La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CONSULTATION DANNONCE EN ONCOLOGIE Fin de traitement Phase palliative Dr Florian SCOTTE Oncologie médicale HEGP.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CONSULTATION DANNONCE EN ONCOLOGIE Fin de traitement Phase palliative Dr Florian SCOTTE Oncologie médicale HEGP."— Transcription de la présentation:

1 CONSULTATION DANNONCE EN ONCOLOGIE Fin de traitement Phase palliative Dr Florian SCOTTE Oncologie médicale HEGP

2 ETUDE EUROCARE 4 (Franco Berrino et al Lancet Oncology Août 2007) Survie des personnes dont cancer diagnostiqu é entre 1995 et 1999 Survie des personnes dont cancer diagnostiqu é entre 1995 et pays europ é ens (83 registres, 2,7 millions de cas de cancers inclus) 23 pays europ é ens (83 registres, 2,7 millions de cas de cancers inclus) Am é lioration des taux de survie relative Am é lioration des taux de survie relative Amorce d'une diminution des é carts Est / Ouest. Amorce d'une diminution des é carts Est / Ouest.

3 EUROCARE 4 Survie 5 ans: Moyenne 51,9% Survie 5 ans: Moyenne 51,9% Sexe: Sexe: Hommes: 44,8% Hommes: 44,8% Femmes: 54,6% Femmes: 54,6% Type de cancer: Type de cancer: Prostate 73,9 vs 61,4 Prostate 73,9 vs 61,4 Poumon 10,2 vs 9,2 Poumon 10,2 vs 9,2 Sein 82,7 Sein 82,7 Pays: Pays: Ouest > Est mais diminution de lécart Ouest > Est mais diminution de lécart France > moyenne européenne. France > moyenne européenne.

4 EPIDEMIOLOGIE DU CANCER EN FRANCE Incidence et mortalité par cancer en France Tendances de 1980 à 2005 Conférence de presse 21/02/08

5 nouveaux cas ( en 1980) nouveaux cas ( en 1980) hommes (prostate, poumon, colorectal) hommes (prostate, poumon, colorectal) femmes (sein, colorectal, poumon) femmes (sein, colorectal, poumon) Cause de majoration des nouveaux cas Cause de majoration des nouveaux cas 25%: augmentation population 25%: augmentation population 20%: vieillissement population 20%: vieillissement population 52-55%: Augmentation des risques 52-55%: Augmentation des risques Décès par cancer (+ 13% depuis 1980): Décès par cancer (+ 13% depuis 1980): Normalement + 37% / démographie et vieillissement Normalement + 37% / démographie et vieillissement Soit diminution réelle de 24% depuis 1980 Soit diminution réelle de 24% depuis ,1% (-2,5 de 2000 à 2005) - 1,1% (-2,5 de 2000 à 2005) –Prostate: + 8,5 et – 2,5 % par an (de 2000 à 2005) - 0,9% (- 1,2 de 2000 à 2005) - 0,9% (- 1,2 de 2000 à 2005) –poumon + 5,8 et + 4,2 % par an (incidence mortalité) –Sein: + 2,4 et – 1,3 % par an (incidence et mortalité)

6 Homme

7 Femme FEMME

8 Mme TAMATELASTARAKIER, 48 ans, deux enfants 5 et 8 ans, divorcée, hôtesse daccueil, est traitée depuis avril 2006 pour un cancer du sein droit, révélé par un ganglion axillaire droit. Elle pèse 48 kg pour un poids de base de 54 kg (3 mois), BMI 18. Bio: GB 4500, PNN 2400, Hb 11,2, Plt , Albumine 29, CA Mme TAMATELASTARAKIER, 48 ans, deux enfants 5 et 8 ans, divorcée, hôtesse daccueil, est traitée depuis avril 2006 pour un cancer du sein droit, révélé par un ganglion axillaire droit. Elle pèse 48 kg pour un poids de base de 54 kg (3 mois), BMI 18. Bio: GB 4500, PNN 2400, Hb 11,2, Plt , Albumine 29, CA – Le bilan a révélé une tumeur du sein droit T2N1M0 SBR 3 RE+ RP+ HER2-. – Le traitement proposé va associer: Mastectomie curage axillaire droit Mastectomie curage axillaire droit Chimiothérapie adjuvante FEC Txt Chimiothérapie adjuvante FEC Txt Radiothérapie lit tumoral, aires ganglionnaires Radiothérapie lit tumoral, aires ganglionnaires Hormonothérapie. Hormonothérapie.

9 Chirurgie: Chirurgie: –Douleur (nociceptive, neurog è ne, complexe) –Soins IDE post op / Kin é drainage ? Hormonothérapie: Hormonothérapie: –Biphosphonate ? –Bouff é es chaleur, arthralgies, myalgies … Chimiothérapie: Chimiothérapie: –Anti é m é tiques ? –GCSF ? Ab prophylactique ? –EPO ? –Alop é cie, peau, ongles, mucite, douleur Radioth é rapie: Radioth é rapie: Organisation, coordination: Organisation, coordination: –RCP onco / SSO ? –Cs IDE (dispositif d annonce) / conseil image ? –Psy, assistante sociale … –Cs di é t é tique, compl é ments oraux ? Survivor care: Troubles cognitifs Réadaptation, emprunts, proches…. Palliative Care:DomicileRéseau…

10 Chirurgie: Chirurgie: –Douleur (nociceptive, neurog è ne, complexe) –Soins IDE post op / Kin é drainage ? Hormonothérapie: Hormonothérapie: –Biphosphonate ? –Bouff é es chaleur, arthralgies, myalgies … Chimiothérapie: Chimiothérapie: –Anti é m é tiques ? –GCSF ? Ab prophylactique ? –EPO ? –Alop é cie, peau, ongles, mucite, douleur Radioth é rapie: Radioth é rapie: Organisation, coordination: Organisation, coordination: –RCP onco / SSO ? –Cs IDE (dispositif d annonce) / conseil image ? –Psy, assistante sociale … –Cs di é t é tique, compl é ments oraux ? Survivor care: Troubles cognitifs Réadaptation, emprunts, proches…. Palliative Care:DomicileRéseau… ANNONCE

11 OBJECTIFS Mesure N° 40 du plan cancer: « Améliorer la prise en charge des patients souffrant dun cancer et la relation médecin-patient…En permettant aux patients de bénéficier de meilleures conditions d annonce du diagnostic de leur maladie et pour cela... » - Définir les conditions de l annonce du diagnostic au patient, (cahier des charges) - Rémunérer la consultation d annonce…

12 CONDITIONS: Cahier des charges Les quatre temps définis dans la mesure N° 40 Les quatre temps définis dans la mesure N° Temps médical: 2- Temps daccompagnement soignant 3- Accès aux soins de support 4- Temps réseau: médecine de ville

13 SOINS DE SUPPORT QUALITE DES SOINS

14 SOINS DE SUPPORT ONCOLOGIQUES 1.Etats généraux du cancer Première réunion du groupe FNCLCC le 5/03/01 3.Texte de référence validé à la 4° réunion du groupe FNCLCC le 12/12/01 4.Audition à la commission dorientation Cancer le 14/10/02 5.Publication d un « texte fondateur » par un groupe national d experts ind é pendants des soci é t é s savantes sur le th è me en 06/03 :Pour une coordination des soins de support pour les personnes atteintes de maladies graves : Proposition d organisation dans les é tablissements de soins publics et priv é s. Krakowski I., Boureau F., Bugat R., Chassignol L., Colombat Ph., Copel L., D herouville D., Filbet M., Laurent B., Memran N., Meynadier J., Parmentier G., Poulain Ph., Saltel P., Serin D., Wagner JP. (6 FNCLCC/ 16 auteurs)

15 SOINS DE SUPPORT ONCOLOGIQUES Extraits de la circulaire DHOS/SDO/2005/101 du 22 février 2005: Extraits de la circulaire DHOS/SDO/2005/101 du 22 février 2005: Ensemble des soins et soutiens nécessaires aux personnes malades tout au long de la maladie conjointement aux traitements onco-hématologiques spécifiques, lorsqu'il y en a. Supportive Care: définition de la MASCC 1990 Supportive Care: définition de la MASCC 1990 « Supportive care » : The total medical, nursing and psychosocial help which the patients need besides the specific treatment. »

16 Supportive care is the prevention and management of the adverse effects of cancer and its treatment across the entire continuum of a patients illnessincluding the enhancement of rehabilitation and survivorship

17 Entrée en phase de guérison Fin des traitements à visée curative SOINS ONCOLOGIQUES SPECIFIQUES PERIODE CURATIVEPERIODE de SURVEILLANCE Espoir de rémission Espoir de guérison Guérison PAS DE SOINS OU SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT Diagnostic de cancer CONTINUITE ET GLOBALITE DES SOINS EN CURATIF … soins de support à lentourage … Krakowski et al Oncologie 2004

18 CONTINUITE ET GLOBALITE EN SOINS EN PALLIATIF Décès PERIODE CURATIVEPERIODE PALLIATIVE Diagnostic de cancer Période palliative Espoir de guérison Période palliative terminale Diagnostic dévolution locale incurable ou de première métastase Diagnostic dentrée en phase terminale AGONIEAGONIE SOINS ONCOLOGIQUES SPECIFIQUES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT ± Soins de support à lentourage Krakowski et al Oncologie 2004

19 CONTINUITE ET GLOBALITE DES SOINS EN PALLIATIF Le schéma à éviter Décès PERIODE CURATIVEPERIODE PALLIATIVE ? Diagnostic de cancer Diagnostic dévolution locale incurable ou de première métastase Période palliative Espoir de guérison Période palliative terminale SOINS ONCOLOGIQUES SPECIFIQUES SOINS ONCOLOGIQUES DE SUPPORT AGONIEAGONIE Absence de soins de support à lentourage

20

21 LES MECANISMES DE DEFENSE : - Déni: le patient nie totalement réalité. - Dénégation intrapsychique: le patient sait mais ne veut rien savoir de sa maladie. - Dénégation sociale et relationnelle : le patient sait mais ne désire pas en parler ouvertement. - Isolation: le patient parle de sa maladie avec une apparente sérénité, dénuée de toute émotion. - Déplacement : le patient déplace son émotion et sa souffrance sur un autre problème lié à la maladie. - Maîtrise : le patient veut tout comprendre. - Régression : le patient simmerge dans la maladie jusquà ne plus exister que par elle. - Projection agressive : agressivité du patient, rendant lentourage responsable de tous les malheurs. - Combativité, la sublimation : refus de soumission à la maladie.

22 ANNONCE DE FIN DE TRAITTEMENT RETOUR A LA VIE

23 1er Cas: Madame T Divorcée, 2 enfants 5 et 8 ans, hôtesse Divorcée, 2 enfants 5 et 8 ans, hôtesse Cancer du sein T2N1M0 RH+ HER2- Cancer du sein T2N1M0 RH+ HER2- Mastectomie, chimio (taxane anthracycline), Radiothérapie Mastectomie, chimio (taxane anthracycline), Radiothérapie Hormonothérapie Hormonothérapie Surveillance trimestrielle Surveillance trimestrielle Retour à la vie… Retour à la vie…

24 Douleur (mastectomie, RTE) Douleur (mastectomie, RTE) Souffrance Physique (Taxane, anthracyclines) Souffrance Physique (Taxane, anthracyclines) Souffrance esthétique Souffrance esthétique Troubles nutritionnels Troubles nutritionnels Troubles cognitifs Troubles cognitifs Asthénie Asthénie Souffrance psychologique Souffrance psychologique Difficultés demprunts… Difficultés demprunts… Retour à la vie??? Retour à la vie???

25 Troubles de mémoire 4, Niveau de dificulté Pre-traitement Post-traitement Post-traitement à 6 mois Chimiothérapie Chimiothérapie et radiothérapie Radiothérapie 4, Niveau de difficulté Pre-traitement Post-traitement Post-traitement à 6 mois Troubles de concentration ASCO Daprès S.Kohli et al., abstract 8502 actualisé Troubles Cognitifs

26 2ème Cas: Monsieur C. Marié, 4 enfants (24 et 20; 6 et 4), chef dentreprise Marié, 4 enfants (24 et 20; 6 et 4), chef dentreprise Cancer bronchique IIIB Cancer bronchique IIIB Radiochimiothérapie, RP majeure Radiochimiothérapie, RP majeure Surveillance trimestrielle Surveillance trimestrielle Attentes de la vie… Attentes de la vie…

27 Séquelles radiochimiothérapie Séquelles radiochimiothérapie Douleurs Douleurs Cutanées Cutanées Digestif Digestif Respiratoire Respiratoire Traitement dentretien? Traitement dentretien? Comprimés Comprimés Relation maladie / traitement Relation maladie / traitement Rechute? Rechute? Enfants, travail, emprunts, vie sexuelle? Enfants, travail, emprunts, vie sexuelle?

28 REINSERTION SOCIALE Discours présidentiel 21 mars 2006 Discours présidentiel 21 mars 2006 Concertation sur la convention Belorgey 23 mai 06: Concertation sur la convention Belorgey 23 mai 06: –Nouvelle convention signée le 30 juin Convention AERAS (Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) Convention AERAS (Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) –Prise en charge surprimes revenus modestes –Majoration des plafonds de crédits euros en immobilier euros en immobilier euros en consommation euros en consommation Associations de patients Associations de patients –Ligue contre cancer –Vivre Avec; Acarat

29 COMMENT ANNONCER ? Quannoncer ?

30 TECHNIQUE Technique identique annonce diagnostique Technique identique annonce diagnostique Temps Temps Calme Calme Eviter excès (joie…) Eviter excès (joie…) Annonce progressive Annonce progressive Reprise des phases du traitement Reprise des phases du traitement Objectifs / résultats Objectifs / résultats Adapter à chaque situation Adapter à chaque situation Risques spécifiques Risques spécifiques Fragilités individuelles Fragilités individuelles Accès aux équipes de soin de support Accès aux équipes de soin de support Articulation avec ville Articulation avec ville

31 ANNONCE DE FIN DE TRAITEMENT Vers la fin de la vie

32 SOINS PALLIATIFS SFAP Les Soins Palliatifs sont des soins actifs dans une approche globale de la personne atteinte d'une maladie grave évolutive ou terminale. Leur objectif est de soulager les douleurs physiques ainsi que les autres symptômes et de prendre en compte la souffrance psychologique, sociale et spirituelle.

33 Lieu de prise en charge Domicile : Domicile : Standard:proches, médecin traitant Standard:proches, médecin traitant HAD (équipe complète, HAD spécialisées) HAD (équipe complète, HAD spécialisées) Réseau de soins (Quiétude…) Réseau de soins (Quiétude…) Auxiliaire de vie Auxiliaire de vie Hôpital Hôpital –Services de spécialité médicaux; chirurgicaux –EMSP –Lits dédiés / Lits identifiés. Institution Institution –USP –Soins de Suite Onco

34 QUELLE ANNONCE Fin de traitement ? Fin de traitement ? Fin de vie ? Fin de vie ? Transfert vers autre équipe ? Transfert vers autre équipe ? Souffrances à venir ? Souffrances à venir ? Avenir? Devenir ? Avenir? Devenir ? Deuil Pas Deuil

35 Fin de traitement Arrêt attitude curative Arrêt attitude curative Balance bénéfice / risque Balance bénéfice / risque Ecoute demande du patient Ecoute demande du patient Souhait propre Souhait propre Souhait proche Souhait proche Parfois, pas de fin de traitement Parfois, pas de fin de traitement

36 Fin de vie Thème à aborder Thème à aborder Quel interlocuteur Quel interlocuteur Lieu Lieu Contexte: OMS 0 / 4 Contexte: OMS 0 / 4 Synonyme de cancer? Synonyme de cancer?

37 Transfert Réseau Réseau Continuité des soins Continuité des soins Présentation équipe daccueil Présentation équipe daccueil Explication exercice en unité Explication exercice en unité Explication du transfert. Explication du transfert.

38 Souffrances à venir Traiter Traiter Rassurer Rassurer Accompagner Accompagner Anticiper Anticiper

39 Soutien Articulation Indispensable avec équipe SSO Articulation Indispensable avec équipe SSO Psycho-onco Psycho-onco Douleur Douleur Social… Social… Anticipation situation à risque Anticipation situation à risque Signalement anticipé EMSP / USP. Signalement anticipé EMSP / USP. Explication situation: Fausse rassurance Explication situation: Fausse rassurance Préparation et évolution progressive vers palliatif Préparation et évolution progressive vers palliatif RCP +++ RCP +++ Soutien du patient: Soutien du patient: Tout est compris, Rien nest dit… Tout est compris, Rien nest dit… Soutien du soignant Soutien du soignant

40 Un moment de bonheur plus qu appréciable On se sent merveilleusement bien, surtout dans notre situation Bref, un petit coin de Paradis

41 CONCLUSIONS ECOUTER ECOUTER ENTENDRE ENTENDRE EXPLIQUER EXPLIQUER ANTICIPER ANTICIPER


Télécharger ppt "CONSULTATION DANNONCE EN ONCOLOGIE Fin de traitement Phase palliative Dr Florian SCOTTE Oncologie médicale HEGP."

Présentations similaires


Annonces Google