 1 x 1 + p 2 x 2 = m. m /p 1 Juste accessible Panier impossible m /p 2 La contrainte budgétaire

13 13 x2x2 x1x1 La contrainte de budget est : p 1 x 1 + p 2 x 2 = m. m /p 1 Panier possible Panier juste accessible Panier impossible m /p 2 La contrainte budgétaire

14 14 x2x2 x1x1 La contrainte de budget est : p 1 x 1 + p 2 x 2 = m. m /p 1 Ensemble de consommation ensemble des paniers possibles. m /p 2 La contrainte budgétaire

15 15 x2x2 x1x1 p 1 x 1 + p 2 x 2 = m x 2 = -(p 1 /p 2 )x 1 + m/p 2 donc la pente est -p 1 /p 2. m /p 1 m /p 2 La contrainte budgétaire Ensemble de consommation

16 16 Que signifie la pente -p 1 /p 2 ? Cela signifie que si X 1 augmente de 1 unité, il faudra réduire X 2 de p 1 /p 2 pour rester dans lensemble de consommation… La contrainte budgétaire

17 17 x2x2 x1x1 Pente = -p 1 /p p 1 /p 2 La contrainte budgétaire

18 18 La contrainte budgétaire et lensemble de consommation dépendent des prix des biens et du revenu des consommateurs. Que se passe t-il lorsque le revenu et les prix changent ? Evolution de lensemble de conso.

19 19 x2x2 x1x1 Comment change lensemble de consommation quand le revenu augmente ? Effet dun changement de revenu Ensemble de consommation

20 20 Nouveaux paniers possibles x2x2 x1x1 Droites parallèles Effet dun changement de revenu Ensemble de consommation

21 21 x2x2 x1x1 m/p 2 m/p 1 -p 1 /p 2 Comment change lensemble de consommation quand les prix changent ? P1 diminue: (P1>P1) Effet dun changement des prix Ensemble de consommation

22 22 x2x2 x1x1 m/p 2 m/p 1 Nouveaux paniers possibles -p 1 /p 2 Effet dun changement des prix Ensemble de consommation

23 23 x2x2 x1x1 m/p 2 m/p 1 Nouveaux paniers possibles La pente passe de -p 1 /p 2 à -p 1 /p 2 -p 1 /p 2 Effet dun changement des prix Ensemble de consommation

24 24 La réduction du prix dun bien déplace la contrainte budgétaire Elle accroît lensemble de consommation Les consommateurs ont un pouvoir dachat plus important La contrainte budgétaire

25 25 La contrainte de budget passe de p 1 x 1 + p 2 x 2 = m à (1+t)p 1 x 1 + (1+t)p 2 x 2 = m i.e. p 1 x 1 + p 2 x 2 = m/(1+t). Soit une taxe uniforme de t % Effet dune taxe sur les prix

26 26 x2x2 x1x1 p 1 x 1 + p 2 x 2 = m Effet dune taxe sur les prix

27 27 x2x2 x1x1 p 1 x 1 + p 2 x 2 = m p 1 x 1 + p 2 x 2 = m/(1+t) Effet dune taxe sur les prix

28 28 x2x2 x1x1 Une taxe uniforme sur tous le biens est équivalente à une taxe sur le revenu de Effet dune taxe sur les prix

29 29 Supposons que p 2 est constant (1) mais que p 1 = 2 pour 0 x 1 20 et p 1 =1 pour x 1 >20. Alors la pente est : - 2, pour 0 x p 1 /p 2 = - 1, pour x 1 > 20 et la contrainte est Effet dune réduction du prix sur les quantités achetées {

30 30 m = pente = - 2 / 1 = - 2 (p 1 =2, p 2 =1) pente = - 1/ 1 = - 1 (p 1 =1, p 2 =1) 80 x2x2 x1x1 La contrainte budgétaire

31 31 m = pente = - 2 / 1 = - 2 (p 1 =2, p 2 =1) pente = - 1/ 1 = - 1 (p 1 =1, p 2 =1) 80 x2x2 x1x1 La contrainte budgétaire

32 32 m = x2x2 x1x1 Contrainte de budget La contrainte budgétaire Ensemble de consommation

33 33 Le consommateur / Les préférences

34 34 Nous avons étudié les contraintes de la consommation (budget) Compte tenu de cette contrainte, comment le consommateur prend-il sa décision ? Les préférences

35 35 Postulat de comportement : Un décideur choisit toujours son alternative préférée parmi un ensemble dalternatives. Nous devons donc modéliser les préférences des consommateurs. La rationalité en économie

36 36 Les préférences peuvent être ordonnées : - Préférence stricte : x est strictement préféré à y (x y) - Préférence faible : x est au moins préféré à y (x y - Indifférence: x est équivalent à y (x y Ce sont des relations dordre entre alternatives Les préférences

37 37 Prenons un panier de biens x. Lensemble de tous les paniers également préférés à x est la courbe dindifférence contenant x. i.e., lensemble de tous les paniers y ~ x. Les préférences

38 38 x2x2x2x2 x1x1x1x1 x x x ~ x ~ x Relation dindifférence x Les courbes dindifférence

39 39 x2x2x2x2 x1x1x1x1 zxy z x y x y z Les courbes dindifférence

40 40 x2x2 x1x1 x Tous les paniers appartenant à I 1 sont strictement préférés à ceux appartenant à I 2 y z Tous les paniers appartenant à I 2 sont préférés à I 3 I1I1 I2I2 I3I3 Les courbes dindifférence

41 41 x2x2 x1x1 I(x) x WP(x), lensemble des paniers faiblement préférés à x. WP(x) inclus I(x). Les courbes dindifférence

42 42 x2x2 x1x1 SP(x), lensemble des paniers strictement préférés à x. Ninclut pas l(X) x I(x) Les courbes dindifférence

43 43 Les courbes dindifférence ne peuvent pas se couper x2x2x2x2 x1x1x1x1 x y z I1I1I1I1 I2I2 Impossible Les courbes dindifférence Selon I 1, x y. Selon I 2, x z. Donc y z.

44 44 La préférence pour les mélanges courbes dindifférence convexes x2x2x2x2 y2y2y2y2 x 2 +y 2 2 x1x1x1x1 y1y1y1y1 x 1 +y 1 2 x y z = x+y 2 z est préféré à x et y Les courbes dindifférence

45 45 x2x2x2x2 y2y2y2y2 x1x1x1x1 y1y1y1y1 x y z =(tx 1 +(1-t)y 1, tx 2 +(1-t)y 2 ) est préféré à x et y pour tout 0 < t < 1. Les courbes dindifférence

46 46 La pente de la courbe dindifférence est le Taux Marginal de Substitution (TMS) le TMS est le montant de bien 2 auquel le consommateur est prêt à renoncer pour obtenir une unité supplémentaire de bien 1.le TMS est le montant de bien 2 auquel le consommateur est prêt à renoncer pour obtenir une unité supplémentaire de bien 1. Le taux marginal de substitution

47 47 x2x2x2x2 x1x1x1x1 x Le TMS en x est la pente de la tangente en x de la courbe dindifférence Le taux marginal de substitution

48 48 x2x2x2x2 x1x1x1x1 x est lim {x 2 /x 1 } x 1 0 = dx 2 /dx 1 Le TMS en x est lim { x 2 / x 1 } x 1 0 = dx 2 /dx 1 x 2 x 1 x Le taux marginal de substitution

49 49 x2x2x2x2 x1x1 dx 2 dx 1 dx 2 = TMS dx 1. Donc, le TMS est le montant de bien 2 auquel le consommateur est prêt à renoncer pour obtenir une unité supplémentaire de bien 1. dx 2 = TMS x dx 1. Donc, le TMS est le montant de bien 2 auquel le consommateur est prêt à renoncer pour obtenir une unité supplémentaire de bien 1. x Le taux marginal de substitution

50 50 Remarques sur les préférences Lhypothèse de préférences pour les mélanges est basée sur une hypothèse implicite. Laquelle ?

51 51 Remarques sur les préférences Lhypothèse de préférences pour les mélanges est basée sur une hypothèse implicite. Laquelle ? La complémentarité des biens proposés au consommateur

52 52 Remarques sur les préférences Lhypothèse de préférences pour les mélanges est basée sur une hypothèse implicite. Laquelle ? La complémentarité des biens proposés au consommateur. Cette hypothèse implicite peut être remise en cause…

53 53 Remarques sur les préférences Quels types dhypothèses nouvelles pouvons nous faire sur les préférences du consommateurs ?

54 54 Remarques sur les préférences Quels types dhypothèses nouvelles pouvons nous faire sur les préférences du consommateurs ? - Une hypothèse sur le caractère substituable des biens proposés au consommateur - Une hypothèse sur le fait quil existe des biens neutres ; on consomme tout son revenu pour le bien apprécié. - Une hypothèse sur le caractère indésirable de certains biens proposés au consommateur

55 55 x1x1 Remarques sur les préférences Comment représenter les préférences dun consommateur entre deux biens parfaitement complémentaires ? x2x2

56 56 x1x1 Choix optimal du consommateur avec des préférences spécifiques x2x2 Comment représenter les préférences dun consommateur entre deux biens parfaitement complémentaires ?

57 57 x1x1 Choix optimal du consommateur avec des préférences spécifiques Comment représenter les préférences dun consommateur entre deux biens parfaitement substituables ? x2x2

58 58 x1x1 Choix optimal du consommateur avec des préférences spécifiques x2x2 Comment représenter les préférences dun consommateur entre deux biens parfaitement substituables ?

59 59 x1x1 Choix optimal du consommateur avec des préférences spécifiques Comment représenter les préférences dun consommateur entre deux biens dont lun (X2) est indésirable ? x2x2

60 60 x1x1 Choix optimal du consommateur avec des préférences spécifiques x2x2 Comment représenter les préférences dun consommateur entre deux biens dont lun (X2) est indésirable ?

61 61 x1x1 Choix optimal du consommateur avec des préférences spécifiques Comment représenter les préférences dun consommateur entre deux biens dont lun (X2) est neutre pour le consommateur ? x2x2

62 62 x1x1 Choix optimal du consommateur avec des préférences spécifiques x2x2 Comment représenter les préférences dun consommateur entre deux biens dont lun (X2) est neutre pour le consommateur ?

63 63 Le consommateur / Lutilité

64 64 Une relation de préférence peut être représentée par une fonction dutilité Fonction dutilité

65 65 ~Une fonction dutilité U(x) représente une relation de préférence ssi : x x U(x) > U(x) x x U(x) < U(x) x ~ x U(x) = U(x). ~ Fonction dutilité

66 66 Lutilité est un concept ordinal Exemple : si U(x) = 6 et U(y) = 2 alors x est strictement préféré à y. Fonction dutilité

67 67 Exemple : Considérons les paniers suivants : (4,1), (2,3) et (2,2) Supposons que (2,3) (4,1) ~ (2,2) Nous pouvons attribuer à ces paniers toutes les valeurs qui préservent lordre des préférences : exemple : U(2,3) = 6 > U(4,1) = U(2,2) = 4. Fonction dutilité et courbes dindifférence

68 68 Indifférence même niveau dutilité Tous les paniers dune même courbe dindifférence procure le même niveau dutilité Fonction dutilité et courbes dindifférence

69 69 U 6 U 4 (2,3) (2,2) (4,1) x1x1 x2x2 Dans notre exemple : Fonction dutilité et courbes dindifférence

70 70 Une autre façon de le visualiser est de représenter cette situation en 3 dimensions avec le niveau dutilité sur laxe vertical Fonction dutilité et courbes dindifférence

71 71 U U Les courbes dindiff. les plus élevées sont préférées. Utilité x2x2 x1x1 Représentation en trois dimensions : Fonction dutilité et courbes dindifférence

72 72 U 6 U 5 U 4 U 3 U 2 U 1 x1x1 x2x2 Utilité Extension du graphique à plus de paniers : Fonction dutilité et courbes dindifférence

73 73 x1x1 x2x2 Représentation dynamique pour saisir le lien entre les courbes dindifférence et la fonction dutilité : Fonction dutilité et courbes dindifférence

74 74 x1x1 x2x2 Fonction dutilité et courbes dindifférence

75 75 x1x1 x2x2 Fonction dutilité et courbes dindifférence

76 76 x1x1 x2x2 Fonction dutilité et courbes dindifférence

77 77 x1x1 x2x2 Fonction dutilité et courbes dindifférence

78 78 x1x1 x2x2 Fonction dutilité et courbes dindifférence

79 79 x1x1 Fonction dutilité et courbes dindifférence x2x2

80 80 x1x1 Fonction dutilité et courbes dindifférence x2x2

81 81 x1x1 Fonction dutilité et courbes dindifférence x2x2

82 82 x1x1 Fonction dutilité et courbes dindifférence x2x2

83 83 x1x1 Fonction dutilité et courbes dindifférence x2x2

84 84 x1x1 Fonction dutilité et courbes dindifférence x2x2

85 85 x1x1 Fonction dutilité et courbes dindifférence x2x2

86 86 x1x1 Fonction dutilité et courbes dindifférence x2x2

87 87 x1x1 Fonction dutilité et courbes dindifférence x2x2

88 88 x1x1 Fonction dutilité et courbes dindifférence x2x2

89 89 Une représentation complète des relations de préférence entre les biens nous permet davoir la fonction dutilité Fonction dutilité et courbes dindifférence

90 90 utilité eau x Unités appréciées deau Unités deau dépréciées Il existe un point de satiété en x Fonction dutilité Fonction dutilité

91 91 Lutilité marginale dun bien i, cest le supplément dutilité que procure la consommation dune unité supplémentaire de ce bien : Utilité marginale

92 92 Exemple : si U(x 1,x 2 ) = x 1 1/2 x 2 2 alors Utilité marginale

93 93 Léquation dune courbe dindifférence nous est donnée par U(x 1,x 2 ) k Différentielle : Utilité marginale et TMS

94 94 Où : Cest le TMS… Utilité marginale et TMS

95 95 Exemple : U(x 1,x 2 ) = x 1 x 2. alors Donc TMS = Utilité marginale et TMS

96 96 TMS(1,8) = - 8/1 = -8 TMS(6,6) = - 6/6 = -1. x1x1 x2x U = 8 U = 36 U(x 1,x 2 ) = x 1 x 2 ; Utilité marginale et TMS

97 97 Le consommateur / Le programme du consommateur

98 98 x1x1 x2x2 Représentation graphique (dynamique) du choix du consommateur : Le choix rationnel du consommateur

99 99 x1x1 x2x2 Utilité Le choix rationnel du consommateur

100 100 Utilité x2x2 x1x1 Le choix rationnel du consommateur

101 101 x1x1 x2x2 Utilité Le choix rationnel du consommateur

102 102 Utilité x1x1 x2x2 Le choix rationnel du consommateur

103 103 Utilité x1x1 x2x2 Le choix rationnel du consommateur

104 104 Utilité x1x1 x2x2 Le choix rationnel du consommateur

105 105 Utilité x1x1 x2x2 Le choix rationnel du consommateur

106 106 Utilité x1x1 x2x2 Panier disponible mais pas le meilleur choix pour le consommateur Le choix rationnel du consommateur

107 107 x1x1 x2x2 Utilité Panier préféré du consommateur Panier disponible mais pas le meilleur choix pour le consommateur Le choix rationnel du consommateur

108 108 x1x1 x2x2 Utilité Le choix rationnel du consommateur

109 109 Utilité x1x1 x2x2 Le choix rationnel du consommateur

110 110 Utilité x1x1 x2x2 Le choix rationnel du consommateur

111 111 Utilité x1x1 x2x2 Le choix rationnel du consommateur

112 112 x1x1 x2x2 Le choix rationnel du consommateur

113 113 x1x1 x2x2 Paniers disponibles Le choix rationnel du consommateur

114 114 x1x1 x2x2 Paniers disponibles Le choix rationnel du consommateur

115 115 x1x1 x2x2 Paniers disponibles Paniers préférés Le choix rationnel du consommateur

116 116 Paniers disponibles x1x1 x2x2 Paniers préférés Le choix rationnel du consommateur

117 117 x1x1 x2x2 x1*x1* x2*x2* Le choix rationnel du consommateur

118 118 x1x1 x2x2 x1*x1* x2*x2* (x 1 *,x 2 *) est le panier disponible préféré Le choix rationnel du consommateur

119 119 x1x1 x2x2 x1*x1* x2*x2* (x 1 *,x 2 *) est le panier tel que la pente de la droite de budget soit égal à la pente de la tangente de la courbe dindifférence Le choix rationnel du consommateur

120 120 Exemple chiffré: Soit une fonction dutilité : Le choix rationnel du consommateur

121 121 Donc : Le choix rationnel du consommateur

122 122 Au point (x 1 *,x 2 *), TMS = -p 1 /p 2 donc (x1*,x2*) satisfont la contrainte de budget donc : Le choix rationnel du consommateur

123 123 Deux équations à deux inconnues : (A) (B) et Le choix rationnel du consommateur

124 124 x1x1 x2x2 Le choix rationnel du consommateur

125 125 x1x1 Choix optimal du consommateur avec des fonctions de préférences spécifiques Rappel : Comment avions nous représenté les préférences dun consommateur entre deux biens parfaitement complémentaires ? x2x2

126 126 x1x1 Choix optimal du consommateur avec des fonctions de préférences spécifiques x2x2

127 127 x1x1 Choix optimal du consommateur avec des fonctions de préférences spécifiques x2x2 Quel est le choix optimal du consommateur avec une telle contrainte budgétaire ?

128 128 x1x1 Choix optimal du consommateur avec des fonctions de préférences spécifiques x2x2 Quel est le choix optimal du consommateur avec une telle contrainte budgétaire ? X* 1 X* 2 Remarque : le TMS nest pas égal au rapport des prix

129 129 x1x1 Choix optimal du consommateur avec des fonctions de préférences spécifiques Rappel : Comment avions nous représenté les préférences dun consommateur entre deux biens parfaitement substituables ? x2x2

130 130 x1x1 Choix optimal du consommateur avec des fonctions de préférences spécifiques x2x2

131 131 x1x1 Choix optimal du consommateur avec des fonctions de préférences spécifiques x2x2 Quel est le choix optimal du consommateur avec une telle contrainte budgétaire ?

132 132 x1x1 Choix optimal du consommateur avec des fonctions de préférences spécifiques x2x2 Quel est le choix optimal du consommateur avec une telle contrainte budgétaire ? X* 1 X* 2 =0 Remarque : le consommateur choisira toujours de consommer uniquement le bien dont le prix est le moins cher.

133 133 x1x1 Choix optimal du consommateur avec des fonctions de préférences spécifiques Rappel : Comment avions nous représenté les préférences dun consommateur entre deux biens dont lun (X2) est indésirable ? x2x2

134 134 x1x1 Choix optimal du consommateur avec des fonctions de préférences spécifiques x2x2

135 135 x1x1 Choix optimal du consommateur avec des fonctions de préférences spécifiques x2x2 Quel est le choix optimal du consommateur avec une telle contrainte budgétaire ?

136 136 x1x1 Choix optimal du consommateur avec des fonctions de préférences spécifiques x2x2 Quel est le choix optimal du consommateur avec une telle contrainte budgétaire ? X* 1 X* 2 =0 Remarque : le consommateur choisira toujours de consommer uniquement le bien quil désire.

137 137 x1x1 Choix optimal du consommateur avec des fonctions de préférences spécifiques Rappel : Comment avions nous représenté les préférences dun consommateur entre deux biens dont lun (X2) est neutre pour le consommateur ? x2x2

138 138 x1x1 Choix optimal du consommateur avec des fonctions de préférences spécifiques x2x2

139 139 x1x1 Choix optimal du consommateur avec des fonctions de préférences spécifiques x2x2 Quel est le choix optimal du consommateur avec une telle contrainte budgétaire ?

140 140 x1x1 Choix optimal du consommateur avec des fonctions de préférences spécifiques x2x2 Quel est le choix optimal du consommateur avec une telle contrainte budgétaire ? X* 1 X* 2 =0 Remarque : le consommateur choisira toujours de consommer uniquement le bien quil désire.

141 141 Conclusion

142 142 Un consommateur maximise son utilité en conciliant ce quil souhaite soffrir (préférences) avec ce quil peut soffrir (contrainte budgétaire). Lensemble budgétaire comprend lensemble des paniers de consommation accessibles au conso. pour des prix et un revenu donnés. Une augmentation du revenu déplace la droite de budget vers le haut. Une modification du prix modifie la pente de la contrainte budgétaire. Les taxes et réductions modifient la pente de la droite de budget en changeant les prix. Ce quil faut retenir

143 143 Les économistes supposent quun consommateur peut classer les différents paniers de consommation. Le classement traduit ses préférences. Les courbes dindifférence sont utilisées pour représenter les préférences des consommateurs. Les préférences « normales » sont monotones et convexes. Le taux marginal de substitution mesure la pente de la courbe dindifférence. Ce quil faut retenir

144 144 La fonction dutilité représente un ordre de préférences. La fonction dutilité est croissante à taux décroissant (satiété). Ce quil faut retenir


Télécharger ppt "1 Le consommateur David Bounie Thomas Houy. 2 Le comportement du consommateur La demande individuelle ou globale décrit les comportements de dépense dun."

Présentations similaires


Annonces Google