La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 MIAGE Université de Paris 5 - Juan Celso FLORES 3. Lapproche de la firme par les compétences TE: Lapproche de la Firme par les compétences Juan Celso.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 MIAGE Université de Paris 5 - Juan Celso FLORES 3. Lapproche de la firme par les compétences TE: Lapproche de la Firme par les compétences Juan Celso."— Transcription de la présentation:

1 1 MIAGE Université de Paris 5 - Juan Celso FLORES 3. Lapproche de la firme par les compétences TE: Lapproche de la Firme par les compétences Juan Celso FLORES ECU B-2 Analyse économique et stratégie d'entreprise

2 2 MIAGE Université de Paris 5 - Juan Celso FLORES 3. Lapproche de la firme par les compétences Sommaire 1. Economie de la Firme – Synthèse Générale 2. Les approches contractuelles de la firme – 2.1 Théorie des Coûts de Transaction – 2.2 Théorie de lAgence, Théorie des Incitations 3. Lapproche de la firme par les compétences 4. Lapproche de la firme - Lieu de Hiérarchie et de Coopération

3 3 MIAGE Université de Paris 5 - Juan Celso FLORES 3. Lapproche de la firme par les compétences Sommaire pour aujourdhui Introduction – Définition – Différence avec les théories contractuelles – Présentation des nouveaux concepts Oppositions avec les approches contractuelles – Rationalité substantive vs rationalité limitée – Allocation de ressources vs Création de ressources – Efficience statique versus efficience dynamique – Information versus connaissance Nature et frontières de la firme – La firme: un lieu dapprentissage – La firme: un panier des connaissances – Lévolution de la firme Conclusion

4 4 MIAGE Université de Paris 5 - Juan Celso FLORES 3. Lapproche de la firme par les compétences Introduction : Deux théories pour une approche La théorie des ressources (resource-based view) – The theory of the Growth of the firm. (Edith Penrose). – La firme est une collection de ressources productives à caractère unique. – Depuis les années 90 tentatives de formalisation en analyse stratégique. La théorie évolutionniste Richard Nelson et Sydney Winter – An Evolutionary Theory of Economic Change (1982) inspiré par Joseph Schumpeter, repose sur trois éléments: La critique de la théorie économique standard Lanalogie avec la biologie Des fondements microéconomiques basés sur les concepts de routine. Introduction Définition Différence avec les théories contractuelles Présentation des nouveaux concepts Oppositions avec les approches contractuelles Nature et frontières de la firme Conclusion

5 5 MIAGE Université de Paris 5 - Juan Celso FLORES 3. Lapproche de la firme par les compétences Introduction: Différences Théorie Contractuelles – Contrat – Asymétrie dInformation – Incitation Théorie par les compétences – Connaissance – Routines – Ressource – Compétences Différences entre les concepts traités dans les théories Introduction Définition Différences avec les théories contractuelles Présentation des nouveaux concepts Oppositions avec les approches contractuelles Nature et frontières de la firme Conclusion

6 6 MIAGE Université de Paris 5 - Juan Celso FLORES 3. Lapproche de la firme par les compétences Definition des concepts Ressource (s) : – Les ressources dune firme peuvent être définies comme des actifs à la fois tangibles (ressources financières, physiques, humaines) et intangibles (connaissance, brevets, marques, réputation). Elle sont soit spécifiques à la firme (sa réputation) ou génériques (une machine). Compétence (s) : – Capacité pour une firme à assembler des ressources dans le but de réaliser une tâche ou une activité. La où les compétences dune firme sont spécifiques, donc non transférables. Au niveau dun individu, la compétence est une connaissance en action. Information : – Ensemble de données structurées, ne pouvant engendrer de nouvelles informations. Introduction Définition Différence avec les théories contractuelles Présentation des nouveaux concepts Oppositions avec les approches contractuelles Nature et frontières de la firme Conclusion

7 7 MIAGE Université de Paris 5 - Juan Celso FLORES 3. Lapproche de la firme par les compétences Definition des concepts Routine : – Les routines sont définies par Nelson et Winter comme tous les schémas de comportement réguliers et prévisibles des firmes, elles ont le même rôle que les gênes dans la théorie de lévolution biologique. Routine statique : – Capacité de reproduire certaines tâches effectuées antérieurement. Routines dynamiques : – Orientées vers lapprentissage et le développement de nouveaux produits et procédés. Introduction Définition Différence avec les théories contractuelles Présentation des nouveaux concepts Oppositions avec les approches contractuelles Nature et frontières de la firme Conclusion

8 8 MIAGE Université de Paris 5 - Juan Celso FLORES 3. Lapproche de la firme par les compétences Oppositions avec les approches contractuelles Opposition entre… Rationalité illimitée NandW notent que les firmes ne peuvent pas réaliser les calculs optimaux, car environnement instable et les décisions complexes et incertaines. La maximisation des profits de leco. Standard est alors abandonnée Rationalité Limitée Les décideurs sont orientés vers le choix« satisfaisante »,très lié aux concepts de routine et apprentissage (expérience). approches contractuelles approches par les compétences Oppositions avec les approches contractuelles Rationalité substantive vs limitée Allocation vs Création de ressources Efficience statique vs dynamique Information vs connaissance Nature et frontières de la firme Conclusion

9 9 MIAGE Université de Paris 5 - Juan Celso FLORES 3. Lapproche de la firme par les compétences Definition des concepts Opposition entre… Allocation des ressources Ici, toutes les firmes ont accès aux mêmes facteurs de production. Les approches contractuelles sintéressent à lallocation des ressources Création des ressources Les ressources nécessaires à la firme sont très spécifiques, donc elle les fait évoluer. La croissance et les performances de la firme reposent sur un processus endogène de création et daccumulation de ces ressources. La création des ressources ne peut pas faire lobjet dun contrat approches contractuelles approches par les compétences Oppositions avec les approches contractuelles Rationalité substantive vs limitée Allocation vs Création de ressources Efficience statique vs dynamique Information vs connaissance Nature et frontières de la firme Conclusion

10 10 MIAGE Université de Paris 5 - Juan Celso FLORES 3. Lapproche de la firme par les compétences Definition des concepts Opposition entre… Efficience Statique Les approches contractuelles privilégient lefficience statique. Efficience Dynamique Basé sur la formation, évolution et transformation des compétences et connaissances. Les « Contraintes de sentier» (Path- dependency): Le comportement futur de la firme est contraint par ses investissement intérieurs et ses routines. approches contractuelles approches par les compétences Oppositions avec les approches contractuelles Rationalité substantive vs limitée Allocation vs Création de ressources Efficience statique vs dynamique Information vs connaissance Nature et frontières de la firme Conclusion

11 11 MIAGE Université de Paris 5 - Juan Celso FLORES 3. Lapproche de la firme par les compétences Definition des concepts Opposition entre… Rôle de linformation Lhypothèse dans laquelle la firme est un « processeur dinformation ». Connaissance : Stock dinformation Asymétries dinformation etc. Rôle de la Connaissance Connaissance en tant que capacité dapprentissage et capacité cognitive. Modèles cognitives très diverses. Besoin dinteragir pour partager les modèles. Asymétrie cognitive, plutôt que dinformation approches contractuelles approches par les compétences Oppositions avec les approches contractuelles Rationalité substantive vs limitée Allocation vs Création de ressources Efficience statique vs dynamique Information vs connaissance Nature et frontières de la firme Conclusion

12 12 MIAGE Université de Paris 5 - Juan Celso FLORES 3. Lapproche de la firme par les compétences Nature et frontières de la firme La firme en tant que lieu dapprentissage Deux niveaux dapprentissage: – Apprentissage en boucle simple (ou routinier): Il améliore les pratiques à lintérieur de cadres étables. Répétition, imitation (learning by doing). – Apprentissage en boucle double: réaliser des expériences au cours de lactivité de production de biens et services. Les cadres de référence (stratégies, valeurs) sont modifiés. Introduction Oppositions avec les approches contractuelles Nature et frontières de la firme La firme: un lieu dapprentissage La firme: un panier des connaissances Lévolution de la firme Conclusion

13 13 MIAGE Université de Paris 5 - Juan Celso FLORES 3. Lapproche de la firme par les compétences Nature et frontières de la firme La firme en tant que lieu dapprentissage Comment codifier la connaissance produite par lapprentissage? Codification : Processus par lequel on convertit une connaissance en message, ensuite manipulé comme de linformation. Daprès Michaël Polanyi (The tacit dimension 60), Deux types des connaissances. – Connaissance Tacite – Connaissance Explicite Introduction Oppositions avec les approches contractuelles Nature et frontières de la firme La firme: un lieu dapprentissage La firme: un panier des connaissances Lévolution de la firme Conclusion

14 14 MIAGE Université de Paris 5 - Juan Celso FLORES 3. Lapproche de la firme par les compétences Nature et frontières de la firme La firme en tant que lieu dapprentissage Connaissance Tacite: Connaissances non exprimables hors de laction de celui qui les détient. Difficulté pour les transférer dune firme à une autre. Connaissance Explicites (ou codifiés) : Connaissances pouvant être traités comme information. Introduction Oppositions avec les approches contractuelles Nature et frontières de la firme La firme: un lieu dapprentissage La firme: un panier des connaissances Lévolution de la firme Conclusion

15 15 MIAGE Université de Paris 5 - Juan Celso FLORES 3. Lapproche de la firme par les compétences Nature et frontières de la firme La firme en tant que lieu dapprentissage, possède trois avantages principaux: – Elle devient un moyen daccroître la capacité de traitement de linformation Elle augmente les domaines de rationalité des individus – Un moyen de réduire les conflits entre les membres Daprès NeW, les routines facilitent la coordination dans la firme, elle représentent des « trêves » qui canalisent les conflits. – En environnement incertaine, les routines favorisent un comportement adaptatif des individus Grâce aux règles communes, langage propre, et objectifs partagés. Introduction Oppositions avec les approches contractuelles Nature et frontières de la firme La firme: un lieu dapprentissage La firme: un panier des connaissances Lévolution de la firme Conclusion

16 16 MIAGE Université de Paris 5 - Juan Celso FLORES 3. Lapproche de la firme par les compétences Nature et frontières de la firme La firme: un panier des compétences Les mécanismes dapprentissages et des routines combinés aux ressources de la firme, sont à lorigine de ses compétences. Les Compétences constituent la base des capacités concurrentielles dune firme dans une activité particulière. Introduction Oppositions avec les approches contractuelles Nature et frontières de la firme La firme: un lieu dapprentissage La firme: un panier des connaissances Lévolution de la firme Conclusion

17 17 MIAGE Université de Paris 5 - Juan Celso FLORES 3. Lapproche de la firme par les compétences Nature et frontières de la firme La firme: un panier des compétences La firme doit donc identifier les compétences susceptibles de lui procurer une avantage… Baptisées Compétences Centrales ( Core Competencies). – Article fondateur : The Core Competence of the Corporation. Hamel y Prahalad – Aussi nommées : Compétences Foncières ou distinctives. Introduction Oppositions avec les approches contractuelles Nature et frontières de la firme La firme: un lieu dapprentissage La firme: un panier des connaissances Lévolution de la firme Conclusion

18 18 MIAGE Université de Paris 5 - Juan Celso FLORES 3. Lapproche de la firme par les compétences Nature et frontières de la firme La firme: un panier des compétences Comment identifier les Compétences Centrales? Six Conditions : 1. La valeur Exploiter une opportunité, neutraliser une menace, représenter une contribution au produit 2. La rareté Seulement un nombre limité de firmes peut y accéder 3. La non-imitation Difficilement imitable Introduction Oppositions avec les approches contractuelles Nature et frontières de la firme La firme: un lieu dapprentissage La firme: un panier des connaissances Lévolution de la firme Conclusion

19 19 MIAGE Université de Paris 5 - Juan Celso FLORES 3. Lapproche de la firme par les compétences Nature et frontières de la firme La firme: un panier des compétences Comment identifier les Compétences Centrales? 4. La longévité – Elle dépend de facteurs tels que la durée du cycle dinnovation, fréquence de nouveaux entrants 5. La non-substitution – La compétence ne doit pas avoir de substituts aisément accessibles 6. Lappropriation – Nécessité de sapproprier du surplus résultant de lexploitation des compétences (droit de propriété) SIX CONDITIONS : AVANTAGE CONCURRENTIELLE Introduction Oppositions avec les approches contractuelles Nature et frontières de la firme La firme: un lieu dapprentissage La firme: un panier des connaissances Lévolution de la firme Conclusion

20 20 MIAGE Université de Paris 5 - Juan Celso FLORES 3. Lapproche de la firme par les compétences Nature et frontières de la firme La firme: un panier des compétences Stratégie de développement : Les Compétences Centrales sont souvent liées à un métier… – RH – MKT – CIAL – SAV – RD – SCM – PROD Introduction Oppositions avec les approches contractuelles Nature et frontières de la firme La firme: un lieu dapprentissage La firme: un panier des connaissances Lévolution de la firme Conclusion

21 21 MIAGE Université de Paris 5 - Juan Celso FLORES 3. Lapproche de la firme par les compétences Nature et frontières de la firme La firme: un panier des compétences Pourquoi seulement un ou deux métiers en Compétences Centrales? Le reste (les métiers des compétences secondaires) est géré à linstar des théories contractuelles Introduction Oppositions avec les approches contractuelles Nature et frontières de la firme La firme: un lieu dapprentissage La firme: un panier des connaissances Lévolution de la firme Conclusion

22 22 MIAGE Université de Paris 5 - Juan Celso FLORES 3. Lapproche de la firme par les compétences Nature et frontières de la firme Lévolution de la firme Deux sous-espaces dactivités – Les Compétences Centrales – Les Compétences Secondaires ou complémentaires Compétence Amont (Une équipe de chercheurs capables de concevoir des produits nouveaux) Compétence Aval (Méthodes MKT et circuits de distribution) – Les opportunités technologiques peuvent changer la trajectoire de la firme. Introduction Oppositions avec les approches contractuelles Nature et frontières de la firme La firme: un lieu dapprentissage La firme: un panier des connaissances Lévolution de la firme Conclusion

23 23 MIAGE Université de Paris 5 - Juan Celso FLORES 3. Lapproche de la firme par les compétences Nature et frontières de la firme Conclusion Première approche économique qui sattaque à lorganisation de la production et à la firme en tant quorganisation. Importance de la connaissance collective: La firme crée des routines dapprentissage et lindividu nest quun moyen. Où laisser tous les idées – des conflits? – de lopportunisme? – Des incitations ? Encore une théorie incomplète? Introduction Oppositions avec les approches contractuelles Nature et frontières de la firme Conclusion


Télécharger ppt "1 MIAGE Université de Paris 5 - Juan Celso FLORES 3. Lapproche de la firme par les compétences TE: Lapproche de la Firme par les compétences Juan Celso."

Présentations similaires


Annonces Google