La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Ministère de la Santé et de lAction Sociale Direction Générale de la Santé Direction de la Prévention SITUATION DU PEV AU SENEGAL Conférence de lancement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Ministère de la Santé et de lAction Sociale Direction Générale de la Santé Direction de la Prévention SITUATION DU PEV AU SENEGAL Conférence de lancement."— Transcription de la présentation:

1 Ministère de la Santé et de lAction Sociale Direction Générale de la Santé Direction de la Prévention SITUATION DU PEV AU SENEGAL Conférence de lancement du DIUI de vaccinologie 12 octobre 2012

2 Sommaire I.Introduction II.Objectifs du pev III.Calendrier vaccinal IV.Stratégies de vaccination V.Composantes dappui du programme VI.Principaux résultats et évolution des indicateurs majeurs du PEV VII.Acquis VIII.Orientations du PEV IX.Conclusion

3 INTRODUCTION PEV est initié au Sénégal en 1979 – Service National des Grandes Endémies / DS – Réorganisation du MSP: création DISE/DP – Défis nouveaux: Éradication de la poliomyélite Contrôle de la rougeole Élimination du tétanos néonatal Introduction des nouveaux vaccins Lutte contre la pauvreté: Couverture DTC3 indicateur P.P.T.E.

4 OBJECTIFS DU PEV Vacciner au moins 80% des enfants 0-11mois dans tous les districts contre neuf(9) maladies cibles: Tuberculose Diphtérie Tétanos Coqueluche Poliomyélite Rougeole Fièvre Jaune Hépatite B Infections à Heamophilius Vacciner au moins 80% des FE au VAT2 dans tous les districts

5 CALENDRIER VACCINAL DE 0 A 11 MOIS VaccinsMaladies ciblesAge BCGTuberculoseDe la naissance à 3mois VPO ZéroPoliomyéliteDe la Naissance au 14e jour (2 semaines) Pentavalent 1, VPO1 Diphterie, Tétanos, Coqueluche, Hépatite B, Infections à Haemophilus Influenzae de Type B, Poliomyélite 6 semaines Pentavalent 2, VPO2 10 semaines Pentavalent 3, VPO3 14 semaines VARRougeole,9 mois VAAFièvre jaune9 mois

6 CALENDRIER VACCINAL DES FAR DosesA administrerProtectionDurée VAT1 Au premier contact avec une femme en âge de reproduction ou le plus tôt possible au cours de la grossesse NulAucune VAT2 Au minimum 4 semaines après le VAT1 80%3 ans VAT3 Au minimum 6 mois après le VAT2 95%5 ans VAT4 Au minimum 1 an après le VAT3 99%10 ans VAT5 Au minimum 1 an après le VAT4 99%A vie

7 Stratégies de vaccination La stratégie fixe: elle se pratique au niveau des formations sanitaires dans un rayon de 5 km La stratégie avancée : elle se pratique sur un rayon de 5 à 15 km La stratégie mobile : elle pratique au delà de 15 km par léquipe mobile du district NB: La stratégie porte à porte qui est utilisée lors des campagnes de masse, JNV …

8 Composantes dappui du programme

9 1.GESTION DU PROGRAMME – Renforcement de la coordination nationale par une érection en division – Redynamisation du Comité National de Coordination CCIA /PEV Réunions techniques mensuelles au niveau central Rencontres trimestrielles au niveau régions et districts – Renforcement des capacités managériales des équipe- cadres des régions et districts

10 2.SUIVI ET COORDINATION Collecte, synthèse et analyse mensuelle des rapports dactivités et de surveillance des DS et RM Organisation de réunions bimestrielles de coordination avec les DS et RM: – Présentation des rapports (monitorage CV) – Analyse des problèmes et choix des stratégies Supervision régulière des régions et districts

11 3.LOGISTIQUE – Approvisionnement en vaccins au pays Initiative dIndépendance Vaccinale(IIV) Renouvellement du parc auto et motos pour les stratégies fixes, avancées et mobiles – Renouvellement de la chaîne du froid pour vaccins Central: – chambres froides – CF inter-régionales, frigos mobiles Unités de vaccination: réfrigérateurs – Maintenance et Suivi du matériel Formation du personnel et Contractualisation

12 4.PARTENARIAT Programmes locaux dappui : Formation, supervision, Renforcement des activités des services IEC et suivi actif de la cible Appui logistique UNICEF/OMS PATH/OPTIMIZE JICA, BAD, USAID, UNICEF, Lux-Dév., Banque Mondiale… SOCOCIM (lors des campagnes de masse) Initiatives à base communautaire: +++ Collectivités locales

13 5.FINANCEMENT – Vaccins et consommables sur budget Etat (IIV) Octroi par lEtat dune ligne budgétaire annuelle dun milliard pour achat vaccins et consommables – Souscription au GFCV/GAVI Renforcement des services de vaccination Sécurité des injections Introduction de nouveaux vaccins et des vaccins sous utilisés – Renforcement du partenariat National Local +++

14 Principaux résultats et évolution des indicateurs majeurs du PEV

15 Résultats des EDS et Revue externe Couvertures vaccinales en hausse Selon données administratives et enquêtes

16 Evolution de la couverture nationale au VAR de 2001 à 2009

17 Répartition des districts selon les performances au Penta3 de 2001 à 2009

18 Indicateurs traceurs de la vaccination Désignations Couverture des enfants au DTC 3 et polio 3 89%94%88%87% Couverture des enfants contre la rougeole 80 %84 %78%80 % Couverture des femmes enceintes au VAT 86%78%81%78% Situation globale de la rougeole Morbidité : baisse de +90 % des cas Mortalité: 0 décès depuis 2005 Eradication de la poliomyélite Pays libre de polio de 1998 à 2010 mais épidémie de 2010 vite maîtrisée Elimination de tétanos maternel et néonatal incidence < 1 cas pour 1000 NV atteinte par tous les districts du pays Élimination certifiée par OMS

19 Indicateurs traceurs de la surveillance 1 RégionsNmb PFA Nmb PFA non polio Taux de PFA non polio chez les moins de 15 ans (par ) Échantillons prélevés 14 j de paralysie (en %) Échantillons reçus au laboratoire 3 j (en %) Echantillo ns reçus en bonne condition (en %) KAOLACK13 4, THIES26 4,796 KEDOUGOU324, LOUGA11 3, SEDHIOU553, KAFFRINE663, TAMBACOUNDA662, DAKAR21202, FATICK552, KOLDA442, SAINT LOUIS551, ZIGUINCHOR441, MATAM431, DIOURBEL661, Total , Surveillance des PFA

20 Indicateurs traceurs de la surveillance 2 Surveillance de de la rougeole Régions Nombre de cas suspects ayant bénéficié d'un prélèvement Taux d'affections éruptives fébriles non rougeoleuses par habitants Echantillons prélevés dans les 30 jours (en %) Echantillons reçus au laboratoire dans les 72 heures (en %) Echantillons reçus en bonne condition (en %) Dakar451, Diourbel30, Fatick91, Kaffrine335, Kaolack101, Kédougou4621, Kolda101, Louga171, Matam40, Saint- Louis40, Sédhiou204, Tambacou nda341, Thiès643, Ziguinchor172, Total3162,

21 Indicateurs traceurs de la surveillance 3 Surveillance de de la fièvre jaune Régions Nombre de cas suspects ayant bénéficié d'un prélèvement Cas notifiés dans les 7 jours suivant le début de la maladie (En %) Echantillons prélevés dans les 14 jours (En %) Echantillons reçus au laboratoire dans les 72 heures (En %) Echantillons reçus en bonne condition (En %) Dakar Diourbel Kaffrine Kaolack Kédougou Kolda Louga Matam Saint Louis Sédhiou Tambacounda Thiès Ziguinchor Fatick0---- Total

22 Acquis Sénégal déclaré libre de circulation du Poliovirus sauvage autochtone en 2004 Elimination du TMN validée en décembre 2012 Méningites bactériennes à HIB : Incidence chez les moins de 1 an passée de 21,5 cas pour à 1,4 de 2003 à 2007 Aucun cas de décès par la rougeole na été signalé depuis 2005 – morbidité en baisse de +90% – Aucun cas de décès depuis 2005 – environ décès denfants évités Plan stratégique :élimination de la rougeole

23 ORIENTATIONS DU PEV Prévisions – 2012 : Campagne de vaccination de masse contre la méningite chez les sujets âgés entre 1 et 29 ans dans 8 régions du pays – : Plan stratégique délimination de la rougeole 2013: Campagne de vaccination de masse rougeole-rubéole chez les enfants âgés entre 9 mois et 14 ans 2014 : Introduction du vaccin combiné rougeole-rubéole dans la routine Renforcement de la vaccination de routine de manière continue Campagne de suivi tous les 3 ans.

24 ORIENTATIONS DU PEV Prévisions – 2013 : Introduction du vaccin contre le Pneumocoque – 2013 : Préparation du plan dintroduction du vaccin contre les rotavirus – 2014 : introduction du vaccin contre les rotavirus dans le PEV de routine – 2015 : Perspective dintroduction du vaccin contre le Men A dans la routine – Réflexions en cours sur la vaccination contre le HPV et lHépatite B à la naissance.

25 CONCLUSION Engagement de tous les acteurs Beaucoup de progrès réalisés Beaucoup de défis à relever: Maintien des performance Formation continue du personnel Réhabilitation de la CDF et de la logistique roulante Introduction de nouveau vaccins et des vaccins sous utilisés Amélioration de la gestion des données

26 MERCI


Télécharger ppt "Ministère de la Santé et de lAction Sociale Direction Générale de la Santé Direction de la Prévention SITUATION DU PEV AU SENEGAL Conférence de lancement."

Présentations similaires


Annonces Google