La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les AES François Cordier 2004 François Cordier 2004.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les AES François Cordier 2004 François Cordier 2004."— Transcription de la présentation:

1 Les AES François Cordier 2004 François Cordier 2004

2 Le Corps Humain Une Citadelle ? Dr François Cordier

3 Pas toujours ! Dr François Cordier

4 -Effraction cutanée (piqure, coupure ) - projection sur muqueuse ou peau lésée Dr François Cordier

5 Lagression est alors possible … Dr François Cordier

6 Par des agents très spéciaux (tous des 007) Agent s Virau x Agent s Virau x Agents Bacteiens Agents Bacteiens Agents parsitaires Agents parsitaires Agents Mycéliens Agents Mycéliens Agents prioniques Agents prioniques we are the killers my friend ! Dr François Cordier

7 Facteurs influençant les AES Dr François Cordier

8 - Linoculum : La Charge en agents infectieux dans le sang Facteurs influençant les AES - Prévalence de Linfection dans la population Dr François Cordier

9 Risque de contamination après AES % Ag hbe % Ag hbe - VHB 1.2 – 3.4 % VHC 0.18 – 0.45 % VIH Piqures-coupures : 0.32 % Projections: 0.04 % Dr François Cordier

10 - La résistance de lagent infectieux Facteurs influençant les AES Décontamination quasi impossible de lagent prionique => Usage unique +++ Vih détruit par: T°> 55 °C Alcool 70 °, Dakin, Eau de Javel, Bétadine Dr François Cordier

11 Facteurs influençant les AES Fréquence des contacts avec le sang Incidence des AES en France: -30/100 infirmièrs/an - Chirurgien 1/semaine Incidence des AES en France: -30/100 infirmièrs/an - Chirurgien 1/semaine Dr François Cordier

12 Le risque Viral Taux de Transmission le plus élevé, CH Virale élevée porteurs chronique en France Transmission : Sang, Sperme, Secrétions Vaginales, Salive Transmission nulle ; urines selles Evolution : Chronicité 10 % Cirrhose 3 % Cirrhose 3 % CHC 0.5 % CHC 0.5 % H. Fulminante: 0.1 % H. Fulminante: 0.1 % Séroprévalence Pers. De Santé 2 à 4 x > pop générale Virus de lHépatite B Dr François Cordier

13 Le risque Viral en France dont +> 50 % méconnus Prévalence 1.2 % de la population Charge Virale moyennement élevée FDR séroconversion si ARN % si ARN - 0 % si ARN - 0 % Risque = aiguille creuse, abord vasculaire, blessure profonde, Co-infection VIH-VHC Génotype ? Virus de LHépatite C Dr François Cordier

14 Le risque Viral 33 contaminations prouvées en F. Risque prouvé : sang Risque prouvé : sang Risque possible : Liquides biologiques Risque possible : Liquides biologiques Risque Nul: Urines, selles Risque Nul: Urines, sellesÉvolution: Chronicité: 70 % Cirrhose: 33 %, CHC 3-5 % an Cirrhose: 33 %, CHC 3-5 % an H. Fulminante < 0.01% H. Fulminante < 0.01% Prévalence soignants = donneurs de sang = 0.5 à 1.5 % Sauf Dentistes: 17% Stomato 9 % Virus de LHépatite C (suite ) Dr François Cordier

15 Le risque Viral Le CMV prévalence % de la pop. Le VHD rares co-transmission VHB-Delta Le TTV pathogénicité ? Le TTV 1.9 % des donneurs (Anglais) pathogénicité ? Le VHG 1 à 2 % des donneurs pathogénicité ? Le Parvovirus B19 Risque théorique, pas décrit Le Virus Ebola contagiosité +++ personnel soignant Dr François Cordier

16 Le risque Viral Prions transmis par tissu nerveux +/- digestif Cas rapportés: 2 neurochir. 2 techn. Anapath. 1 anapath. Apriori: Le sang non contaminant Mais prions présents dans les gg ( lymphocytes ?) Pas de cas prouvés après AES Précautions maximales chez patients suspects. Précautions maximales chez patients suspects. Creutzfel-JacobCreutzfel-Jacob Dr François Cordier

17 Survival After agression (Kaplan Meyer) Survival After agression (Kaplan Meyer) Very Dangerous Period, Very Dangerous Period, Most probably Dr François Cordier


Télécharger ppt "Les AES François Cordier 2004 François Cordier 2004."

Présentations similaires


Annonces Google