La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La consommation de soins Professeur Simon Jean-Michel >CHU et Faculté de Médecine Généralité sur le système de santé et de protection sociale : Les comptes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La consommation de soins Professeur Simon Jean-Michel >CHU et Faculté de Médecine Généralité sur le système de santé et de protection sociale : Les comptes."— Transcription de la présentation:

1 La consommation de soins Professeur Simon Jean-Michel >CHU et Faculté de Médecine Généralité sur le système de santé et de protection sociale : Les comptes de la santé : la consommation de soins et de biens médicaux.

2 Objectifs : Connaître les différents postes de consommation de soins, les enjeux financiers correspondants. Comprendre la méthode danalyse de lévolution dune grandeur économique, son application aux postes de consommation de soins.

3 A) CSBM : valeur et évolution B) CSBM : analyse par poste Plan :

4 Consommation de soins et biens médicaux. Valeur et évolution. 1 Valeur et comparaisons. 11 Valeur. 12 Comparaisons internationales. 2 Évolution de la CSBM. 21 Principes de mesure dune évolution. 22 Evolution de la CSBM. 3 Analyse des principaux postes de la CSBM. 31 Postes de la CSBM. 32 Dynamique de la croissance des postes.

5 22/02/2014 Définition dun agrégat : un agrégat est une grandeur synthétique qui mesure le résultat dun ensemble économique. La CSBM correspond a la valeur des biens et services médicaux consommes par les ménages. 11 Valeur. 11 Valeur 1/2

6 22/02/2014 Seules les dépenses qui concourent au traitement d'une perturbation provisoire de l'état de santé sont prises en compte. Ainsi, les dépenses de soins aux personnes handicapées et aux personnes âgées en institution sont exclues. CSBM 2010 par habitant : Valeur. 11 Valeur 2/2

7 Concept permettant les comparaisons internationales : Dépense totale de santé. 12 Comparaisons internationales. 1/8 12 Comparaisons internationales 1/8

8 Concept permettant les comparaisons internationales : Dépense totale de santé. (OMS OCDE Eurostat) Comparaisons internationales 2/8

9 On passe de la CSBM à la DTS avec des ajustements comptables du champ. CSBM Comparaisons internationales 3/8

10 On passe de la CSBM à la DTS avec des ajustements comptables du champ. DTS CSBM DTS Comparaisons internationales 4/8

11 On passe de la CSBM à la DTS avec des ajustements comptables du champ. Les principaux ajustements concernent lajout des dépenses liées : - à la gestion de la santé - aux soins aux personnes âgées en établissment - au handicap et à la dépendance - aux investissements DTS CSBM Dépend & Handic. InvestissementGESTIONP âgées handic. en établisst DTS Comparaisons internationales 5/8

12 Dépense totale de santé en Dollars américains, en parité de pouvoir dachat. (Source : Comptes nationaux de la santé 2009) Comparaisons internationales 6/8

13 Dépense totale de santé en Dollars américains, en parité de pouvoir dachat. Comparaisons internationales 7/8

14 Dépense totale de santé en Dollars américains, en parité de pouvoir dachat. Comparaisons internationales 8/8

15 Calcul dun taux dévolution. Si une grandeur (par exemple la consommation de pommes par un groupe de population) passe : De : en année 1 A : en année 2 Lindice dévolution en valeur est de : = 1, Ceci correspond à un taux dévolution de 15,5% 21 Principe de mesure dune évolution.

16 Il est intéressant de déterminer dans quelle mesure lévolution des valeurs est imputable : À une augmentation des prix des pommes Ou à une augmentation du volume de pommes consommées. Il est intéressant de déterminer dans quelle mesure lévolution des valeurs est imputable :

17 Par exemple, en imaginant quil ny ait quun type de pomme : Année 1 : consommation 1000KgPrix 2/Kg Année 2 : consommation 1100KgPrix 2,1/Kg Évolution des prix : 2,1 /Kg = 1,05 (cest-à-dire +5%) 2/Kg Évolution des quantités : 1100Kg = 1,1 (cest-à-dire +10%) 1000Kg Exemple

18 Dans ce cas lévolution peut se décomposer : Évolution en quantité : +10% Évolution en prix : 5% Évolution en valeur : +15,5% Dans ce cas lévolution peut se décomposer :

19 Dans le cas de grandeurs complexes(sil y avait par exemple plusieurs variétés de pommes), on mesure un indice de prix (rapport entre le prix dun panier de biens en année 2 et le prix du même panier de biens en année 1). Lévolution en volume sera définie comme le rapport entre lévolution en valeur et lévolution en prix. Dans le cas de grandeurs complexes

20 Le principe de la décomposition est le même que précédemment sauf quon ne parle plus dévolution en quantité mais en volume. Cest ce principe de décomposition qui est utilisé ci-après. Évolution en volume Évolution en prix Évolution en valeur : Le principe de la décomposition est le même que précédemment sauf quon ne parle plus dévolution en quantité mais en volume.

21 Les prix des biens et services de santé naugmentent que modérément. 22 Évolution de la CSBM.

22 Il sagit dune évolution par les volumes, peu par les prix.

23 22/02/ Consommation de soins et biens médicaux. Analyse des postes. 1 Répartition de la CSBM en postes. 11 Postes de la CSBM. 12 Dynamique de croissance des postes. 2 Analyse de lévolution des postes. 21 Evolution des prix par poste. 22 Evolution des volumes par poste. (Source : Comptes nationaux de la santé 2010 édités en 2011 (ou 2009); INSEE)

24 Le poste le plus important : les soins hospitaliers. 11 Postes de la CSBM.

25 12 Dynamique de croissance des postes. Une croissance parallèle des principaux postes. A lexception du « petit » poste des « autres biens médicaux. 12 Dynamique de croissance des postes.

26 21 Évolution des prix par postes. 21 Évolution des prix par postes.

27 Une diminution constante du prix des médicaments.

28 Des autres postes dont les prix augmentent comme laugmentation des prix à la consommation

29 22 Évolution des volumes par poste. Taux moyens dévolution entre 1999 et Évolution des volumes par poste.

30 Production de soins répartie entre secteur public hospitalier secteur privé hospitalier. 31 Soins hospitaliers. Note : au sens des comptes de la santé, ce poste ne prend pas en compte les soins de longue durée aux personnes âgées ou handicapées en établissement, Par contre il rend en compte les consultations externes 31 Soins hospitaliers.

31 22/02/ Les soins de médecins représentent moins de la moitié des soins ambulatoires. 32 Soins ambulatoires.

32 22/02/ Déjà vu. 33 Médicaments.

33 Poste dimportance faible mais avec une très forte dynamique de croissance. 34 Autres biens médicaux.

34 L1 SANTE


Télécharger ppt "La consommation de soins Professeur Simon Jean-Michel >CHU et Faculté de Médecine Généralité sur le système de santé et de protection sociale : Les comptes."

Présentations similaires


Annonces Google